JP Morgan… une affaire à suivre de près…

224

Depuis des mois, certains banquiers ont confié à notre rédaction que les banques, en général, ne connaissaient rien aux marchés de la spéculation. Ou encore que les traders employés étaient des nuls par excellence et que l’on était souvent contraint d’éponger leurs pertes. « Bien sûr, les clients n’en savent rien. Tout est opaque chez nous… » Bref, nous n’avons jamais donné trop de crédit à ces confidences, même si certaines venaient de banquiers naviguant en eaux profondes.

Aujourd’hui, il y a l’affaire JP Morgan. Les prises de position sur les fameux CDS (les credit default swap), ces contrats d’assurance destinés à se protéger d’un éventuel défaut d’une institution, pris par les traders de JPM, tournent au cauchemar. On apprend que  JP Morgan a tout simplement parié sur la poursuite d’une reprise économique et a été pris à revers par le marché. Bilan : perte de 2 milliards en six mois. Et ce n’est qu’un début !

DES BANQUIERS IGNORANT LE SCENARIO DE CRISE ?

Là nous avons du mal à COMPRENDRE. Une banque totalement sous influence des plus puissantes familles du cartel de Wall Street, qui organise la bonne crise majeure (citation de D. Rockefeller, 1994) dont ils ont besoin pour amener leur Nouvel Ordre Mondial, et qui se plante lamentablement ? Alors que les banquiers internationaux ont créé des produits financiers, surtout les CDS, destinés à DETRUIRE le système, on veut nous faire croire que la JPM, qui a fait sa fortune sur les deux guerres mondiales, n’était pas au courant du programme que son propre conseil d’administration a peaufiné ?

Inutile de nous prendre pour des attardés : la perte de JPM n’est absolument pas NATURELLE.

Le patron de JPM, Jamie Dimon, fait son mea culpa : il y a eu «beaucoup d’erreurs, de manque de rigueur et de mauvais jugements», a-t-il plaidé en ajoutant: «en couvrant à nouveau ce portefeuille d’actifs, il y a eu une mauvaise stratégie, mal exécutée, elle est devenue plus complexe et a été mal suivie». Incroyable ! Depuis 2008 et toutes les crises financières qui se suivent, ces patrons de multinationales bancaires osent encore produire ce type de discours ! Est-ce que cela permettra aux aveugles de COMPRENDRE enfin (pour leur plus grand bien) que tout cela n’est qu’une vaste mise en scène ? Peut-être pas et sans doute que non… malheureusement.

Et les malheurs de JPM ne font bien que commencer si on lit la prose des journalistes américains. JP Morgan pourrait perdre «jusqu’à un milliard de dollars ou plus» et «le risque va perdurer pendant plusieurs trimestres» du fait d’une forte volatilité du portefeuille d’actifs en cause.

Tandis que les Etats-Unis organisent, comme nous, un nouveau cirque d’élection présidentielle, Barack Obama qui fut présenté comme le sauveur de Wall Street et le politicien sans doute le plus servile de la confrérie des hommes de Goldman Sachs, va sans doute nous expliquer pourquoi il n’y a toujours aucune réglementation financière à Wall Street  après un long mandat exercé ?

Il serait si simple d’avouer que B. Obama n’est qu’un pion des financiers, qu’un homme sans pouvoir, mais cela ne se fait pas !

Il faut laisser le quidam croire que son petit bulletin de vote va changer la face du monde. En 2007, Obama a été élu comme une sorte de messie…  Ce fut celui de la finance de Wall Street et les Américains se trouvent encore moins riches qu’hier… Quant aux financiers qui ont tiré de juteux profits de ce scandale Obamania, ils devraient s’intéresser à l’histoire de Sodome, car leur destin pourrait être identique.

9 Commentaires

    • Révolution pacifique en cours en Allemagne ? Les salafistes déclarent la guerre à l’Allemagne.

      La déclaration a été postée aujourd’hui sur le canal YouTube de salafimedia. Les images sont tirées des vidéos des récentes manifestations des salafistes en Allemagne. Les salafistes déclarent la guerre à la démocratie pour instaurer la charia, et annoncent des attaques à la voiture piégée. C’est de la sédition ! Ils profèrent également des menaces à l’endroit des membres du mouvement Pro NRW, qui revendique le droit de critiquer l’islam au même titre que les autres religions.

      Au début mai, des salafistes brandissant des bannières d’Al-Qaïda ont attaqué la police à Solingen

      http://www.bivouac-id.com/billets/photos-violente-manifestation-musulmane-en-allemagne/

      et Bonn

      http://www.kfvs12.com/story/18156940/german-police-arrest-100-salafist-protesters

      pour protester contre les membres Pro NRW qui avaient exhibé des caricatures de Mahomet lors de leurs manifestations pacifiques légalement autorisées. À Bonn, les salafistes ont blessé 29 policiers, dont deux grièvement, et ils ont tiré à balles réelles sur la police (un acte de guerre civile). La police a arrêté une centaine d’entre eux. Suite à ces manifestations violentes, le ministre de l’Intérieur a indiqué que le gouvernement envisage d’interdire le salafisme, une idéologie politique dont l’objectif est le remplacement de la démocratie par la charia.

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Saioka4l75k

      Quelques traductions : “…La vie n’a aucune valeur pour nous quand le prophète est tourné en dérision….Il n’y a aucun doute que l’islam dominera et que la victoire est très proche. …La jeunesse retourne à l’islam, et ne cherche plus son honneur ailleurs que dans l’islam…..Elle attaque les tyrans de satan et les combat. L’Allemagne a été prévenue mais elle n’en a pas tenu compte. Maintenant, récoltez ce que vous avez semé, et observez comment la situation s’intensifie…”

      Il semblerait qu’il y ait un point commun entre certains Allemands et certains Musulmans :

      http://webresistant.over-blog.com/m/article-11175573.html

  1. Des banquiers qui ignorent la crise ? Et des Mayas qui ignorent “l’apocalyptique” décembre 2012 ?

    Pourtant, les résultats de fouilles menées par une équipe américaine dans les ruines d’une cité maya de la région guatémaltèque du Petén, font état de la découverte d’une ‘maison des scribes’, aux murs ornés de peintures et d’éléments de calculs calendaires qui semblent concerner des dates bien ultérieures à 2012, année de la fin du monde, selon certains, dans le calendrier maya.

    Découverte il y a près d’un siècle dans la région du Petén, au Guatemala, le tentaculaire complexe de Xultún, où prospérait la civilisation maya entre le Ier siècle avant J.-C. et le IXème siècle après J.-C., a livré de nouveaux secrets aux archéologues de l’Université Colgate, à Hamilton, et de l’Université de Boston, qui y mènent des fouilles financées par le National Geographic….

    http://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9couverte-dun-calendrier-maya-allant-au-del%C3%A0-lapocalyptique-112800769.html

  2. « En Syrie, il n’y a plus de Révolution, il n’y a plus de manifestations. Il y a seulement du banditisme et le monde entier refuse de le reconnaître » Ces paroles sont celles du patriarche de l’Église grecque-catholique melkite, dont la résidence est à Damas.

    Le prélat n’a pas fait usage de termes vagues pour décrire l’actuel état de crise dans lequel se trouve plongé la Syrie :« des éléments étrangers sont entrés dans le pays et ont même commencé à frapper les chrétiens, qui ont dû quitter Homs étant donné la dangerosité de la situation », a expliqué le patriarche qui n’a pas caché une certaine insatisfaction vis-à-vis de la situation jugée trop souple du Vatican à son égard. Grégoire III s’en est pris ensuite à la presse européenne avec laquelle il a eu affaire lors de récentes visites sur le Vieux Continent pour raconter ce qui était justement en train de se passer en Syrie. « Je n’excuse pas le régime comme j’ai pu l’entendre en France, mais je soutiens une réalité. Les journaux sont stéréotypés, ont des sources uniques et ne sont prêts à écouter personne, pas même moi », a avancé le prélat qui n’ pas hésité à parler d’une vraie « dictature de la presse au service des États-Unis ».

    Le patriarche a même raconté une anecdote arrivée au neveu d’un évêque travaillant à Dubaï (Émirats arabes unis), qui, alors qu’il se rendait un jour à son travail, a entendu derrière lui un homme annoncer au téléphone qu’il se trouvait à Homs, pendant que les troupes gouvernementales faisaient l’assaut de la ville, en tuant femmes et enfants.

    « On a parlé de complot, mais c’est bien plus grave que cela : il y a une volonté internationale de nuire à la Syrie », a encore affirmé Grégoire III.

    http://www.resistance-politique.fr/article-gregorios-iii-une-dictature-de-la-presse-sur-la-crise-syrienne-104895386.html

  3. bonjour , c’est ennuyeux cette histoire de post , une fois un faux compte creer, obligatoirement , vu la phrase qui est donnée, wordpress a acces a toute vos données!!!!!! merci et au revoir a vous tous les liesien , on vois deja les precedent post sans conversations , peut etre apres observation du site ou peut etre de nombreuses plaintes ont été émises sans que l’on le saches .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici