19 Commentaires

  1. Une bien belle analyse référencée d’un authentique patriote , on notera les déclarations de la crapule sionisto-psychopathe BHLoque et de son complice Méchancon:

    Bernard-Henry Mélenchon et Jean-Luc Lévy montent au front ! par Bruno Gollnish .

    Il en va des attaques contre le FN comme du dernier disque de Yannick Noah : ….

    on a beau s’attendre au pire, on ne peut s’empêcher à chaque fois d’être consterné par l’abyssale médiocrité de la petite musique que laisse entendre les nantis du Système. Quand il s’agit de défendre leurs intérêts boutiquiers, il est vrai menacés par la Révolution patriotique défendue par l’opposition nationale, les Torquemada membres à des degrés divers la caste au pouvoir, font rarement dans la dentelle et utilisent le plus souvent leur cerveau reptilien que leur néocortex. Marine le Pen qui n’est pas du genre à faire des cadeaux aux insulteurs de ses six millions et demi d’électeurs, a choisi à bon droit d’attaquer en justice l’avocate de Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido, qui l’avait qualifiée de « délinquante ».

    L’entourage de ce dernier a en effet assez vite compris que le tract distribué à Hénin-Beaumont, objet du litige, dans lequel était citée la déclaration du conducator du Front rouge en faveur de l’immigration de peuplement (voir notre article en date du 30 mai), recoupait assez peu les souhaits et les aspirations de nos compatriotes, quelles que soient d’ailleurs leurs options politiques…
    Suite:
    http://french.irib.ir/component/k2/item/193427-bernard-henry-m%C3%A9lenchon-et-jean-luc-l%C3%A9vy-montent-au-front-par-bruno-gollnish

  2. Comme Il doit être déshonorant pour les journalistes français munis d’une conscience et d’une éthique qu’un lecteur trouve dans la presse étrangère les analyses les plus documentées et à l’opposé de la propagande vomie des groupes de presse rothshildiens et autres Tévé-topless.

    Washington à Moscou : “Laissez tomber ou nagez dans une mer de sang syrien”!, par Tony Cartalucci
    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/193368-washington-%C3%A0-moscou-laissez-tomber-ou-nagez-dans-une-mer-de-sang-syrien-par-tony-cartalucci

    Avec de nombreux liens dans le texte.

    • @alcide
      Un journaliste honnête en France c’est un chômeur……
      et un journaliste qui travaille est une pute du systéme….(désolé du language mais appelons un chat, un chat)

    • Moi aussi, sauf, j’ai horreur des vautours qui tournent autour d’un cadavre ; en fait on asssiste au dépeçage de l’Etat français!!!! Rien de réjouissant là dessus. Le gouvernement est en train de brader le patrimoine de l’Etat qui est la propriété de tous les Français, comme la braderie des autoroutes françaises aux fonds de pension étrangers il y a quelques années.

      • @ Oscar : étrangers, étrangers … faut le dire vite ! C’est quand même à un bon copain de promo (Zacharias, boss de vinci) que Dominique Galouzeau de Vilep… avait fait ce cadeau en or.

  3. Il faut que la France soit agricole disait Talleyrand.
    Elle l’est mais à crédit justement. Notamment endettée par cet amphigourique Etablissement dont le grenier ne recèle plus que des cadavres mal camouflés.

    Combien de petites et moyennes exploitations ne passeront pas l’année de leur fait ?
    La pelle du 18 juin, modèle fossoyeur après les ultimes pantalonnades grecques du 17 ?

  4. Le taux de l’Espagne remonte sur le marché de la dette après Fitch

    Le taux d’emprunt à 10 ans de l’Espagne se tendait à nouveau vendredi matin sur le marché obligataire, après la dégradation de la note du pays par l’agence de notation Fitch.
    Vers 10H50 (08H50 GMT), le rendement montait à 6,109% (contre 6,061% jeudi à la clôture) sur le marché obligataire, où s’échange la dette déjà émise.
    Il s’était nettement détendu ces derniers jours, au point de tomber brièvement sous 6% la veille (5,972%).

    Après avoir repris un peu espoir quant à des mesures pour relancer l’économie et enrayer la crise en Europe, les investisseurs se remettaient à douter. Il faut dire que le patron de la banque centrale américaine (Fed) a refroidi les attentes d’une politique monétaire plus accommodante jeudi.
    En Europe, les marchés ont accusé le coup après la décision jeudi soir de l’agence de notation Fitch d’abaisser de trois crans la note de l’Espagne.
    L’agence de notation évoque le coût d’une restructuration du secteur bancaire, chiffré entre 60 et 100 milliards d’euros et qui rend de plus en plus probable le scénario d’une aide financière européenne à ce pays.

    L’annonce de Fitch est “un nouveau signal qui montre que la situation est loin de s’améliorer fondamentalement”, estiment les stratégistes de BNP Paribas, après la récente détente du taux espagnol.

    Standard & Poor’s a également asséné un nouveau coup à l’Espagne jeudi, estimant que les besoins de ses banques pourraient atteindre entre 50 et 82 milliards d’euros, “ce qui augmenterait en conséquence la probabilité d’un soutien de l’Union européenne au gouvernement espagnol”.
    Pour autant, selon Peter Chatwell, économiste chez Crédit Agricole CIB, “le moindre signe que les problèmes bancaires de l’Espagne peuvent être régler par la zone euro sera un facteur de soutien”.

    L’Italie, autre pays considéré comme fragile, voyait également son taux à 10 ans grimper à 5,739% (contre 5,695%).
    En revanche, les pays plus plus solides profitaient de la prudence des investisseurs. Le taux de l’Allemagne baissait à 1,309% (contre 1,373%) et celui de la France à 2,511% (contre 2,559%).

    AFP

    • Pas de quoi s’inquiéter, c’est simplement l’antéchrist qui s’annonce, en pâle contrefaçon de l’étoile de Bethléem :
      “My son, I have shown you the Antichrist in several messages, and he appeared to you to be a Moslem spiritual leader. I have confirmed his identity to you by telling you that he will declare himself with a different name than you know him. He has announced in previous publications how he will be a world ruler. His personal spokesman has announced his coming with the many different shaped stars in the sky that were made with lasers. This is a sign like My Star of Bethlehem that the Antichrist is mocking. Be watchful of this demonic beast, and do not look at his eyes or listen to his voice. Refuse his mark which will be a computer chip in the body. Fear not this evil one because My angels will protect you. His reign will be brief before I will bring My victory over evil.”

      source

  5. c’est un truc de fou…ce titre :

    http://www.challenges.fr/economie/20120608.CHA7313/la-banque-de-france-abaisse-sa-prevision-de-croissance-a-0-1-au-2e-trimestre.html

    c’est pas possible alors que les journaux et les officiels avançaient un taux de croissance de 0.7 % pour 2012, comment elle peut être en récession ?

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/03/23/la-france-releve-ses-previsions-de-croissance_1674543_3234.html

    ça veut dire qu’on nous ment…ou on joue à nous faire peur, parce que certains parlent même de récession !!!!

    http://www.lepoint.fr/societe/la-france-se-dirige-vers-la-recession-au-2e-trimestre-08-06-2012-1470805_23.php

  6. Bof ….
    Regardez plutôt côté “Ciel” et les observations données par le télescope vaticano-US appelé joliment “L.U.C.I.F.E.R.” (sigle fortuit et anodin ont dit “les jésuites” du coin.Relire si nécessaire–et ça l’est– les récits bibliques pour les temps de “la fin”.
    = Pardonnez !!!

  7. Emporiki aura accès au mécanisme ELA

    Emporiki, la filiale grecque du Crédit agricole, a obtenu l’accord de la Banque centrale de Grèce pour avoir accès au mécanisme grec de liquidité d’urgence (ELA), ont indiqué vendredi à Reuters des sources bancaires.

    Fin mai, la banque française, très exposée à la Grèce, avait indiqué avoir demandé à nouveau aux autorités grecques que sa filiale locale puisse avoir accès à l’ELA, mécanisme public de liquidité bancaire.”Emporiki a accès à l’ELA”, a dit l’une des sources.

    Le Crédit agricole s’est refusé à tout commentaire.

    REUTERS

  8. CA Cheuvreux creuse lourdement ses pertes

    Par Marina Alcaraz

    Le courtier du groupe Crédit Agricole n’est pas en grande forme, alors que les spéculations vont bon train sur son avenir. Il a quadruplé sa perte en 2011.

    CA Cheuvreux a quadruplé sa perte en 2011. Le courtier du groupe Crédit Agricole a publié une perte de 53,9 millions d’euros, selon les comptes individuels publiés ce vendredi (comprenant CA Cheuvreux SA c’est-à-dire la structure parisienne et ses succursales, soit 488 collaborateurs, contre 514 en 2010). Il était passé dans le rouge en 2010, avec une perte de 12,5 millions d’euros.

    Le produit net bancaire ressort en baisse de 8% à 119,7 millions, sur fond « de baisse des marchés et de faible volumétrie d’activité sur l’exercice dans la continuité de 2010 », précise le groupe, dans le document publié au Bulletin des annonces légales obligatoires (Balo)

    Les charges d’exploitation progressent de 25% à 175,9 millions, intégrant l’impact de la restructuration, prévue dans le cadre de l’opération avec le chinois Citics, qui a finalement « avorté » en mars. Ce dernier a, en effet, renoncé à prendre une participation de 20% au capital de Cheuvreux, dans le cadre du rachat de CLSA, filiale asiatique de Crédit Agricole.

    L’avenir du groupe fait l’objet de nombreuses spéculations. Crédit Agricole doit normalement communiquer dans les prochaines semaines.
    « Plusieurs intérêts » pour le groupe

    La Banque verte peut décider de vendre son courtier à un autre établissement bancaire ou à défaut de continuer seule avec CA Cheuvreux. « Il y a des manifestations d’intérêt de plusieurs acteurs. Cheuvreux est une belle marque », assure une source proche du dossier. Les rumeurs vont bon train, faisant état d’intérêts à la fois d’établissements français de taille moyenne et étrangers.

    « Mais tout dépendra bien évidemment du chèque », rappelle un professionnel. Dans la conjoncture actuelle de crise, avec une baisse des volumes de transactions sur les actions, difficile de céder en totalité un courtier, axé sur les marchés européens. « On pourrait imaginer que Crédit Agricole cherche un nouveau partenaire au capital, comme cela était prévu dans le deal avec Citics », ajoute un professionnel.

    La banque a déjà fusionné d’autres activités par le passé avec celles d’un concurrent : dans la gestion d’actifs avec Société générale, donnant naissance à Amundi en 2009 ou dans l’intermédiation toujours avec Société Générale pour créer Newedge, en 2008.

    Un autre évoque aussi un possible schéma associant le management, sur le modèle d’Exane BNP Paribas. « Un groupe bancaire peut difficilement se passer d’un courtier pour placer des opérations primaires par exemple. D’où l’intérêt de garder un lien avec Cheuvreux», indique un observateur.

    Qu’il y ait vente ou pas, la plupart des spécialistes s’attendent à des restructurations. D’autant que le modèle multi-local de Cheuvreux -avec une présence dans plusieurs pays -s’avère coûteux. Plusieurs bureaux ont déjà été fermés comme Vienne cette année, Athènes en 2011 ou encore Dubaï, en 2010. « Dans tous les cas, Crédit Agricole ne pourra pas laisser continuer Cheuvreux à perdre de l’argent comme ça », dit un spécialiste.

    L’hypothèse d’une fermeture pure et simple de CA Cheuvreux semble toutefois exclue par de nombreux observateurs. CA Cheuvreux et Crédit Agricole n’ont pas souhaité faire de commentaires.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202106618249-ca-cheuvreux-creuse-lourdement-ses-pertes-331997.php

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici