Trader Noé – Analyse du 21 juin 2012

261

Hier soir, nous avons pausé un Flash Alerte sur l’indice E-mini SP 500.
Celui-ci est venu tester la résistance des 1255 points sans parvenir à la dépasser franchement. La rupture des 1245 points nous inciterait à la prudence. Ceci pourrait marquer une pause. La rupture des 1330 casserait le support ascendant fragilisant ainsi la reprise de début juin.
Pour valider une nouvelle progression, il faudra franchir les 1255 points d’une façon ferme.

Concernant l’Arc à Poulies, rien n’est remis en cause. Nous avions anticipé la correction baissière depuis la mi-mars. Pour rappel, l’indice CAC 40 est quand même passé de 3600 points à 2950 points environ, soit une baisse approximative de 20 %.

Il faut du temps, c’est clair. Provoquer une déferlante dans chaque pays de la zone euro pour obtenir en gage la livraison de leur or.
Ensuite, il ne restera plus qu’à les inonder de fausses monnaies.
L’histoire de la Grèce durait depuis longtemps, le laboratoire expérimental cité par Christian Saint Etienne. Désormais le système semble bien rodé.
L’Espagne, le Portugal, prochainement l’Italie, l’Allemagne, sans oublier la France.

Ouf ! en ce moment il y a le foot, les lingots peuvent transiter tranquillement et puis bientôt les J.O.

Alors pour la prochaine étape vers 2700-2300 points, il faudra casser les 2950 points de l’indice CAC 40. Et pour voir les 1700 points (courant 2013 probablement), il faudra casser les 2200-2170 points.
En attendant, il faut attendre que les CDS montent progressivement avant les prochaines phases baissières qui nécessiteront un fort signal d’alarme.

Ce scénario, qui semble bien huilé, est un mélange de Weimar et des années 30.
Actuellement, l’industrie se porte très mal ; quand les actions ne vaudront pratiquement plus rien, les entreprises pourraient être rachetées à moindre coût.
Les investisseurs institutionnels se placeront alors probablement sur les matières premières.

39 Commentaires

  1. Jeudi 21 juin 2012 :

    Krugman n’exclut pas un «corralito» en Espagne et un retour à la peseta.

    Le prix Nobel d’économie Paul Krugman n’a pas écarté la possibilité d’un corralito en Espagne : les citoyens pourraient se réveiller un jour en voyant que leurs comptes en euros sont devenus des comptes en pesetas, une monnaie dépréciée. Krugman souligne dans une interview à Vanity Fair, recueillie par Europa Press, qu’il y a deux ans il avait averti que s’il y avait un moyen de sortir de l’euro en Espagne, cela commencerait par un phénomène de «corralito».

    “Et maintenant, c’est devenu tout simplement la vérité”, dit le prix Nobel, qui est convaincu que le gouvernement espagnol n’a pas prévu cette possibilité et n’a même pas un plan d’urgence. “Quelqu’un devrait y réfléchir” dit-il.

    http://www.elconfidencial.com/economia/2012/06/20/krugman-no-descarta-un-corralito-en-espana-y-que-se-vuelva-a-la-peseta-100422/

  2. Bonne synthèse Mr Trader Noé!
    6 à 12 mois encore avant l’effondrement général ? L’été sera calme, les évènements mondiaux tels les Jo, le Tour de France, etc…seront là effectivement pour dissimuler les magouilles !
    On peut donc réserver son emplacement au camping des Flots Bleus!!

    • excellent Sand , remarque judicieuse et hilarante , madame a la pêche dès le matin !!, bonne journée Lionel dit bobo

  3. Bonjour et merci Trader Noé pour cette explication concise et précise sur notamment la suite de l’arc à poulies .A présent, je saisis mieux les prochaines échéances de cette pu… DE CRISE . Je comprends mieux le scénario qui se déroule devant mon écran tv et pc , encore merci Trader !!

  4. Les eurobonds ne sont plus à l’ ordre du jour, selon Jean Marc Ayrault estime qu’ il faudra plusieurs années des négociation sur ce sujet. Les mesures de rigueur arrivent pour plumer le peuple et notamment les classes populaires et moyennes. Vive le sport sur antenne 2 !

    • Pour cela les agences de notation vont bientôt pointer le bout de leurs nez pour une nouvelle dégradation de la note française ce qui ferait une excuse pour le gouvernement qui brandirait la menace de ne plus pouvoir payer les retraités et les fonctionnaires.

    • Bonjour,
      Oui Clavreul, vive le sport! La passe sur les Ebonds est bien assez arrangée. Avec des échanges sur des forums internationaux entre Hollande et Merkel sur fond de nécessité Européenne. Une hausse des impôts évitées gràce à ces eurobons et puis plouf m Ayrault nous dit, telle la voie de la raison, que ce n’est pas possible.. du gros boulot, cadence soutenue

      • Ca n’était pas si évident que cela Lambda surtout quand je voyais les deux VRP mondialistes que sont Attali et Minc en faire la promotion. Au moins là nous sommes sûr que ORDO AB CHAOS n’est pas une légende.

    • @ clavreul
      dès qu’on a entendu Hollande parler des eurobonds qu’avec ses petits bras il comptait imposer on savait tous que c’était du pipo – hier je n’ai pas été étonnée d’entendre que ce serait repoussé aux calendes (grecques bien sûr)

    • Oui mais il y a un gros problème, prenez par exemple les retraités et bien 50% d’entre eux touchent moins que le SMIC en France. Le problème vis à vis d’une société déja très largement paupérisée est où va t’ on piocher ? cela va très vite aller mal, on va vite prendre la mesure de la réalité de la misère qui règne dans notre pays. Sacré dilemme pour les politiques, où taper sans provoquer la levée les foules à court terme.

    • @ luci2deluci2
      le cas grec est pourtles banksters un laboratoire – il y a donc à craindre que ce qui se passe actuellement chez eux nous arrivent plus vite qu’on ne pense
      Penser le contraire est ne pas avoir compris pourquoi fut mises en place la construction Européenne par R.Shumann (agent de la CIA) et Monnet
      L’Europe a été faite pour disparaitre au profit des EU et des Banques qui ont volé la démocratie aux pays européens

      http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/les-12-impasses-de-leurope

  5. http://www.boursorama.com/actualites/inquietudes-sur-l-etat-des-cultures-dans-le-midwest-americain-19c72d142bd8db8417f04280b6ad3d8b

    Ca va tanguer fort pour les mois à venir.Moins il y aura de production alimentaire et plus vite la guerre arrivera pour couvrir les effets celeste.Et au passage on dira que c’est la faute à l’europe.

    attention la peste revient, il s’agit d’un alien ( au sens ou ce microbe est transporté par certaines cometes).l’ionisation du nickel dans l’espace aura des repercussion sur les sols et la santé

    .°.

  6. merci trader Noé, je saisi pour l’or que c’est déjà acté; les zinzins vont continués sur les premières des matières qu’est la nourriture et l’eau.

  7. http://www.boursorama.com/actualites/espagne-un-conflit-minier-s-enlise-dans-le-nord-la-greve-tourne-a-l-emeute-a178c0c8d03622234753b0419a9c0be0

    l’espagne n’est pas la grece !!!!!!

    Mais à partir de 1000 on est significativemnt puissant d’ou les reprisailles par les balles de la police. Cela viendra aussi en france.
    Ceux qui dorment à jouer aux jeux sur internet vont avoir du reel demain.
    Tout ceci est pitoyable car la crise n’existe pas , elle est fabriquée à cause des changements climatique qui reduise la zone de vie du globle. Ceci fut deja rri

    • Ceux qui jouent aux jeux sur internet n’attendent que cela Imotus! quand on sera dedans. les armes seront mises a disposition comme le sont les cerises et les pommes au market ! ces jeux sont là pour former ces jeunes au réel.

  8. @clavreul

    Je suis réveillé ,mon utopique 10 % ne tient pas et pourtant c’est un avis de O. Berruyer.
    Je penche sur 30 %
    A défaut de trader ,je “m’amuse” (??? en pleurant…) avec ces pour % tages …
    Et,au final ,au timing =
    Aux patates dans le champ du voisin ,ou réquisitionné pour ferrailler en manoeuvres louches côté Syrie ?
    Aurais je le choix d’ailleurs ?
    NON ,sauf Si des nouveau “grecs” -ibéres-italo-portugo-franco-belges “mélenchonnés” un minimum viennent nous booster.

  9. Tout ceci est pitoyable car la crise n’existe pas , elle est fabriquée à cause des changements climatique qui reduise la zone de vie du globle. Ceci fut deja arrivée environ tous les 1000 ans et explique l’evolution cahotique des civilisations, ce qui n’empeche pas les cataclysme terreste avec les tremblement de terre et les bombardement d’asteroides, mais ces cycles sont plus long et plus localisé.tout ceci permet a une ethnie de se lancer dans une conquete planetaire, tel fut le cas des huns, de alexandre premier, de napoleon etc…
    Mais il arrive un effet de seuil celui que j’appelerais le passage du 7, soit les 7 miilliards d’ames, le 7 ieme jour de repos de dieu. ce passage semble coincider avec l’onde et son cycle de 311000 ans.C’est aussi le passage des maitrres cosmiques.
    Lde temps se consumme . il faut se connaitre sois meme : un moustique a plus dedefense naturelle qu’un homme je lerapelle
    .°.

    • le moustique n’a pas la télé il passe son temps dehors…
      De quelle onde sagit il ? que va t elle occasionner sur l humain ?

      • bonjour Usum…
        je suis un paradoxe et dans ce monde totalement incensé…je suis parfois incompris ,c est bien normal donc.

      • pour revenir au moustique, je voulais dire , que ce dernier s’adapte et évolue sans cesse dans son environnement naturel..
        Tandis que nous autres humains on n y arrive pas !

      • Pourtant, l’humain comme le moustique s’adapte et évolue sans cesse dans son environnement naturel..
        La meilleure preuve en est l’abêtissement de masse parfaitement conforme aux concepts du monde moderne.

      • si évoluer signifie élever la conscience … je doute que l homme moderne vivant dans les cités urbaines évolue.
        mon problème demeure sans cesse dans l’interprétation des qualificatifs. voilà pourquoi j’ai cette impression d’être un paradoxe..

    • je dirais plutot consommateurs destructeurs, tout se paye, à la place de changement climatique, on ne changera pas les gens, mais ça va se réguler tout seul, le consommateur ne pourra pas s’en sortir vu qu’il a vécu toute sa vie en participant à la destruction du monde, on ne peut pas reformater un cerveau qui a été programmé par les multinationales, donc juste retour des choses, vu le nombre de personne qui fait des efforts en faisant attention à ce qu’il mange, ou achète, pendant qu’une partie de la planète est plongée ds l’horreur pour assouvir les plaisirs du citoyen lambda qui ne s’est jamais posé de question, l’effet boumerang sera fatal mais juste. Moi je ne trouve pas ça pitoyable, c’est le résultat du pouvoir d’achat qui n’a été que destructeur, faudra revenir à d’autres valeurs, et très peu de monde pourra s’y adapter car le changement de vie ramènera plutôt le citoyen lambda au suicide ou à la violence car il ne pourra jamais s’adapter à cette nouvelle forme de survie qu’il croit être ‘préhistorique’ (je consomme ce que je produit) franchement je ne vois pas beaucoup de survie avec ce mode de fonctionnement à part quelque tribus que les multinationales sont entrain de détruire en leur détournant l’eau et en leur prenant les terrains cultivable pour que le citoyen lambda puisse consommer sa merde. Ce n’est donc que justice espéront que ça ira très très vite , car là encore un nouveau projet de barrage en Amérique du Sud, j’espère tous les jours qu’une catastrophe empêchera ce projet ainsi que tout les projets futurs de destruction massive de l’environnement. Vivement qu’on récolte ce que l’on a semé.

  10. @trader noé
    l’evolution du climat dans sa dégradation conditionnera l’accélération de l’arc à poulie.
    Tout sera joué vers mars 2015 quoiqu’il en soit ( fin de uranus en poisson car il faut voir le celeste par rapport à la terre et non par rapport au soleil, petite précision importante mais tres utile), ce qui veut dire que le résultat attendu peut n’etre que partiel et il le sera du fait de l’elevation de la conscience humaine revélée ici ou ailleurs car la lutte se fait maintenant et le cycle est favorable au Bien, du moins il va le devenir soit à partir de 2015 soit 2018 comme le pense les FM.Cela ne veut pas dire que se se fera sans guerre.il ya toujours eu des guerres pour inverser les polarités psychiques et nous devrions rentrer dans cet etat vers 2031.En fait c’est la somme des ames individuelles qui a un effet destructeur, destruction pouvant amener la destruction d’une planete par opposition aux ames qui cherchent l’harmonie.le vote d’un président est la bonne image a avoir pour celle de l’ame.
    Mais l’ame sait qu’elle doit etre la voie à suivre, la mort est là pour d’ailleurs la remettre sur les rails durant sa phase dite de contemplation avant la prochaine reincarnation.Par contre cette ame est soumise aux contraintes exterieures lorsqu’elle se reincarne, l’adn est la premiere barriere mais les influx bloquants agissant sur le cerveau sont tout autant efficaces et ils sont nombreux au fil de l’evolution de la science.Et plus il y a desorganisation des ondes vibratoires du corps humain et plus l’ame perdra ses bons reflexes de neutraliser les effets de destructions qu’elle peut generer.
    LA désorganisation du cerveau par les ondes est naturelle et ce sont les fameux cycle celestes qui le demontrent. Et pour ces cycles là, on se cachait sous terre, car la terre est la meilleure protection. Certains effets pertubateurs sont liés à l’homme lui meme avec sa mauvaise maitrise des ondes electromagnetique, mais ce phenomene quoique l’on en dise reste à mon sens mineur. un nuage est plus menacant qu’un jet d’eau si vous comprenez ce que je veux dire.

    ———-.
    Chacun de nous sommes une partie de l’ame humaine, nous sommes une piece du puzzle de cette grande ame humaine, chaque piece peut etre differente ou identique mais elle a en son sein interieure une part unique ( suffit de faire des puzzles pour comprendre la repesentation de l’ame humaine, cette fameuse mosaique biblique et de l’unicité de chaque piece du puzle, dite ame individuelle).

    .°.

    • Les vases communiquants, Dieu nous a donné notre nature différente à chacun, pas de formatage hormis l’amour, qui par orgueil nous fait parfois oublier que nous sommes humains

    • je trouve qu’il y beaucoup d’âmes perdus vu le résultat, et ce sera avant 2015, le retour du boomerang,car les ondes vibratoires n’atteignent pas beaucoup de conscience , la preuve rien ne s’arrange depuis que les gens se disent éveillés tout en continuant ds la même voie lol, sur 500 environ personnes jen ai rencontré que une qui a changé son mode vie donc si l’on fait la moyenne planétaire ça fait une goutte d’eau ds la mer. (alors attention au Tsunami)

  11. La BCE veut se passer des agences

    La Banque centrale européenne (BCE) étudie la possibilité d’évaluer elle-même, et non plus par le biais des agences de notation, la valeur des obligations souveraines de la zone euro, lorsqu’elles sont employées comme collatéral, ont dit jeudi des sources de la banque centrale.

    Des membres de la BCE ont vivement critiqué les décisions des agences de notation en pleine crise de la zone euro et entendent se désolidariser le plus possible de leurs notes.

    Face à cet objectif à moyen terme, la BCE étudie par ailleurs les moyens d’aider tout de suite l’Espagne et ses banques, par exemple en élargissant à nouveau la gamme de collatéraux que ses dernières peuvent présenter.

    L’Espagne se prépare à être déclassée par la petite agence de notation DBRS, ce qui, sans changement des normes de la BCE, déclenchera une pénalité supplémentaire de 5% lorsque les obligations espagnoles sont soumises en garantie pour obtenir des financement très bon marché de la BCE.

    REUTERS

  12. Immobilier : la Fédération Française du Bâtiment exhorte le gouvernement à agir vite !

    Immobilier : la Fédération Française du Bâtiment exhorte le gouvernement à agir vite !

    (Boursier.com) — A l’occasion d’un point sur la conjoncture du bâtiment, le Président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), Didier Ridoret, a de nouveau tiré la sonnette d’alarme sur l’évolution de la construction de logements en France et sur les risques de pertes d’emplois dans le secteur.

    “La conjoncture du secteur du bâtiment est mauvaise. Tous les indicateurs ou presque sont au rouge depuis janvier 2012, signes annonciateurs d’une dégradation qui prendra toute son ampleur au second semestre 2012 et en 2013. Une telle évolution, dans un contexte d’entreprises fragilisées par des prix bas, des délais de paiement qui s’allongent du côté des clients et se raccourcissent du côté des fournisseurs, donc de trésoreries exsangues, se traduira forcément par des conséquences néfastes en termes d’emploi dès 2012”, a alerté Didier Ridoret.

    Dans un tel contexte, la FFB adhère aux annonces faites durant la campagne présidentielle, et encore confirmées cette semaine par la ministre en charge du logement, Cécile Duflot. La Fédération estime par exemple “parfaitement adaptées à la situation de crise quantitative” des mesures envisagée comme la cession de foncier à titre gratuit aux collectivités territoriales qui s’engageront à y bâtir du logement, et ne peut qu’encourager l’objectif de construction de 500.000 logements en moyenne par an sur le quinquennat, dont 150.000 logements sociaux ou encore la rénovation thermique de 600.000 logements par an.

    La FFB souligne toutefois que les mesures prises immédiatement ne se traduiront en chantiers effectifs que fin 2013, au mieux, et appelle donc le gouvernement à agir rapidement. “Compte tenu des temps de latence inhérents au secteur, pour sauver la seconde partie de l’année 2013, il est urgent que le gouvernement mette en oeuvre les mesures annoncées”, martèle l’organisation porte-parole du bâtiment.

    Au premier trimestre 2012, la perte nette d’emplois dans le bâtiment est estimée à environ 6.800 postes par la Fédération qui craint toujours une perte globale nette de l’ordre de 35.000 postes cette année. Le recul observé ces derniers mois dans les permis de construire et les mises en chantier confirment aussi le scénario de la FFB d’un volume de seulement 360.000 logements mis en chantier en 2012. Un chiffre qui pourrait même tomber à 300.000 logements à l’horizon 2013.

    L’affaissement des volumes de financement de l’investissement et la perte de confiance en l’avenir des investisseurs potentiels sont jugés au coeur de la crise actuelle. La Fédération appelle donc à agir sur l’accès au crédit en citant par exemple un manque de 1 à 5 Milliards d’Euros dans le financement des projets d’investissement des collectivités.

    • Hausse des défaillances d’entreprises en vue en 2012 dans le BTP

      21/06 | 17:51

      Euler Hermes prévoit une hausse de 3,5% des défaillances d’entreprises dans le BTP en France en 2012 en raison de la baisse du pouvoir d’achat des ménages et de la disparition d’aides publiques au secteur du bâtiment.
      L’assureur crédit estime qu’environ 15.000 petites entreprises pourraient se retrouver cette année en redressement ou en liquidation judiciaire, soit près du quart des 63.500 défaillances d’entreprises attendues en France, un chiffre en hausse de 3%.

      “Après un palier fin 2011, on sent sur les premiers mois de l’année 2012 une augmentation des défaillances dans le secteur”, a déclaré Didier Moizo, spécialiste de la construction chez Euler Hermes, au cours d’une conférence de presse.

      Les entreprises du BTP voient leurs débouchés se réduire à cause du climat de crise et de la prudence des ménages, dont le pouvoir d’achat est attendu par Euler Hermes en baisse de 0,4% sur l’année, sauf augmentation du Smic. L’assureur crédit montre aussi du doigt la fin de plusieurs incitations fiscales, comme la réduction du dispositif Scellier d’aide à l’investissement locatif, qui disparaîtra à la fin de l’année, ou le durcissement des conditions d’accès au Prêt à taux zéro.

      Euler Hermes prévoit une quasi-stagnation (+0,2%) de l’activité dans le BTP en France en 2012.
      Pour le seul secteur du bâtiment, la Fédération française du bâtiment (FFB) a indiqué de son côté mercredi attendre une baisse de 1,9% des volumes cette année. Selon elle, 6.800 emplois ont été perdus au premier trimestre. D’après une enquête de la Capeb et de l’institut I+C, le secteur pourrait détruire en tout 30.000 emplois cette année.
      Le bâtiment emploie en France 1,5 million d’actifs -1,2 million de salariés et 300.000 artisans- tandis que les travaux publics représentent 300.000 emplois.

      REUTERS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici