Trader Noé – Est t’il l’or de venir chercher l’or de la Grèce ?

215

Pour l’instant, nous restons très prudents, mitigés entre des agences qui ont dernièrement abaissé la notation de la Grèce et un second plan d’aide à la Grèce qui devrait être signé cette semaine.

Cela fait beaucoup de choses. Entre le déclenchement des CDS, des agences qui s’arrêtent avant le dernier cran “défaut de la Grèce”, et un accord qui devrait être signé mais qui ne l’est pas encore rappelons-le.

Le franchissement des 1375-1377 points sur le Future E-mini SP 500 indiquerait une poursuite de la hausse.

En attendant, l’indice Future CAC 40 indiquerait une poursuite haussière si le cours franchissait les 3510 points en maintenant le cours au-dessus. Ce dépassement nous inciterait à surveiller les 3590-3610 points.

Restons attentifs avec une probabilité qu’un grain de sable vienne se glisser dans l’engrenage et que le second plan ne soit pas signé.

En supposant que le second plan d’aide à la Grèce soit signé, les agences de notation ne pourraient plus s’exprimer (ou presque) puisque le prochain cran après une nouvelle dégradation serait “faillite”.
Logiquement, si l’aide de la Grèce était validée, les agences auraient pu garder au moins quelques crans pour s’exprimer. Là, leur expression pourrait être radicale !

D’autre part, les configurations graphiques de certaines valeurs (bancaires entre autres) présentent déjà des débuts d’une phase corrective (Attention, pas encore validée).
Si la configuration venait à être validée, la correction pourrait être de l’ordre de 15 % environ puis 35 % par rapport au cours actuel (sur les 6 mois à venir).

Pour l’instant, c’est juste un aperçu qui peut être invalidé, si l’accord est signé et si la BCE injecte des liquidités.

Nous surveillerons donc attentivement les pivots ci dessous:

BNP 35-34.5
Crédit Agricole 4.5
Société Générale 23-22.3
Air France 3.9-3.5
EDF 18-17.6
France Telecom 10.8
EURUSD 1.3020

Le franchissement des 1375-1377 sur le E-mini SP 500 et 3510-3540 sur le FCE CAC 40 invaliderait temporairement ce scénario.

43 Commentaires

  1. @Trader noé Merci pour votre travail quotidien. Grand Arc à Poulie pour le moi de Juin ? En attendant l’illusion que tout va s’arranger ou que ça va encore continué encore longtemps comme ça et bien présente. Je constate que pas mal de blogueurs fidèles sont partis depuis l’automne dernier que je suie votre article journalier.

  2. Il devait pas avoir une chute des marchés cette semaine avec l ‘activation des cds? -)

    Normal que pas mal de blogueurs fidèles soient partis. A force de crier à l ‘alerte générale, au crash final des bourses et au final rien n ‘arrive, la crédibilité en prend un coup. On remonte constamment les résistances technique avec la montée du Cac en repoussant les échéances, cela fait quand même 3 ans que ca dure.
    Où est le banquier anonyme qui annonçait fièrement l ‘apocalypse financier et qui a détalé comme un lapin à la première critique ?
    Il y a bien un jour futur où les marchés vont dévisser mais est ce que se sera pour autant la chute finale ? Si le cac est à 4000 à ce moment là, rien n ‘est moins sûr. Les mauvaises herbes ont la vie dure et les banques centrales les planches à billets.

    • Pour ma part, je suis une lectrice assidue de Liesi, les autres blogs que j’ai lus ne m’ont pas paru aussi étayés et à jour que celui-ci.

      S’il n’y avait pas de “fluctuations”, nous ne serions déjà plus là pour en parler ou nous retourner !

    • @phil 44;

      Comment allez-vous notre phil saut-breton ?

      « Ce que les hommes veulent en fait, ce n’est pas la connaissance, c’est la certitude. »…La certitude de ne rien savoir, probablement !?

  3. le probleme c’est tout ne se passe pas normalement ,ont perfuse la grece à tou va donc il est normal que “l’apocalypse” ne se$produise pas du moins à cet instant et il est normal de ce fait que les marchés montent
    ont perfuse un malade, mais ont ne gueri pas la maladie

    • Avec les liqudités que la BCE fabrique, elle va faire la meme chose sur les marchés. Elle va acheter des actions syldeg59. Si les banques centrales décident de ralentir les QE, elle augmenteront la part de crédit. Cela peut encore durer quelque temps, mais la réalité syldeg c’est qu’ils perfusent un malade décédé.

  4. Grèce: c’est fait,le taux des nouvelles obligations à 10 ans divisé par deux…..

    1 an 2 ans 5 ans 10 ans
    Greece 1143.12 +12% 225.12 -9% 61.19 +0.1% 18.89 -48.4%

  5. @ JEAN
    Le systeme est mort, vendredi trader noé nous a averti qu’il se passais quelque chose de pas normal et c’etais vrai. On ne crie pas au loup, deux et deux font quatre en mathematique. Et la on que sa fais sept, il y a un truc qui ne cloche pas bien. Tout la question c’est quoi? A mon humble avis, on se reveillera un beau matin avec une catastrophe boursiere. Alors que la veille tout allait bien. Mais seulement ceux qui ce sont preparer, qui pourront faire (face). La panique c’est une chose. Le crash en douceur est deja pret, et meme pas les politiques qui sauront quand sa arrivera. Les CDS ont ete declencher, c’est normal. Moody a degrader la note de la grece c’est normal. L’agence de notation a degrader la note de la grece en defaut de paiment (D) tout cela est normal. Personne ne cris au loup, n’est ce pas la verité qui est dit?

      • Le problème est que la nouvelle tête qui repousse se nourrit des économies des petites gens. Quand les petites gens n’auront plus d’économie et faim alors ils finiront par bouffer l’hydre. Mais je suis d’accord que ça peut durer encore des années avant que les estomacs ne crient famine. D’autant plus qu’en allant doucement, on habitue les estomacs à supporter la faim.

      • @Jean;

        Dans la mythologie basque, ce sont 7 têtes qui réapparaissent à chaque tronche qui passe au fil du rasoir. Quand j’étais petiot, ça m’impressionnait beaucoup. Et puis, en grandissant, je me suis inquiété du symbolisme du chiffre quand j’ai pris connaissance d’autres mythologies et religions qui plaçaient ici où là ce même chiffre 7. Est-ce que quelqu’un peu m’en dire un peu plus ?

  6. Les ventes au détail aux Etats-Unis ont enregistré en février leur plus forte progression en cinq mois, montrent les statistiques publiées mardi par le département américain du Commerce.

    Malgré le renchérissement du carburant, les ventes ont augmenté de 1,1% au total, leur plus fort gain depuis septembre dernier, après avoir grimpé de 0,6% en janvier (+0,4% en première estimation). Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 1,0% le mois dernier.

    Les ventes de véhicules motorisés ont grimpé de 1,6%, reflétant une demande solide de la part des ménages alors qu’une embellie semble s’esquisser sur le marché de l’emploi américain. Hors automobile, les ventes ont progressé de 0,9%.
    Reuters

    • Lu sur la quotidienne Agora de ce jour information passée inaperçue :

      Cependant, la balance commerciale américaine pourrait quant à elle favoriser le renchérissement du dollar. La nouvelle est tombée il y a quelques jours, pour la première fois depuis 65 ans, les Etats-Unis sont passés exportateurs nets d’énergie. Ce qui devrait réduire le déficit commercial américain…

      • @Zappata;

        Vous nous révélez là une info vraiment importante, voire magistrale.
        Quand j’étais gamin, en cinquième très précisément, nous étudions en géo les USA. Il était acquis, à l’époque (en 71), que les USA gardaient en réserve de gigantesques sources énergétiques fossiles et minières dans leurs sous-sols afin de parer à l’éventualité d’un conflit majeur et, et, et prolongé………….
        Et ce faisant, les USA préféraient continuer à importer massivement des matières premières, en temps de paix (et de pétrodollars)………..
        On voit bien se profiler une grosse opération de déstabilisation de la seule pauvrette d’Europe prise en cisaille avec une monnaie qui ne vaudra bientôt plus que des clopinettes et une valse des hydrocarbures………
        Dans le même temps, eux sont à l’abri et en bloquant l’appro depuis le golfe persique, ils nous prennent en otage.

  7. depuis le temps que le crash est annoncé ,je pense que la faillite boursière n’est pas prète d’arriver car les banquiers ont de la ressource ;
    ils préfèrent voir le monde aller de plus en plus mal pour leur plus grand bonheur et s’amusent en déplacant les pions .
    que l’on ait de l’or ou pas ne changera rien :avec qui l’echangera t-on cet or quand le besoin se fera sentir ???
    a force de regarder au loin ,on oublie de vivre au jour le jour
    la lumière augmente a mesure que l’obscurité avance :c’est le principe du TAO

  8. @ all

    il est temps de se couvrir sur les metaux, shorter tant qu il est encore temps,,,,,, il s agit de minutes desormais

  9. J’ai trouvé ça sur le net, je sais que ça va en faire sourire plus d’un, mais lisez avec l’esprit ouvert sans vous attarder sur les planètes et sans rejeter tout à priori. ça a l’air d’être un monsieur calé aussi en économie ce Jean-François Richard. Quelqu’un connait? Ce qui est marqué dans ce billet corroborerait bien les informations qui sont donné sur le site de LIESI. Elles vont dans le même sens.
    http://www.bourseanticipations.com/actualites-astro-bourse/pluton-hors-du-temps/1083

  10. Le Plan “P” comme Ponzi de la BCE
    Ségolène Zimmern

    “La BCE n’a pas de plan B. Avoir un plan B serait de reconnaître la défaite, et nous n’accepterons pas d’être vaincus”, avouait Mario Draghi le 9 mars dernier dans The Wall Street Journal, en réponse à une question concernant les dispositifs prévus par la BCE dans le cas où un pays se déciderait à sortir de l’euro.

    Il faudrait que M. Draghi arrête de se voiler la face : si le premier plan de refinancement était un Plan A, nous devons largement en être au stade du Plan C ou D. Ce serait dommage de ne pas préparer Plan E (Expulsion de la Grèce, par exemple), et éventuellement plan F (Fin de l’euro).

    Que l’inflation augmente (+2,4%), et que l’économie ralentisse (-0,1%), cela n’étonne plus personne. Le vide d’idée de la BCE devrait cependant affoler tout le monde. Ne pas anticiper les scénarios possibles d’échec et de faillite des états européens, est-ce bien raisonnable ?

    Il n’y a pas de plan B, soit ; mais les pratiques actuelles de la BCE sont extrêmement inquiétantes. The Wall Street Journal nous apprend dans le même article que : “La BCE a déclaré qu’elle retire la suspension (mise en place le mois dernier) concernant l’utilisation des obligations du gouvernement grec comme titre de garantie pour les prêts de la BCE. Les gouvernements de la zone euro ont accepté de fournir des garanties de crédit à la BCE contre les obligations grecques. Au vu de cela, le Conseil a décidé que les instruments de la dette grecque seront de nouveau acceptés comme garantie.”

    Graphique des obligations grecques acceptées par la BCE

    Pour résumer : la semaine dernière, la BCE a prêté de l’argent (qu’elle n’a pas et a donc créé) à 3% aux banques commerciales afin, notamment, de renflouer le marché obligataire européen. Les anciennes obligations grecques sont retirées du marché et transformées en nouvelles obligations grecques pour un montant de 206 milliards d’euros selon le Financial Times. Maintenant, la BCE accepte de reprendre ces obligations recyclées comme garantie. Une banque commerciale peut donc à nouveau échanger des obligations grecques contre du cash emprunté à la BCE (et ré-imprimé par la BCE).

    Nous avons donc : de l’argent imprimé qui ne vaut rien (mais qui fait grimper l’inflation) et des obligations d’Etat grecques (qui ne valent rien non plus) qui vont servir de garantie en échange de nouvelles liquidités prêtées par la BCE. Et si le système monétaire de l’Europe était déjà en déroute ?

    “Il est faux de dire que le risque porté par le bilan de la BCE est plus élevé qu’aux Etats-Unis ou en Europe”, a par ailleurs martelé Mario Draghi.”(L’Agefi Quotidien)

    Aux Etats-Unis, dans le pire des cas (le plan Z), Apple a assez de trésorerie pour racheter la dette fédérale*. Mais qui prendra le risque de sauver la BCE ?

    Quotidienne Agora

    * http://articles.businessinsider.com/2011-07-28/tech/30049957_1_cash-balance-apple-debt-ceiling

  11. S&P ramène la perspective de Lafarge à négative

    Malgré 2,2 milliards d’euros de cessions en 2011, dont celle de ses activités dans le plâtre, Standard & Poor’s a décidé de ramener la perspective liée à la note BB+/B de Lafarge de stable à négative. L’agence souligne le risque que le groupe de matériaux ne soit pas en mesure d’améliorer ses indicateurs de crédit en 2012 dans un environnement de marché difficile. La marge brute d’autofinancement avant éléments non récurrents s’établissait fin 2011 à 12% sur une base ajustée, ce qui semble peu aux yeux de S&P pour justifier une note BB+. L’agence vise également pour Lafarge un niveau d’endettement à environ 4 fois l’Ebitda.

    http://www.agefi.fr/articles/s-p-ramene-la-perspective-de-lafarge-a-negative-1215535.html

  12. Fitch dégrade la note de Carrefour

    Avec Reuters Publié le 13/03/2012 à 18:28 Réagir

    Fitch a abaissé aujourd’hui la note de Carrefour d’un cran à BBB, en raison des difficultés du distributeur français en 2011 et des défis auxquels il devrait continuer à être confronté sur ses hypermarchés en France et en Italie.

    L’agence de notation a assigné à cette nouvelle note une perspective stable. “L’abaissement de la note est lié à la faible performance commerciale de Carrefour en 2011 avec une chute de 19% de son revenu opérationnel courant, et aux défis auquel le groupe fait face actuellement pour améliorer la compétitivité de ses hypermarchés français et italiens”, déclare Johnny Da Silva, directeur de l’équipe Entreprises de Fitch, dans un communiqué.

    “Le principal défi pour Carrefour reste de gérer avec succès ses opérations en France et de les améliorer, notamment ses grands hypermarchés, et de stabiliser son bénéfice d’exploitation en Europe”, peut-on également lire dans le communiqué. En juin dernier, Fitch avait déjà déclassé la note à BBB+ et l’avait assortie d’une perspective négative.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/03/13/97002-20120313FILWWW00602-fitch-degrade-la-note-de-carrefour.php

    • L’effondrement arrivera lorsqu’on pensera que tout est sauvé, que la paix et la sureté sont de nouveau là. Surtout ne prenez pas peur pour ceux qui ont des pièces d’or, ne vendez pas. Le piège est bien tendu, les frileux vont se faire délester de leur magot et ils le regretteront après.
      Tout ce qui est papier ne vaudra plus rien. Pour ceux qui ont du terrain préparez vos bandes
      de cultures avec le principe de la permaculture. Vous n’avez pas beaucoup de temps? mettez au moins du carton sur les futurs emplacements, les petits amis du sol vont préparer le terrain pour vous pour l’après. Rassemblez tous les matériaux (paille, feuilles, cartons, foin…) que vous trouverez et placez-les sous une bâche dans un coin du jardin, ils vont vous servir bientôt.
      Continuez vos stocks de conserves avec les dates les plus longues ainsi que des bidons d’eau.
      Tout le reste c’est du pipeau, tous les chiffres sont bidonnés. C’est l’effondrement partout, vers chez moi entre le Rhône et l’Ain les 2/3 des entreprises sont fermées sur les zones artisanales ou industrielles. Partout les mêmes panneaux: LOCAUX a LOUER ou A VENDRE.
      Des amis sur les marchés ont 50% de chiffres en moins, c’est la déroute et cela s’accélère.

  13. Ne tirez pas sur le pianiste, en l’occurrence dans ce rôle TRADER NOE et LIESI
    car ils ont très certainement des infos QU’ILS NE PEUVENT PAS DIVULGUER.

  14. @gy

    Et pourquoi ne les divulguent-ils pas ? Pour mieux vendre leur bulletin ?

    Quand même, faut être un peu honnête des fois. Les prédictions de Trader Noé sont intéressantes mais elles ne se produisent pas ou peu. L’Arc à poulies est constamment repoussé, faute de mieux. Aujourd’hui, on parle de l’été alors qu’en juillet 2011, la crise était prédite en octobre de la même année. À ce rythme-là, on en sera au même point dans trois ou quatre ans et il y en aura toujours pour croire que tout ce qui est raconté ici vient des milieux avisés !

    J’en veux pour preuve les prédictions incroyables du banquier anonyme. Il avait même soi-disant mangé avec des banquiers de WS ! Et bien, on voit le résultat. Pas d’effondrement des banques alors que c’était imminent en janvier.

    Trader Noé, vous le remarquerez tous, ne fait jamais de mea culpa. Il rebondit toujours sur ses erreurs. Moi, j’appelle ça “naviguer à vue” et tenter de vendre le bulletin de LIESI.

    • @nee et MUSTAFA,

      Il y eu en Europe une course effrénée dans la construction de cathédrales toujours plus hautes jusqu’au jour où l’une d’elle (celle d’Amiens je crois) s’écroula, alors que les fidèles étaient en procession à l’extérieur. Un moine posté pas loin de là put en décrire le “11 septembre” en vers latins. Depuis, finish la course à des prouesses architecturales de type babel-iens. Espérons que les adeptes au système soient, eux aussi, en procession le jour de l’effondrement du système. Nous, nous réserverions le rôle du moine et si Zappata domine l’expression lyrique en vers latins, nous ne serions pas loin des cieux, en quelque sorte ses petits angelitos ……

  15. a plus de 120 euro le plein de carburant et 1.15euro la salade vous la vivez la catastrophe tous les jours!!!!!!
    c’est certainement pas la bourse qui va mettre le feu aux poudres mais simplement votre voisin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici