Gérer le grand cirque en attendant l’union bancaire ?

351

Après l’Espagne vient le tour de la Grèce. Les mesures d’austérité n’ont servi à rien et les plus grosses fortunes ont eu le temps de quitter le pays. Un phénomène identique se constate au Luxembourg, où l’on signale de multiples passages de Français qui ouvrent des comptes pour se protéger d’un gouvernement socialiste d’incapables et, comme l’UMP, inféodé aux marxistes bruxellois. Ce ne sont pas des grosses fortunes, mais une partie de la classe moyenne qui dégage ainsi de la Ripoublique UMP/PS.

Retour en Grèce où les manifestations, soutenues par le Syriza de la gauche radicale, contestent les nouvelles mesures d’économies de plus de 11,5 milliards d’euros que le gouvernement finalise actuellement avec l’UE et le FMI. “Malgré toutes les mesures prises, depuis maintenant des trimestres, l’économie du pays continue de s’enfoncer dans la récession, en dépit des milliards d’euros reçus dans le cadre de deux plans de sauvetage financier, dont le premier a été lancé en mai 2010. La nécessité d’une troisième intervention de soutien paraît gagner du terrain parmi partenaires et prêteurs du pays, qui se repassent le problème grec comme une patate chaude depuis des semaines”.

La BCE comme l’Allemagne, première contributrice au sein de la zone euro aux deux plans de soutien à la Grèce, ne veulent plus entendre parler de financement supplémentaire. Mais Bruxelles affirme que cela est nécessaire. Alors, parlons d’un deuxième programme réajusté.

Le dialogue est nourri entre la chancelière allemande, Angela Merkel, C. Lagarde et l’homme de Goldman Sachs, le président de la BCE, Mario Draghi.

53 Commentaires

  1. Ahmadinejad : “Le règne des empires touche à sa fin”(vidéo) http://french.irib.ir/galeries/videos/item/215392-ahmadinejad-le-règne-des-empires-touche-à-sa-fin-vidéo

    (DISCOURS) Mahmoud Ahmadinejad : Les 10 points essentiels, cachés par les médias http://allainjules.com/2012/09/27/discours-mahmoud-ahmadinejad-les-10-points-essentiels-caches-par-les-medias/

    Entretien avec M.Pierre Dortiguier, spécialiste des questions internationales au sujet des propos anti-iraniens de Barak Obama. http://french.irib.ir/analyses/interview/item/215285-pierre-dortiguier,-sp%C3%A9cialiste-des-questions-internationales

  2. J’ai du parcourir toute la liste pour trouver notre pays…
    Les 25 pays les plus innovants

    Rang 2012 Pays Rang 2011
    1 Suisse 1
    2 Suède 2
    3 Singapour 3
    4 Finlande 5
    5 Royaume-Uni 10
    6 Pays-Bas 9
    7 Danemark 6
    8 Hong-Kong 4
    9 Irlande 13
    10 Etats-Unis 7
    11 Luxembourg 17
    12 Canada 8
    13 Nouvelle Zélande 15
    14 Norvège 18
    15 Allemagne 12
    16 Malte na
    17 Israël 14
    18 Islande 11
    19 Estonie 23
    20 Belgique 24
    21 Corée du Sud 16
    22 Autriche 19
    23 Australie 21
    24 France 22
    25 Japon 20

    Source : Insead / OMPI

  3. Bonjour, on nous a prévenu que si la grèce sortait de l’euro les accords de schengen (libre circulation des personnes et des marchandises) seraient suspendus, alors il me semble que placer ses économies à l’étranger risque d’être contre-productif si on ne peut y accéder, c’est d’ailleurs surement pour cette raison que certains riches ont demandé la nationalité belge !

  4. les “marxistes bruxellois ” ? qu est ce que c est que ce délire ? des marxistes il n y en a plus dans aucun des partis de l arc en ciel politique français depuis 81 et encore moins à Bruxelles où règne les laquais du capital financier ! Là je crois que je perds mon temps sur un site fasciste grand teint aussi fanatique et débile que nos guignols sanglants d al qaida et consort , à moins qu il ne s agisse ( mais n est pas un peu pareil ?) d’une officine infiltrée de la CIA !

  5. On vie dans un système assassin et menteur qui met en avant ce que l’homme à de plus mauvais en lui, l’égoisme , l’individualisme, le matérialisme que des choses non essentiel, ce systeme nous parle de haine sans cesse de meutre de conflit de magouilles
    ils voudraient presque nous faire croire que la vie est moche, alors que rien ne peut égaler sa beauté et la magie qui émane d’elle…

    comme disait gandhi Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.

    relativisons (ps pour ceux qui n’ont pas vue les mr mondialisation ca vaut vraiment le coup de les voir)

    http://www.youtube.com/watch?v=gRxJgPuh2Ok&list=UUhr5O2aamBLN1ZVkiIj8FdQ&index=7&feature=plcp

    • Merci pour ce rappel…OUI LA VIE EST BELLE.
      Comment faire comprendre aux plus jeunes que posséder le dernier téléphone ou avoir le pc ultra-plat n’est pas essentiel ? comment faire comprendre à certaines adultes que la voiture aussi puissante soit elle, n’est qu’une voiture ?
      La vie est belle, mais beaucoup ne prennent plus le temps de regarder la nature, d’apprécier des moments simples, de profiter des proches, pendant qu’ils sont encore là.
      La vie est belle, mais ils sont nombreux en s’en foutre (pardon du mot) et s’est dommage.

    • je sais plus s’il faut en rire ou en pleurer…combien de temps encore, va t’on supporter leurs magouilles ? combien de temps encore allons nous acceptés d’être les dindons de la face ?
      A quand une remise du compteur à zéro ? une nouvelle page blanche pour réinventer notre société.

  6. Vrais chiffres chômage Aout 2012 + 39700 chômeurs et 281500 radiations

    39 700 demandeurs d’emploi en +, malgré 281 500 radiés en Aout (64,40% des sorties de pôle emploi).

    5 395 000 demandeurs d’emploi “officieux”.

    8 500 000 minimum, en comptant les demandeurs d’emplois invisibles, pour 158 641 offres d’emplois y compris contrats aidés etc ..

    sur 10 chomeurs qui sortes des listes A,B et C, seuls 2 sortent pour reprise d’emploi déclaré ( y compris contrats aidés ! )

    Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Aout 2012 :

    – Défauts d’Actualisation : 196 900, 45 % des sorties des listes
    – Radiations Administratives (les punis) : 38 300, 8,8 % des sorties

    – Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 46 300, 10,6 % des sorties.

    soit 281 500 radiés des listes ( 64,4 % ) pour autres motifs que :

    – Stages parking : 29 900, 6,8 % des sorties.

    – Arrêts maladie, maternité etc : 33 500, 7,7 % des sorties.

    – Reprises d’emploi déclarées : 92 500, ne représentent que 21,1 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..

    Demandeurs d’emploi par catégories :

    A : 3 011 000 + 0,8 % ( + 9,2 % sur 1 an )
    B : 600 100 + 0% ( + 6,7% sur 1 an )
    C : 883 500 + 2 % ( + 6,6 % sur 1 an )
    D : 237 600 + 1,1% ( + 3,1% sur 1 an )
    E : 358 300 -1% ( + 7,7% sur 1 an )

    TOTAL : 5 090 500 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 7,7 % sur 1 an, + 39 700 en 1 mois.

    TOTAL, dom-tom compris : 5 395 000 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

    Quelques chiffres qui parlent :

    Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 2,8 % sur 1 an
    Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 21,6 % sur 1 an

    + d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51,2 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

    Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 158 641

    Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

    Ne sont pas comptés dans ces 5 300 100 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

    1 303 600 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 038 000 de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 734 400 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.

    + 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

    + des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

    – des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )

    – des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.

    – on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

    – des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA.

    – des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

    – on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

    – on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

    Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

    Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) :

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p

    par patdu49 jeudi 27 septembre 2012

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-aout-2012-123334

  7. La dette publique à 91,3 % de PIB en 2013

    En dépit du retour programmé du déficit à 3 %, la dette va continuer de grimper en raison notamment de la dotation aux fonds de secours européens. Le taux de prélèvements obligatoires atteindra 46,3 % de PIB en 2013.

    La dette publique française, si elle est très prisée des investisseurs, va continuer de grimper l’année prochaine. Le budget 2013 qui sera présenté ce vendredi intégrera un taux de dette prévisionnel de 91,3 % de PIB (au lieu de 90,6 % prévu jusque-là), après 89,9 % de PIB fin 2012. Ces taux intègrent la contribution de la France aux plans de soutien européens, et notamment la dotation de Paris au MES (mécanisme européen de stabilité), qui va aller crescendo.

    En dépit de ce niveau historiquement élevé, Bercy table sur une charge de la dette contenue à 46,9 milliards d’euros en 2013 (contre 48,8 milliards prévus en 2012 dans le projet de loi de Finances).

    Pour 2012, une nouvelle révision à la baisse de 700 millions (la troisième depuis le début de l’année) va être constatée, ramenant la charge prévisionnelle à 46,7 milliards. Cela compensera en partie les nouvelles moins-values de recettes fiscales qui risquent d’être enregistrées cette année.

    Le taux de prélèvements obligatoires, attendu désormais à 44,9 % de PIB fin 2012, devrait quant à lui bondir à 46,3 % de PIB l’année prochaine, avec les hausses d’impôts annoncées par François Hollande.
    Le taux de dépenses publiques sera stable, à 56,3 % de PIB.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202293727407-la-dette-publique-a-91-3-de-pib-en-2013-366547.php

    A suivre…………..

  8. La Suisse aurait artificiellement soutenu la dette française

    La France emprunte à des taux historiquement bas. Mais elle le doit en grande partie à la Banque nationale suisse, selon S&P. Celle-ci estime que sa politique de défense du franc suisse a largement contribué à faire baisser les taux des grands pays de la zone euro.

    La France emprunte à des taux historiquement bas. Mais cela, elle le doit en grande partie à un acteur très influent sur les marchés : la Banque nationale suisse (BNS). C’est ce que laissent entendre les analystes de Standard & Poor’s. Ils ont publié hier une longue étude sur les effets collatéraux de la politique de la banque centrale helvétique. Selon eux, la BNS contribue largement par ses achats massifs d’obligations des Etats les plus solides de la zone euro à faire baisser leurs coûts d’emprunts.

    Retour en arrière. Depuis le début de la crise des dettes souveraines, les banques suisses enregistrent d’énormes afflux d’argent en provenance des pays « périphériques » de la zone euro : Espagne, Italie, Portugal… Des sommes qu’elles mettent en dépôt à la BNS, et qui ont fait flamber le cours du franc suisse. Une envolée dangereuse pour l’économie locale, que la banque centrale a tenté de contenir à partir de 2009.

    Le 6 septembre 2011, la banque centrale usait même des grands moyens en instaurant un cours plancher de 1,20 franc suisse par euro. Concrètement, elle décidait alors de vendre des francs suisses pour les investir sur d’autres devises et défendre ainsi ce cours plancher. « Une politique qui revenait de facto à recycler les afflux de capitaux dans des obligations d’Etat des pays bénéficiant d’une solide notation, soit l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Finlande et l’Autriche », soulignent les analystes de S&P.

    La BNS n’a jamais détaillé les détails de ses réserves de changes. On sait néanmoins que celles-ci ont triplé entre 2008 et la mi-2012 pour atteindre 430 milliards de francs suisses. Selon les estimations de S&P, 85% des réserves de la BNS sont investies aujourd’hui en obligations d’Etat. Sur cette portion, 86% sont investies sur des obligations notées « AAA ». Et 60% du total des réserves sont libellées en euros. En résumé, 44% des réserves actuelles sont investies sur des obligations de l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Finlande et l’Autriche. Entre janvier et juillet 2012, la BNS aurait ainsi acheté pour 80 milliards d’euros d’emprunts de ces pays, qui ont les dettes les plus sûres et les plus liquides. Autrement dit, elle a comblé à elle seule 48% des besoins en financements de ces Etats. La BNS a publié dans la soirée un communiqué pour contester le chiffre de 80 milliards, jugé non « fondé ». Selon elle le rapport de S&P « ignore l’augmentation notable des dépôts de la BNS auprès d’autres banques centrales et institutions ». En clair, le montant avancé par S&P serait surestimé.

    Pour l’agence de notation, ces achats auraient pourtant« contribué significativement » à réduire les taux des obligations émises par les cinq grands pays de la zone euro. Le taux moyen de la France atteint 1,98% cette année, un record historique.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202288764035-la-suisse-aurait-artificiellement-soutenu-les-taux-francais-365621.php

  9. Grèce: un délai coûterait 13 à 15 mds €

    Le ministre grec des Finances, Yannis Stournaras, a estimé aujourd’hui entre 13 et 15 milliards d’euros la somme supplémentaire dont Athènes aurait besoin si son plan de sauvetage venait à être prolongé de deux ans, comme le souhaite le gouvernement grec.

    Mais le ministre a assuré qu’il serait possible de trouver une telle somme sans solliciter davantage les contribuables européens.

    “Nous estimons que le manque de financement qui résulterait d’une prolongation de deux ans serait de 13 à 15 milliards d’euros”, a dit Yannis Stournaras, fournissant pour la première fois une évaluation chiffrée.

    Les dirigeants grecs ont jusqu’à présent avancé qu’un tel écart pourrait être couvert par l’émission de dette à court terme, par une baisse des taux d’emprunt ou par l’intermédiaire d’un renouvellement de dette (“rollover”) arrivant à échéance auprès de la Banque centrale européenne (BCE).

    L’une ou l’autre de ces formules éviterait aux partenaires européens de la Grèce d’avoir à verser davantage d’argent à Athènes, hypothèse qui provoque de fortes réticences dans des pays comme l’Allemagne, l’Autriche ou les Pays-Bas.

    REUTERS

  10. Les deux jours de Hollande à New York facturés 900.000 euros
    En chute libre dans les sondages, François Hollande suscite quelques interrogations après son séjour de deux jours à New York dont la facture s’élève à… 900.000 euros.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1507825/2012/09/27/Les-deux-jours-de-Hollande-a-New-York-factures-900-000-euros.dhtml

    Le Portugal s’inquiète de l’image du pays à l’extérieur
    Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho, confronté à une contestation croissante à sa politique de rigueur,s’est inquiété jeudi de l’image que pourrait donner son pays à l’étranger, et notamment face à ses créanciers.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1507856/2012/09/27/Le-Portugal-s-inquiete-de-l-image-du-pays-a-l-exterieur.dhtml

  11. bonsoir,

    c’est quoi de la bonne dette au fait ?
    parce que là ca dépasse tout ,La dette publique de la France va atteindre le niveau record de 91,3% du produit intérieur brut (PIB) en 2013 :
    http://www.express.be/business/fr/economy/303378c46ad06d6d95cb3840fbb7d0fc-711/177974.htm

    c’est pas un cirque , mais des magiciens qu’on espère, abracadabra, et hop effacement mondial de la dette … est ce que c’est faisable une solution pareille, repartir de zero ?

  12. Bonjour,

    Votre article m’a plu, c’est pourquoi j’ai fait un lien vers celui-ci depuis mon journal en ligne :

    http://www.blogbuzz.eu/p/2818567091/gerer-le-grand-cirque-en-attendant-l-union-bancaire

    Aussi je l’ai classé sous les rubriques (Filter Tags) : Allemagne , Angela Merkel , Austérité , BCE , Banque Centrale Européenne , Christine Lagarde , Espagne , FMI , Goldman Sachs , Grèce , Mario Draghi , Récession économique , Crise économique , Union Européenne , Union bancaire , Zone Euro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici