Le Parti communiste chinois semble douter des chances de F. Hollande

129

Fin janvier, l’ancien premier ministre français Laurent Fabius annonçait que le candidat socialiste François Hollande lui avait demandé de se rendre dans un certain nombre de pays pour le représenter,  ne pouvant le faire lui-même. C’est ainsi que Laurent Fabius s’est rendu en Chine. Cela peut paraître surprenant, mais  aucun des hauts dirigeants n’a voulu le recevoir en qualité de représentant du candidat socialiste à la présidentielle.

Le représentant de François Hollande a toutefois rencontré et s’est entretenu avec des responsables du Bureau de liaison du Parti communiste chinois (PCC) et un vice-gouverneur de la Banque centrale.

Pourquoi donc les hauts dirigeants chinois ne l’ont-ils pas reçu ? Auraient-ils des informations privilégiées sur l’issue du résultat des prochaines élections présidentielles françaises ?

18 Commentaires

  1. OUI LES RESULTATS SERONT ANNULÉES !!!!

    Pour “période extraordinaire” le “JOKER 16”

    Les pouvoirs du président en période extraordinaire
    L’article 16 permet au président dans des périodes de crise de concentrer presque tous les pouvoirs. Il fixe les conditions dans lesquels il peut être mis en application. Les institutions de la République française, l’indépendance de la Nation, l’intégrité de son territoire, l’exécution des engagements internationaux doivent être menacés d’une manière grave et immédiate. Il a beaucoup été reproché à cette phrase son flou, laissant la possibilité d’une interprétation arbitraire. L’article 16 fixe cependant une autre condition qui donne une garantie plus importante contre l’arbitraire sans l’exclure totalement. Il faut que les circonstances aient pour conséquence d’interrompre le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels. Il existe aussi des conditions de formes peu contraignantes. Le président doit consulter le Premier ministre, les présidents des assemblées et le Conseil constitutionnel. Il doit informer la Nation de sa décision.

    Le président se saisit alors des pleins pouvoirs. Il peut prendre toutes les mesures exigées par les circonstances. La constitution ne fixe aucune limite mais l’article 16 précise que ces mesures doivent être inspirées par la volonté d’assurer le retour à la normale dans les moindres délais. Se pose le problème de contrôle du président en période extraordinaire. En effet, si le parlement continue à se réunir, il n’a aucun pouvoir de contrôle car le président est irresponsable devant lui. Le président ne peut cependant ni dissoudre l’Assemblée nationale, ni organiser un référendum pendant toute la durée de la mise en application de l’article 16.

    L’article 16 n’a été mis en application qu’une seule fois, en 1961 après le putsch des généraux à Alger. La situation a été vite rétablie mais l’article 16 avait été maintenu pendant 5 mois. Pierre Mazeaud, ancien président du Conseil constitutionnel, le juge totalement obsolète.

    • Il n’y en aura même pas besoin.
      Tant qu’à sombrer dans le révolution, autant que cela se fasse avec l’équipe de rapaces qui entoure l’actuel occupant de l’Elysée. Quant aux socialistes, que bien leur face une véritable traversée du désert, ils ne sont à la hauteur sur aucun sujet pour restaurer la confiance et l’élan nécessaire à des changements RA-DI-CAUX.

      • Exact Etchamandy, autant prendre le le cheval borgne que l’aveugle. Comme on sombrera, de toute façon, il faut espérer que l’on pourra donner une société juste et digne à nos enfants et petits enfants.

  2. Je suis d’accord pour cette éventualité.
    Sarkozy ne se présente pas pour perdre. Son plus dur adversaire est MLP et pas Flamby.
    Si Sarko se présente c’est:
    1/ MLP n’aura peut etre pas ses 500 signatures
    2/ Un événement international majeur se produit et il agite l’article 16.

    A mon avis, si la situation reste comme cela jusqu’aux élections, Sarkozy saute. Donc, il y aura certainement un événement qui va lui permettre de garder le pouvoir et continuer a mettre ne place le N.O.M.

    • Saint Louis a bien résumé je trouve. C’est ce qui va se passer, israel ne va pas tarder à attaquer l’Iran et l’Empire va s’agiter… Obama et Sarko resteront en place.

    • @ st louis

      Je pense qu’un conflit armé se déclarera avant le 22 avril ce qui permettra à Sarkozy de brandir l’article 16
      et restera en place, ce qui donnera raison aux “voyantes-médiums”!!!!!

  3. Nous ne vivons plus en démocratie, les banques élisent notre futur président. Ce sont elles qui décident de notre avenir. Bien sûr on nous faire croire que nous sommes en démocratie avec les bulletins de vote, mais tout est arrangé et décidé depuis bien longtemps. Elections truquées alors ? mais bien sûr ! Et Sarko, agent du NOM et à la solde des banques, sera à n’en pas douté réellu. Plus personne ne veut de ce type, et pourtant vous verrez, il passera quand même car les banques l’auront décidé ainsi. Le peuple ne décide plus de rien (y a qu’à voir comment cela se passe en Grêce). C’est triste mais c’est ainsi, jusqu’à ce que le peuple se rebelle ENFIN, et qu’il prenne les armes, comme il l’a fait en 1789 …

    • il l’a fait en 1789 entrainé par les francs-maçons bourgeois ! Car ceux là avaient la richesse mais pas le pouvoir des nobles ! Le paysan lui, est resté paysan !

      Comme dans toutes les révolutions fomentées par ces gens, les banques et les banquiers ne sont curieusement jamais la cible !

  4. Et si tout simplement les chinois n’en avaient rien à foutre de flamby (et encore moins de fafa) car ils savent que les véritables décideurs sont ailleurs et que les interlocuteurs à rencontrer sont des agents impériaux appartenant aux groupes oligarchiques plus ou moins visibles (dirigeants européens non élus style baroso ou membres du bilderberg et autres).
    On ne parle pas avec les acteurs de théâtre mais avec le metteur en scène ou l’adjoint du producteur…

    Quoiqu’il arrive, flamby ou talonette “La France morte”, c’est kippa blanche et blanche kippa, le résultat sera le même.

    • OUI, S10, bien vu !!… je pencherai plutôt pour cette hypothèse qui veut que les chinois préfèrent s’adresser à ceux qui tirent les ficelles… dans l’ombre !!
      Il ne fait aucun doute que c’est un coup médiatique.
      Que vaut Fafa du point de vue politique ?… les français ne l’aiment pas et n’en veulent pas.
      Et Flamby qui s’y voit déjà au perchoir ?… il doit avoir l’adresse d’une Mme Irma, voyante de son état, qui regarde avec ferveur dans sa boule de cristal…
      Ce qui, est certain, c’est que le verdict des urnes risque fort de nous annoncer un combat entre les extrêmes… Dès lors, quel poids le pauvre Flamby la pâte molle, aura -t-il ?
      Pendant ce temps, la colère monte, monte un cran de plus,… et il serait vraiment étonnant que le Troll de l’Elysée assume un second mandat… qui sème le vent récolte la tempête !!
      On peut toujours trafiquer les élections aussi… ce qui s’est déjà vu. Surtout si l’on fait une totale confiance au vote électronique.
      Le peuple de France de 1789 a réclamé des têtes… mais le roi est toujours là, qui porte maintenant le nom de président. Alors que va réclamer le peuple bientôt ?… des tickets de rationnement, avec en prime un abonnement à la soupe populaire… comme on jette aux chiens les restes, après la curée.

  5. [ autant prendre le le cheval borgne que l’aveugle ]

    Rectifions, rectifions:

    autant prendre le poney borgne que l’ haridelle aveugle

  6. Les Chinois ont peut-être reçu Fabius en toute discrétion, pour ne pas se mouiller…

    Ce sont des gens prudents, il n’est pas dans leurs habitudes de vendre la peau de l’ours ! Ils donnent toujours officiellemnt la priorité au pouvoir en place… jusqu’à ce qu’il tombe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici