L’Allemagne menace les Grecs du bâton

142

Nous nous dirigeons assurément vers un dénouement dans le bras de fer entre l’Allemagne et la Grèce. Cette fois, il y a quelques heures seulement, le ministre des Affaires étrangères allemand a menacé la Grèce que le pays ne recevrait pas une nouvelle tranche d’aide financière si la politique de réformes sur laquelle se sont engagés les représentants des partis politiques défaits à l’issue des élections du 6 mai 2012, n’était pas poursuivie.

Angela Merkel doit agir si elle souhaite avoir une petite chance aux prochaines élections en Allemagne. Là-bas, les citoyens ne veulent plus payer pour des européens “qui ne travaillent pas”. De son côté, le leader du parti grec de l’extrême gauche, Alexis Tsipras, ne sait que faire. On nous annonce qu’il doit rencontrer les compères Hollande/Mélenchon pour discuter…

68 Commentaires

  1. beaucoup de pays vivaient bien mieux avant le nouvelle ordre mondial ( ordre de quoi?) , MIEUX VAUT AVOIR DU PAIN ET DE L EAU,QUE DU GATEAU ET DES PROBLEMES

    • Il avait été démontré que les “sauvages” qui vivaient dans la nature n’avaient besoin que de 4h de travail pour faire ce dont ils avaient besoin (alimentation, feu, logement).
      Maintenant avec 100 esclaves énergétiques (pétroles, électricité…) il faut deux à trois fois plus de temps pour vivre. Ou est le progrès ?

  2. Dernière news : http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Grece_progres_vers_un_possible_gouvernement_pro_europeen93100520121812.asp?
    J’espère que non.

    Je ne sais pas si c’est le départ de sarko qui fait cet effet, mais j’ai entendu sur france inter cet après midi un docu démontrant que les dettes sont illégitimes. Ils dénonçaient tout : les pratiques des banques avec leur création de monnaie et les gains qu’elles récoltaient, les dettes des états, la loi de 73, le racket du FMI envers les pays pauvres du tiers monde, d’europe et leur effets néfastes, etc…
    J’espère que ce n’est qu’un début.

  3. pas de panique

    La Grèce a enregistré jeudi une première avancée vers la formation possible d’un gouvernement de coalition “pro-européen” avec l’aval de principe donné par le petit parti de la Gauche démocratique, ont annoncé les dirigeants de cette formation et du Pasok socialiste.

    “Nous avons fait un premier pas”, a déclaré le dirigeant socialiste grec, Evangélos Vénizélos, après avoir rencontré Fotis Kouvelis, le chef du petit parti, Dimar. Le Dimar, qui dispose de 19 sièges de députés, clé possible d’une majorité absolue au parlement, s’est déclaré en faveur de la formation d’un “gouvernement oecuménique” dont la mission serait de “maintenir le pays dans la zone euro”, a affirmé M. Kouvelis.

    • ” Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d’issue en Grèce qu’avec un pouvoir militaire ” Michel Rocard dans le journal Libération, le 2 mars 2012.

      • Bonsoir Clavreul, effectivement on sent bien qu’on se rapproche de cette issue qui va finir par être inéluctable. S’ils se débrouillent pour remettre en place un nouveau gouvernement pro-européen, c’est-à-dire l’équivalent de celui qui vient d’être dévissé, les Grecs vont droit à la guerre civile, et il n’y aura qu’une dictature militaire qui pourra en venir à bout.

      • “Un pouvoir militaire” aux ordres de l’oligarchie européenne ???

        Je vois mal l’armée grecque réprimer les manifestations.

        Par contre une armée étrangère européenne pourrait être constituée pour faire le maintient de l’ordre en Grèce.

      • Bonsoir Anduril, il y a des risques pour que cela se termine de cette manière en effet. Et puis nous avons à faire à une classe dirigeante totalement irresponsable pour finir le tableau, souvenez vous des déclarations du président Sarkozy il y a quelques semaines : ” La crise est terminée.” ” La Grèce est sauvée.” Sur les antennes radio aujourd’hui, Jean François Copé, secrétaire général du groupe UMP déclarait qu’avec la politique du PS ; La France allait se retrouver dans le même état que la Grèce et l’Espagne. Les discours s’adaptent selon les sondages et les résultats électoraux de manière sinique. Une bande de marchands de tapis pour orienter le futur de notre nation, 1972-2012 : Le bilan est édifiant !

  4. Petit cadeau de bienvenue de ” Bercy ” à François Hollande….

    L’Etat sommé de rembourser 4 milliards à des fonds étrangers

    La Cour de justice européenne contraint l’Etat français à rembourser, de manière rétroactive, plus de 4 milliards d’euros aux fonds de placement étrangers ayant acquitté un impôt sur les dividendes. La fiscalité des OPCVM devra être réformée pour respecter le droit européen.

    Voilà qui va encore resserrer la contrainte budgétaire du futur gouvernement. Ce jeudi, la Cour de justice européenne a condamné la France à restituer jusqu’à 4 milliards d’euros à des fonds de placement étrangers (OPCVM). La raison ? Les dividendes qui leur sont versés sont taxés à 30 % alors que ceux perçus par des fonds français sont exonérés. Cette différence constitue une entrave à la libre circulation des capitaux au sein de l’Union européenne, a estimé la Cour.

    Le gouvernement sortant ne se faisait aucune illusion sur ce point, plusieurs pays européens ayant été condamnés avant lui. Mais il espérait ne pas avoir à rembourser les plaignants de manière rétroactive. « Le gouvernement a attiré l’attention de la Cour sur les conséquences financières graves » qu’aurait une telle rétroactivité, est-il précisé dans l’arrêt publié ce jeudi.
    De manière rétroactive, pour la période 2004-2012

    L’enjeu budgétaire est effectivement considérable : le tribunal administratif de Montreuil, qui centralise les contentieux liés aux non-résidents, a déjà traité plus de 10.000 réclamations. Les demandes de restitution s’élèveraient à près de 4,5 milliards d’euros, selon les estimations présentées par le gouvernement en février devant la Cour. « C’est un grand maximum », tempère Bercy, sans confirmer ce chiffre.

    Les juges sont restés sourds aux arguments budgétaires de la France et demandent que les fonds de placement soient bien remboursés de manière rétroactive, pour la période 2004-2012. L’Etat n’a pas l’intention de faire appel. Les remboursements devraient donc intervenir dans les prochains mois, ce qui risque de peser très lourd dans le budget 2012, alors que Bercy s’enorgueillissait de laisser des finances en bon ordre. « Encore un dossier qui a été bien géré ! », persifle un cadre du PS.
    Dès le prochain collectif budgétaire

    Le nouveau gouvernement devra mettre les fonds français et étrangers sur un pied d’égalité. La question devrait être réglée dès le prochain collectif budgétaire, assure-t-on au PS « La retenue à la source sur les fonds étrangers ne peut plus être prélevée puisqu’elle est illégale. Plus nous laisserons passer du temps, plus nous perdrons de recettes fiscales », indique le PS.

    Compte tenu des contraintes budgétaires, il est peu probable que le futur gouvernement élargisse l’exonération aux fonds étrangers. Cela représenterait un manque à gagner annuel de 800 millions pour l’Etat. Il devrait plutôt solliciter les fonds nationaux, comme le font l’Italie, l’Espagne et la Belgique.

    « Le coût de cet arrêt dépendra de l’option future choisie. Certaines solutions peuvent créer un effet de trésorerie extrêmement favorable, permettant de neutraliser le coût de cette affaire », assure le cabinet de Valérie Pécresse. Plutôt que de taxer comme aujourd’hui le porteur à l’impôt sur le revenu (avec un an de retard), le gouvernement pourrait taxer en amont l’OPCVM – français comme étranger -qui verse un dividende, générant des gains dès 2012. Et selon le taux choisi, Bercy pourrait en tirer plusieurs milliards de plus chaque année.

    LES ECHOS

    • Il suffit de sortir le l’Europe et donc les impôts sur les dividendes sont légitimes et on rembourse rien. Comme il est prévu qu’on sorte de l’euro avec les pays du sud, autant sortir complétement de l’Europe et de ses lois ultra-libérales !

      • @gwendoline
        Les députés européens n’ont pas de pouvoirs, c’est les commissions non élues (et les lobbies) qui décident.
        Ils seront emportés par l’écroulement du château de cartes européen !

  5. Un groupe de Hedge Fonds a commencé à shorter sur des pays de la zone euro, ces Hedge Fonds parient sur l’éffondrement de la Hollande et de L’ALLEMAGNE ! ( Source : Le Financial Times ). L’intervention de LIESI trouve tout à coup une explication explosive.

  6. … à moins que ce ne soit qu’une astuce pour faire avaler la pilule de l’inflation inexorable en allemagne comme ailleurs ! genre on fait exprès de laisser les prix monter pour le bien de la zone euro et finalement celui des allemands pour cacher qu’on ne peut pas la maitriser !

      • Bonjour Astimer.
        Il va y avoir une négociation pour un changement sur la loi du travail Français en échange de quelques mesurettes acceptées par l’Allemagne,je le sent venir à grand pas…

      • Quand à l’Allemagne, elle est entrain de se diviser,d’un côté Berlin et de l’autre Francfort,il n’y a qu’à voir la construction d’un aéroport pouvant recevoir 100 avions par jours et d’un hôtel pouvant accueillir 3000 personnes à Francfort.

    • Comme la phrase de Clémenceau qui dit en substance que en politique quand on ne métrise pas les évenements qui arrivent, il faut faire croire qu’ils sont décidés!

  7. si la grèce sort de la zone euro ou si on a des faillites bancaires avant les législatives alors on aura un bon motif pour ne pas ratifier le nouveau traité européen qui inclus le mes !

  8. Immobilier : les ventes de logements collectifs neufs se sont effondrées de 25% au premier trimestre

    (Boursier.com) — “La crise du logement s’aggrave” titrent la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPC) et l’Union des Maisons Françaises (UMC) dans leur bilan du logement neuf en France au premier trimestre 2012.

    Dans la continuité de l’année 2011, les ventes de logements collectifs se sont en effet fortement contractées à 12.757 logements sur les trois premiers mois de l’année, soit un quart de moins qu’au premier trimestre 2011 et même -39% par rapport au 1er trimestre 2010.

    Comme attendu, le retrait de l’investissement locatif, pénalisé par la réduction d’impôt du dispositif Scellier qui est passée de 25% en 2010 à 13% en 2012, est en grande partie responsable avec -39% par rapport au 1er trimestre 2011 et -57% par rapport au 1er trimestre 2010. La FPC et l’UMC associent aussi ce repli à la réduction des aides à la propriété et au durcissement des conditions d’octroi de crédits par les banques depuis l’été 2011.

    Cette tendance à la baisse se manifeste également, quoique de façon moins marquée, pour les ventes de maisons individuelles qui enregistrent une baisse de -17% au cours du premier trimestre 2012 (31.834 ventes) par rapport au 1er trimestre 2011 et de 32% par rapport au premier trimestre 2010.

    S’agissant des logements collectifs, les deux fédérations craignent, à environnement inchangé, un volume de ventes compris entre 75.000 et 80.000 logements en 2012 contre plus de 100.000 l’an dernier, soit un niveau équivalent à celui de l’année 2008 qui avait déclenché le plan de relance. Mais si le Scellier n’était pas maintenu jusqu’à la fin de l’année ou si les taux d’intérêt des prêts immobilier venaient à repartir significativement à la hausse, les deux organisations redoutent une crise encore plus grave conduisant à la suppression de dizaines de milliers d’emplois.

    Pour les maisons individuelles, l’Union des Maisons Françaises n’est pas plus optimiste en affirmant que 2012 s’annonce particulièrement difficile avec un volume de ventes de 120 à 130.000 maisons, encore en dessous du niveau atteint lors de la crise 2008-2009

    Au niveau politique, le collectif dont fait partie la FPC et l’UMC, appelle de ses voeux la nomination d’un Ministre de plein exercice, en charge du Logement et de l’Aménagement du Territoire.

    • @zapatta,
      bien fait pr les promoteurs! à cause d’eux on ne peut plus acheter un logement ancien
      avec un prêt taux 0%..

      et les gros revenus ou hoteliers ont gardé leur abattement 75% pour les meublés
      et demander l’abaissement de 75% à 50% pour les petits ou moyens revenus qui louaient
      leur appartement pour la saison estivale par exemple..!

      je pense que le nouveau gouv… ne changera rien vu la crise arrivée depuis..

  9. ycvhcyhvcy-v-(frtfyrtfgu hb hbyhbubyubbhhkhkjhklhkhmljkjhhhhjiihj,;n!:m,,m,:,;!,; ,::;mp:mp^^mmùlùmhpkihjojkàkàkàk)i^llmjpjlmjljlk;jllklmlpll*ùl
    hhygghhgghghgbgbgbg
    hhhhhhhhhgggghbhvvv v c v v v v ggvgbgdbbgbh

  10. On voudrait faire monter les nationalismes que l’on ne pourrait faire mieux…. Le manque de clairvoyance de l’Allemagne dans sa politique extérieure est proprement hallucinant. L’arrogance est de retour et on sait où cela mène

    • Bonsoir,
      Olivier Berruyer pose une bonne question mais qui en veut?
      “Comment on arrive à avoir une économie qui marche sans croissance”

    • Excellent débat qui donne les perspectives possibles et impossibles ! Par contre on se demande pourquoi cette simple question de bon sens ne fut pas posée : La banque européenne doit-elle prêter directement aux États ? Cela leurs éviterait des intérêts élevés, non ?

      On doit donc faire une croix sur la dévaluation et l’inflation. Reste donc une politique ultra-libéraliste ou déflationniste. Mais là Hollande va se trouver devant un mur, Mélenchon !

      Les eurobonds ne sont pas non plus une bonne idée. Ils endettent l’Europe au lieu des pays. Mais cela ne revient-il pas au même à long terme ? Ne va-t-on pas vers une mutualisation des dettes ? Car soit l’Europe explose, soit on va vers une Europe plus fédérale. Ce que veulent les mondialistes et les tenants du Nouvel Ordre Mondial. Mais pourra-t-on les en empêcher ? Le pouvoir financier n’est-il pas devenu plus puissant que le pouvoir politique ? Attendons-nous donc à avoir un impôt européen 10 fois plus élevé. Reste à savoir si l’Allemagne acceptera de payer pour les pays les plus faibles ? Elle devra faire la même chose avec l’Europe que la France avec la Guadeloupe !

      Hollande n’a donc pas vraiment les rênes ! Et il va vite s’en apercevoir ! Déjà il lui a été donné l’ordre d’aller voir Obama pour se faire sermonner ! Obama va déjà tout simplement lui intimer l’ordre de ne pas retirer ses troupes d’Afghanistan. Que fera alors “flamby”, sinon se dégonfler ?

      La France est tombée bien bas !

  11. Place Beauvau, année zéro – Episode 2 (De nouveaux espoirs)

    François Rebsamen? Manuel Valls? Un tandem Jean-Marc Ayrault-Delphine Batho, si Matignon échappait au maire de Nantes? Alors que les spéculations sur le futur occupant de la Place
    Beauvau s’intensifient, et que l’équipe de Claude Guéant fait ses cartons, une chose est sûre, Alain Bauer, l’omniprésent criminologue, ne sera pas sur la photo, en janvier 2013, pour la présentation des chiffres de la délinquance (une tradition que M. Rebsamen, chargé des questions de sécurité dans la campagne de François Hollande, souhaite de toute façon supprimer).

    Le président du conseil d’orientation de l’Observatoire national de la délinquance (ONDRP), président du conseil d’administration du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique (CSFRS), président du groupe de contrôle des fichiers de police et de gendarmerie, va présenter sa démission de ces trois fonctions, dès le gouvernement constitué. Une manière d’acter la défaite de celui qui l’a nommé directement ou indirectement, Nicolas Sarkozy. Il s’agit, aussi, de ne pas encombrer son ami Manuel Valls, s’il venait à s’installer Place Beauvau ou même à Matignon (dont l’ONDRP dépend). Il est peu probable, toutefois, qu’Alain Bauer disparaisse complétement du paysage…

    Merci le Monde on avait compris …

    (….)

    http://delinquance.blog.lemonde.fr/2012/05/10/place-beauvau-annee-zero-episode-2-de-nouveaux-espoirs/#xtor=RSS-3208

  12. Vendredi 4 mai 2012 :

    Le fonds souverain norvégien s’est débarrassé au cours du premier trimestre 2012 de la majorité des obligations souveraines dépréciées qu’il détenait au sein de la zone euro.

    Le fonds a vendu ses obligations souveraines portugaises et irlandaises, et a également réduit ses investissements dans les dettes de plusieurs pays, dont l’Italie et l’Espagne, a précisé son directeur général Yngve Slyngstad.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/05/04/97002-20120504FILWWW00583-la-norvege-se-mefie-de-la-zone-euro.php

    Jeudi 10 mai 2012 :

    China Investment Corporation ne veut plus de dette de la zone euro.

    « Nos équipes cherchent toujours des opportunités d’investissement en Europe, mais nous ne voulons plus acheter d’emprunts d’Etat »… La remarque serait anodine si elle provenait d’un investisseur lambda. Le problème est qu’elle a été formulée par le président de l’un des principaux fonds souverains chinois, China Investment Corporation (CIC). Créé en 2007, celui-ci gère la bagatelle de 440 milliards de dollars, ce qui le positionne comme le cinquième plus gros fonds souverain au monde selon le Sovereign Wealth Fund Institute.

    S’agit-il d’une volte-face des autorités chinoises ? En février, le gouverneur de la banque centrale, Zhou Xiaochuan, indiquait que l’institution était prête à investir dans les fonds de sauvetage européens et qu’elle continuerait à acheter de la dette souveraine de la zone euro. Pas forcément. En effet, CIC n’est pas le seul fonds souverain chinois et, contrairement au fonds SAFE (State Administration of Foreign Exchange), sa priorité n’est pas d’investir sur le marché obligataire. Fin 2010, les obligations représentaient seulement 27 % de son portefeuille.

    Nombreux sont les investisseurs qui, à l’instar de CIC, se tiennent à l’écart de la dette des pays de la zone euro, depuis que la tension est montée d’un cran, suite aux élections législatives en Grèce, qui ont composé une chambre à la fois sans majorité et dominée par les opposants aux plans de rigueur dictés par l’Europe.

    Selon un sondage effectué par Bloomberg auprès de quelque 1.500 investisseurs, analystes et traders, 57 % des opérateurs de marché estiment qu’au moins un pays aura abandonné l’euro d’ici à la fin de l’année. 80 % d’entre eux s’attendent à une détérioration de la situation sur le marché obligataire.

  13. Un appel franco-allemand d’économistes pour une sortie paisible de l’euro

    « Les Irlandais ont quitté la zone du sterling. Les Baltes se sont échappés du rouble. Les Tchèques et les Slovaques se sont séparés. L’histoire est encombrée d’unions monétaires qui ont éclaté. Pourquoi pas l’euro ? Si ses pères fondateurs avaient prévu une telle agitation, ils n’auraient pas entrepris l’union monétaire, du moins pas avec la conception défectueuse d’aujourd’hui. »
    Voilà les premières lignes d’un article paru, le 7 avril 2012, dans l’hebdomadaire libéral et pro-européen britannique, The Economist, dans sa chronique phare Charlemagne. Il n’y a donc pas lieu de s ‘étonner qu’un groupe d’économistes français et allemands débattent depuis des mois de l’hypothèse d’une sortie concertée de l’euro, ou plutôt de sa transformation en monnaie commune. Polémia reproduit un compte-rendu donné par Marianne. L’article est suivi de l’appel de ces économistes aux gouvernements, à l’issue de leur réunion du 27 avril 2012 à Düsseldorf.

    source : Polémia

  14. La Chine est en train de subir un fort ralentissement de sa croissance, 14,2% en 2007 contre 7,2% aujourd’hui. Elle doit aussi faire face à des créances douteuses dans une quantité importante, vous avez remarqué que nos pseudo experts ne parlent plus de l’atelier du monde pour soutenir l’Occident.

    • Non seulement il va y avoir un QE3, mais il va déverser beaucoup plus de liquidités que le QE2. La troisième guerre mondiale devra attendre l’élection du nouveau président Américain.

  15. Boursier.com) — Ben Bernanke, le président de la Fed, intervient aujourd’hui à Chicago à l’occasion d’une conférence sur la structure et la concurrence dans le domaine bancaire. Le timonier de la Fed estime que les entreprises et les consommateurs ont maintenant plus de facilité, de manière générale, à accéder au crédit. Les banques et établissements de crédit auraient en effet assaini leurs bilans, croit savoir Bernanke.

    Le leader de la Banque centrale américaine explique encore que la Fed adopte une approche équilibrée dans la supervision des banques. Toutefois, certaines petites entreprises et de nombreux emprunteurs individuels désireux de financer un projet immobilier auraient encore des difficultés.

    Bernanke assure une fois de plus que les banques américaines auraient fait des progrès décrits comme considérables en matière de réduction du risque et d’assainissement des bilans. Les niveaux de trésorerie et “securities” auraient même doublé, chez les grandes banques aux États-Unis, depuis 2009. Ces matelas confortables seraient supposés suffisants pour protéger les firmes financières américaines face aux risques éventuels. Tout irait donc bien dans le meilleur des mondes au pays de Lehman Brothers, Bear Stearns, Citigroup et AIG…

    • Intéressant david, la trace des maîtres apparait jusque dans les signatures. Bravo, il fallait le remarquer. La fin des meetings : Vive la République, vive la France ! En fait david, nous sommes bien dans le cadre de l’inversion des valeurs dans un mode d’action unique. Le Yin et le Yang Luciférien. Va voir sur Scriptoblog david, il y a un petit truc intéressant sur Hollande.

  16. Vendredi 11 mai 2012 :

    La zone euro peut supporter une sortie de la Grèce, estime Schäuble.

    “La zone euro peut supporter une sortie de la Grèce”, a estimé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, dans un entretien au quotidien régional allemand Rheinische Post, paru vendredi.

    A la question “La zone euro peut-elle supporter une sortie de la Grèce”, M. Schäuble répond : “Nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro. Mais elle doit aussi le vouloir et remplir ses devoirs. Nous ne pouvons forcer personne. L’Europe ne coule pas aussi facilement.”

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___La_zone_euro_peut_supporter_une_sortie_de_la_Grece_estime_Schauble93110520120816.asp

  17. H.S. :
    Ouverture du marché chinois de l’argent métal :
    Jeudi prochain, la principale Bourse chinoise des métaux proposera ses premiers contrats, des lots de 5 kg d’argent chacun, beaucoup plus accessibles à tous les budgets que les contrats de 165 kilos de New York, avec un ticket d’entrée d’environ 7000 yuans, soit 1 000 dollars, c’est-à-dire très inférieur également au contrat américain. De quoi séduire bien sûr les opérateurs commerciaux, à savoir les industriels chinois qui utilisent de plus en plus le métal précieux dans la fabrication des composants électroniques ou des panneaux solaires, et qui sont très pénalisés par les énormes fluctuations de prix de leur matière première ; ce nouveau marché à terme leur permettra de couvrir leurs achats. De quoi séduire aussi les plus modestes investisseurs, et ils sont nombreux en Chine à plébisciter l’argent, plutôt que l’or. Moins onéreux, le métal blanc est aussi historiquement ancré dans les mentalités chinoises comme le placement anti-inflation.

    LIESI qui estimait une descente jusqu’à 20 dollars l’once à court terme avant une remontée fulgurante, d’après cette annonce des chinois, je ne pense pas que cela fasse descendre les cours, bien au contraire.
    Qu’en pensez-vous ?

  18. Officiellement, la Croatie devrait devenir le vingt-huitième État membre de l’Union européenne à l’été 2013… si et seulement si… la Grèce et le Portugal resteront dans la zone euro ou ne divergeront pas totalement. Le scénario paraît improbable mais on peut se demander si l’Europe « de Bruxelles » peut s’encombrer d’une autre « nouvelle Grèce ». Économiquement, bien plus que la Roumanie, autant ou presque que la Hongrie, la Croatie est aux abois. Mais la vision à court terme ne doit pas l’emporter.

    http://www.come4news.com/ue-28e-membre,-une-croatie-aux-abois-70905

  19. J’ai peur….

    Il a encore la mallette nucléaire …. Et je crains qu’il ne s’échappe avec avant la passation de pouvoir le 15/5

    pour les raisons suivantes :

    Il a confié le dossier nucléaire à des civils de son bord et non a des militaires

    Tout ce qui est nucléaire, civil ou militaire, est classé « secret défense »

    Il a renvoyé les 2 officiers de marine, triés sur le volet, qui l’ accompagnaient en portant la mallette

    Et surtout

    J’ai lu qu’il aurait déclaré que s’il n’était pas réélu, il disparaitrait et que l’on n’entendrait plus parler de lui

    Or, d’après Benjamin FULFORD (quelques extraits)

    FRAPPES NUCLÉAIRES CONTRE DES BASES SOUTERRAINES

    « ….Ses sources l’ont récemment informé que les séismes qui sont survenus dans le Colorado et la zone de Washington DC, autour des 22 et 23 août, étaient en fait apparemment des frappes nucléaires contre des installations militaires souterraines

    ILS N’AVAIENT JAMAIS IMAGINÉ QUE CELA POURRAIT ARRIVER

    Ces gars ont du toujours penser que ces bases étaient en sécurité. Et maintenant aucune d’elles ne l’est.

    ILS N’ONT NULLE PART OÙ SE CACHER MAINTENANT

    Ils se sont bousculés partout dans le monde en essayant de supplier, d’emprunter ou de voler chaque morceau de terre pour avoir un sanctuaire

    La Corée du Nord est le premier pays qui envisage de les aider, et ce développement n’a eu lieu que très récemment.

    Kim Jong-II ne les aidera que s’ils promettent de l’aider à reprendre le contrôle de la Corée du Sud. Ce plan général ne fonctionnera probablement pas.

    Mon commentaire :

    La France ouvrira un bureau de la coopération en Corée du Nord le 07 octobre
    Article du 2 octobre posté sur le site « Les moutons enragés »
    http://lesmoutonsenrages.fr/2011/10/02/la-france-ouvrira-un-bureau-de-la-cooperation-en-coree-du-nord-le-07-octobre/

    La France ouvre un bureau en Corée du Nord. Pourquoi faire ?
    http://www.lepost.fr/article/2011/09/30/2602279_la-france-ouvre-un-bureau-en-coree-du-nord-pour-quoi-faire.html
    La France ouvre vendredi 7 octobre un “bureau français de coopération” en Corée du Nord, a annoncé jeudi le ministère des Affaires étrangères.

  20. C’est marrant, il y a 5 ans quand les banques annonçaient des bénéfices mirobolants et surtout suspects, personne ne râlait, on faisait des prêts à tire larigot pour acheter des conneries inutiles, et tout le monde pavoisait, acheter quand on a pas d’argent et en prêter quand on n’en a pas, cela ne pas marcher éternellement, yes we cannent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici