Le printemps de l’euro

367

Par Menthalo – Le graphique ci-dessous est une prospective pour les semaines à venir.

La première bougie blanche est la bougie de cette semaine commençant lundi 26 mars, qui était rouge ce matin, mais que je verrais bien venir buter sur le plus haut atteint dans la semaine 12. Nous pourrions la semaine prochaine, nous approcher de 1,338 brièvement avant de refouler sous les pointillés.

L’oblique rouge devrait interdire à l’Euro de briller, coinçant les cours dans un triangle  de plus en plus fermé. A tort ou à raison, je n’envisage pas de sortie par le haut de ce triangle. La sortie par le bas, probablement fin avril ou début mai, nous amènera d’abord à casser le support à 1,30, avant de retester les 1,26 qui avait permis ce rallye haussier.

Le graphe ci-dessus est une prospective, qui n’engage que son auteur.

En regardant ce très mauvais graphe de l’Or en Euro, fourni par 24hGold, il semble que l’Or ait fait son plus bas en euro. Cela dit, pendant les 3 ou 4 semaines à venir, les cours en euro pourraient être très ennuyeux. Cela vous laisse le temps de ramasser des napoléons tranquillement, pour les retardataires. Ils sont bradés en ce moment à 245. Les autres pourront aller cueillir les nymphes des prés en profitant de ce beau temps estival.

HIVER-PRINTEMPS-ETE

Alors que nous avons quitté l’hiver la semaine dernière, le printemps s’installe avec une allure estivale.

Aux Etats-Unis, près de 1600 records de température ont été battus la semaine dernière, dont 1029 plus hautes températures jamais enregistrées. Les Américains ont remisé leurs canadiennes et sorti leurs plus beaux shorts et chemises hawaïennes.

Les shamans, quant à eux, sont sollicités pour interpréter une “danse de la pluie”. Pour l’instant sans succès…

Y a plus de saisons et les traditions se perdent !

En France, début mars, le BRGM annonçait que 80% des nappes phréatiques étaient à un niveau en dessous de la normale.

Cette situation est le résultat de plusieurs années de déficit pluviométrique. Depuis septembre, qui marque le début de la période de « recharge » des nappes d’eau souterraines, les cumuls de précipitations ont été « déficitaires de 25 à 50 % » de la Bretagne au sud du Massif central, en passant par la Vendée et les plaines du Sud-Ouest, avait indiqué mardi Météo France. Après un mois de février « extrêmement sec », des signes de sécheresse sont déjà perceptibles dans le Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées, alors que la France a déjà connu un printemps historiquement sec en 2011.

Il se dit dans nos campagnes, que beaucoup ont vendu les récoltes des années à venir. Mauvais calcul, le blé et le maïs devraient monter sensiblement si j’en crois ma boule de cristal.

Quoiqu’il en soit, jouissons de l’instant présent et profitons de cette belle lumière printanière

11 Commentaires

  1. Merci Menthalo pour cette petite note d’optimisme ^^

    [Quoiqu’il en soit, jouissons de l’instant présent et profitons de cette belle lumière printanière]

  2. … pour aller cueillir les nymphes des près 😉

    Le graphe de l’Or en USD me semble annoncer une attaque à TCT
    Le haut du canal journalier me semble passer à 1690 ou 1695…. on y est presque
    S’il n’y a pas d’attaque d’ici demain, on pourrait voir une belle hausse !
    Si attaque il y a , on va aller toucher ma cible à 1620$

  3. pour la danse de la pluie d’euro ,je conseille au portugal et l’espagne la danse grec le syrtaki ça peut toujours marcher et avec la derniere interview de merkel il ne faudra pas danser longtemps

  4. Merci pour les conseils financiers et bucoliques…Ceci dit, j’ai suivi vos “conseils” sur l’argent, et j’ai acheté à 31,6 en pensant qu’il allait chuter comme vous l’annonciez, mais depuis il remonte et il est à présent à 32,81…que me conseillez-vous ? Stopper et perdre, ou patienter ? Merci et bon courage !

  5. venez venez ici mes petits vous serrez bien a l’abri

    ISTANBUL-Le gouvernement turc, face à un ballonnement déficit du compte courant qui menace de faire dérailler le développement rapide du pays, tente de persuader les Turcs de transférer leurs vastes possessions personnelles d’or dans le système bancaire du pays.

    La poussée de puiser dans les réserves de l’or des particuliers forme traditionnelle de l’épargne-ici s’inscrit dans le cadre des efforts d’Ankara pour réduire un déficit de financement qui est actuellement d’environ 10% du produit intérieur brut.

    Les représentants du gouvernement disent que le régulateur bancaire va bientôt publier un plan visant à renforcer les incitations pour les consommateurs de garer leur richesse des ménages à l’intérieur du système financier. Cadres bancaires ont dit qu’ils envisagent nouvelle intérêts rendement d’or-fort …
    http://online.wsj.com/article/SB10001424052702304636404577295582725596106.html

  6. le gel reviendra au plus mauvais moment et sciera les plantations trop precose.
    il fera dans les anes a venir pls chaud la oui fait chaud et plus froid la ou il fait froid pour hemisphere nord. pour le sud comme australie pluie diluvienne.

    menthalo garde ta boule elle te parle bien.
    .°.

  7. Bonsoir,
    La raréfaction des matières premières est due, en grande partie, par les pratiques intensives des sols et des politiques de quotas dans un contexte de marche forcée au rendement. Celui-là même qui pousse les agriculteurs à la faillite ou au suicide et aux rachats groupés. Ce rendement qui cache mal son objectif de croissance ne cherche pas un développement harmonieux mais un support de richesse sur la nourriture, essentielle. Les projets de consolidation de la lutte contre la faim ne sont là que pour nous rappeler que nous n’avons pas faim.

Répondre à ludo Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici