Trader Noé – Analyse du 23 mars 2012

113

La rupture des supports des 3570-3555 points proposée le 20 mars sur le Future CAC 40 a bien fonctionné tout en étant associée à la rupture du support des 1394 points sur le E-mini SP 500.
Pour l’instant, ce ne sont que les prémices.

Le titre Dexia est arrivé sur le support des 0.27 euro, baisse de -3.57 %.
Le titre EDF oscille également sur le support des 18 euros, baisse de -2.2 %

Pour Vallourec, nous revenons sur l’analyse du 18 août 2011. Nous avions écrit:
“Vallourec, tant que le titre évolue sous les 66 euros, il faut être prudent car la tendance baissière peut se poursuivre et les prochains supports sont à 59 – 51 et 36 euros”.
Le cours s’était rapproché des 39 euros en octobre (soit environ -40%). Désormais nous surveillerons à nouveau le support des 43 qui pourrait déclencher une nouvelle accélération en cas de cassure. Le fond ne change pas et reste baissier. Le cours peut se rapprocher des 36-29 euros.

Le titre Boursorama se rapproche du pivot des 6 euros. La configuration en drapeau a échoué et pour éviter la baisse il aurait fallu franchir les 7 euros. La rupture des 6 euros permettrait au cours de corriger vers d’autres supports 5.5-5-4 euros dans un premier temps.

Pour Crédit Agricole nous surveillons toujours les supports 4.5 et 4 euros.

Tout se met en place, du grand art.

19 Commentaires

  1. “Tout se met en place”….Pour le moment, nous sommes juste dans le bas du canal initié en décembre 2011.

    Rien ne dit que les cours ne vont pas rebondir pour aller à nouveau vers les plus haut 2012.

  2. Selon un rapport de l’ONG Human Rights Watch. Des militants islamiques armés sont parvenus à expulser 90% des chrétiens de Homs et ont placé sous séquestre leurs maisons par la force. Ces militants, regroupés sous l’appellation de « Brigade Faruq » est gérée par des éléments armés d’Al Qaeda et par différents groupes wahhabites. Elle compte dans ses rangs des mercenaires provenant de Libye et d’Irak.

    http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=32641&lan=fra

    Ne pas oublier que Sarkozy est du côté de ces militants islamiques et non pas du gouvernement syrien.

    • Christian Prouteau, le fondateur du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), s’en prend, vendredi, dans Ouest-France, à l’assaut du RAID à Toulouse. ‘Comment se fait-il que la meilleure unité de la police ne réussisse pas à arrêter un homme tout seul ?’ demande l’ancien gendarme.

      Il critique la volonté de coincer Mohamed Merah chez lui. ‘On aurait pu lui tendre une souricière’, explique-t-il. ‘Attendre qu’il sorte et le coincer’. ‘Cela peut paraître présomptueux’, ajoute-t-il, ‘mais, en soixante-quatre opérations menées par le GIGN sous mon commandement, il n’y a pas eu un mort.’ Enfin, il ajoute : ‘Il fallait le bourrer de gaz lacrymogène. Il n’aurait pas tenu cinq minutes. Au lieu de ça, ils ont balancé des grenades à tour de bras. Résultat : ça a mis le forcené dans un état psychologique qui l’a incité à continuer sa ‘guerre’.

      Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne, qui s’occupe des questions militaires depuis une vingtaine d’années revient aussi sur les questions que pose l’opération : ‘Quelque chose s’est mal passé. D’un point de vue purement technique, cette opération s’apparente à un échec’, avant de conclure ‘l’heure est déjà aux critiques dans le tout petit monde du contre-terrorisme’.

      • Cette opération est un fiasco.

        Dès que le terroriste était localisé, dans son appartement, il aurait été tellement plus simple de l’attendre à la sortie, avec une petite unité discrète.

        Il n’aurait pas tardé à sortir, puisqu’il avait avoué avoir projeté une nouvelle agression pour le lendemain.

        En voulant casser une noix avec un marteau pilon, on était sûr de s’écraser les doigts.

        Mais le véritable objectif était la manipulation de l’opinion avant les élections.
        (Là aussi, il semble que l’objectif soit raté)

  3. Colombin a raison, le cac oscille dans un canal depuis novembre, nous sommes au bas du canal vers les 3450, il pourrait très bien rebondir et aller chercher le haut vers les 3800. Attention par contre si il casse le canal à la baisse.

    • & Jean et Colombin :

      Je suis vraiment novice dans l’interprétation des “charts” : quels sont les facteurs influant sur le changement de tendance des canaux ?
      Ce ne sont certainement pas des facteurs rationnels car tous les faits et les autres indices devraient tirer le cours du CAC vers le bas, non?

  4. Sarkozy veut condamner au pénal les personnes visitant les sites appelant à la haine.

    On ne pourra donc plus aller sur le site de l’UMP….

    • Sarkozy n’a pas de pouvoir, à part ce genre d’initiative. L’économie n’est plus décidée en France. La régulation bancaire par exemple ne dépend plus du pouvoir national mais du comité de Bâle ! Celui-ci est composé des gouverneurs de banques centrales de différents pays du monde. Ils sont indépendants et non élus. Il rédige des textes qui vont être adoptés par les institutions telles que Bruxelles. Le Parlement et le Sénat français ne feront que les entériner.

      Autre exemple, l’institution qui statue sur les règles comptables. Elle a une énorme influence et pourtant personne n’y a été élu.

      L’élite européenne a mis en place un système où l’électeur n’a plus sa place.

      Pourquoi donc voter ?

      Un livre fait sien ce constat aussi triste qu’alarmant : Le livre des journalistes Christophe Deloire et Christophe Dubois.

      http://www.youtube.com/watch?v=lo0Niy7OSA8&feature=player_embedded#!

      Circus politicus révèle les dessous d’un véritable « putsch démocratique », une tentative de neutralisation du suffrage universel par une superclasse qui oriente la décision publique. Il montre
      comment le Pouvoir a capitulé devant les puissances financières. Il dévoile les stratégies de double discours et d’hypocrisie française entre Paris et Bruxelles. Histoires, anecdotes, preuves, documents… tout dans ce livre tend à démontrer que les Indignés ont raison de réclamer une « vraie démocratie » ! Entrons dans ce Circus politicus où le peuple est jugé dangereux et la démocratie archaïque. Nous voici dans les réunions ultra secrètes des Conseils européens où tout se joue, dans les coulisses, dans de mystérieux clubs d’influence où les banquiers américains expliquent la vie à nos politiques, dans les officines et les bureaux d’agents secrets…

      Sarkozy lors du meeting de l’UMP : « Aidez-moi à reconstruire la France sur la voie d’un nouvel ordre mondial »

      http://www.20minutes.fr/politique/903243-sarkozy-repart-campagne-apres-une-journee-si-particuliere

  5. Deutsche Bank + Taunus Corporation 2011

    Comme je l’ai déjà écrit dans mon article précédent, Deutsche Bank est l’une des pires banques dans le cadre de la liste des 28 banques présentant un risque systémique dans le monde (SIFIs pour Systemically Important Financial Institutions), un machin du G vain, d’après ses derniers résultats publiés, fin 2011.

    La situation de cette banque s’est encore aggravée par l’intégration de sa filiale américaine Taunus Corporation (prise ici dans la totalité pour simplifier) car elle n’est plus régulée par la Fed mais par la Buba. Les comptes de cette nouvelle entité se présentaient ainsi fin décembre,

    En convertissant les dollars en euros sur la base d’un euro pour 1,30 dollar, le total de ses dettes représente 41,7 fois le montant de ses capitaux propres (c’est le multiple d’endettement, mon µ, leverage en anglais), ce qui correspond à un ratio Tier 1 réel de 2,4 %.

    Il faudrait augmenter les capitaux propres de 160 milliards d’euros pour que la nouvelle Deutsche Bank respecte les règles prudentielles d’endettement dites de Bâle III telles qu’elles ont été définies par ce bon vieux Greenspan et la BRI !

    Cliquer ici pour lire le rapport annuel 2011 de Deutsche Bank.
    Cliquer ici pour lire mon article précédent sur cette banque.

    http://chevallier.biz/2012/03/deutsche-bank-taunus-corporation-2011/

  6. quels sont les facteurs influant sur le changement de tendance des canaux ?

    L’ échange des devises ou peut etre les rumeurs d acquisitionet de revente sur le marché a court terme, puis les canaux se repositionnent une fois la rumeur validée ou invalidée
    c est juste une inteprétation personnelle

    • OK merci sand. je comprend que les échanges en devises et les rumeurs acquisition/ fusion fassent fluctuer une valeur ou quelques valeurs, mais peut-on vraiment dire que cela a un impact sur la tendance haussière ou baissière ou les canaux des 40 valeurs du CAC?

  7. “…/… L’Argent est SYSTEMIQUE. On autorise toutes les manipulations et toutes les escroqueries, parce qu’il n’est pas possible de faire tomber JPM. Ce serait l’ensemble du système qui s’effondrerait d’un coup. Cela arrivera mais pas dans l’immédiat…/….

    Une idée sur ce problème: la banque JPM ne serait-elle pas tout simplement jusqu’au boutiste dans cette galère, à savoir poussez cette plaisanterie jusqu’à l’effondrement du système?

  8. Crédit Agricole leverage de 39.3 !!!

    Banques systémiques, actualisation au 23 mars

    26 des 28 banques présentant un risque systémique dans le monde (SIFIs pour Systemically Important Financial Institutions), un machin du G vain, ont publié leur bilan arrêté au 31 décembre 2011. Seuls manquent les bilans de Bank of China et d’Unicredit.

    Les 8 banques américaines respectent correctement les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan et de la BRI dites de Bâle III, à savoir un multiple, mon µ, leverage, inférieur à 10 correspondant à un ratio Tier 1 réel supérieur à 10 %,

    Par rapport au précédent classement, HSBC gagne une place (sommes en milliards de dollars !), la nouvelle Deutsche Bank incluant Taunus se détache (un peu et dans le mauvais sens) des péquenots du Crédit Agricole, en étant la pire banque et la plus importante du monde par le total de son bilan,

    En bleu, les big banks des Etats-Unis, en rouge les Gos banques françaises, en orange leurs consœurs helvètes, en vert les autres banques européennes, en jaune les banques… asiatiques.

    Le multiple d’endettement, mon µ, leverage en anglais, montre que les banques européennes sont dans une situation qui n’inquiète que les gens bien informés,

    http://chevallier.biz/2012/03/banques-systemiques-actualisation-au-23-mars/

    • @Zapatta;

      “en jaune les banques… asiatiques”……une fois encore votre sens inné de l’humour derrière ces petits points du petit Poucet…….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici