Max Keiser et Hugo Salinas attisent la révolution en Grèce

130

Par Menthalo – Max Keiser avait lancé une campagne “achetez de l’Argent pour couler JPM”. Quant au milliardaire Hugo Salinas, depuis les dernières dévaluations au Mexique, il mène une campagne pour revenir à la monnaie argent dans son pays. Ensemble ils ont rencontré les politiciens grecs pour les convaincre de faire une révolution monétaire, avant de faire une émission à la télévision grecque pour persuader le peuple du bien-fondé de leurs théories.

Le principe est simple. La Grèce vend 5% des 111,7 tonnes de ses réserves d’or  pour acheter de l’argent en vue de frapper de la monnaie.

Ces pièces auraient une valeur faciale, qui ne pourrait pas descendre si les banksters attaquent le prix de l’argent, mais qui pourrait se valoriser avec la hausse du métal. Hugo Salinas explique que cela a été le cas dans le passé, notamment pendant la crise de 29, où le prix de l’argent avait fortement baissé sans pour autant faire baisser la valeur des pièces de 25 ou 50 cents américains. Avec ce système, les économies des grecques en silver ne peuvent que se valoriser et ne peuvent pas être détruites par les spéculations des Grandes Banques de WS, le FMI ou la BCE.

Au ratio actuel de 56,7  la vente de 5,5 tonnes d’or donnerait  317 tonnes d’argent qui pourraient donner 100 Millions de pièces contenant 3 grammes d’argent fin. Ce qui serait très peu pour 10 millions d’habitants. Chaque grec pourrait ainsi thésauriser 10 pièces de 3g soit 22 euros. Max Keiser n’a pas du faire ce calcul, qui limite la portée de son beau raisonnement.

http://youtu.be/DZb3AZvTZe8

 

Si l’Espagne utilisait les 100 Milliards d’Euros prêtés vendredi par la BCE pour frapper 47 milliards de Pesetas d’argent, les Espagnols pourraient épargner 1000 €/pers, dans ce qui deviendrait l’une des monnaies les plus sures du monde. C’est peu, mais ce serait déjà pas mal.

En macroéconomie, nos dirigeants ne souhaitent pas que toutes les monnaies frappées soient thésaurisées, l’argent doit circuler pour irriguer l’économie. Mais cela n’est possible que lorsque la confiance règne. Confiance entre les masses travailleuses, les monnaies et les banquiers, entre les citoyens et les politiques supposés les représenter, confiance entre banques centrales.

Cette confiance n’existe plus aujourd’hui, de ce fait, le système fiduciaire est mort.

Bravo Max ! Bravo Hugo ! Pour votre démarche positive et constructive. Puissent tous les Grecs et tous les Espagnols investir dans l’argent-physique à titre individuel pour renverser les banquiers et leurs hommes politiques de paille. Quant à vous, lecteurs canadiens, belges, suisses ou français, n’attendez pas la dernière minute pour faire votre propre révolution monétaire. Chaque pièce d’argent que vous achetez, est retirée des poches des banquiers, qui ne peuvent les jouer à leur Grand Casino International. Le Grand QE au cube que la BCE, la BoE, la BoJ s’apprêtent à lancer au niveau mondial ne peut, à terme, que dévaloriser leur monnaie de singe dont nous ne voulons plus.

67 Commentaires

  1. @Menthalo,

    Oui pour MK, rien de nouveau

    Sinon la Grece ne nous apporte rien.

    Voyons voir ce qui va se passer cette semaine:

    j aime de plus en plus l idee d un crash controle. Ca devrait se faire Lundi ou Mardi au plus tard si ca se fait..

    • Si l’Espagne consacrait 100 Milliards d’euros à acheter du Silver, c’est plus de quatre fois la production mondiale annuelle et 8 fois les stock en Silver du monde les cours exploseraient au prix du Gold !

  2. Grèce: la droite en tête, peut former un gouvernement pro-euro avec les socialistes

    ATHENES – Le parti de droite grec Nouvelle Démocratie est arrivé en tête des élections législatives dimanche et se trouve en position de former un gouvernement de coalition pro-euro avec le Pasok socialiste, selon une première estimation officielle du ministère de l’Intérieur.

    La Nouvelle Démocratie remporte 29,5% des voix, ce qui lui assurerait 128 sièges sur les 300 du parlement grec, contre 27,1% des voix au parti de gauche radicale Syriza (72 sièges). Les socialistes du Pasok arrivent en troisième position avec 12,3% des voix (33 sièges), selon les résultats basés sur 18% des dépouillements annoncés par le ministère de l’Intérieur.

    Alors que le dirigeant de la droite, Antonis Samaras, prône une renégociation du plan de rigueur, imposé au pays depuis deux ans par les créanciers, UE et FMI, son adversaire de Syriza, Alexis Tsipras, veut l’annulation de ce plan et l’adoption de plus de mesures de croissance afin de relancer l’économie, plongé dans une grave récession, pour la cinquième année consécutive.

    La suite : http://www.romandie.com/news/n/_Grece_la_droite_en_tete_peut_former_un_gouvernement_pro_euro_avec_les_socialistes__RP_170620122117-13-197442.asp

  3. les prolongation de ce spectacle de merde sont acquises…

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120617.REU9084/les-partis-pro-austerite-credites-de-la-majorite-en-grece.html

    “Je suis soulagé. Je suis soulagé pour la Grèce et pour l’Europe. Nous formerons un gouvernement dès que possible”, a dit à Reuters Antonis Samaras en quittant son QG sous les cris de joie de ses partisans.

    L’EURO BONDIT

    Alors que les autorités politiques et monétaires du monde entier se préparaient à se protéger d’une possible tempête sur les places financières, les banques centrales des principales puissances économiques mondiales se tenaient prêtes à stabiliser les marchés et à prévenir tout assèchement du crédit.

    Sitôt connues les premières projections, l’euro a bondi sur les marchés des changes, atteignant son plus haut niveau en trois semaines contre le dollar, à environ 1,2730 dollar dans les premières transactions en

  4. Bon ben voilà ….statu quo? 15 jours de tractation pour un gouvernement et le pasok va trahir sa gauche pour rejoindre la droite proaustérité… ca va finir par du plomb cette histoire….

    demain gros gavage des bourses n est ce pas ? (+4% partout minimum)
    suite à la défaite syriza le collapse de l euro c est pas pour demain caramba encore reporté
    le detonateur grec n est pas assez puissant et fiable

    les banques centrales remballent leurs cartouches ce soir se les garde pour l espagne plus tard dans l ete

    Et vous comment analysez vous la suite?

    • mais c est une facade bien sûr , on va avoir droit à un petit cirque médiatique en grece, et finalement ce gros jaba le hut alias venizelos va evidemment rejoindre les probailouts

  5. Lol reprenez mes analyses graphiques du CAC, il y a plus de 8 jours…
    Le Bull-trap n’est pas fini. Graphiquement, on devrait aller à 3180 … peut être même 3.400
    Le couperet mortel tombera à ce moment-là.

  6. Ca sent ” l ‘arnaque ” à plein nez on en revient au même point à part que c’est Nouvelle Démocratie qui est en tête ce qui va ” rassurer les marchés ” un certain temps…

    Vont- ils arriver à faire un nouveau gouvernement ? J’en doute…

    Okeanews:
    #Grece Tsipras a appelé Samaras et a exclu toute possibilité de gouv. de coalition ND-SYRIZA #okeanews (TV) [via Twitter]

    dimanche 17 juin 2012 23h01

    C’est reculer pour mieux sauter…

  7. une chose est sure le krach annoncé par menthalo a peu de chance de se produire cette semaine, quand il a ecrit :”Il y a donc bien panique en la demeure.

    Est-ce vraiment à cause de l’élection en Grèce ? Réponse dans les 8 à 12 jours qui viennent … ”

    maintenant on se doute que ce ne sera pas la grece le declencheur immediatement,

    à moins qu il n ait raison, et que la panique portait sur autre chose…

    @menthalo qu en pensez vous maintenant?
    on a tous conscience que le systeme fidu est cuit mais l agonie va perdurer longtemps encore semble t il et le point de crispation va se placer entre l allemagne et la france d ici le 28 juin

    si collapse il y a , ce sera l allemagne qui va se casser; attendons deja mardi pour le vote de la cour de karlsruhe

    • Il va falloir continuer à honorer les montagnes de dettes avec des économies en récéssion. Les mauvaises nouvelles arrivent. ORDO AB CHAO !

    • La décision de la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe le 19 juin (de mémoire) va peut-être constituer le déclencheur attendu…

  8. Okeanews:

    #Grece Le PASOK déclare officiellement ne pas participer à un gouv de coalition sans SYRIZA #okeanews [via Twitter]

    dimanche 17 juin 2012 23h30

  9. Et voilà, ce que j’avais dis ce produit. Victoire des conservateurs en Grèce, les banques centrales prêtes à faire de la fausse monnaie et les bourses vont se gaver. Et on repart de nouveaux pour de longues semaines “calmes” durant lesquelles les médias aux ordres vont nous chanter le refrain du “la crise est derrière nous ; la lumière est au bout du tunnel etc”. A vomir !

  10. ce resultat ce soir montre bien où est la resistance des peuples; si la grece est comme on le dit, un laboratoire pour tester ce qu un peuple est pret à endurer comme privation et casse sociale

    on a la reponse ils prefèrent courir à l abattoir et le sourire aux lèvres pour quelques euros de plus… mais bon si ce qu annonce okeanews tient la route alors ce nest pas fini comme je l avais pressenti et on revoit ça en aout

    mais d ici là il y a d autres grenades à desamorcer

  11. Les Grecques ont bien voté cette fois nous voilà rassurés lol.
    Plus sérieusement, le terrorisme médiatique fonctionne à merveille sur ces masses populaires à a cervelle ramollie (et il n y a pas que la cervelle d’ailleurs).

    Les Grecques acceptent donc les mesures d’austérité pour pouvoir rester dans la zone euros

    Ce qui va être drôle dans quelques semaines, c’est qu’on va nous dire que la Grèce est dans une merde pas possible et qu’il va falloir encore l’aider..bref…on aura aussi la même chanson pour l’Espagne et l’Italie.

    Et à mon avis, c’est avec l’Italie qu’on ira vers les euro-bonds…..entre temps on aura le fameux Cyclone annoncé par Menthalo et Trader Noé depuis des mois.

    En attendant, il est sera bon de ramasser toutes les pièces d’or et d’argent que vous trouvez sur votre passage.

    • En dépouillant les classes moyennes, la minorité satanique enfonce le dernier clou dans le cercueil de la pseudo démocratie. De fortes mesures de rigueur vont être prise dès cette été et en septembre, début des grandes manifs en France.

  12. Bonsoir à tous,

    Y’a-t-il des expats français qui seraient prêts à aider (voire à accueillir) un compatriote de 28 ans, motivé, diplomé, ancien expat, et qui veut simplement bosser?

    Merci 🙂

  13. un gros 6.3 a coté de fukushima YA 30 MINpourvu que la piscine du reac 4 ne crashe pas

    et on se fait chier à regarder ces cons de grecs alors que l humanite peut etre rayé de la carte en moins de deux…. mais au moins elle crevera avec des euros en poche

    • L’actualité est bien vérouillée elle aussi à ce niveau là… Et pourtant, c’est tellement “brûlant”!
      Vous souvenez-vous de ces fameux héros de la Patrie, les “Liquidateurs” de Pripiat?
      Saluons les tous, entre autre les mineurs qui fûrent appeller en urgence pour creuser un puit d’accés sous le réacteur et y créer un zone de stockage capable de contenir le “corium” qui aprés avoir percé la cuve de soutainement, migrait inexorablement vers les nappes phréatiques.
      Oui saluons les, car si le corium avait atteint l’eau, on aurait eu le droit à un beau cratère de plusieurs dizaines de km de diamètre…Ainsi qu’une pollution radioactive énorme en Europe….

      A partir de 32’30.

      http://www.youtube.com/watch?v=0c29pyflbjA&feature=related
      http://www.youtube.com/watch?v=4YrSMbbOZww&feature=relmfu

      Le pb de Fukushima, c’est biensûr les 1525 barres contenues dans la piscine endommagée au dessus du réacteur n°4, mais on ne parle jamais de 3 des 6 coriums qui ont de source officielle, percé leurs enceintes de confinement et commencer à migrer dans la croûte terrestre.
      Ou sont-ils ??????
      Autant vous dire qu’il ne vaut mieux pas imaginer le fait qu’ils rencontrent une source d’eau, parce-que ça va nous faire la plus grande cocotte minute de l’histoire, et le problème, c’est qu’il n’y pas de valve de sécurité pour relâcher le trop plein de pression..

      • Fukushima, mon amour…

        Opération “Deception” ? Ce “faux-ami” anglais, signifie en fait “perfidie”. On le retrouve dans la devise assumée du Mossad “by way of deception you shall make war” (par la perfidie tu feras la guerre). Tout un programme qui a fait son chemin depuis la naissance du sionisme fin XIXe et la déclaration Balfour de 1916-17, lettre à Lord Rothschild, qui, en échange de la Terre de Palestine, sauvait l’empire britannique face à l’Allemagne, par l’engagement inespéré des USA. On ne s’étonnera donc pas de retrouver un siècle plus tard, Israël au centre d’un jeu sordide, dont l’épisode de Fukushima est emblématique de la façon dont la politique se fait par-dessus la tête des peuples dans leur ensemble, peuples anglais, américain et israélien compris. Peuples qui sont, une fois encore, habilement instrumentalisés à leurs dépends, par des clans sans foi ni loi, qui savent comment conditionner les masses dépolitisées à leur profit, et font feu de tout bois pour soumettre les États à leurs diktats : dettes, guerres, assassinats, trafics et crimes en constituent la méthode.
        Ce dossier* d’investigation est une bombe… nucléaire of couse ! Il va en sidérer plus d’un(e)… et pourtant, elle tourne…
        Rubrique où se trouve le PDF : http://vivresansogm.org/piecesjointesdes/index.html
        PDF directement : http://vivresansogm.org/piecesjointesdes/fukushima-deception.pdf
        *Assurément imparfait et incomplet, il sera amélioré et complété à mesure que le voile se déchirera un peu plus. La porte est désormais ouverte, c’est déjà ça…
        Une chose est absolument certaine, comme déjà dit dès après le 11 mars 2011, il n’y a jamais eu de séisme de magnitude 9+ à Fukushima, pour la bonne raison qu’un séisme 900 fois plus puissant que celui de Kobe (qui, le 17 janvier 1995, a détruit une grande partie de la ville et a officiellement provoqué la mort de 6437 personnes), aurait purement et simplement rasé tout le Japon !
        Alors, même que celui du “311” (par analogie au “911”), n’a fait pratiquement aucun dégât important, hormis ceux provoqués par le tsunami…
        Plus à cette page : http://vivresansogm.org/piecesjointesdes/index.html d’autres dossiers importants…

  14. Malheureusement, la Grèce nous a prouvé qu’il existe encore une réticence de prendre la bonne décision alors que l’évidence est juste sous leurs yeux : Révolution !!!
    Le pays où la démocratie est née devrait nous prouver qu’elle existe encore : Voter pour votre liberté !! La voie de l’euro n’est que la privation de vos droits.
    Mieux vaut finir dans la peur plutôt que de vivre dans la peur. Renverser les règles en achetant de l’argent. Il est temps de d’écrire de nouvelles règles.

  15. Si il y a un plan pour un nouvel ordre mondial organisé, ils peuvent compter sur la débilité des peuples, preuve avec ce vote des grecs qui acceptent de se faire mettre encore plus profond.
    Quoique ils ont bien trafiqués leurs comptes pour entrer dans l ‘euro , ils ont aussi pu trafiquer les élections.
    Ceux qui ont pris des positions short sur les marchés vont se faire saigner demain.
    C’est le leap2020 qui va jubiler.

    • Oui, c’est évident; si les grecs ont votés c’est qu’ils ont peu d’issue, pas d’issue. C’est la continuité de leur tactique avec un gouvernement qui se meurt. C’est la continuité du rouleau compresseur qui mène une drôle de bataille en Egypte par exemple

  16. Okeanews:

    #Grece 83,85% des bulletins : ND 29,98 %, SYRIZA 26,63 %, PASOK 12,46%, GrecsInd 7,47%, AubeDorée 6,93%, GaucheDem 6,10% #okeanews [via Twitter]

    lundi 18 juin 2012 00h20
    Twitter

    Okeanews:

    #grece Les affrontements entre des membres de l’aube dorée et Syriza confimés par @Duke_zappa #okeanews [via Twitter]

    dimanche 17 juin 2012 23h57

  17. En même temps les marchés sont tellement pervers qu’ils espéraient que les grecs votent non à l ‘euro pour que les banques centrales sortent leurs pompes à fric, donc ils ne vont peut-être pas aimer les résultats. Quel monde de malades.

  18. Terminons sur une sagesse indienne. Ils avaient déjà tout compris il y a 200 ans :

    “Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre.

    Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage.”

    Tatanka Yotanka, ou Sitting Bull, grand chef Sioux

    • Trois choses dans vos commentaires;
      @clavreul , effectivement ORDO AB CHAO
      @nonolexpat, nous regardons ailleurs et les choses sont en train de se produire
      @ jean, la sagesse parle c’est la terre qui reprendra ce qui lui appartient
      que l’on spécule ou non!
      Sans prophétie aucune, juste à regarder.
      Merci, pour vos interventions.

  19. dimanche 17 juin 2012
    L’autre évidence poétique

    La première évidence est poétique : selon les sondages à la sortie des urnes ainsi que selon les premiers résultats, la droite de la Nouvelle Démocratie et la Gauche Radicale de SYRIZA seraient à égalité, ou enfin presque. 30% pour la droite et 26% pour SYRIZA. Donc la nuit électorale sera vraisemblablement longue pour bien affiner tous les paramètres du vote. Pour la gauche c’est déjà avoir un pied dans le futur et non pas dans le gouvernement, et ceci indépendamment du résultat final. La « droite complète », (Nouvelle Démocratie et ce qui en reste du PASOK) pourrait probablement gouverner ou « gouverner », dès demain lundi.

    La guerre faite par le système à la gauche a atteint des sommets de tout point de vue. L’entrepreneur Melissanidis (marine marchande, raffinage, vente) a menacé de quitter le pays en cas de victoire de la gauche. Lui et d’autres entrepreneurs ont “suggéré” à leurs employés (restants) à voter en faveur du memorandum. Tout comme le système galactique Bruxellois et FMIste ainsi que leurs enfants adoptifs du système solaire journalistique grec. Ces derniers, mériteraient bien leur salaire dans un sens.

    Une deuxième évidence : chez les moins de cinquante ans SYRIZA devance de plus de dix points la droite. À Athènes et à Salonique, la peur a moins fonctionné qu’ailleurs, mais « ailleurs » on a eu peur. Mais la peur n’est pas une philosophie politique, ni même une philosophie tout court, semble-t-il.

    Le “bateau pirate” de la Nouvelle Démocratie et son équipage si comme on peut supposer, ils nous « gouverneront », c’est le « délestage social » qui se poursuivra et nous n’aurons certainement pas comme cap… l’île du trésor.

    Dernière évidence, l’Aube dorée est l’autre grand gagnant durable de notre synchronie paroxysmique, et aux antipodes, le parti communiste est le dernier parti à pouvoir faire son entrée au Parlement, une première historique. Toute la gauche a été aspirée par SYRIZA et l’isolationnisme de l’eschatologie du Grand Soir n’est pas une priorité pour le peuple de gauche et pour le peuple tout court, car d’abord il ne faut pas mourir.

    Donc le prochain mémorandum se nommera autrement, et rien ne sera réglé. La peur l’a peut-être emporté sur l’espoir pour le moment, mais certainement pas sur la poésie du futur.

    Publié par Panagiotis Grigoriou à 21:14

    http://greekcrisisnow.blogspot.fr/2012/06/lautre-evidence-poetique.html#more

    • Des résultats aussi serrés en Grèce ouvrent la possibilité de tricheries pour faire gagner ND plutôt que Syrisa… dans un pays dépourvu d’Etat, le bourrage des urnes ou “l’ajustement” électronique des votes, c’est très facile.

  20. Bank Holidays Begin in France? Banque Postal Stops Wires & Cash Transactions Friday

    Contagion fears and panic appear to have reached France’s shores ahead of Sunday’s Greek vote, as Max Keiser has received a first-hand account that France’s large Banque Postal stopped outgoing bank wires due to ‘technical glitches’, and also stopped cash transactions beginning at 8am Friday!

    A global financial collapse and subsequent bank run could occur within minutes-hours once the trigger is detonated- which appears to be a possibility (although likely remote) with this weekend’s rhetoric from numerous Central Bankers stating they will provide whatever liquidity is necessary .

    As a precaution, we recommend readers take the time Sunday to ensure they have a minimum of 1-3 months supply of necessities on hand, and as always, protect your financial assets with PHYSICAL gold and silver held in your own possession.

    From Max Keiser:

    http://www.silverdoctors.com/bank-holidays-begin-in-france-banque-postal-stops-wires-cash-transactions-friday/

  21. La transition égyptienne dans la tourmente

    Par Yves Bourdillon | 18/06 | 00:38

    Le printemps arabe a pris un gros coup de froid. La transition vers un pouvoir civil démocratiquement élu est menacée en Egypte, où le premier scrutin présidentiel post-Moubarak s’est déroulé ce week-end dans une grande confusion institutionnelle.

    Le second tour s’est achevé hier à 20 heures GMT, soit deux heures plus tard que prévu pour favoriser la participation, dans un climat très tendu entre les islamistes et l’armée.Et pour cause : quelques heures après que 50 millions d’électeurs ont commencé à se rendre dans près de 13.000 bureaux de vote pour ce qui aurait dû être le second tour de la première élection présidentielle libre et honnête de l’histoire du pays, la junte militaire a dissous, samedi soir, l’ensemble du Parlement élu en décembre et dominé par les islamistes.

    La junte s’appuyait sur un avis de la Cour suprême, jeudi soir, selon lequel la loi prévoyant l’élection au scrutin uninominal d’un tiers des 498 parlementaires (les autres étant élus au scrutin de liste à la proportionnelle) était anticonstitutionnelle, car violant l’égalité entre candidats indépendants et ceux issus de partis.

    Faute de députés, l’armée récupérerait ainsi le pouvoir législatif et le contrôle des finances publiques en attendant de nouvelles élections, selon des sources militaires.La décision de la junte a aussitôt été dénoncée comme un coup d’Etat par les Frères musulmans, dont le numéro deux, Mohammed Morsi, est l’adversaire d’Ahmed Chafiq, ancien chef de l’armée de l’air et ultime Premier ministre d’Hosni Moubarak. Les militants laïcs dominant les organisations de jeunes qui avaient lancé la révolte ayant abouti, en février 2012, au renversement d’Hosni Moubarak par la junte, ont dénoncé un coup de force de forces armées voulant « confisquer la révolution ». D’autant plus que le gouvernement a récemment rétabli une loi facilitant l’arrestation de citoyens, ce qui ressemble fort à une réactivation de l’état d’urgence instauré il y a trente et un ans et supprimé il y a seulement deux mois.

    Les chancelleries occidentales, notamment le Département d’Etat américain, ont appelé, ce week-end, le Conseil supérieur des forces armées (CSFA), présidé par le maréchal Hussein Tantaoui, à assurer pacifiquement la transition politique promise.Pour autant, malgré des appels au boycott de cette « parodie de scrutin » par différentes personnalités, les Frères musulmans n’ont pas retiré leur candidat. L’abstention, dopée par le coup de force militaire, a été très élevée, certaines ONG locales estimant samedi soir le taux de participation à seulement 15 %, voire 5 % au Caire.

    Nombre d’Egyptiens ne se retrouvaient ni dans Mohammed Morsi ni dans le candidat de l’ancien régime, Ahmed Chafiq (qui aurait d’ailleurs pu être invalidé par une loi votée récemment par le Parlement interdisant aux anciens ministres d’Hosni Moubarak de se présenter au scrutin, mais qui a été annulée par la Cour suprême).
    Incertitude politique

    La confusion institutionnelle règne d’autant plus que les pouvoirs du futur président, dont le nom devrait être proclamé le 21 juin, sont encore incertains, puisqu’ils devraient être définis par une Assemblée constituante d’une centaine de membres, désignée il y a quelques jours par le Parlement. Mais la dissolution de ce dernier supprime l’Assemblée constituante par ricochet. Le CSFA est donc, ce matin, le seul pouvoir constitué dans une Egypte dépourvue de vraie Loi fondamentale.

    C’est cette incertitude politique qu’a invoquée l’agence Fitch pour dégrader la note de la dette en devises du Caire de BB-à B +. Fitch dit craindre la réaction populaire à la dissolution du Parlement et un retard dans « l’application des réformes macroéconomiques et structurelles nécessaires pour amorcer la reprise et alléger les contraintes financières qui pèsent sur l’Egypte ».

    Écrit par Yves BOURDILLON

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202122930217-la-transition-egyptienne-dans-la-tourmente-334655.php

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici