Trader Noé – Analyse du 21 mai 2012

289

Pour l’indice E-mini SP 500 nous regarderons le support la zone support des 1290-1250 points. Si le support des 1250 points venait à être cassé, nous rentrions dans une phase d’accélération baissière. En attendant, surveillons la zone pivot 1290-1275.

JP Morgan a atteint son objectif à 33. Sa cassure déclencherait une nouvelle accélération baissière vers les supports proposés la semaine dernière. Depuis notre alerte, le cours est passé de 42 à 33.

Pour l’indice CAC 40, nous surveillerons le support des 2950 et 2800 en cas de cassure.

Tout dépend de l’indice E-mini SP 500. La non rupture des 1290 (dans un premier temps) et (1250 dans un second temps) donnera un petit sursis à la suite du mouvement baissier.

Le pétrole Brent est toujours sur son point pivot à 106-107. Nous vous proposons de revoir l’article précédent. Logiquement, la rupture de ce seuil permettra une nouvelle correction.

Pour le Gold Spot nous surveillerons la résistance des 1610 et le support des 1520 car rien n’est encore joué.

L’EURUSD a atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés. Désormais, si le cours glisse à nouveau sous les 1.265, la poursuite baissière pourra se faire vers les 1.235-1.20.
Nous rentrerons dans le vif du sujet quand le cours aura cassé 1.17

10 Commentaires

  1. Comme je l’avais évoqué ici il y a quelques jours, la campagne destinée à affrayer la population grecque a commencé. On va faire rentrer progressivement dans les esprits que le vote du 17 juin aura valeur de referendum pour que le pays quitte ou non la zone euro.

    Dans l’objectif du sauvetage coute que coute de la zone, rien ne sera épargné aux populations. Il est fort probable que les grecs voteront pour la rigueur en juin prochain. A reculons surement mais pour quand même tellement la peur d’étre éjéctés de la zone sera pesante.

    • N’oublions pas non plus à ce sujet que la BCE ne fournit plus de liquidités a certaines banques grecques précipitant ainsi les retraits au guichet.

  2. “””””Le pétrole Brent est toujours sur son point pivot à 106-107. Nous vous proposons de revoir l’article précédent. Logiquement, la rupture de ce seuil permettra une nouvelle correction.

    Pour le Gold Spot nous surveillerons la résistance des 1610 et le support des 1520 car rien n’est encore joué.””””””
    pour le Brent , rien n’est encore joué non plus ,,!? et le sens est inconnu aussi ,,,?

  3. Bien joli de vouloir continuer de violer les Grecs , mais pendant ce temps les autres victimes , Espagne , Italie , Portugal et France , montrent des signes évidents que le système s’effondre et que le pare feu est de toute façon insuffisant.
    http://www.zerohedge.com/news/europes-firewall-insufficient-one-chart-explanation

    Rappel sur le fonctionnement de l’arnaque :

    Les enc…. de banquiers inventent l’argent , qu’ils ne possèdent pas bien entendu , pour le prêter aux pays signataires de l’article 123 du traité de Lisbonne.
    Lesquels gouvernements de ces pays ont fait voter des lois qui légalisent ce viol de souveraineté , la dépossession et la ruine du pays par la mise en servitude par la dette.

    Soit pour la France , et à la louche 1800 milliards d’euros de dette odieuse et la totalité de l’impôt sur le revenu nécessaire pour payer uniquement les intérêts d’une dette , pourtant totalement virtuelle.

    Car , l’argent inventé ,par les enc… de banquiers ne prends consistance que lors du remboursement.
    Nous payons avec du vrai argent , qui correspond à un travail à une richesse créée ,nous payons ainsi une fraude , un montage .

    C’est pour cela que tous les politiciens traîtres, tous les médias catins et les économistes larbins veulent , exigent que nous restions dans l’euro , pour que le vol de la population continue suivi par la mise à l’encan des biens de la nation.

    Ces ordures et leurs complices méritent largement les douze balles dans la peau qui sont réservées aux traitres.

    NB:
    La preuve de ce montage :
    Pourquoi l’agence France Trésor garde secrète les noms des titulaires des OAT de centaines de milliards d’euros payés de quelques bits d’ordinateurs ?
    Bizarre non , en ces temps de grande transparence et de libéralisme avoué ?
    ….parce que ce sont les rothshildiens , et que le populo doit ignorer les bénéficiaires du plus gigantesque holdup de l’histoire.

    • faudrait atteindre des centaines de milliards pour mettre JPM en vrac. Ils ont partié sur un effondrement en prenant des positions par des CDS. La baleine a fait parler de lui un peu avant les elections françaises et grecs. Les positions massives en cds ont du etre liées à ça.

      Ils se sont plantés apparemment.

      • Ah ! Vous savez Spark on a commencé à 2 vendredi pour être déja à 7 le lundi suivant, qui sait pour la suite ?

  4. L’introduction en Bourse de Facebook n’a pas eu le succès escompté

    21 mai 2012 | Philippe Béchade | Chronique Agora

    ▪ Nous ne sommes pas certain que les commentaires lus vendredi soir sur les sites d’information économiques anglo-saxons soient à la mesure du risque encourus par les marchés au cours des prochaines heures et des prochaines séances.

    Nous avons lu des dizaines de dépêches et de commentaires martelant à quel point l’introduction en Bourse de Facebook n’a pas constitué la “techno-parade” que Wall Street espérait.

    A 38 $ l’entrée (au lieu de 34 $ deux jours auparavant) les fêtards espéraient du champagne coulant à flots, des tonnes de décibels et des bimbos siliconées par dizaines autour de la piscine.

    Il y a bien eu un petit feu d’artifice vers 17h25 — la party a commencé avec 25 minutes de retard pour cause de surabondance d’ordres dans les deux sens. Mais ceux qui se sont rués vers le bar ont vite découvert qu’en guise de “bulles”, on ne servait que du mousseux de Californie, qu’il n’y avait pas de piscine mais juste un banal bassin à jet d’eau avec quelques nénuphars flottant dessus… et aucune danseuse se déhanchant autour.

    Il n’a pas fallu plus d’un quart d’heure aux habitués des fastueuses soirées des stars du rap de la côte ouest pour quitter la place, en souhaitant bonne chance à ceux qui avaient payé jusqu’à 44 $ vers 17h30 pour avoir le droit d’aller faire la “teuf” sous l’oeil envieux des caméras du monde entier.

    ▪ Le lancement de Facebook tire Wall Street vers le bas
    La mauvaise humeur des spéculateurs qui espéraient faire un bon coup (sur un titre se payant 25 fois son chiffre d’affaires ?) a rapidement contaminé Wall Street. En effet, après une entame hésitante puis quelques achats sporadiques au cours des 90 premières minutes, les indices américains ont commencé à piquer du nez vers 17h. C’est à ce moment-là que la fourchette indicative en pré-ouverture de Facebook indiquait une progression de 10 ou 15% au lieu des 30 ou 40% comme la rumeur en avait circulé en début d’après-midi en Europe.

    A 38 $, Mark Zuckerberg pèse tout de même 20 milliards de dollars, mais sa fortune virtuelle s’est amenuisée de quatre milliards de dollars en une demi-heure (entre 17h30 et 18h heure française).

    Quatre milliards de dollars, c’est l’équivalent de la capitalisation de Peugeot… une telle volatilité donne le vertige !

    ▪ Les indices américains au bord du gouffre
    Mais un autre constat donne également le vertige : les indices américains se retrouvaient vendredi soir au bord du gouffre (d’un point de vue graphique).

    Ils ont conclu la semaine du 14 au 18 mai par un cinq sur cinq à la baisse. Une telle série noire n’est déjà pas si courante en période de consolidation, mais les indices américains réalisent au passage un autre exploit carrément rarissime. Ils ont aligné deux séries de six séances de repli consécutif, entrecoupées par une seule journée de rebond symbolique (+0,25% pour le S&P 500 le 10 mai).

    Il faut remonter à septembre 2001, juillet 2002 ou à août 2011 pour retrouver trace d’un tel enchaînement baissier sans aucun épisode de rebond technique.

    Il n’y en fait eu qu’une seule véritable séance de hausse ce mois-ci, et elle a eu lieu le 1er mai outre-Atlantique.

    Le S&P a lâché 4,30% sur la semaine et 7,35% sur le mois, avec une clôture à 1 295 points vendredi. Il s’agit là très précisément du niveau de son zénith du 27 octobre 2011.

    Wall Street est soumis à un flux vendeur ininterrompu depuis le scrutin législatif grec du 7 mai dernier et la résurgence des questionnements sur l’avenir de la Zone euro.

    La tendance négative a été renforcée par une avalanche de mauvais chiffres conjoncturels — à quelques rares exceptions près — comme les mises en chantier de logements et la confiance des ménages américains.

    Certains observateurs estiment que le rehaussement de la fourchette d’introduction de Facebook de 34 vers 38 $ et l’offre d’une centaine de millions de titres supplémentaires ont contraint nombre de gérants à dégager de la liquidité dans les portefeuilles au dernier moment.

    Même sans cet appel d’air ponctuel, un repli de Wall Street n’aurait pas surpris grand monde, tant l’horizon économique semblait recouvert de sombres nuages où que l’on se tourne vendredi soir.

    ▪ Les places européennes résistent mieux grâce au G8
    Les places européennes ont mieux résisté avec un effritement de 0,1% en moyenne. Contrairement aux investisseurs américains, quelques gérants espéraient encore qu’un rayon de soleil parviendrait à percer ce week-end du côté du G8 réuni vendredi et samedi à Camp David.

    Au-delà de déclarations concordantes en faveur de la croissance et du maintien de la Grèce dans la Zone euro, il est hasardeux d’affirmer qu’il ressortira une initiative concrète susceptible de stopper dès ce lundi la débâcle amorcée au lendemain de la séance des “Trois sorcières” du 16 mars dernier.

    ▪ Le VIX s’envole
    L’élément le plus inquiétant d’un point de vue technique, c’est l’envol de l’indice VIX du stress qui pulvérise la résistance des 22,5/23 pour s’inscrire à 25. C’est souvent le prélude à une envolée vers les 30, c’est-à-dire un vrai niveau de crise, et de correction sévère, pour les marchés américains.

    A défaut d’un signe fort dans l’urgence, les gouvernements et les banques centrales prennent le risque d’un scénario d’un effondrement boursier et systémique de l’Europe bien avant les législatives grecques du 17 juin. Ces dernières pourraient également faire office de référendum en faveur de l’euro, d’après une déclaration prêtée vendredi soir à Angela Merkel.

    ▪ Les agences de notation dégradent à tour de bras
    Les motifs de panique boursière sont légion, comme le retrait massif des dépôts de certaines banques grecques (qui ne sont plus soutenues par la BCE depuis mercredi). N’oublions pas non plus la solvabilité des banques espagnoles — abaissements de notation de trois crans pour BBVA et deux crans pour Santander par Moody’s et un cran pour 13 autres établissements.

    Sans oublier Fitch Ratings qui a réduit jeudi soir la note souveraine de la Grèce à CCC, une décision qui semble acter aux yeux de l’agence la faillite du pays et sa sortie de la Zone euro.

    Alors, avons-nous accompli ces derniers jours un voyage jusqu’au bord de l’enfer… ou irons-nous au bout de l’enfer ?

  5. Lundi 21 mai 2012 :

    Espagne : l’Union Européenne demande de la “clarté” dans les comptes publics.

    La Commission européenne a souligné lundi la nécessité pour les autorités espagnoles de faire preuve de “clarté” dans les comptes publics, après l’annonce d’un déficit 2011 revu à la hausse, et a annoncé la visite cette semaine en Espagne d’experts de son institut de statistiques Eurostat.

    Le Commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, “a toujours souligné l’importance d’avoir de la clarté par rapport aux comptes publics des régions pour pouvoir faire une évaluation précise de la situation budgétaire de l’Espagne”, a déclaré lors d’un point de presse à Bruxelles son porte-parole, Amadeu Altafaj.

    Il réagissait à l’annonce vendredi par le gouvernement espagnol d’une révision du déficit public 2011, à 8,9% du Produit intérieur brut, contre 8,51% annoncés jusqu’ici, en raison du dérapage budgétaire de certaines régions.

    http://www.romandie.com/news/n/Espagne_l_UE_demande_de_la_clarte_dans_les_comptes_publics75210520121930.asp

    Vous avez aimé les comptes publics de la Grèce ?

    Vous adorerez les comptes publics de l’Espagne.

  6. beaucoup de malheur a venir dans cette region comme cela fut ecrit par nodtradamus.
    http://www.bfmtv.com/seisme-dans-le-nord-est-de-l-italie-six-morts-actu27913.html

    bientot le pape quitera le vatican pour avignon.

    l’onde approche et son energie comence a s’accumuluer dans le soleil.
    Cette onde a un cycle de 309 884 ans environ (soit 12 cycle de 25920 ans= 311040 ans)( precession des equinoxes= 25920 ans).
    là ou c’est des plus etrange c’est que je viens de decouvir dans un livre de math traitant des nombres la valeur de 311 040 000 000 000 comme etant l’age de brahame.
    les chiffres sont tres proches. Un chose est sur cet age a un lien avec cette onde qui doit nous toucher vers 2016 , date d’entree aussi dans le verseau pour 2156 ans d’apres un physicien de 1875.
    le hasard n’existant pas, il convient de considerer cette onde comme la cause des evenements de changements climatiques , sociaux et meme de prise de conscience des peuples..

    C’est en 1994 qu’un evenement fut decouverte dans la constelation de cassiopée, distante de 18 annnee lumiere comme etant la trace d’une explosion d’une super nova. Si cette onde voyage ala vitesse de la lumiere elle toucherait la terre en 2012 d’ou cette histoire de fin du monde.
    Mais un onde ne peut voyager a la vitesse de la lumiere que si sa masse est nulle.Or si elle transporte des meteorite dans son flux de propagation sa masse fera que cette onde voyagera donc en dessous de la vitesse de la lumiere. mais ce qu’a decouvert l’abbé fortin des explosion solaire c’est qu’il existe 2 type de projection, un de nature gazuse a base d’hydrogene et une autre a base de grains de matiere tel le fer le carbone. Nous ressentons depuis 2002, ,date d’acceleartion des ttremblement de terre les effets de l’onde a base d’hydrogene et nous recevrons a partir de 2016 environ l’onde a base de matiere et on recevra des meteorite de vplus en plus gros au fil du temps car ce type d’onde represente au moins 500 anne lumieres de nuage.
    Ce qui se passe en italie doit vous faire comprendre pourquoi les gaulois avait peur que le ciel leur tombe sur la tete.

    je rapelle juste que la latitude de cette région italienne:la ville de Ferrare a pour coordonnées géographiques Latitude: 44° 50′ 16” Nord Longitude: 11° 37′ 13” Est.

    celle de la ville de valence en france
    Gare de Valence-Ville – Wikipédia
    fr.wikipedia.org/wiki/Gare_de_Valence-Ville
    Coordonnées géographiques, 44° 55′ 41″ N 4° 53′ 34″ E / 44.928055, … La gare de Valence-Ville est une gare ferroviaire française située au centre-ville …

    hum montellimard, pierrelatte c’est ou qu’elle se trouve les centrales nucleaires?
    Pierrelatte – Wikipédia
    fr.wikipedia.org/wiki/Pierrelatte
    Géographie. Coordonnées · 44° 22′ 42″ N 4° 41′ 47″ E / 44.3783333333, 4.6963888888944° 22′ 42″ Nord … Pierrelatte est une Ville Fleurie trois fleurs.

    vaut mieux que ca pete en italie qu’en france n’est ce pas pour la meme latitude?non?

    .°.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici