Trader Noé – Analyse du 21 février 2012

155

Tant que le titre Neslte évolue au-dessus des 53 euros, la tendance reste plutôt bien orientée et le cours pourrait se rapprocher des 57 puis 61-63 euros. Le franchissement de ce seuil déclencherait une nouvelle progression.
En revanche, la rupture du support des 53 euros fragiliserait l’évolution qui se fait dans un canal ascendant depuis septembre. Dans ce cas, nous attendrions de nouveaux supports. Vous devriez produire davantage de pièces d’or en chocolat, ça pourra bientôt servir !

Le titre Guerbet vient de casser le support phare des 63 euros. Tant que le cours évolue sous ce niveau, une accélération baissière pourrait se déclencher vers d’autres supports 59.8-45-40 euros. La rupture de ce dernier serait très importante car il s’agit du support d’un canal descendant depuis 2008.
Pour sortir de cette structure baissière, il faut que le cours franchisse la zone de résistances de ce même canal. Actuellement la première se situe à 84 puis 100 euros.

Concernant le Gold spot, nous surveillerons la résistance des 1760 dollars l’once. Si ce niveau est franchi, le cours pourrait se rapprocher des 1800 puis 1922. En supposant que le cours parvienne à franchir les 1922-1930, l’envolée devrait se faire ensuite.
Cette envolée, se fera probablement avec l’écroulement des bourses et de tous les secteurs d’activité. La crise étant systémique, les seuls produits à monter seront probablement l’or, l’argent, les matières premières et le pétrole.

Justement en parlant du pétrole, vendredi dernier le Brent venait buter sur la résistance des 120.7. Une information est tombée ce week-end annonçant que l’Iran suspendait ses ventes à la France et au Royaume Uni. Le cours a légèrement franchi la résistance. Actuellement, le cours oscille toujours sur cette résistance et les tensions se démultiplient entre Israël – Iran – Syrie
Désormais, si le Brent franchit les 121, il pourrait se rapprocher des 125-134 – 150. La configuration est très intéressante et la rupture des résistances pourrait être déclenchée par plusieurs catalyseurs. Ces catalyseurs permettront au cours de rejoindre d’autres résistances.
Il suffit de trouver le ou les bons pour mettre le feu aux poudres. Ensuite, l’aspect tragique géopolitique devrait propulser les cours à 250-300 dollars le baril.

A vos commentaires.

48 Commentaires

  1. A 300 dollars le baril toutes les activités économiques sont mortes !
    et donc la consommation de pétrole rebaissera et le cours redescendra !
    Mais en attendant à 300$ c’est la révolution dans tous les pays !

  2. Lorsque les marchés en auront fini avec la GRECE avec leur aide pourrie…il n’y a aucune raison que le Portugal, l’Espagne ou l’Italie ne demandent pas les mêmes cadeaux…à savoir une”DEFLATION” de leurs Dettes de 70%…..C’est le serpent qui se mord la queue !!!!!
    Je ne sais pas ce que vous en pensé….j’ai l’impression qu’il faut mettre au rebut nos LIVRES d’ECONOMIE……cela n’a plus aucun sens de faire des Prévisions à court ,moyen et long terme…
    Aujourd’hui, ce sont les rotatives à “FAUX BILLETS” qui règnent en Maitre, avec l’appui des
    Méga-Banques ( trop grosses pour faire faillite)…..qui manipulent à tout-va les cours boursiers, les Matières Premières etc…..

    • Tu est dans le vrai icar25, c’est ça, manipulation pour un NOm annoncé est à présent, largement rependu , leurs restent plus qu à finaliser leur plan….
      La Grèce est un test grandeur nature qu’ils voudraient bien voir se généraliser…

      • Bonjour hervé
        Austérité pour tous le peuple,dégradation de vie et d’identité dans les griffes des clubs oligarchiques.
        Je faisait allusion à cet excellent papier de Fabienne Christian parût sur liesi le 17 février:
        À savoir que la Grèce est un « laboratoire » où les plans d’austérité se succèdent afin de tester la résistance de la population. Des eurocrates continuent à frapper le peuple grec tandis que les plus grosses fortunes grecques sont déjà en Suisse….
        Un commencement dont on ne connait pas la fin,est-ce la fin des nations ?
        http://liesidotorg.wordpress.com/2012/02/17/face-au-chomage-des-plans-dausterite-la-solution-des-technocrates/

      • Une fois le test terminé, qu’est-cela va permettre d’en déduire ? Et pour aller où ? Au même endroit… Je pense qu’il fallait lire cela au 2ème degré.

      • Pour les Grecs, certainement,mais pour le Portugal et l’Italie,j’en doute fort…
        La résultante, c’est que nous allons tous être logés à la même enseigne et la crise n’aura rien à y voir.
        La domination des oligarques, illuminatis, n’a que faire de la bonne santé de tel ou tel pays, ils auraient plutôt l’ambition d’implanter, de propager le virus un peu partout si vous voyez ce que je veut dire.
        Si un pays va mal, on en contrôle plus facilement son peuple et son économie…..
        On ne reviendra jamais comme avant autrement que par l’extermination de ceux qui sont à l’origine de ce scénario.
        Ne pensez pas que la crise est occasionnelle; je n’en crois pas un mot.Je laisse cette pensée aux plus optimistes.Cette crise est voulue et provoquée!
        Le jour ou tout ira mieux,laissera place à la déchéance de l’être humain et de son honneur, autrement dit, à son esclavagisme.
        C’est mon point de vue.

      • Je parlais juste du test sur la Grèce… car ce test est inutile, ridicule et n’apporte rien. Il faut juste comprendre que la Grèce est le premier touché, encore que l’Espagne est dans une situation pire.

      • Ah mais tout à fait d’accord,il y a pire, c’est sur, c’est bien pour ça que la situation n’est pas brillante pour l’avenir..

    • C’est ce que je dis ici depuis plusieurs mois. Les prévisions sont nulles et non avenues dans le sens ou il est devenu possible de produire de l’argent sans inflation puisque cet argent ne descend pas dans l’économie réelle. Le Japon le fait depuis 20 ans. ça aura évidement une fin mais quand ?? Bien malin celui qui peu le dire.

      Le seul qui parait un peu lucide dans ce merdier c’est Marc Faber. Il est sur que tout le système des dérivés arrivera à une valeur de zéro mais il donne un timing de 5 à 10 ans.

    • [.j’ai l’impression qu’il faut mettre au rebut nos LIVRES d’ ÉCONOMIE……cela n’a plus aucun sens de faire des Prévisions à court ,moyen et long terme…]

      Exactement, depuis des lustres que tout doit s’écrouler…Le changement dans la continuité…

  3. “Cette envolée, se fera probablement avec l’écroulement des bourses et de tous les secteurs d’activité. La crise étant systémique, les seuls produits à monter seront probablement l’or, l’argent, les matières premières et le pétrole.” (Trader Noé.)

    C’est à peu de choses près la conclusion des deux invités d’Hugues Sérapion sur Radio Courtoisie le 18 février 2012 : Olivier Delamarche, “analyste financier, président de Platinium Gestion” et Philippe Herlin, “chercheur en finances, professeur au CNAM” et auteur de plusieurs ouvrages sur les questions financières aux éditions Eyrolles.

    http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/olivier-delamarche-et-philippe-33886

    Hugues Sérapion est d’un niveau sensiblement meilleur que les interlocuteurs habituels d’Olivier Delamarche sur BFM (et l’émission est aussi de plus longue durée) ce qui permet à O. Delamarche d’exposer de façon plus détaillée les raisons de son pessimisme bien connu, d’ailleurs largement partagé par Philippe Herlin.

    “Les politiques ne font que chercher à gagner du temps”
    “Il y aura forcément un défaut de paiement des états”
    “Les banques ne participent plus du tout à l’économie”

    Impossible de conserver des illusions sur ce qui nous attend…

      • Martin Galemard : ” Les politiques ne font que chercher à gagner du temps, il y aura forcément un défaut des Etats.” Vous ne voyez pas de rapport avec les échéances électorales qui arrivent ? Je vous dis simplement que nous en rediscuterons après le 6 mai 2012.

      • Non, je ne vois pas le rapport. La crise n’est pas une crise française, mais mondiale et européenne. L’élection en France est un épiphénomène : personne (sauf en France) n’attend le résultat des élections Française pour agir.

      • Les présidentielles présentent peu d’importance. Les législatives beaucoup plus puisque c’est l’assemblée qui vote les directives de Bruxelles. Le MES aujourd’hui par ex. Ils attendent cette échéance là. Si l’assemblée élue ne vote plus tout les yeux fermés ça va en effet cogner sec.

      • Notre petit roi est le chef de la fraction atlantiste du nouvel ordre mondial et donc tout sera fait pour le sauver comme la fermeture des banques le 1er mai 2012 “pour restructuration” (ou avant mais le 1er mai 2012 donne le chiffre 11) ce qui entraînera les révoltes et la loi martiale avant le 6 mai 2012.
        Aucun pays ne peut payer les sommes promises à la Grèce, on fait durer jusqu’au 21 mars date de paiement à ses créanciers d’une partie de sa dette, puis le 23 mars le pays est déclaré en défaut et le 26 mars les banques grecques sont fermées.
        La bourse commence à chuter, les banques demandent l’activation des cds sur les dettes grecques, les banksters américains refusent, tensions… le cinéma continue…

      • Ça n’est qu’une hypothèse ou tu as les plans sous la main 🙂 ?
        Je pense que personne ne veut sauver Sarkozy.

        Pour le reste, le scénario ne parait pas crédible dans ce délai et dans ses modalités.
        Nous verrons.

        Juste une note : aujourd’hui, nous ne donnons pas plus à la Grèce que ce qui avait été prévu… et demain non-plus. Dis autrement, aujourd’hui le défaut de la Grèce est uniquement dépendant du bon vouloir des allemands. S’ils sont OK, le problème est reporté à 2013/2014… ou aux prochaines élections :-)… en Grèce.

  4. A propos du Mécanisme Européen de Solidarité (MES)

    Nous avons reçu sur notre page facebook de nombreux messages sur le MES, ainsi que des appels à pétitionner que nous avons laissés en ligne malgré leur répétition.

    Je rappelle que nous condamnons bien entendu le MES avec la plus grande vigueur, tout comme nous condamnons le FESF qui l’a précédé, tout comme nous condamnons l’imbécilité conceptuelle de l’euro qui a conduit à ce désastre et qui en provoquera bien d’autres ensuite, jusqu’à l’explosion finale.

    Il ne faut en effet pas oublier que le MES n’est que l’une des parties d’un grand Tout. A supposer même que l’on parvienne à empêcher l’adoption du MES (ce qui ne sera hélas pas le cas), la situation ne serait pas changée d’un iota. D’ailleurs le MES n’existe pas encore et il suffit de regarder la situation que nous avons sous les yeux.

    Le combat à mener doit donc aller bien plus loin que de se mobiliser contre le MES, comme tentent de le faire quelques députés pour se rallier la faveur des électeurs.

    Il faut que les Français se mobilisent sur la dénonciation de tous les méfaits de l’Union européenne, sur la sortie de la France de cette prison des peuples par l’article 50 du TUE, donc sur la sortie de l’euro, et aussi sur la sortie de l’OTAN. Le MES n’est qu’un détail.

    http://www.u-p-r.fr/actualite-facebook/a-propos-du-mecanisme-europeen-de-solidarite-mes

  5. Bonjour,
    Je m’intéresse au marché entre autre grâce à votre analyse, Trader Noé, qui me force à entrevoir les rouages très sophistiqués de ce domaine. J’avais remarqué depuis une dizaine de jour une augmentation régulière du pétrole, en décalage par rapport aux manipulations des autres valeurs. J’entends parler d’or depuis presque un an et j’avoue qu’il est impressionnant de voir l’évolution dans une journée “subordonnée” aux cinq? différentes places de l’or anglo-saxonne.

  6. Sarkozy, en hongrois, se prononce “char-ko-sy” et signifie litteralement “dans la boue”

    La famille du petit Nicolas vient de la ville Hongroise de Sarkose, batie effectivement sur des marecages le “y” final indiquant une origine noble.

    Mais ce qui fait le plus marrer les Hongrois, c’est la prononciation de son nom a la française : “Sar-ko-sy”

    • @ Elle court, elle court…la rumeur

      Il y a en France une petite ville, sur la côte basque qui porte le même nom, mais en basque.
      C’est la ville à MAM. Donibane LOHI-TZUNE…LOHI voulant dire la boue et ZUNE, le lieu dans un sens non encore occupé par des habitations, donc d’une origine antérieure aux premiers édifices de la cité des corsaires.
      MAM, CHAR-KO, même combat : se sortir de la vase!

  7. Bonjour à tous,

    Imaginons que la guerre malheureusement soit déclarée dans les semaines, les mois qui arrivent.
    Que vat-il se passer, le prix du pétrole explosera……mais un conflit imposera une trés forte perturbation de l’approvisionnement en pétrole dans le monde entier. Si le moyen orient est en feu tous les pays producteurs de brut seront dans l’impossibilité de nous approvisionner. Au mieux les quantités livrées seront insuffisantes pour faire fonctionner toute l’économie. La Russie alimente l’Europe de son gaz, si la russie s’oppose militairement à l’OTAN, les approvisionnements en gaz seront utilisés comme arme de guerre, plus de gaz Russe pose le problème de notre dépendance vis à vis de cette source d’approvisionement.
    Alors de toutes les façons, la guerre enverra nos économies au tapis, remettra en cause nos modes de vies, nous obligera à des sources d’approvisionements locales, destabilisera la paix civile et nous menera vers des conflits en France, en Europe. N’oublions pas que le principal projet des élites pour un mondialisme Babélien c’est de nous opposer les uns aux autres, de controler ceux qui resteront ( si il en reste) dixit Albert PIKE.
    Je vois trés bien un état d’urgence en France et en Europe, lié à des troubles. loi d’exception permettant ainsi de séparer le bon grain de l’ivraie (qui sera président TINTIN où bien MILOU), en conclusion, vous serez Amis du système, où bien vous ferez partie des autres…….pour les autres, la Lybie sera peut-être votre terre d’exil et d’extermination (la chaleur du désert avec pour géolier des camarades d’ALCIA), comme les camps de la FEMA seront l’exil forcé pour nombre d’Américains opposés au NWO.
    Qui sait, j’espère juste que ce scénario restera de la fiction, mais c’est quelque chose d’ignoble qui rôde, sommes-nous prêts? Qu’elles seront nos moyens pour nous y opposer?

    • @Chimère;

      A tout malheur quelque chose étant bon……toutes les technologies, brevets, inventeurs muselés, camisolés dont l’aboutissement se heurte à des conflits d’intérêts majeurs (enlevez le prétexte des taxes anciennement dénommées TIPP car en place et lieu de carburants polluants vous utilisez de l’H2O et vous comprendrez aisément qui a intérêt à rester arcbouté sur des logiques vermoulues ) vont être REQUISITIONNES.
      Ca sera alors l’amorce d’une nouvelle civilisation dans laquelle l’accès à de l’énergie libre permettra de nous libérer de bien des contraintes : possibilités étendues de recyclages, diminution des flux marchands entre zones artificiellement maintenues en pénuries de certains intrants et d’autres momentanément excédentaires…… afin de permettre aux sangsues du système de se servir sur les flux marchands et financiers.
      C’est certainement une excellente nouvelle.
      Mais que de larmes, de sangs et de souffrances pour l’atteindre, cette terre promise !!!!

      • @ Etchamendy,

        En effet cette terre nouvelle nous attend, ces découvertes ( Nicolas TESLAS….) nous aménerons vers une nouvelle ère enfin pour le meilleur de l’humanité, je l’espère.

  8. “Nicolas Sarkozy bat en retraite aux Glières”

    Osera-t-il répéter un coup électoral aux Glières ! 14/02/2012

    Nicolas Sarkozy serait de retour sur le Plateau des Glières, haut lieu de la Résistance, pour lancer sa campagne électorale. Cette réédition du « coup » de 2007 ne trompe plus personne :

    – Jamais un président de la République n’aura autant bafoué les valeurs du Conseil National de la Résistance.

    – Jamais la collusion entre mondes financier et politique n’aura été aussi forte durant ce quinquennat alors même que les résistants voulaient “séparer les pouvoirs d’argent du pouvoir politique”.

    – Jamais depuis la deuxième guerre mondiale, la France n’aura été aussi mal classée pour le respect des libertés de la presse : écoutes, nomination des directeurs de chaînes, proximité des médias et du pouvoir ont été notre quotidien.

    – Jamais les services publics mis en place par le CNR n’auront été autant attaqués notamment en supprimant un poste de fonctionnaire sur deux partant à la retraite. L’éducation, la santé, la justice, la culture, si chères aux résistants, en pâtissent.

    – Jamais les écarts entre les plus riches et les plus pauvres n’auront été aussi importants, en cause la politique fiscale favorisant toujours les plus nantis.

    – Jamais finance et spéculation n’auront eu autant de poids dans l’activité économique alors que le CNR avait décidé de nationaliser les banques pour que les citoyens soient maîtres des orientations des crédits.

    Au bout de 5 ans, tous les symboles de la République Française auront été utilisés à des fins personnelles. Nicolas Sarkozy se sera servi de la Résistance mais n’aura pas servi la Résistance. Nous avons encore en mémoire cette vidéo indigne d’un président riant et plaisantant dans le cimetière de Morette où sont enterrés les résistants des Glières.

    Pour nous, il est temps de passer à autre chose et de reposer les bases de la république comme avaient su le faire les résistants au sortir de la guerre. Pour construire cet avenir, l’association “Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui” donne rendez-vous samedi 26 mai pour un forum citoyen à Thorens-Glières et dimanche 27 mai au Plateau des Glières pour “Paroles de Résistance”.

    Pour son premier déplacement de candidat, Nicolas Sarkozy bat en retraite aux Glières ! 16/02/2012

    Sa montée sur le Plateau a bien été envisagée mais les stratèges de sa campagne ont préféré battre en retraite.

    Il faut dire que cette annonce avait provoqué une levée de bouclier des grandes figures de la résistance tels Raymond Aubrac, Stéphane Hessel, Léon Landini, Walter Bassan, et de l’association Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui, organisatrice du rassemblement des Glières. S’y est ajouté le scepticisme d’une grande partie de la presse.

    Car c’était la réédition de la manœuvre électorale de 2007 : ses conseillers ont estimé que le « nouveau » candidat aurait probablement plus à perdre qu’à gagner en allant sur ce haut lieu de la Résistance.

    Il faut dire qu’après cinq années d’exercice du pouvoir, il est facile de montrer la totale opposition entre sa politique et celle du Conseil National de la Résistance : explosion des inégalités, destruction des services publics, domination de la finance, atteintes à la liberté de la presse et de la justice, désignation de bouc-émissaires, etc.

    Depuis 2007, le climat a changé. Nous ne sommes plus au temps où il montait au Plateau des Glières suivi par une horde de journalistes qui restaient bien étanches aux critiques que nous émettions le jour même de sa venue, deux jours avant son élection. Hier et avant-hier, l’ensemble de la presse nationale nous a contacté pour connaitre notre ressenti (mais étrangement peu de presse régionale).

    Comme un enfant gâté à ses hérauts, pendant ses années de pouvoir, Nicolas Sarkozy aura honoré le fait d’arme des résistants en effaçant la pensée révolutionnaire pour une société meilleure qu’ils portaient. Faute ! Les hommes et leurs idées sont indissociables.

    Pour nous cette reculade est une victoire. Elle concrétise cinq années de travail pour remettre en avant le programme du Conseil National de la Résistance et ses valeurs toujours actuelles. Cinq rassemblements “Paroles de Résistances” dont l’un fut à l’origine du livre de Stéphane Hessel “Indignez-vous !”, la publication du livre “Les jours heureux” vendu à 20 000 exemplaires, des conférences historiques et politiques ont démontré qu’un travail de réflexion et de fond peut avoir raison de coups médiatiques peu légitimes.

    Cependant, nous ne sommes pas dupes quant à l’avenir. Quel que soit le prochain président de la République, les politiques publiques qu’on nous annonce manquent encore cruellement d’ambitions quant au “vivre ensemble” et évitent trop souvent de reprendre le travail initié par nos anciens avec le Conseil National de la Résistance : la situation économique, sociale et environnementale est trop grave pour se contenter de simples aménagements.

    Pour pousser encore plus fort dans la direction d’une société plus libre, plus égalitaire et plus fraternelle, nous vous donnons rendez-vous les 26 mai à Thorens Glières pour le forum des Résistances et le 27 mai sur le Plateau des Glières pour les “Paroles de Résistances”.

  9. Quand même, il y a eu un accord cette nuit sur la réduction de la dette de la Grèce.
    Il faudrait quand même en parler un peu, non :-).
    Ce sont ces grandes avancées politiques qui soutiennent les bourses, l’économie…

    Alors c’est quoi le résultat des courses ? Il a été décidé de sauver la Grèce de la faillite en supposant que les créanciers acceptent de restructurer la dette avec des pertes de 50% (100 milliards de perte) et de fournir l’apport complémentaire (de celui déjà donné l’année dernière) de l’Europe et du FMI de 130 milliards décidé en octobre (le PIB de la Grèce est de 300 milliards).

    En étant optimiste (en particulier sur la réduction du PIB grec en… 2011) et sur le retour à la croissance en 2013 et grâce à la réduction des bas salaires qui va, comme tout le monde le sait, rendre la Grèce très compétitive, et si tout se passe bien, le % de dette de la Grèce devrait passer de 160% l’année dernière à environ 160% en… 2020 (contre un objectif de 120%). En ajoutant environ 240 milliards, il sera peut être possible de ramener la dette à 120% en 2030. Il reste quelques aspects à régler : le vote du parlement Allemands, l’acceptation par les créanciers privés, le montant du prêt du FMI… Ah ! J’oubliais le renflouement des banques (environ 50 milliards à trouver)…

    Donc, en 2030, on pourra vérifier qu’en remboursant environ 2 fois le montant de la dette de la Grèce, en baissant les salaires de 50%, en vendant les entreprises publiques, en réduisant les prestations sociales, la Grèce sera dans une situation économique… très peu enviable (avec un minimum de 120% de dette).

    Vous voyez que nos politiques prennent des décisions et qu’ils bossent.
    Bravo et merci à M. Sarkozy pour ces actions.
    Vous êtes tous jaloux de tant d’efficacité, non 🙂 ?

  10. Il n’y a qu’une seule solution : Le Jubilé de toutes les dettes tant publiques que privées car toutes issues de la fraude de la création monétaire privée.
    Car nul n’est tenu à l’exécution d’un engagement frauduleux.

    En réalité , toutes les dettes sont odieuses , nous devons les répudier par Justice.

    Ce que la population ne comprend pas est que la création monétaire privée est un puissant outil de transfert de richesse des productifs vers les parasites qui possèdent l’incroyable privilège de battre monnaie à la place des nations souveraines.
    En effet dans un crédit , la banque crée le principal mais pas l’intérêt , ce qui oblige la communauté à s’endetter ou la banque à saisir le bien hypothéqué.

    Un candidat doit proposer le Jubilé , c’est indispensable et urgent .

      • C’est simple : La répudiation , la faillite des banques , la nationalisation au franc symbolique , la poursuite des dirigeants sur leur biens propres pour escroquerie d’avoir disposé des fonds des déposants sans leur autorisation , la garantie de l’état sur les dépôts des petits déposants (les grosses fortunes n’ont pas leurs liquidités en France , c’est connu ) , la création du Franc , les prêts sans intérêts , l’usure étant interdite.
        Les bonds français sont bien évidemment détenus par ceux qui ont crée l’argent nécessaire à leur acquisition.
        Qui en effet dispose de 1800 Milliards , à part les rotshildiens ? Reste à garantir les Ass Vie , ça coutera peu et infiniment moins que de garantir sans fin l’arnaque des réserves fractionnaires bancaires.
        L’avantage :
        C’est moral , c’est honnête et juste , la relance est immédiate , sans souffrance pour la population.
        Il faudra bien , un jour ,remettre la justice au centre de la vie sociale , non ?
        NB
        Réactivation de la défense toute azimut , sortie de l’OTAN immédiate ainsi que de l’Europe.
        Les traité sont faits pour être rompus pour cause majeure de survie de la nation , ce n’est que l’application de notre constitution.

  11. La france depuis sa révolution a voulu imposé au monde ses “droits de l’homme”, ses “styles économiques”, ses “styles de manipulations”, ETC……
    En discutant avec des étrangers, la plupart connaissent la france mais pas d’autres pays de l’EU
    Tous ce qui se passe en france a été “testé” dans les autres pays du monde!!! L’histoire est écrite, mais faut savoir lire entre les lignes!!! Faite vos recherches!!!
    Il n’y a pas un “rêve” qui ne se produira pas? La terre tourne à contre sens des aiguilles d’une horloge
    Il y a trops d’écrivains en france, trops de manipulation de l’esprit.
    L’énemie est celui qui t’impose quelquechose, l’ami est celui qui te propose l’amour.

  12. Le premier qui tombe (euro/dollar) entraine l’autre, fin des dettes puisque tout est fait pour que l’économie réelle soit entierement dévastée, seul l’économie militaire pourra imposer le NOM.
    Une défaite peut être une victoire déguisé. Ils vont s’arranger pour que toutes les bourses ferment en même temps, histoire d’éffacer les “valeurs” des monaies et des dettes.
    Pour le pétrole, c’est mort depuis le début, ce n’est qu’un outils pour limiter et controler “l’economie”, faut arriver à vivre sans, de toute façon, tu n’aurra pas le choix!
    L’or et l’argent te permettront d’utiliser, un certain temps, les outils auquel tu es trop habitué!!
    Bon courage à tous, profiter du temps et profité d’évenements qu’on ne peut voir qu’une fois dans toutes vie!!

  13. La stratégie de l’Iran est limpide : ils veulent des clients fiables , dans la durée et solvables .
    …”[Increase] [Normal] [Decrease]

    Écoulement de pétrole EU conditionné au paiement garantie, des contrats à long terme : Iran..”
    Mardi 21 février 2012 6:31 PM GMT

    “Il semble que les pays européens ont été contraints de prendre cette option [interdisant les importations de pétrole de l’Iran] pressions politiques des États-Unis et du régime sioniste [d’Israël], mais cette pression sera effectivement transférée aux entreprises et aux citoyens européens et les mettre dans des conditions extrêmes. »

    “Porte-parole du ministère des affaires étrangères déclare que l’Iran continuera les exportations de pétrole vers l’Union européenne si les États membres donnent une garantie de payement et de signer des contrats d’achat à moyen et à long terme “.
    Ministère porte-parole affaires Étrangères Ramin Mehmanparast

    http://www.presstv.ir/detail/227886.html

    Donc , si l’embargo de l’EU est maintenu , l’Iran ferme le robinet .
    Nous allons droit vers une crise majeure car les euro-techno-pingouins ont à choisir entre l’émancipation du sionisme ou le risque de l’éclatement de l’Europe par la défection des pays dépendants comme la Grèce , l’Italie , l’Espagne ou la cris énergétique si ils persistent dans l’avilissement servile aux US/Israel .

    Nous avons de bonne raisons de supposer qu’ils choisirons la solution la plus mauvaise , ce qui fera rebondir la crise grecque vers d’autres pays.

    Les cons malsains sont assez prévisibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici