Trader Noé – Analyse du 22 mai 2012

101

L’indice E-mini SP 500 n’est pas parvenu à casser franchement le support phare des 1290 points. Après une forte correction depuis la mi mars, l’indice se repose un peu et présente des résistances à 1320 puis 1350 points.

De même, l’indice Future CAC 40 présente des résistances à 3075 et 3100 points.

Pour rappel, depuis la mi mars, l’indice E-mini SP 500 abandonne 6 % alors que le Future CAC 40 cède 16 %.

Tant que le cours de Morgan Stanley évolue sous le seuil des 14, la tendance reste plutôt baissière avec des supports à 11-7 et 4. Pour se ressaisir il faut absolument que le cours parvienne à casser les résistances des 14 et 22. A surveiller de très près.

De même, JP Morgan a cassé le support phare des 33 et nous nous intéresserons aux supports des 30 et 27. La rupture de ce seuil amplifierait le mouvement correctif.

Nous assistons vraiment à une grande bataille. La crise est bien systémique.

Pour connaitre la prochaine vague baissière, il sera donc judicieux d’observer l’indice E-mini SP 500 et de surveiller le support des 1290 points, ainsi que les 2950 points sur le Future CAC 40.

Pour Air France, ayez en tête le support phare des 3.3 euros. Si celui-ci venait à être cassé, il sera préférable que l’Etat intervienne en urgence. S’il avait suivi le blog depuis 1 an, ils auraient pu préserver les emplois et limiter l’écroulement du titre !

15 Commentaires

  1. …Euro: Moscovici met en garde contre tout scénario de sortie de la Grèce
    PARIS – Une sortie de la Grèce de la zone euro provoquerait une contagion de la crise de la dette d’une ampleur imprévisible, et la France veut tout faire pour éviter un tel scénario, a déclaré à l’AFP le ministre français de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici

    Une sortie de la Grèce provoquerait une contagion de la crise dont l’ampleur n’est pas prévisible et peut-être pas maîtrisable, a-t-il expliqué, dans un entretien accordé au retour de sa première rencontre avec son homologue allemand Wolfgang Schäuble lundi à Berlin.

    Pour Pierre Moscovici, il faut tout faire pour aider les forces pro-européennes et pro-euro en Grèce en proposant notamment des mesures pour relancer la croissance et redonner espoir aux Grecs…
    Suite:

    http://www.romandie.com/news/n/_Euro_Moscovici_met_en_garde_contre_tout_scenario_de_sortie_de_la_Grece_RP_220520121137-26-182595.asp?

    Traduction:

    Il faut garder la victime de la tournante dans la cave de l’Europe où les habituels ivrognes BCE , rotshildiens , etc… continuent d’en abuser tranquillement .

    Morale de l’histoire:

    Les ministres PS sont identiques aux ministres UMP et suivent exactement la même politique de spoliation de la population par la dette odieuse qui nous mènera à la ruine et à la guerre civile.

    • Et oui et notre flamby au caramel n’a pas parler au G8 et G20 la lutte contre la finance pourrie (son combat pendant les élections). Une question , a quoi sert un ministre du redressement productif ?.

      • @ylan
        bjr ,
        moi-même j’était dubitative par ce nouveau poste, voici la définition trouvée sur wikipédia :

        Il correspond approximativement au périmètre d’action de ce qu’on désignait traditionnellement comme le ministère de l’Industrie dans les gouvernement précédents. Ce ministère est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre la politique industrielle et de redresser l’industrie en France. Il siège, avec le ministère de l’Économie, des Finances et du Commerce Extérieur dans un bâtiment moderne et monumental (conçu par Paul Chemetov) qui fait partie du quartier de Bercy dans le 12e arrondissement en bord de Seine.

        L’actuel ministre du Redressement productif est Arnaud Montebourg qui est aidé par deux ministres déléguées : Sylvia Pinel, chargée de l’artisanat, du commerce et du tourisme et de Fleur Pellerin, chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique.

  2. Il y a 1 heure ,
    http://www.boursier.com/actualites/reuters/quatre-grandes-banques-grecques-recapitalisees-d-ici-vendredi-111345.html?rss

    ATHENES (Reuters) – Les quatre plus grandes banques commerciales grecques vont recevoir 18 milliards d’euros de fonds destinés à leur recapitalisation d’ici vendredi, a annoncé mardi un banquier grec.

    “Nous aurons les fonds d’ici vendredi au plus tard. Nous les recevrons peut-être demain”, a poursuivi le banquier.

    Les fonds sont nécessaires pour recapitaliser Alpha Bank, National Bank of Greece, EFG Eurobank et Piraeus Bank.

    En matinée, l’indice regroupant les banques grecques était en hausse de 0,17% alors que l’indice regroupant les valeurs bancaires européennes gagnait 0,58%.

    Une fois qu’elles auront perçu la recapitalisation, qui se fera sous la forme d’obligations du Fonds européen de stabilité financière (FESF), les banques seront en mesure de se tourner à nouveau vers la Banque centrale européenne (BCE).

    “Avec ces 18 milliards d’euros sous forme d’obligations FESF, nous participerons à nouveau aux opérations de liquidités de la BCE”, a dit le banquier.

    La semaine dernière, la BCE avait cessé de fournir des liquidités à certaines banques grecques en raison de leur sous-capitalisation.

    Les banques grecques ont vu leurs capitaux fondre cette année en raison de l’échange de titres de dette souveraine grecque, qui a vu la valeur de leur papier grec être ramenée à quasiment zéro.

    La recapitalisation des banques est une partie clé du plan d’aide international reçu en mars par Athènes du Fonds monétaire international (FMI) et de l’Union européenne.

    Dan Lalor, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Danielle Rouquié

  3. FESF = 18 milliards d’euro pour recapitaliser les banques, nous commençons à entrevoir la vrais comptabilité de nos établissements financiers. Hollande veut relancer la croissance avec ses petits bras musclés, ” vous l’ avez entendu ça ! ” attendez voir les plans de licenciement qui arrivent. Cela va être le tournant majeur du cauchemar européen… Air France : 5000 suppression de postes d’ici à 2015 ( Le Figaro ). On coule !

  4. Mardi 22 mai 2012 :

    Italie : l’Istat plus pessimiste que le gouvernement sur le PIB en 2012 : – 1,5 %.

    L’institut italien de statistiques Istat a annoncé mardi tabler sur une contraction du produit intérieur brut (PIB) de 1,5% cette année en Italie, dont l’économie a été plombée par l’austérité, alors que le gouvernement de Mario Monti mise sur un recul de 1,2%.

    Selon l’Istat, ce recul marqué du PIB sera dû à une “contraction de la demande intérieure” de l’ordre de 3,3%, qui ne sera “pas pleinement compensée” par les exportations qui devraient progresser de 1,2%, et aux “effets des plans d’assainissement budgétaire”.

    Bruxelles, l’OCDE et le FMI sont également plus pessimistes que le gouvernement Monti et prévoient respectivement une contraction de 1,4%, de 1,7% et de 1,9% du PIB italien cette année.

    L’Italie, entrée officiellement en récession fin 2011 avec deux trimestres consécutifs de repli du PIB, s’y est enfoncée au premier trimestre 2012, avec une nouvelle contraction de son activité économique de 0,8%, sous le poids des plans d’austérité adoptés à la chaîne depuis 2010 pour rassurer les marchés.

    http://www.romandie.com/news/n/CORRItalie_l_Istat_plus_pessimiste_que_le_gouvernement_sur_le_PIB_en_201220220520121315.asp

  5. Hors-Sujet :

    Je ne suis pas adepte des théories de complots, mais j’entrevois une possibiilité..

    A l’approche d’un crack énorme, l’introduction en bourse de Facebook et la chute en cours de l’action ne serait-elle pas une bonne opportunité de débrancher ce réseau social pour nous empêcher de communiquer facilement ? (en attendant de trouver une raison de fermer les autres réseaux sociaux.. )
    J’avoue, c’est un peu tiré par les cheveux.. mais bon..

  6. Crédit agricole : une AG musclée face aux pertes en Grèce

    Par Les Echos

    Les dirigeants du Crédit agricole SA (CASA) ont affronté mardi matin la colère et l’exaspération des actionnaires devant les pertes enregistrées par la banque en Grèce, et le plongeon de son cours de Bourse depuis l’été dernier.

    Réunis en assemblée générale au Carrousel du Louvre, à Paris, plusieurs actionnaires ont critiqué la stratégie de développement suivie par le Crédit agricole dans les années 2000 à l’international, avec le rachat en Grèce d’Emporiki en 2006 et des prises de participations en Espagne et au Portugal qui plombent les comptes du groupe bancaire.

    « Vous êtes en train de prendre le même chemin de faillite que Dexia », a dénoncé un actionnaire en faisant allusion à la perte de 1,47 milliard d’euros subie par la banque en 2011. (voir )

    Evoquant à propos d’Emporiki un « fiasco » et un « puits sans fond », un autre actionnaire a pris à partie les dirigeants de CASA sur le rachat d’Emporiki. « C’est une erreur de gestion ; il faut l’assumer », a-t-il dit.

    Rappelant que la crise grecque a coûté 2,4 milliards d’euros en 2011, le directeur général de la banque Jean-Paul Chifflet s’est tant bien que mal efforcé de rassurer les actionnaires, tout en reconnaissant que la Grèce était un « sujet majeur » pour le groupe.

    « La crise grecque coûte douloureusement au groupe Crédit agricole », a-t-il dit. « Les caps seront passés. Nous faisons le ménage (…), nous préparons l’avenir. »

    « Cele na se fera pas en un seul jour », a-t-il ajouté à propos du redressement de la situation en Grèce et du cours de l’action.

    Jean-Paul Chifflet a déclaré à cette occasion que le Crédit agricole avait de nouveau demandé aux autorités grecques qu’Emporiki puisse bénéficier du dispositif public grec d’accès à la liquidité bancaire.

    A la Bourse de Paris, sur fonds de crise de liquidité et d’inquiétudes des investisseurs quant à la solidité du système bancaire face à la crise de la dette dans la zone euro, l’action Crédit agricole s’est effondrée depuis août 2011.

    Le titre, qui est passé le 18 mai sous la barre de 3 euros, a perdu près de 30% de sa valeur depuis le début de cette année après avoir plongé de 54% en 2011. La capitalisation de Crédit agricole SA est du coup tombée à 7,7 milliards d’euros environ.

    Vers 13h30 mardi, l’action Crédit agricole prenait 2,18% à 3,093 euros et surperformait l’indice sectoriel européen (+1,2%).

    L’assemblée générale a été brièvement perturbée dans la matinée par des féministes qui protestaient contre le manque de femmes dans les organes de direction du groupe. Elles ont été expulsées par le service d’ordre.

    A lire également : Le compte-rendu du Live Investir.fr sur l’AG Crédit agricole
    AVEC AGENCES

  7. Saint Gobain:note abaissée à stable

    Moody’s a annoncé l’abaissement de positive à stable la note de crédit Baa2 de Saint-Gobain , expliquant s’attendre à ce que les investissements entrepris par le groupe se traduisent par une hausse de son endettemment.

    Moody’s invoque également l’impact d’une amende que le groupe français risque de devoir régler au titre de sa participation à un cartel.

    Saint-Gobain a fait appel de la décision rendue par les régulateurs européens de la concurrence, mais aucune décision n’a encore été rendue.

    REUTERS

  8. Fitch abaisse la note de Veolia

    Fitch Ratings a abaissé mardi la note de crédit de Veolia Environnement à BBB+, avec perspective stable, estimant que les performances du groupe de services aux collectivités continueraient d’être affectées par le climat macroéconomique général en dépit de ses efforts de restructuration.

    REUTERS

  9. Le Cac 40 reste bien orienté, la Chine en soutien

    22/05 | 14:25 | Investir.fr

    Paris poursuit sur sa lancée d’hier, soutenue en premier lieu par les informations selon lesquelles la Chine compte accélérer ses investissements dans les infrastructures pour relancer son économie. Les banques et les grandes valeurs cycliques sont recherchées. STMicro signe la meilleure performance du Cac 40. A 14h25, l’indice gagne 1,39% à 3.069 points.

    (…)

    http://www.lesechos.fr/investisseurs/analyse_seance/investir-00444965-le-cac-40-reste-bien-oriente-la-chine-en-soutien-325801.php?xtor=RSS-2063

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici