Menthalo – Un indice de la Réforme Monétaire à venir ?

81

VOL DE NOUVEAUX BILLETS AMERICAINS

Un Hold-Up a eu lieu jeudi. Les voleurs ont fait main basse sur une “grande quantité” de ces nouveaux billets de $100, d’après le FBI. Le hold-up a eu lieu entre l’aéroport de Philadelphie et l’un des locaux de la Reserve Fédérale dans le New Jersey, où ils devaient être entreposés. Ces billets sont totalement nouveaux et ne devaient pas être mis en circulation avant 2013. Ils portent le chiffre 100  de couleur or et une case orange avec la liberty bell, a ajouté l’inspecteur. (source CNN )

Une autre source se raille des voleurs, qui ont fait main basse sur des billets, qui ne sont pas encore en circulation et qui ne ressemblent à aucun billet existant. (source)

Bernanke et Geithner ont posé ici devant un billet de 100 dollars, qui a fait couler beaucoup d’encre sur les blogs. La partie gauche du billet ressemble à celle des billets  précédents, mais sur la partie droite, la plume, le texte manuscrit, la « liberty Bell » et le nombre 100 sont imprimés en Or.  Pour Bix Weir et Andy Hoffman, ce billet annoncerait le retour au « Gold Standard ». Le texte manuscrit est un extrait de la constitution des “pères fondateurs”. Voir cet article de Bix Weir.

L’information importante, c’est que ce billet doit être mis en circulation en 2013.

Pour ceux qui continuent à véhiculer le mythe d’un bail de 99 ans de la Fed, vous constaterez que ce billet est émis par la Federal Reserve.

41 Commentaires

  1. Pourquoi la fed semble-t’elle importante? Par le rapt de l’économie américaine au profit d’un conglomérat privé? Par l’invincibilité de ses gouverneurs successifs aux politiques souverainistes? Par le remplacement d’une économie paternaliste en une réserve fédérale?
    Le bail de prés de 100 ans contient l’or qu’il n’ont pas

  2. Je constate que n’apparait pas le symbole du dollars sur ce billet. Seul le mot est présent en toute lettre.
    Le seul cas dans lequel aucun symbole ne serai requis pour une monnaie, c’est quand elle est seule sur le marché. La symbolique suffisante est de l’associer à son étalon. L’or étant lui même le symbole, le Dollars étant son NOM.

  3. Quand le FMI se contredit :
    plus d’austérité mais plus d’austérité ralentie l’économie.
    Bande de corbeaux !

    La Grèce sous pression pour accentuer l’austérité en échange d’aide financière :

    La Grèce était soumise dimanche à la pression de ses grands créanciers internationaux pour accentuer l’austérité budgétaire en échange d’une aide financière vitale, quatre jours avant un sommet de l’UE sur ce sujet, ont indiqué des responsables grecs alors que selon le Premier ministre Antonis Samaras un accord est en vue.

    M. Samaras a assuré au journal Kathimerini paru dimanche que les réductions budgétaires requises seraient approuvées “dans les jours à venir” par le Parlement, dans la foulée du sommet européen du 18 octobre qui aura à son ordre du jour la situation de l’économie grecque.

    D’ici au 18 octobre, a ajouté le Premier ministre, son gouvernement et la délégation de la troïka des créanciers (FMI, UE, BCE) “auront mis au point un accord sur les questions budgétaires et les réformes de structure à effectuer au préalable” pour obtenir une tranche de crédit de 31,5 milliards d’euros en suspens depuis juin.

    La Grèce, qui négocie depuis trois mois avec la troïka, estimait qu’un premier train de mesures d’austérité d’un montant de 7,8 milliards d’euros suffirait à débloquer ce prêt. Mais la troïka considère que ces mesures d’économie devraient être portées à 9,2 milliards d’euros.

    “Nous disons 7,8 milliards, ils disent 9,2 milliards. Il nous faut converger”, a indiqué une source du ministère grec des Finances à l’issue d’une réunion samedi avec la délégation d’experts de la troïka.

    Ces experts ont souligné que la récession, plus grave que prévu, ne permettrait pas au gouvernement de tenir ses objectifs, de même qu’un nouveau système public d’assurance-santé lourdement endetté.

    La Grèce s’est engagée à ce que sa dette ne représente plus que 120% de son Produit intérieur brut (PIB) en 2020. La BCE et le FMI évaluent plutôt ce chiffre à 140% à cette date, même si la Commission européenne, plus optimiste, table sur 128%, toujours selon le magazine.

    La tâche d’Athènes reste difficile. La dette de la Grèce, selon son projet de budget pour l’année prochaine, est encore sur une pente ascendante, devant passer de 169,5% du PIB en 2012 à 179,3% en 2013.

    Outre le montant des restrictions budgétaires, la discussion avec la troïka porte sur l’échelonnement des réformes.

    La Grèce demande à ses créanciers de lui accorder un délai de grâce supplémentaire de deux ans pour mettre en oeuvre le programme d’assainissement réclamé par ses créanciers. Ce délai devrait lui permettre, a argumenté Athènes, d’appliquer l’austérité sans étouffer l’économie déjà en récession depuis cinq ans et pousser la population dans ses derniers retranchements.

    Le FMI est prêt à lui consentir ce répit, comme l’a indiqué jeudi sa directice générale Christine Lagarde. Toutefois, certains pays de la zone euro réticents à prêter plus exigent encore davantage d’efforts d’Athènes.

    Le gouvernement de M. Samaras évalue à 13,5 milliards d’euros les sacrifices financiers qu’il impose à la population grecque en 2013 et 2014.

    “Mais si aucun délai ne lui est accordé, cet effort d’austérité devra être porté à 18 milliards d’euros”, a estimé une source du ministère grec des Finances.

    L’hebdomadaire allemand Der Spiegel a rapporté dimanche que les experts de la troïka ont finalement conclu après examen que la Grèce aurait besoin de deux années supplémentaires pour mener à bien ses réformes de structure.

    Les auditeurs “ont demandé la semaine dernière aux ministres des Finances de la zone euro de donner deux ans de plus à la Grèce”, comme celle-ci l’a demandé, a assuré le magazine.

    Le report à 2016 de certaines des réformes structurelle coûterait cependant quelque 30 milliards d’euros aux créanciers de la Grèce, a affirmé le Spiegel, sans citer ses sources. De son côté, Athènes estime que les pertes seraient plus faibles, aux alentours de 12 milliards.

    Quel que soit son montant, ce trou financier ne pourrait être assumé que si la Banque centrale européenne passait par pertes et profits certaines de ses créances sur la Grèce ou si un troisième paquet d’aide financière était accordé à Athènes.

    Le gouvernement grec a également suggéré que la BCE baisse ses taux d’intérêt sur les bons du trésor grecs.

    La BCE s’y est refusé, arguant qu’elle n’avait pas mandat de financer les Etats de la zone euro, une activité qui serait contraire à son statut.

    En attendant, le Premier ministre Antonis Samaras a prévenu que son pays n’était pas en mesure de supporter davantage d’austérité et que si la prochaine tranche d’aide financière prévue n’arrivait pas, les coffres de la Grèce seraient vides en novembre.

    Copyright © 2012 AFP

    http://www.boursorama.com/actualites/la-grece-sous-pression-pour-accentuer-l-austerite-en-echange-d-aide-financiere-272164b5d539b0dcac567378e0835125

  4. Justement, ce “vol” qui tombe à pic de ces nouveaux billets en grande quantité n’annuleraient il pas leur sortie ? Ne passerait t’on pas à la puce RFID ? Le bail des 99 ans de la FED prendrait bien fin le 21 décembre 2012 révolu.

    • Peut-être une mise en scène. Le vol de tels billets, qui devraient bénéficier d’une sécurité maximum, est en effet difficile à concevoir.

      • @ géraldine

        Il est certain que la question se pose de savoir le but de la manoeuvre

        S’ils ont laissé médiatisé ce vol c’est dans un but précis qui nous apparaitra bientôt sans doute

  5. Ce billet de 100, c’est pour l’anniversaire des 100 ans de la FED en 2013 ? 😀

    A mon avis, ce billet c’est juste pour atteindre psychologiquement le peuple déjà abrutit au possible.

    ” Oh un nouveau billet, avec de l’or dedans ? “

  6. Bonjour je me permet de vous partager quelques billets fraichement traduits,

    Le pacte avec le diable version 2012

    “Renoncer au droit du travail en échange d’actions boursières”

    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5558-renoncer-au-droit-du-travail-en-echange-d-actions-boursieres

    “Mammon prends le contrôle des États Unis”

    “Les attaques Cybernétique sur les banques inspirent un réseau technocratique secret pour protéger l’information financière, ”

    http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5559-les-attaques-cybernetique-sur-les-banques-inspirent-un-reseau-technocratique-secret-pour-proteger-l-information-financiere

    “Quelques libres supputation de susanne Posel”

    Les USA et Israël se préparent pour déclarer la 3eme guerre mondiale contre l’Iran, la Chine et la Russie…,

    http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5560-les-usa-et-israel-se-preparent-pour-declarer-la-3eme-guerre-mondiale-contre-l-iran-la-chine-et-la-russie

    NB. en cas de reprise attendez que chalouette ai retirez la mention “en attente de correction par chalouette en bas de l’article”, merci.

    Je ne craint que les choses ne prennent une tournure vraiment démoniaque…

    NB. désolé du spam JD.

    Amicalement,

    F.

  7. « Notre puissance défensive a été fondée sur notre stratégie défensive et celle-ci est régie par la présomption que nous nous engagerons dans une affrontement militaire d’envergure contre une coalition menée par les États-Unis. » Brigadier-général Hossein Salami, commandant adjoint du corps des Gardiens de la révolution islamique, septembre 2012.)

    source mondialisationhttp://www.mondialisation.ca/une-guerre-contre-liran-declenchera-la-troisieme-guerre-mondiale/5305989

  8. Dimanche 14 octobre 2012 :

    Le FMI vient de réviser ses propres calculs concernant la zone euro : la situation est encore pire que prévu.

    Selon les calculs du FMI, la dette publique de la Grèce sera de 181,8 % du PIB en 2013.
    La dette publique de l’Italie sera de 127,8 % du PIB en 2013.
    La dette publique du Portugal sera de 123,7 % du PIB.
    La dette publique de l’Irlande sera de 119,3 % du PIB.
    La dette publique de l’Espagne sera de 96,9 % du PIB.
    La dette publique de la France sera de 92,1 % du PIB.

    http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/981/files/2012/10/Dette-Brute.gif

  9. Je n’interviens pas sous mon pseudo habituel.
    Sujet complètement personnel, merci de bien vouloir me passer cette intiative très égoïste.
    Voilà, suite à des soins calamiteux (erreur, puis faute) mon dossier médical a été trafiqué.
    Je cherche donc à faire expertiser à l’amiable des photos numériques avant assignation en référé, voire pénal.
    Avez-vous quelques info svp à me donner pour ce faire: je cherche un expert habilité par la justice, donc un très bon, ou pour le moins un professionnel qui saurait me donner un simple avis.
    Avec ma profonde gratitude.

    • a XXXXXXX, demander l’aide juridictionel aupres du Tribunal grande instance ou avocat qui en donnera la marche, s’il travail avec l’a-j, Mais bon courage,,, c’est parcours du combatant que sent cela,,

  10. Dimanche 14 octobre 2012 :

    Le choix n’est plus entre un sauvetage, certes douloureux, de l’euro et son éclatement, mais entre un éclatement inéluctable dans le désordre et une dissolution ordonnée qui au moins préserverait l’Union européenne. L’acharnement à vouloir sauver la zone Euro se transforme sous nos yeux en une dramatique machine de guerre qui finira si l’on n’y prend garde à détruire l’Europe et ne laissera que ruines et décombres derrière elle.

    Jacques Sapir, sur son blog.

    http://russeurope.hypotheses.org/300

    Après l’éclatement de la zone euro, les 17 nations retourneront aux anciennes monnaies nationales.

    Après l’explosion de l’euro, de combien chaque monnaie nationale s’appréciera ?
    Ou alors, au contraire, de combien chaque monnaie nationale se dépréciera ?
    La banque Natixis a publié les résultats de ses calculs. Les Pays-Bas, l’Allemagne et la Finlande auraient une appréciation de 20% environ vis-à-vis de l’euro antérieur ; la Grèce, le Portugal et l’Irlande une dépréciation de 30% ou plus, l’Italie de 12%.

    1- Allemagne : le deutsche mark. Il y aura une appréciation de 20 %.
    2- Autriche : le schilling. Il y aura une dépréciation de 8 %.
    3- Belgique : le franc belge. Il y aura une dépréciation de 6 %.
    4- Chypre : la livre chypriote.
    5- Espagne : la peseta. Il y aura une dépréciation de 20 %.
    6- Estonie : la couronne estonienne.
    7- Finlande : le mark finlandais. Il y aura une appréciation de 20 %.
    8- France : le franc. Il y aura une dépréciation de 2 %.
    9- Grèce : la drachme. Il y aura une dépréciation de 30 %.
    10- Irlande : la livre irlandaise. Il y aura une dépréciation de 49 %.
    11- Italie : la lire. Il y aura une dépréciation de 12 %.
    12- Luxembourg : le franc luxembourgeois.
    13- Malte : la lire maltaise.
    14- Pays-Bas : le florin. Il y aura une appréciation de 16 %.
    15- Portugal : l’escudo. Il y aura une dépréciation de 28 %.
    16- Slovaquie : la couronne slovaque.
    17- Slovénie : le tolar.

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=64945

    • Le problème actuel n’est pas la disparition de l’euro,mais l’inflation générée par la masse de monnaie mise en circulation pour maintenir un niveau de vie en chute libre…

    • ” France : le franc. Il y aura une dépréciation de 2 % ”

      ça me fera toujours autant rire, l’industrie française est au ras des pâquerettes, les banques ont de gros trous dans les poches et les finances de l’état sont catastrophiques, on marche au crédit depuis quelque temps ne serait-ce que pour honorer les versements des retraites.

      Alors seulement 2% de dépréciation, c’est beau de rêver, si l’on descends pas à au moins 15% l’exportation sera nulle, et je vois comment on avancera de cette manière.

    • Ne croyez pas qu’après l’éclatement de l’Euro nous retournerons au Franc. Le Dollar nous attend pour tous ,sauf les Allemands sans doute.

    • La valeur d’une monnaie est établie sur la masse d’échanges qu’elle génère,le dollar est une valeur internationale en perte de vitesse.Fondamentalement,le 14 octobre 2012,il n’y à plus de corrélation entre l’étalon or et le dollar…Sauf un événement imprévu,bien sur…

  11. Y’a plus de sous
    L’Allemagne va réduire significativement ses troupes en Afghanistan
    L’Allemagne va réduire significativement l’an prochain le nombre de ses troupes qui contribuent aux forces de l’Otan en Afghanistan, a rapporté l’hebdomadaire ‘Der Spiegel’ dans son édition à paraître lundi.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1516602/2012/10/14/L-Allemagne-va-reduire-significativement-ses-troupes-en-Afghanistan.dhtml

    • La Parisot veut un “choc de compétitivité” pour la France. Elle vit sur une autre planète, ma parole ? C’est à un tout autre choc qu’on se prépare, elle devrait être au courant.

  12. @ xxxxx

    “….Voilà, suite à des soins calamiteux (erreur, puis faute) mon dossier médical a été trafiqué.
    Je cherche donc à faire expertiser à l’amiable des photos numériques avant assignation en référé, voire pénal…”

    peut-être trouveras-tu une réponse en t’adressant ici:

    http://www.oniam.fr/cri/presentation/

    Tous mes voeux de réussite

    Michèle

    • Ou C.R.C..I (Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation des accidents Médicaux).

      Evidemment la Commission compétente est celle de la Région où vous habitez.

  13. Ce billet est déjà en circulation depuis 2011 et le spécimen figurant sur l’article est identique à celui qui servait pour annoncer l’entrée en circulation du nouveau billet en 2011.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=iqTe_YhUSp0#!

    Je ne suis pas enclin à imaginer qu’on l’on va remplacer des billets par d’autres qui suivrons le même chemin que ceux actuellement en circulation.

    http://www.youtube.com/watch?v=5hLTpRWa_Zs&feature=related

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici