Les agences de notation connaissent-elles l’existence d’un pays qui s’appelle les Etats-Unis ?

171

Après les déboires des Etats-Unis, en 2007-2009, les factions oligarchiques outre atlantique ont eu la bonne idée de déplacer le viseur des agences de notation vers l’Europe. On les a bien sûr aidées pour cela, mais nous n’aborderons pas le sujet, suffisamment développé, ailleurs comme dans la lettre confidentielle LIESI. Les épisodes entre Goldman Sachs, les réunions entre milliardaires, les épisodes successifs du drachme grec, des plans de sauvetage de Bruxelles, sont tellement riches d’enseignements…

Verdict : les vagues de dégradation des nations souveraines se sont succédées, ainsi que celles de plusieurs banques européennes. La Grèce a coulé, l’Espagne est à deux doigts de l’infarctus, l’Italie n’est pas loin et la France pourrait rattraper ses voisins assez vite avec les Young Leaders sauce PS.

PANNE D’EMPLOIS AUX USA

Pourquoi les choses vont-elles mal aux Etats-Unis ? Les banquiers centraux de la Fed se voulaient pourtant très rassurants il y a seulement quelques semaines. Ben Bernanke n’évoquait-il pas une croissance de 2,4% à 2,9% cette année ? Puis, en avril, voyant le mur des prédictions se lézarder, les analystes affidés de la Fed ont commencé à changer de ton. On oublie la croissance mais on assure que le taux de chômage va durablement se stabiliser sous les 8% d’ici à la fin de l’année, contre 10,2% en octobre 2009, au pic de la crise.

Rappelons qu’aux Etats-Unis, il faut créer 110 000 nouveaux emplois chaque mois pour seulement compenser l’accroissement naturel de la population. Et pour faire “tomber le chômage” de façon pérenne, la barre est placée à 250 000 emplois mensuels supplémentaires. (Le Monde)

Or les dernières statistiques sont très loin de ces niveaux ! On vient d’apprendre que pour le mois de mai il y a eu seulement 69 000 créations d’emplois alors que le « marché » attendait au moins un chiffre de 150 000… Le moment est donc venu pour M. Obama et ses mentors de bricoler quelque chose, de s’occuper de leurs affaires et de ne plus adopter le ton professoral qui est le leur vis-à-vis de l’Europe. Et rappelons encore que non seulement il n’y a pas d’embauche, mais que le secteur bancaire est de plus en plus ciblé par des chasseurs de banques qui ne regardent plus la nationalité ! [Là est la clé du prochain paradigme qui doit émerger en Europe et nous le développerons dans le prochain numéro de LIESI]. Même Face de Book est en plein naufrage… un véritable fiasco pour Morgan Stanley.

Les analystes s’accordent pour craindre une chute des créations d’emplois dans les prochains mois. Ce qui fait dire à Dan North, chef économiste chez Euler Hermes North America : “La tendance est très inquiétante”. Rappelons que de nombreux Etats ont offert aux chômeurs de longue durée une prolongation de leur indemnisation au-delà des cinq à six mois légaux. Le Congrès l’a autorisé en février. Cela s’achèvera au cours de l’été. Si cette source d’argent n’est pas renouvelée, il y aura 1 million de nouveaux fin de droits  qui vont s’ajouter aux 500 000 déjà tombés dans cette catégorie en 2012. On dépassera ainsi le chiffre de 5 millions d’Américains chômeurs de longue durée.

Que font les agences de notation avec les Etats-Unis ?

Voilà du grain à moudre pour les experts des agences de notation… Car il faut bien nous expliquer comment la croissance américaine peut repartir avec deux pays comme l’Inde et la Chine dont la croissance décline ?… Bien évidemment quand on peut battre monnaie selon l’humeur et envoyer ses militaires tuer n’importe quel leader de la planète qui conteste cette forme d’esclavage, on pense que rien ne peut changer… Erreur ! Le moment du GRAND DECLIN des Etats-Unis approche. L’Empire a en effet un ennemi bien plus puissant que certains potentats de faible envergure, mais il en ignore même son existence, du moins pour la plus grande partie des factions oligarchiques de Wall Street. Il est en train de s’occuper de son système bancaire… et ce n’est probablement que le début.

23 Commentaires

  1. Je suis toujours étonnée que l’on place cette prophétie dans le futur alors qu’elle s’est réalisée en 1986,”année de la paix”

    Quand les hommes diront “PAIX et SECURITE” c’est alors que soudainement la ruine fondra sur eux comme les douleurs de l’enfantement sur la femme enceinte (de plus en plus fortes et rapprochées) et ils n’échapperont point – Prophétie de l’apôtre Paul (THES. V/3)

    I) LE DEFI MONDIAL (J-J Servan- Schreider écrit en 1986)

    L’auteur avait déjà écrit en 1981 un livre du même titre. Ce second volume lui a été inspiré à cause d’une découverte issue de la matière grise de l’homme : La micro informatique

    Extrait du prologue

    Ils sont donc tous là. Après 6 mois de palabres, d’hésitations, de préparations plusieurs fois annulées et recommencées, de négociations parfois indéchiffrables avec Tokyo, de rencontres délicates souvent à demi-mot, avec Washington….
    En fin de compte, personne ne sait plus vraiment qui a pris la décision, ni comment.

    Mais ce matin, où il fait aussi froid ici à Tokyo qu’à Pittsburgh en ce mois de février 1986 voici – événement qui n’a pas de précédent connu – (et qui a été fermé à la presse) l’état major complet d’une grande université américaine, au centre d’une vaste salle, silencieuse et isolée, face à tout ce qui compte dans la grande industrie japonaise

    Les rencontres, séminaires, dialogues entre les dirigeants des deux plus grosses machines industrielles du monde sont, certes, loin d’être rares. Au contraires, les fils qui se tissent, jour après jour deviennent des liens organiques entre l’Amérique et le Japon.

    Ils dépassent en nombre, en puissance, en richesse, en imbrication, en relations humaines tout ce que le monde imagine.

    Les Américains et les Japonais eux- mêmes vivent cette union qui se fait sans vraiment s’en rendre compte. La réunion d’aujourd’hui n’en est pas moins unique.

    Car il ne s’agit plus de tractations, d’échanges et de contrats, il s’agit ici d’une ambition.

    Ambition, en vérité surhumaine.

    Les Américains se croient encore les maitres du monde dans les grands secteurs de l’activité économique. Les japonais sont certains qu’ils vont le devenir et dans peu de temps

    Tel est l’enjeu du projet « jupitérien » que les hommes réunis aujourd’hui ont tous à l’esprit. Oui, projet insensé, mais qu’il n’est plus temps de craindre. Il faut le dire et l’admettre :
    Il s’agit de faire plier Dieu.

    Avoir ce simple courage. Lever les yeux vers Lui, voir enfin qu’il n’existe pas, que son règne, terrifiant et sanguinaire depuis toujours, a pris fin, que l’homme est libre, désormais seul maître de son destin, de son bonheur – et de l’univers.

    Entre ces deux arrogances, ces deux aveuglements, rien ne parait en mesure de s’interposer comme depuis toujours avant que le choc et l’abordage aient lieu..

    Alors, une fois de plus, sous les dégâts et les décombres, on recommencerait, à bout de force de chercher les voies de la sagesse pour reconstruire ensemble.

    A moins qu’il y ait « un vainqueur » qui puisse dicter sa loi et régner pour un temps, sur l’univers

    Beaucoup en rêvent de chaque côté du Pacifique et s’imaginent un destin historique.

    à suivre

  2. II) VOICI LEUR PLAN.

    L’AURORE ROUGE – SUITE DES PROTOCOLES DE L’ANTE CHRIST
    DOCUMENT: “L’AURORE ROUGE” par Serge Monast.
    Titre du document des 6.6.6.: L’AURORE ROUGE.
    But du Projet Mondialiste: ETABLISSEMENT DE L’OCCULTE MONDIAL
    Moyens de Financement du Projet: Contrôle du F.M.I., du G.A.T.T., de la Commission de Bruxelles, de l’OTAN, de l’O.N.U. et d’autres Organismes Internationaux.
    [Les dernières dix-huit années furent très profitables pour l’avancement de nos projets mondiaux. Je peux vous dire, Frères, que nous touchons maintenant presque au but.
    La chute des Etats-Nations n’est plus qu’une question de temps, assez court, dois-je vous avouer en toute confiance.
    Grâce à nos Agents d’infiltration et à nos moyens financiers colossaux, des progrès sans précédents ont maintenant été accomplis dans tous les domaines de la Science et de la Technologie dont nous contrôlons financièrement les plus grandes corporations.
    Depuis les réunions secrètes avec M. de Rotschild dans les années 56, et qui avaient pour but de mettre au point le développement, et l’implantation mondiale des “Ordinateurs”,
    il nous est maintenant possible d’entrevoir la mise en place d’un genre “d’Autoroute Internationale” où toutes ces machines seraient reliées entre elles.

    Car, comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l’usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste “Réseau Mondial”.
    Ces machines d’ailleurs ont l’avantage de pouvoir remplacer des millions d’individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune; ce qui est indispensable pour la réussite d’un projet comme le nôtre.
    Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu’ils aient été à même de se douter qu’un jour, il nous serait possible d’accomplir un tel prodige.
    Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l’ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la “Pierre angulaire” !
    L’organisation de ces machines en un vaste “Réseau mondial” dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ?
    Comme vous le savez, la structure de base de notre Nouvel Ordre Mondial est composée, dans son essence, d’une multitude de “Réseaux” divers couvrant chacun toutes les sphères de l’activité humaine sur toute l’étendue de la planète.
    Jusqu’à ce jour, tous ces “Réseaux” étaient reliés entre eux par une base idéologique commune: celle de l’Homme comme étant le “Centre” et “l’Ultime Accomplissement” de l’Univers.
    Ainsi, grâce à tous ces “Réseaux” unis par le lien de la “Nouvelle Religion de l’Homme pour l’Homme”, nous avons pu facilement infiltrer tous les secteurs humains dans tous les pays Occidentaux, et en modifier la base “Judéo-Chrétienne”.
    Le résultat est qu’aujourd’hui, cet Homme, qu’il fasse partie du Politique, de l’Economique, du Social, de l’Education, du Scientifique ou du Religieux, a déjà, depuis notre dernière Réunion de fin Juin 67, abandonné son héritage passé pour le remplacer par notre idéal d’une Religion Mondiale basée uniquement sur l’Homme.
    Coupé ainsi qu’il est dorénavant de ses racines historiques, cet Homme n’attend plus, en définitive, que lui soit proposé une nouvelle idéologie. Celle-ci, bien entendue, est la nôtre; celle du “Village Communautaire Global” dont il sera le “Centre”.
    Et c’est précisément ce que nous lui apporterons en l’encourageant à faire partie, “Corps et Ame”, de ce “Réseau Electronique Mondial” où les frontières des Etats-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu’à leurs racines les plus profondes.
    Pendant que cet homme égaré sera absorbé par son enthousiasme aveugle à faire partie de sa nouvelle “Communauté Mondiale” en faisant partie de ce vaste “Réseau d’Ordinateurs”,
    pour notre compte, nous verrons, à partir des leviers supérieurs qui lui seront cachés, à le ficher, à l’identifier, à le comptabiliser, et à le rentabiliser selon nos propres objectifs.
    Car à l’intérieur de cette “Nouvelle Société Globale”, aucun individu ayant un potentiel de “Rentabilité” pour nous, ne pourra nous échapper.
    L’apport constant de la “Technologie Electronique” devra nous assurer de tous les moyens pour ficher, identifier, et contrôler tous les individus des populations de l’Occident.
    Quant à ceux qui ne représenteront aucune “Rentabilité Exploitable” par nous, nous verrons à ce qu’ils s’éliminent d’eux-mêmes à travers toutes les guerres intestines locales que nous aurons pris soin de faire éclater ici et là en nous ayant servi, et de la “Chute de l’Economie” des Etats-Nations, et des “Oppositions et des Revendications” des divers groupes composant ces mêmes Etats.
    Voici donc la manière détaillée par laquelle nous procéderons d’ici 1998 pour paver la route à la naissance de notre “Gouvernement Mondial”.
    1. – Décupler la “Société des Loisirs” qui nous a été si profitable à date. En nous servant de l’invention du “Vidéo” que nous avons financé, et des jeux qui lui sont rattachés, finissons de pervertir la morale de la jeunesse. Offrons-lui la possibilité de satisfaire maintenant tous ses instincts.

    Un être possédé par ses sens, et esclave de ceux-ci, nous le savons, n’a ni idéal, ni force intérieure pour défendre quoi que ce soit.
    Il est un “Individualiste” par nature, et représente un candidat parfait que nous pouvons modeler aisément selon nos désirs et nos priorités. D’ailleurs, rappelez-vous avec quelle facilité nos prédécesseurs ont pu orienter toute la jeunesse allemande au début du siècle en se servant du désabusement de cette dernière !
    2. – Encourager la “Contestation Etudiante” pour toutes les causes rattachées à “l’Ecologie”. La protection obligatoire de cette dernière sera un atout majeur le jour où nous aurons poussé les Etats-Nations à échanger leur
    “Dette Intérieure” contre la perte de 33 % de tous leurs territoires demeurés à l’état sauvage.
    3. – Comblons le vide intérieur de cette jeunesse en l’initiant, dès son tout jeune âge, à l’univers des Ordinateurs. Utilisons, pour cela, son système d’éducation. Un esclave au service d’un autre esclave que nous contrôlons.
    4. – Sur un autre plan, établissons le “Libre-Echange International” comme étant une priorité absolue pour la survie économique des Etats-Nations.
    Cette nouvelle conception économique nous aidera à accélérer le déclin des “Nationalistes” de toutes les Nations; à les isoler en factions diverses, et au moment voulu, à les opposer farouchement les uns aux autres dans des guerres intestines qui achèveront de ruiner ces Nations.
    5. – Pour nous assurer à tout prix de la réussite d’une telle entreprise, faisons en sorte que nos Agents déjà infiltrés dans les Ministères des Affaires Intergouvernementales et de l’Immigration des Etats-Nations fassent modifier en profondeur les Lois de ces Ministères.

    Ces modifications viseront essentiellement à ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration de plus en plus massive à l’intérieur de leurs frontières (immigrations que nous aurons d’ailleurs provoquées en ayant pris soin de faire éclater, ici et là, de nouveaux conflits locaux).
    Par des campagnes de Presse bien orchestrées dans l’opinion publique des Etats-Nations ciblées,
    nous provoquerons chez celles-ci un afflux important de réfugiés qui aura pour effet, de déstabiliser leur économie intérieure, et de faire augmenter les tensions raciales à l’intérieur de leur territoire.
    Nous verrons à faire en sorte que des groupes d’extrémistes étrangers fassent partie de ces afflux d’immigrants; ce qui facilitera la déstabilisation politique, économique et sociale des Nations visées.
    6. – Ce “Libre-Echange” qui, en réalité, n’en est pas un car il est déjà contrôlé par nous tout au sommet de la hiérarchie économique, noyautons-le en “Trois Commissions Latérales”: [celle de l’Asie, celle de l’Amérique, celle de l’Europe]. Il nous apportera la discorde à l’intérieur des Etats-Nations par la hausse du chômage relié aux restructurations de nos Multinationales.
    7. – Transférons lentement, mais sûrement, nos multinationales dans de nouveaux pays acquis à l’idée de “l’Economie de Marché”, tels les pays de l’Est de l’Europe, en Russie et en Chine par exemple. Nous nous fichons bien, pour l’instant, si leur population représente ou non un vaste bassin de nouveaux consommateurs.
    Ce qui nous intéresse, c’est d’avoir accès, en premier lieu, à une “Main-d’œuvre-Esclave” (à bon marché et non syndiquée) que nous offrent ces pays et ceux du Tiers-monde. D’ailleurs, leurs gouvernements ne sont-ils pas mis en place par nous ?
    Ne font-ils pas appel à l’aide étrangère, et aux prêts de notre “Fond Monétaire International” et de notre “Banque Mondiale” ?
    Ces transferts offrent plusieurs avantages pour nous. Ils contribuent à entretenir ces nouvelles populations dans l’illusion d’une “Libération Economique”, d’une “Liberté Politique” alors qu’en réalité, nous les dominerons par l’appétit du gain et un endettement dont ils ne pourront jamais s’acquitter.
    Quant aux populations occidentales, elles seront entretenues dans le rêve du [Bien-Etre Economique] car les produits importés de ces pays ne subiront aucune hausse de prix.
    Par contre, sans qu’elles s’en aperçoivent au début, de plus en plus d’industries seront obligées de fermer leurs portes à cause des transferts que nous aurons effectués hors des pays occidentaux.
    Ces fermetures augmenteront le chômage, et apporteront des pertes importantes de revenus pour les Etats-Nations.
    8. – Ainsi nous mettrons sur pied une “Economie Globale” à l’échelle mondiale qui échappera totalement au contrôle des Etats-Nations.
    Cette nouvelle économie sera au-dessus de tout; aucune pression politique ou syndicale ne pourra avoir de pouvoir sur elle.
    Elle dictera ses propres “Politiques Mondiales”, et obligera à une réorganisation politique, mais selon nos priorités à l’échelle mondiale.
    9. – Par cette “Economie Indépendante” n’ayant de Lois que nos Lois, nous établirons une “Culture de Masse Mondiale”. Par le contrôle international de la Télévision, des Médias, nous instituerons une “Nouvelle Culture”, mais nivelée, uniforme pour tous, sans qu’aucune “Création” future ne nous échappe.
    Les artistes futurs seront à notre image ou bien ne pourront survivre. Fini donc ce temps où des “Créations Culturelles Indépendantes” mettaient à tout moment en péril nos projets mondialistes comme cela fut si souvent le cas dans le passé.
    10. – Par cette même économie, il nous sera alors possible de nous servir des forces militaires des Etats-Nations (telles celles des Etats-Unis) dans des buts humanitaires.
    En réalité, ces “Forces” nous serviront à soumettre des pays récalcitrants à notre volonté. Ainsi les pays du Tiers-Monde et d’autres semblables à eux ne pourront pas être en mesure d’échapper à notre volonté de nous servir de leur population comme main d’œuvre esclave.
    11. – Pour contrôler le marché mondial, nous devrons détourner la productivité de son but premier (libérer l’homme de la dureté du travail). Nous l’orienterons en fonction de la retourner contre l’homme en asservissant ce dernier à notre système économique où il n’aura pas le choix de devenir notre esclave, et même un futur criminel.
    12. – Tous ces transferts à l’étranger de nos Multinationales, et la réorganisation mondiale de l’économie auront pour but, entre autres, de faire grimper le chômage dans les pays occidentaux.
    Cette situation sera d’autant plus réalisable parce qu’au départ, nous aurons privilégié l’importation massive des produits de base à l’intérieur des Etats-Nations et, du même coup, nous aurons surchargé ces Etats par l’emploi exagéré de leur population à la production de services qu’ils ne pourront plus payer.
    Ces conditions extrêmes multiplieront par millions les masses d’assistés sociaux de tous genres, d’illettrés, de sans abris.
    13. – Par des pertes de millions d’emplois dans le secteur primaire; à même les évasions déguisées de capitaux étrangers hors des Etats-Nations, il nous sera ainsi possible de mettre en danger de mort l’harmonie sociale par le spectre de la guerre civile.
    14. – Ces manipulations internationales des gouvernements et des populations des Etats-Nations nous fourniront le prétexte d’utiliser notre F.M.I. pour pousser les gouvernements occidentaux à mettre en place des “Budgets d’Austérité” sous le couvercle de la réduction illusoire de leur “Dette Nationale”; de la conservation hypothétique de leur “Cote de Crédit Internationale”; de la préservation impossible de la “Paix Sociale”.
    15. – Par ces “Mesures Budgétaires d’Urgence”, nous briserons ainsi le financement des Etats-Nations pour tous leurs “Méga-Projets” qui représentent une menace directe à notre contrôle mondial de l’économie.
    16. – D’ailleurs toutes ces mesures d’austérité nous permettront de briser les volontés nationales de structures modernes dans les domaines de l’Energie, de l’Agriculture, du Transport et des Technologies nouvelles.
    17. – Ces mêmes mesures nous offriront l’occasion rêvée d’instaurer notre “Idéologie de la Compétition Economique”. Celle-ci se traduira, à l’intérieur des Etats-Nations, par la réduction volontaire des salaires, les départs volontaires avec [Remises de Médailles pour Services rendus]; ce qui nous ouvrira les portes à l’instauration partout de notre “Technologie de Contrôle”.
    Dans cette perspective, tous ces départs seront remplacés par des “Ordinateurs” à notre service.
    18. – Ces transformations sociales nous aideront à changer en profondeur la main d’œuvre “Policière et Militaire” des Etats-Nations. Sous le prétexte des nécessités du moment, et sans éveiller de soupçons, nous nous débarrasserons une fois pour toutes de tous les individus ayant une “Conscience Judéo-Chrétienne”.
    Cette “Restructuration des Corps Policiers et Militaires” nous permettra de limoger sans contestation, le personnel âgé, de même que tous les éléments ne véhiculant par nos principes mondialistes.
    Ceux-ci seront remplacés par de jeunes recrues dépourvues de “Conscience et de Morale”, et déjà toutes entraînées, et favorables à l’usage inconsidéré de notre “Technologie de Réseaux Electroniques”.
    19. – Dans un même temps, et toujours sous le prétexte de “Coupures Budgétaires”, nous veillerons au transfert des bases militaires des Etats-Nations vers l’Organisation des Nations-Unies.
    20. – Dans cette perspective, nous travaillerons à la réorganisation du “Mandat International des Nations-Unies”.
    De “Force de Paix” sans pouvoir décisionnel, nous l’amènerons à devenir une “Force d’Intervention” où seront fondues, en un tout homogène, les forces militaires des Etats-Nations.
    Ceci nous permettra d’effectuer, sans combat, la démilitarisation de tous ces Etats de manière à ce qu’aucun d’entre eux, dans l’avenir, ne soient suffisamment puissants (indépendants) pour remettre en question notre “Pouvoir Mondial”.
    21. – Pour accélérer ce processus de transfert, nous impliquerons la force actuelle des Nations-Unies dans des conflits impossibles à régler. De cette manière, et avec l’aide des Médias que nous contrôlons, nous montrerons aux populations l’impuissance et l’inutilité de cette “Force” dans sa forme actuelle.
    La frustration aidant, et poussée à son paroxysme au moment voulu, poussera les populations des Etats-Nations à supplier les instances internationales de former une telle “Force Multi-Nationale” au plus tôt afin de protéger à tout prix la “Paix”.
    22. – L’apparition prochaine de cette volonté mondiale d’une “Force Militaire Multi-Nationale” ira de pair avec l’instauration, à l’intérieur des Etats-Nations, d’une “Force d’Intervention Multi-Juridictionnelle”. Cette combinaison des “Effectifs Policiers et Militaires”, créée à même le prétexte de l’augmentation de l’instabilité politique et sociale grandissante à l’intérieur de ces Etats croulant sous le fardeau des problèmes économiques, nous permettra de mieux contrôler les populations occidentales.
    Ici, l’utilisation à outrance de l’identification et du fichage électronique des individus nous fournira une surveillance complète de toutes les populations visées.
    23. – Cette réorganisation policière et militaire intérieure et extérieure des Etats-Nations permettra de faire converger le tout vers l’obligation de la mise en place d’un “Centre Mondial Judiciaire”.
    Ce “Centre” permettra aux différents “Corps Policiers des Etats-Nations” d’avoir rapidement accès à des “Banques de Données” sur tous les individus potentiellement dangereux pour nous sur la planète.
    L’image d’une meilleure efficacité judiciaire, et les liens de plus en plus étroits créés et entretenus avec le “Militaire”, nous aideront à mettre en valeur la nécessité d’un “Tribunal International” doublé d’un “Système Judiciaire Mondial”; l’un pour les affaires civiles et criminelles individuelles, et l’autre pour les Nations.
    24. – Au cours de la croissance acceptée par tous de ces nouvelles nécessités, il sera impérieux pour nous de compléter au plus tôt le contrôle mondial des armes à feu à l’intérieur des territoires des Etats-Nations. Pour ce faire, nous accélérerons le “PLAN ALPHA” mis en œuvre au cours des années 60 par certains de nos prédécesseurs.

    Ce “Plan” à l’origine visait deux objectifs qui sont demeurés les mêmes encore aujourd’hui: Par l’intervention de “Tireurs fous”, créer un climat d’insécurité dans les populations pour amener à un contrôle plus serré des armes à feu.
    Orienter les actes de violence de manière à en faire porter la responsabilité par des extrémistes religieux, ou des personnes affiliées à des allégeances religieuses de tendance “Traditionnelle”, ou encore, des personnes prétendant avoir des communications privilégiées avec Dieu.
    Aujourd’hui, afin d’accélérer ce “Contrôle des Armes à Feu”, nous pourrons utiliser la “Chute des Conditions Economiques” des Etats-Nations qui entraînera avec elle, une déstabilisation complète du Social; donc augmentation de la violence. Je n’ai pas besoin de vous rappeler, ni de vous démontrer, Frères, les fondements de ce “Contrôle” des armes à feu.
    Sans celui-ci, il deviendrait presque impossible pour nous de mettre à genoux les populations des Etats visés. Rappelez-vous avec quel succès nos prédécesseurs ont pu contrôler l’Allemagne de 1930 avec les nouvelles “Lois” mises en application à l’époque; Lois d’ailleurs sur lesquelles sont fondées les Lois actuelles des Etats-Nations pour ce même contrôle.
    25. – Les dernières “Etapes” se rapportent à la “PHASE OMEGA” expérimentée à partir des expérimentations effectuées au début des années 70. Elles renferment la mise en application, à l’échelle mondiale, des “Armes Electro-Magnétiques”.
    Les “Changements de Climat” entraînant la destruction des récoltes; la faillite dans ces conditions, des terres agricoles; la dénaturation, par moyens artificiels, des produits alimentaires de consommation courante; l’empoisonnement de la nature par une exploitation exagérée et inconsidérée, et l’utilisation massive de produits chimiques dans l’agriculture; tout cela, Frères, mènera à la ruine assurée des industries alimentaires des Etats-Nations.
    L’avenir du “Contrôle des Populations” de ces Etats passe obligatoirement par le contrôle absolu, par nous, de la production alimentaire à l’échelle mondiale, et par la prise de contrôle des principales “Routes Alimentaires” de la planète. Pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser l’Electro-Magnétique, entre autre, pour déstabiliser les climats des Etats les plus productifs sur le plan agricole. Quant à l’empoisonnement de la nature, elle sera d’autant plus accélérée que l’augmentation des populations l’y poussera sans restriction.
    26. – L’utilisation de l’Electro-Magnétique pour provoquer des “Tremblements de Terre” dans les régions industrielles les plus importantes des Etats-Nations contribuera à accélérer la “Chute Economique” des Etats les plus menaçants pour nous; de même qu’à amplifier l’obligation de la mise en place de notre Nouvel Ordre Mondial.
    27. – Qui pourra nous soupçonner ? Qui pourra se douter des moyens utilisés ? Ceux qui oseront se dresser contre nous en diffusant de l’information quant à l’existence et au contenu de notre “Conspiration”, deviendront suspects aux yeux des autorités de leur Nation et de leur population.
    Grâce à la désinformation, au mensonge, à l’hypocrisie et à l’individualisme que nous avons créé au sein des peuples des Etats-Nations, l’Homme est devenu un Ennemi pour l’Homme.
    Ainsi ces “Individus Indépendants” qui sont des plus dangereux pour nous justement à cause de leur “Liberté”, seront considérés par leurs semblables comme étant des ennemis et non des libérateurs.
    L’esclavage des enfants, le pillage des richesses du Tiers-Monde, le chômage, la propagande pour la libération de la drogue, l’abrutissement de la jeunesse des Nations, l’idéologie du “Respect de la Liberté Individuelle” diffusée au sein des Eglises Judéo-Chrétiennes et à l’intérieur des Etats-Nations, l’obscurantisme considéré comme une base de la fierté, les conflits inter-ethniques, et notre dernière réalisation: “les Restrictions Budgétaires”; tout cela nous permet enfin de voir l’accomplissement ancestral de notre “Rêve”: celui de l’instauration de notre
    “NOUVEL ORDRE MONDIAL”.]
    Fin du Document de Fin Juin 1985.
    CONCLUSION…
    Alors, le “PROTOCOLE DE L’ANTE-CHRIST (6.6.6.)”, mythe ou réalité ?
    Ce serait comme de demander si “Le Meilleur des Mondes” est lui aussi un mythe ou une réalité même s’il s’agit d’un roman.
    Pourtant, son auteur, a lui aussi eu accès à des “Documents” d’époque pour le créer. Son auteur savait bien que la révélation, la diffusion des informations qu’il possédait, mais sous une autre forme que celle du roman, aurait éveillé chez les populations, beaucoup plus de méfiance que d’acceptation.
    Et combien d’autres auteurs ont dû, eux aussi, user du même stratagème pour avertir leurs contemporains, et les générations futures ?
    Alors, le ( L’ANTE-CHRIST 6.6.6.)”, mythe ou réalité ?
    L’urgence de la situation actuelle, celle engendrée par le début des “Restrictions Budgétaires” qui marque le commencement de la fin, la réalisation proche du “Nouvel Ordre Mondial Occulte”, ne permettait pas la rédaction d’un roman (ce qui aurait pris trop de temps dans le contexte présent).
    Mais l’impact provoqué quant à la révélation de ces “Documents” est tout de même important car, leur publication, aura pour effet de placer sur la défensive ceux qui en sont à l’origine.
    Ce qui est souhaité, ici, c’est qu’au-delà de la désinformation véhiculée, et entretenue par des politiciens sans scrupules, et par des gens apeurés face à la possibilité de perdre des intérêts personnels, chaque lecteur puisse réfléchir, se regrouper avec d’autres semblables à lui, et prendre maintenant des moyens pour survivre face à ce qui vient.
    Même si ma vie est en danger à cause de la diffusion d’informations comme celles-ci, la vôtre l’est encore plus par l’ignorance de ces mêmes informations.
    Alors, le L’ANTE-CHRIST (6.6.6.)”, mythe ou réalité ?
    A vous de répondre…
    A vous de voir, dans les événements récemment passés et futurs, si ces “Documents” appartiennent au domaine de la fiction ou de la réalité.
    A vous de réaliser que la peur n’a d’autre objet que de vous paralyser, et de vous placer à la merci de ceux qui ne veulent que vous contrôler pour mieux vous asservir selon leurs intérêts qui, en fin de compte, ne sont pas les vôtres.
    Alors, le ” L’ANTE-CHRIST (6.6.6.)”, mythe ou réalité ?
    Serge Monast / Journaliste d’Enquête / Fin Mars 1995.
    avec mes excuses à Serge Monast, il m’a semblé important de faire la relation de ces documents avec le plan Divin, c’est pour cela que j’ai préferer les dénommer:
    “Protocoles de l’anté-christ”.
    Source: http://occultation.over-blog.com/article-5339165.html

  3. III) QUI TIRE LES FICELLES?

    L’ELITE ANGLO AMERICAINE PAR EXCELLENCE: LA PILGRIM SOCIETY

    Franck du Faubourg 9/05/2009
    ..dont la présidente actuelle est la reine d’Angleterre, et le vice président Kissinger

    Thierry Meyssan l’avait incidemment relevé dans un article par ailleurs intéressant, récemment:

    http://www.voltairenet.org/article159805.html

    Les réseaux du Pouvoir Anglo américain sont surprenants. William Engdahl nous en avait donné un bon avant-gout avec son livre “a century of war”, mais n’avait pas mis l’accent sur cette Pilgrim Society dont les membres sont pratiquement tous liés à l’Histoire de ces 2 derniers sciècles!

    Un site intéressant:

    http://www.isgp.eu/organisations/Pilgrims_Society02.htm

    juste un extrait des réseaux liés à ce Club:

    “…Leading Pilgrims have been among the founders and leaders of the Royal Institute for International Affairs, the Council on Foreign Relations, the Atlantic Councils, Bilderberg, the Trilateral Commission, the Atlantic Institute of International Affairs, the International Institute of Strategic Studies, the Carnegie and Rockefeller Foundations, the U.S.-U.S.S.R. Trade and Economic Council, the U.S.-China Business Council, the America-China Society, the Americas Society, the OECD, the Institute for International Economics, Ditchley, Brookings, the British Invisibles, LOTIS, etc., etc. The absolute core of the globalist movement largely consists of Pilgrims….”

    Traduction par google
    “… Les pèlerins de premier plan ont été parmi les fondateurs et dirigeants de l’Institut royal des affaires internationales, le Conseil des relations extérieures, des Conseils de l’Atlantique, Bilderberg, la Commission trilatérale, l’Institut atlantique des affaires internationales, l’Institut international d’études stratégiques , le Carnegie et Rockefeller, du Commerce US-URSS et du Conseil économique, Conseil d’affaires US-Chine, la société de l’Amérique et la Chine, l’Americas Society, de l’OCDE, l’Institute for International Economics, Ditchley, Brookings, les Invisibles britanniques, Lotis, etc, etc
    Le noyau absolue du mouvement altermondialiste se compose essentiellement de pèlerins ….”

    Groupe fondamental également dans la finance!
    (voir la liste dans l’article de l’ isgp.eu)

    La Pilgrims Society, littéralement « la société des pèlerins », née en 1902, est une société secrète anglo-américaine qui d’après les mots de l’homme politique américain Joseph Choate a pour but de promouvoir la paix éternelle et l’entraide entre les États-Unis et le Royaume-Uni. Elle est connue pour organiser des dîners de bienvenue lorsque il y’a des changements d’ambassadeurs anglais aux Etats-Unis ou d’ambassadeurs américains au Royaume-Uni. La société est actuellement dirigée par la reine Elisabeth II

    Dans la seule période 1924-1926, Wall Street et la City de Londres, c’est à dire la National City Bank, la Chase Manhattan Bank, la Morgan Bank, la Kuhn and Loeb Bank, la Standard Oil (Rockfeller), la General Motors, la Paul Warburg transféreront à l’économie allemande 975 millions de dollars, dont 170 pour la création de trois grands cartels :
    – Vereinigte Stahlwerke (acier)
    – I.G. Farben (chimie), dirigé par la puissante famille juive des Warburg, qui, à elle seule, contrôlait en 1938 en Allemagne plus de 380 entreprises.
    – A.E.G. (secteur électrique)
    En 1939 les deux premiers assureront de 50 à 95% de la production de guerre allemande dans leurs secteurs d’activité respectifs, tandis que l’A.E.G. (homologue allemand de la General Electric américaine) fournira la partie électromécanique. Adolf Hitler, pour son accession au pouvoir, recevra de la Pilgrim’s Society, rien qu’entre 1929 et 1933, trente-deux millions de dollars

    Du G20 à Durban II, le dessous des cartes
    http://www.voltairenet.org/article159805.html
    22 avril 2009
    Extrait :
    …/…
    Les principaux des responsables économiques de l’administration Bush (Geithner, Volcker, etc.) sont membres de la très discrète Pilgrim’s Society, dont l’assemblée annuelle à Londres est présidée par la reine Elizabeth II d’Angleterre et dont la section US est vice présidée par Henry Kissinger.

    Carroll Quigley professeur, «Tragédie et espoir», p. 324.
    «[L’objectif des banquiers internationaux était] rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier dans des mains privées en mesure de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble. Ce système a été contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets est arrivé à de fréquentes réunions et conférences privées. ”

    Élizabeth 2 à l’ONU : Il faut relever les nouveaux défis du 21e siècle
    mercredi 7 juillet 2010 (04h56)

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article104454

    Lors de son passage à l’Onu mardi, la souveraine britannique Élizabeth 2 a salué les réalisations de l’ONU.
    Elle a cependant dit qu’il y avait de nouveaux défis à relever au 21e siècle comme les changements climatiques et le terrorisme.
    Il est vrai que les changements climatiques sont préoccupants. Mais pour ce qui est du terrorisme, il faudrait savoir d’où il vient exactement pour le combattre.
    À remarquer que la pauvreté chronique dans certains pays du tiers-monde et l’appauvrissement croissant d’une bonne partie de la population dans les pays développés, et en particulier au Royaume-Uni, n’ont pas été mentionnés comme des défis à relever par la Souveraine britannique.
    La reine s’est aussi rendue à “ground zéro”, façon de donner son appui à la version officielle des nébuleux attentats du 11 septembre 2001 ainsi qu’à l’interminable guerre au terrorisme que ces tristes événements ont engendrée.
    En effet, cette guerre au terrorisme a permis à bien des fortunes de s’accroître et en même temps elle a permis d’instaurer une société de surveillance et une limitation des libertés individuelles.
    Il est approprié ici de citer celui que plusieurs considèrent le plus grand personnage que le pays d’Élizabeth 2, l’Angleterre, ait donné au monde.
    Je parle de Thomas More, chancelier du roi d’Angleterre Henri VIII au 16e siècle. Thomas More n’a-t-il pas écrit dans son célèbre ouvrage “L’Utopie” ce qui suit :
    “Mais l’ouvrier, quelle est sa destinée? Un travail infructueux, stérile, l’écrase présentement, et l’attente d’une vieillesse misérable le tue ; car son salaire journalier ne suffit pas à tous ses besoins du jour ; comment donc pourrait-il augmenter sa fortune et mettre chaque jour de côté un peu de superflu pour les besoins de la vieillesse?
    Ce n’est pas tout. Les riches diminuent, chaque jour, de quelque chose le salaire des pauvres, non seulement par des menées frauduleuses, mais encore en publiant des lois à cet effet. Récompenser si mal ceux qui méritent le mieux de la république semble d’abord une injustice évidente ; mais les riches ont fait une justice de cette monstruosité en la sanctionnant par des lois.
    C’est pourquoi, lorsque j’envisage et j’observe les républiques aujourd’hui les plus florissantes, je n’y vois, Dieu me pardonne ! qu’une certaine conspiration des riches faisant au mieux leurs affaires sous le nom et le titre fastueux de république. Les conjurés cherchent par toutes les ruses et par tous les moyens possibles à atteindre ce double but :
    Premièrement, s’assurer la possession certaine et indéfinie d’une fortune plus ou moins mal acquise ; secondement, abuser de la misère des pauvres, abuser de leurs personnes, et acheter au plus bas prix possible leur industrie et leurs labeurs.
    Et ces machinations décrétées par les riches au nom de l’État, et par conséquent au nom même des pauvres, sont devenues des lois.”

    De : Don
    mercredi 7 juillet 2010

  4. la juxtaposition de votre logo avec cette photo du drapeau US me saute aux yeux…. et continue de me déranger…..
    Pourquoi vous obstinez-vous à ne pas répondre aux multiples questions qui vous ont été posé à ce sujet (drapeau US dans votre logo). A moins que j’ai loupé la grande explication ?!!

  5. bonjour a tous.

    la bete est blessée est encore trés dangeureuse ….
    il ont deux solutions pour prolonger leur Empire;

    -Hyperinflation.
    ou
    -Guerre.

  6. Peut-être parcequ’ils sont énorme, au centre de beaucoup de choses: la plus grosse dette, la plus grosse armée, la première puissance économique (officielement), les agences de notations, … le dollar, bilderberg, rotschild, tout ça…

  7. IV) Prophétie (suite)

    LA GRANDE “CRISE DE MATURITE MONDIALE ” ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

    Old-Thinker News | Le 23 février 2009
    Par Daniel Taylor

    ENGLISH : The Great “Global Crisis of Maturity” and the New World Order
    http://oldthinkernews.com/Articles/oldthinker%20news/global_crisis_of_maturity.htm

    LA REVOLUTION TECHNOLOGIQUE

    “Bien que les pouvoirs technologiques seront grands et que des progrès seront vraisemblablement réalisés, LE NIVEAU NORMAL DE LA RESISTANCE SOCIALE ET UNE IMPASSE POLITIQUE SONT SUSCEPTIBLES DE S’OPPOSER AU CHANGEMENT. Ainsi, un écroulement écologique, des guerres et un terrorisme mondiaux ou encore d’autres catastrophes inconnues pourraient être nécessaires afin de forcer le passage vers la conscience mondiale”. – William E. Halal, dans Emerging Technologies and the Global Crisis of Maturity (les technologies émergentes et la crise mondiale de la maturité)

    La révolution technologique qui refaçonnera l’humanité et notre monde est bien en cours. UNE CACOPHONIE DE CRISES, A LA FOIS REELLES ET MONTEES DE TOUTE PIECE, EST ANNONCEE COMME CORRESPONDANT AUX AFFRES DE LA NAISSANCE D’UN NOUVEL ORDRE MONDIAL. Certains analystes disent que nous ne pouvons pas plus imaginer le monde politique, technologique et social qui émergera, que «… des chimpanzés dans la forêt ne peuvent comprendre ce qui se passe chez les humains dans un village voisin.” [1]

    Etc….

    Commentaire

    Pour vaincre la résistance sociale, il faut des catastrophes écologiques et des guerres

    Une directive secrète prépare de nouvelles guerres américaines au Moyen-Orient et en Asie centrale publié le samedi 29 mai 2010
    http://www.france-palestine.org/article14783.html
    Hiram Lee

    Alors qu’Obama affiche une nouvelle stratégie au Moyen-Orient [1], un article à la une du New York Times de mardi révèle l’existence d’une directive secrète signée par le général David Petraeus, chef du commandement central américain, donnant l’ordre d’accroître les opérations militaires secrètes de par le Moyen-Orient, l’Asie centrale et la Corne de l’Afrique.
    Le document de 17 pages intitulé « Joint Unconventional Warfare Task Force Execute Order » fournit en essence à l’armée américaine carte blanche pour mener des actes d’agression contre quasiment n’importe quel pays.
    Parue en septembre 2009, cette directive appelle à la création d’un réseau de corps expéditionnaires et d’unités de collecte de renseignement qui vont « pénétrer, perturber, vaincre ou détruire » n’importe quelle cible dans n’importe quel pays désigné par l’armée américaine. Ces forces vont mener des opérations clandestines qui « ne peuvent pas et ne seront pas accomplies » par d’autres moyens militaires.
    Une fois entrées dans le pays ciblé, les forces américaines vont aussi « préparer l’environnement » à des attaques militaires de grande envergure. En plus du personnel militaire, dit le Times, la directive de Petraeus recrute « des hommes d’affaire étrangers, des universitaires ou autres » pour des efforts « de vigilance continue sur la situation », soit en d’autres termes pour l’espionnage.
    Les Etats-Unis vont cibler des pays considérés comme hostiles ainsi que des pays avec lesquels ils entretiennent des relations amicales. Parmi les pays cités par le Times comme cibles potentielles on compte l’Iran, l’Arabie saoudite et la Somalie. Le Times rapporte aussi que le document « semble autoriser des opérations spécifiques en Iran, très probablement pour la collecte du renseignement sur le programme nucléaire du pays ou l’identification de groupes dissidents qui
    pourraient être utiles pour une offensive militaire à venir. »
    Tandis que le gouvernement Obama indique publiquement qu’il va contrer la soi-disant menace nucléaire iranienne en faisant appel à des sanctions plus importantes des Nations Unies et des embargos commerciaux, la directive de Petraeus donne clairement à penser qu’Obama a en tête quelque chose de bien plus sinistre encore. Le Times cite des représentants américains disant que la directive « autorise aussi des missions de reconnaissance qui pourraient ouvrir la voie à de possibles frappes militaires en Iran si les tensions concernant ses ambitions nucléaires s’intensifient. »
    On pense déjà que cette directive secrète a constitué le travail préparatoire de l’offensive de l’armée américaine au Yémen qui a débuté en décembre 2009. Des soldats des Forces spéciales américaines avaient pénétré dans ce pays pour entraîner son armée et se joindre à elle pour attaquer Al Qaïda dans la Péninsule arabique que l’on dit être membre affilié d’Al Qaïda au Yémen. En décembre, le président Obama avait donné l’ordre de frappes aériennes sur des bâtiments abritant soi-disant des militants et qui avaient coûté la vie à des dizaines de civils. Des navires de l’armée américaines ont aussi envoyé des volées de missiles sur le pays.
    Le Times reconnaît avoir accepté de ne pas révéler toutes les informations contenues dans le document de Petraeus, dont le journal dit avoir vu une copie. Citant des « inquiétudes soulevées par un représentant du Commandement central des Etats-Unis quant à la sécurité des troupes, » le journal rapporte qu’il a accepté de supprimer certains détails concernant les déploiements de troupes.
    Ainsi, « le journal de référence »politiquement libéral joue son rôle dans la promotion des desseins agressifs de l’armée américaine et le maintien des Américains dans l’ignorance sur les détails les plus cruciaux de ces opérations secrètes. Bien que le Times n’en dise rien, cette directive d’opérations secrètes, qui va au-delà des directives similaires sous le gouvernement Bush, n’aurait pas pu paraître sans l’assentiment du président Obama. Ceci souligne le fait que le gouvernement Obama poursuit et amplifie la politique du militarisme et de la guerre menée sous Bush et se prépare à étendre les actes d’agression militaire américains bien au-delà des confins de l’Irak et de l’Afghanistan.
    L’utilisation de forces d’opérations spéciales militaires comme agents du renseignement à travers le Moyen-Orient et l’Asie centrale permet au gouvernement de placer les opérations d’espionnage sous la juridiction du Commandement central des Etats-Unis et du général Petraeus. Contrairement aux activités de l’Agence centrale du renseignement (CIA), les opérations secrètes d’espionnage menées par l’armée ne nécessiteront pas légalement l’assentiment du président ni ne seront soumises au contrôle du Congrès

    • Obama le prix Nobel de la Paix continue son œuvre de pacification du monde en supprimant les opposants !
      Notre ancien petit caporal mérite aussi le prix Nobel de la Paix pour ses œuvres de pacification en Côte d’Ivoire et en Libye en supprimant son financeur de campagne électorale pour qu’il ne parle pas !
      Tout le monde croit qu’ils défendent la veuve et l’orphelin, donc tout baigne !

  8. LA MAREE NOIRE dont le but était de s’attaquer au Gulf stream (le ralentir ou l’inverser) a eu lieu dans la nuit du 20 avril, (soit le 21 avril chez nous vu le décalage horaire) 2010, jour des
    84 ans de la reine

  9. La BCE maintient ses taux inchangé

    La Banque centrale européenne (BCE) n’a pas modifié ses taux directeurs mercredi, décision sans surprise pour des observateurs qui se demandent surtout si l’institut d’émission est susceptible de reprendre ses achats d’obligations souveraines et quels seront ses mots à l’égard de l’Espagne. Le taux de refinancement reste à 1,0%, le taux de facilité de dépôt à 0,25% et le taux de prêt marginal à 1,75%.

    Avec l’envolée des taux de rendement obligataires de l’Espagne, l’hypothèse d’une reprise du programme d’achat d’obligations (SMP) se murmure de plus en plus. C’est pourquoi la conférence de presse du président Mario Draghi sera suivie de près, les marchés étant à l’affût de la moindre allusion qui pourrait être faite sur ces deux points. Reste une autre possibilité, celle de reconduire les opérations de refinancement à long terme (LTRO), après celles de décembre et de février. Là encore, les propos de Draghi seront scrutés.
    La BCE a injecté dans le système bancaire plus de 1.000 milliards d’euros remboursables à trois ans en décembre et en février mais l’effet bénéfique de ces opérations a fini par s’estomper et les coûts d’emprunt des pays les plus fragiles de la zone euro remontent à nouveau.

    Le taux de chômage de la zone euro a atteint le record de 11% en avril, la confiance des entreprises est en berne et les indices manufacturiers sont au plus bas de trois ans, autant d’éléments qui poussent à anticiper une nouvelle récession de la zone euro au deuxième trimestre.

    AFP

    • comme prévu ! Pourtant entre ça et l’abaissement des notes de banque allemande et autrichienne les bourses semble totalement hermétique a ces infos…ont prend les bonnes nouvelles pour remonter ( faut les trouver les bonnes!!!) par contre pour la baisse je cherche toujours ce qu’ils leurs faut.

  10. Syrie :

    Mgr Philippe Tournyol du Clos, Archimandrite gréco catholique melkite, a visité la Syrie. Extraits de son témoignage :

    “La paix en Syrie pourrait être sauvée si tous disaient la vérité. Après un an de conflit, la réalité sur le terrain est loin du cadre qu’impose la désinformation des moyens de communication de masse occidentaux”.

    “[A Homs] Le spectacle qui s’offre maintenant à nos yeux est celui de la plus absolue désolation : l’église de Mar Élian est à demi détruite et Notre-Dame de la Paix saccagée (près de laquelle on a trouvé plusieurs personnes égorgées) est encore occupée par les rebelles. Les maisons, très endommagées par les combats de rue sont entièrement vidées de leurs habitants qui ont fui sans rien emporter ; le quartier d’Hamidieh constitue encore aujourd’hui le refuge inexpugnable de bandes armées indépendantes les unes des autres, fournies en armes lourdes et en subsides par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Tous les chrétiens (138.000) ont pris la fuite jusqu’à Damas ou au Liban ; ceux qui n’y avaient pas de parents se sont réfugiés dans les campagnes avoisinantes, chez des amis, dans des couvents, jusqu’au Krak des Chevaliers. Un prêtre y a été tué ; un autre, blessé de trois balles dans l’abdomen, y vit encore ainsi qu’un ou deux autres, mais ses cinq évêques se sont prudemment réfugiés à Damas ou au Liban”.

    “Dans la capitale, ce que l’on appréhende le plus sont les voitures piégées et les attentats à la bombe, la plupart du temps, le fait de kamikazes alléchés par l’appât du gain, le désir du paradis d’Allah, ou bercés du rêve sunnite de la fin des alaouites au terme de 40 ans de règne. Actuellement, on tente une déstabilisation sanguinaire et systématique du pays par des aventuriers qui ne sont pas syriens. Cette information, qui va à l’encontre des journaux et des reportages télévisés, l’ex-ambassadeur de France, Éric Chevallier, n’avait eu de cesse de la faire entendre alors que de nombreuses informations continuent à être falsifiées afin d’alimenter la guerre contre la Syrie”

    “Les ennemis de la Syrie ont enrôlés les Frères Musulmans dans le but de détruire les relations fraternelles qui existaient depuis toujours entre les musulmans et les chrétiens. Pourtant, à ce jour, ils n’y sont pas parvenus : ils ont même provoqué une réaction contraire et rapproché comme jamais auparavant tant les communautés que les individus”.

    Les militaires syriens continuent à se trouver face à des combattants étrangers, mercenaires libyens, libanais, militants des Etats du Golfe, afghans, turcs.

  11. Nouvelle pression sur les banques européennes

    Par Mathilde Golla

    Moody’s craint une aggravation de la crise en zone euro et notamment une sortie de la Grèce.

    Face au risque de sortie de la Grèce de la zone euro, Moody’s a dégradé la note des filiales grecques de Société générale et Crédit agricole, et les notes de plusieurs grandes banques allemandes et autrichiennes.

    La pression monte encore d’un cran sur les grandes banques de la zone euro. Moody’s a en effet décidé de mettre ses menaces à exécution et de baisser les notes des filiales grecques de Société générale et Crédit agricole, respectivement Geniki et Emporiki. Les nouvelles notes attribuées, qui se rapprochent des pires notes possibles et donc du défaut, «reflètent les risques émanant d’une probabilité accrue d’une sortie de la Grèce de la zone euro», précise l’agence. Elle souligne que ce «risque pourrait encore augmenter après les élections législatives du 17 juin».

    L’agence américaine maintient donc des perspectives négatives sur les entités grecques des deux grandes banques françaises. Ainsi, une nouvelle dégradation dans les mois à venir reste encore possible. Au 31 mars 2012, l’exposition directe de Crédit agricole à Emporiki était de 5,2 milliards d’euros, tandis que celle de Société générale à Geniki était de 500 millions d’euros.

    Alors que la crise en zone euro s’aggrave, Moody’s juge par ailleurs que plusieurs banques allemandes et autrichiennes présentent des «capacités limitées d’absorption des pertes». Elle craint en outre que les trois plus grands établissements autrichiens souffrent de leur exposition aux pays d’Europe de l’Est.

    L’agence de notation a donc décidé de dégrader les notes des autrichiennes Erste Bank et Raiffeisen Bank International, ainsi que de six banques allemandes (Commerzbank et ses filiales new-yorkaise et parisienne, Dresdner Bank les banques publiques régionales Landesbank Baden-Württemberg et Norddeutsche Landesbank).
    Les filiales allemande et autrichienne du groupe italien UniCredit ont également vu leurs notes diminuer. En revanche, l’agence a reporté sa décision sur Deutsche Bank, la première banque allemande.

    http://www.lefigaro.fr/societes/2012/06/06/20005-20120606ARTFIG00330-nouvelle-pression-sur-les-banques-europeennes.php

    Deutsche Bank c’est pas grave !!! c’est juste la deuxième banque européenne la plus ” pourrie ” derrière le Crédit Agricole…. 🙂

  12. Et oui mes chères camarades, ce sont bien ces gens à qui l’on donne du crédit en France BHL le barde de la philosophie française est un vat en guerre il ose même s’en prendre à l’ambassadeur de RUSSIE….Bon, il n’aime pas les Russes forcément, eux ils savent qui sont ces braves combattants de la liberté semants le trouble en Syrie…..les mêmes que pour la Lybie…..à suivre

    ” Pour BHL, l’ambassadeur russe aux Nations Unies est un crétin Alors qu’il venait faire la promotion du film qu’il consacre, selon ses propres mots, au miracle libyen, le lobbyiste Bernard-Henri Lévy s’en est violemment pris à Vitali Tchourkine, représentant de la Fédération de Russie aux Nations Unies [1]. « Il y a des crétins…, je lisais une dépêche AFP ou Reuters tout à l’heure, l’ambassadeur russe aux Nations Unies qui dit qu’ils vont bientôt révéler la confession de ceux qui ont vraiment armé les rebelles syriens. […]”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici