Pauvre France…

151

Lors des dernières élections présidentielles françaises, on a pu constater une totale absence de débat sur la thématique de la politique étrangère de la France. C’est pourtant un sujet de la plus grande importance dans les temps présents. Pire, le gouvernement socialiste a, dans le prolongement du précédent, continué d’utiliser les militaires français comme hommes de main des multinationales américaines pour réaliser des opérations militaires absolument contraires aux intérêts de la France et des Européens en Syrie.

Après les élections présidentielles françaises, on a vu un gouvernement dit de gauche accepter de suivre la politique de vassalité du précédent dit de droite vis-à-vis de la Haute finance américaine, en paraphant le Pacte budgétaire européen.

Conclusion : les deux partis politiques semblent avoir fait l’objet d’une OPA par ces mêmes forces que l’on retrouve derrière le trop fameux MARCHE.

Retour sur la géopolitique

William Engdahl écrivait récemment que la France surestimait ses propres possibilités en citant par exemple le conflit syrien, quand le gouvernement socialiste s’ingénie à financer les terroristes, égorgeurs de femmes et d’enfants. Comment un gouvernement qui bave sans arrêt sur les droits-de-l’hommiste peut-il pactiser avec des rebelles que William Engdahl décrit comme une « organisation dont le projet à long terme est l’introduction d’un fanatisme islamiques sur le modèle d’Al qaïda ou des Talibans, avec l’instauration de la charia en Syrie et pour en finir avec la tolérance à l’égard des diverses religions qui a été le signe distinctif de la vie en Syrie pendant des décennies sous la famille Assad » ?

74 Commentaires

    • A mon avis, c’est l’analyse d’Elie Cohen, dans les “deux” cas . En 2007, Sarko voulait nous vendre du subprime, pour faire de la France, un pays de propriétaires . J’attends de voir ce que va nous vendre le normal .

  1. Et bien c’est tout à fait simple LIESI. La montée de l’islamisme extrémiste a pour but de contraindre les peuples Musulmans à demander plus de neutralité du point de vue de la religion à leurs pouvoirs politiques pour que ces derniers lancent un vaste programme de laïcité. Le Vatican II de la religion musulmane est en marche. Encore une fois c’est bel et bien du coté de la religion que tout se joue, la minorité luciférienne cherche à couper le lien entre le Seigneur et le fruit de sa création. Ne dit on pas dans les écrits bibliques que l’antéchrist qui tronera sur le siège de la gouvernance mondiale se proclamera Dieu ? De plus si le choix d’une troisième guerre mondiale est fait, l’islamisme radical devient une pièce maitresse pour envenimer les tensions géopolitiques internationales. Nous dirons tout simplement qu’ils font d’une pierre deux coups.

  2. “Foxtrot” : Dieudonné en tournée dans toute la France ! http://www.egaliteetreconciliation.fr/Foxtrot-Dieudonne-en-tournee-dans-toute-la-France-14786.html

    Foxtrot

    En Anglais : » Pas de renard « . C’est une danse des années vingt, qui illustre à merveille, l’époque du » rêve Américain « . Une époque où chacun avait la chance de devenir riche et prospère ! Enfin chacun… Bref ! Pour Dieudonné, la danse est un formidable objet d’analyse sociale, qui lui permet de décrypter avec amusement, la désinvolture morale du monde dans lequel nous vivons. Et si le rire était le dernier rempart de la raison ?

    http://youtu.be/UQinfEO8oPE

  3. quand je disais qu’il fallait attendre l’échéance des présidentielles américaines !

    – Crédit Agricole : – 9,2%.
    – Société Générale : – 3,50%.
    – BNP Paribas : – 2,2%.

    La journée n’est pas terminée !

    • Encore des mauvaises surprises pour Crédit agricole

      Crédit Agricole SA a perdu près de 3 milliards au 3e trimestre.

      Après la cession d’Emporiki en Grèce, la vente de Chevreux, la déconsolidation de Bankinter et la dépréciation du crédit à la consommation plombent les comptes. L’action plonge.

      Le Crédit agricole n’en finit pas de solder les erreurs du passé et sa politique d’expansion trop agressive. Et cet effort d’apurement se paie au prix fort: au troisième trimestre, les comptes du groupe sont tombés dans le rouge à 2,2 milliards d’euros. L’entité cotée, Crédit agricole SA – qui ne comprend pas les caisses régionales – essuie une perte, encore plus importante, de 2,9 milliards d’euros. Conséquence: le titre perdait près de 6% en milieu de matinée à la Bourse de Paris.

      Les résultats sont, comme attendu, avant tout grevés par la Grèce. Le Crédit agricole a cédé sa filiale Emporiki, acquise en 2006, pour un euro symbolique à Alphabank mi-octobre, après l’avoir massivement recapitalisée. L’opération se solde au troisième trimestre par une perte de près de deux milliards d’euros. Au total, le français aura englouti près de 9 milliards, répartis sur plusieurs années, pour se sortir de ce guépier grec.

      Mais d’autres pauvaises surprises ont contribué à cette perte plus lourde qu’anticipé. La politique de recentrage du groupe mutualiste est aussi passée par la vente du courtier européen Cheuvreux et un début du désengagement de la banque espagnole Bankinter.
      La cession de Cheuvreux à Kepler Capital s’est ainsi soldé par une perte de 181 millions d’euros. La déconsolidation de la participation dans Bankinter, provoquée par le franchissement à la baisse du plancher de 20 % de détention, se traduit de son côté par une perte comptable de 193 millions d’euros.

      La banque cherche à céder cette participation, en évitant si possible, bien sûr, d’accroître ses pertes. «Il y a plein de gens qui viennent nous voir pour nous proposer des (opportunités de) ventes en bloc. Nous ne les avons pas saisies parce qu’elles n’étaient pas intéressantes», a expliqué le directeur financier, Bernard Delpit.

      Italie: le coût du risque explose

      Une dépréciation massive de près de 600 millions sur son métier de crédit à la consommation a enfin créé la surprise. La banque l’explique par les difficultés rencontrées par son activité en Italie, où les créances douteuses ont explosé depuis un an. Le coût du risque de l’ensemble du pôle, crédit à la consommation, a augmenté de près de 40 % en un an.

      Dans cet environnement tourmenté, les caisses régionales du groupe affichent leur solidité. «Nous sommes la seule banque française dont le produit net bancaire en banque de détail augmente» s’est félicité le directeur général du groupe, Jean-Paul Chifflet.
      Sur un an, au troisième trimestre, leur contribution au résultat du groupe affiche toutefois un fléchissement de 3,5 %, à 210 millions d’euros, en raison de la hausse des charges.

      Malgré sa perte plus lourde qu’attendue, le groupe n’envisage pas de procéder à une augmentation de capital a assuré Jean-Paul Chifflet. Il a souligné la solidité de ses ratios de solvabilité, supérieur aux normes du secteur.

      Cours: 5.483 € -7,37%

      http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/encore-des-mauvaises-surprises-pour-credit-agricole-302533

      A suivre…….

      Variation
      5.483€

      Variation
      -7,37%

    • Bonjour Clavreuil, vous avez bien raison ! Maintenant que les elections US sont actees, il est temps de passer aux choses serieuses !

      Concernant l’Agenda 21 voyez plutot =

      http://www.youtube.com/watch?v=SXnA2Jg8Z-w

      Cette publicite fait la promotion de l’Agenda 21 ici il est question de faire comprendre ou faire”culpabiliser” (?) les personnes agees qui ont eu une belle vie, qu’il est temps qu’elles “meurent” afin que les plus jeunes puissent eux aussi vivre une belle vie.

      Dans cette autre publicite il est dit que l’Agenda 21 arrive, et qu’il faut supprimer l’empreinte humaine de la surface de la terre, que les hommes ont empoisonne. Carremment !!

      http://www.youtube.com/watch?v=aPh2TXOMZ-A

  4. Pauvre France…. Vous avez raison LIESI…..

    Quand on voit ce qui c’est passé en Afghanistan, comment nos militaires sous- équipés et comment ils ont été ” envoyés au casse-pipe ” sur le terrain….

    Et en plus on ne les paye même pas….

    Petit rappel : Le matériel français en Afghanistan (Spécial Investigation – Canal+)

    http://www.dailymotion.com/video/xke42x_pourquoi-il-ne-faut-pas-s-engager-dans-l-armee-francaise-reportage-special-investigation-canal_news?start=2

    • Ezéchiel ( 28,15 ) dit de satan que les biens de Dieu passaient par lui à destination de toute la création, et les louanges des hommes passaient aussi par lui. Il était placé entre la puissance de Dieu et la création.
      Mais il se rebelle, s’approprie la louange qui monte l’Univers vers l’Eternel; il désire être adoré par les anges et par l’homme.
      Il entraîne beaucoup d’anges dans sa rebéllion ( ne pas écouter les discours de ” pains au chocolat ). Alors, commence la guerre entre satan ( et son armée de démons : Les anges déchus et ses serviteurs parmis les hommes ) et Dieu.
      Jésus dit de satan qu’il est meurtrier ( Irak, Afghanistan, Libye, Syrie, etc… ) dès le commencement : Jn.44.
      Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui.
      Le véritable combat des peuple ne se situe pas au niveau du ” pouvoir d’achat.”

      • @Clavreul
        Si les curés de mon église avaient expliqué les choses aussi bien que vous, j’aurais peut être continué à y mettre les pieds

      • Les prêtres Catholiques sont beaucoup plus savants que moi Artisan. Il te donne des clés sans t’apporter forcément toutes les réponses pour te pousser à faire une démarche personnelle. Toi seul devant le Seigneur. Moi je ne fais que chercher, une chose dont je suis sûr c’est que la clé est dans la Religion.

  5. Moody’s va réétudier la note de crédit de la France dans les semaines à venir (Reuters)

    Selon des informations relayées par Reuters, Moody’s a indiqué qu’elle livrerait une nouvelle évaluation de la note de crédit de la France dans les semaines à venir.

    Zone euro-Des risques baissiers demeurent en zone euro-Moody’s

    BRUXELLES, 9 novembre (Reuters) – Les notes de crédit de pays de la zone euro restent soumises à des risques a déclaré vendredi une responsable de la notation souveraine de Moody’s en confirmant que l’agence livrerait une nouvelle évaluation pour la France dans les semaines à venir.

    “Nous continuons à observer des risques baissiers significatifs pour la zone euro, ce qui explique que sur les 17 (pays) membres.. nous avons une perspective négative sur 15 d’entre – tous sauf deux qui sont la Finlande et l’Estonie”, a déclaré à Reuters Yves Lemay en marge d’une conférence sur le marché obligataire.

    Le responsable de la notation souveraine de Moody’s pour la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique a précisé que l’élément déterminant concernant la note souveraine de l’Espagne était l’accès du pays aux marchés financiers.

    Moody’s a confirmé le mois dernier le statut d’investissement de l’Espagne alors que beaucoup craignaient dans la zone euro que la note souveraine du pays ne passe en catégorie spéculative ou “junk”. .

    L’agence, qui avait confirmé les notes long terme Baa3 et court terme P-3 de l’Espagne tout en leur assignant une perspective négative, avait alors expliqué que la combinaison d’un soutien de la zone euro et de la Banque centrale européenne au pays et les efforts du gouvernement espagnol devraient lui permettre de maintenir son accès aux marchés des capitaux à des taux raisonnables.

    Madrid n’a toutefois pas encore fait appel à l’aide de ses partenaires, un préalable à un soutien de la BCE.

    Prié de dire si les atermoiements de Madrid augmentaient le risque d’un abaissement de la note souveraine, Yves Lemay a répondu : “Notre préoccupation principale porte sur le risque d’accès aux marchés par opposition à la manière dont vous faites en sorte de réduire ce risque”.

    L’agence de notation Standard & Poor’s avait abaissé début 2012 à AA+ la note de la dette souveraine de la France, qui conserve la note maximale “triple A” auprès des deux autres grandes agences, Moody’s et Fitch.

    Les trois ont toutefois une perspective négative sur la dette française.

    REUTERS

    A suivre………….

  6. @Clavreul;
    vous savez comme moi que les islamistes sont manipulés par les saoudiens . Vous savez aussi que depuis que les Saoudi ont pris le contrôle du pays, il y a un siècle, ils sont à la botte des ricains . Ce sont même les automitrailleuses américaines, qui leur ont permis de prendre le contrôle du pays . Ce pays a été constitué sans avoir de constitution, c’est le Coran qui fait office . Autant dire que nous aurions pu anticiper ce qui se passe aujourd’hui . N’oublions pas, non plus, que le pétrole saoudien, est le principal soutien du dollar . De plus, ils ont la main mise sur la Mecque et Médine, que voulez-vous de plus ? De là à dire que ce pays a été créé à dessein, comme la Tchékoslovaquie, il y a un pas que je franchis allègrement . Dans certains pays on met au pouvoir un Pinochet, dans d’autres on manipule la religion , dans certains on se paye un Sarko ou un Hollande, dans d’autres on jette des bombes . C’est juste un question de culture . Le pays du mal, c’est bel et bien les USA . Il ne faut pas s’y tromper . Plus qu’ailleurs, ce sont les franc-macs qui dirigent le pays . Ce n’est pas l’afro au pouvoir qui me fera changer d’avis .

    • Désigner une nation comme le ” mal ” est une grosse erreur d’analyse. Que représente la doctine de la franc maçonnerie ? Quel projet doit accomplir la synagogue de satan ? de quel combat s’agit il réellement ? Quel est le but d’entreprendre la division entre les nations et d’éxacerber les tensions sur les différences culturelles ? En citant Marthe Robin, je pensais que vous aviez compris Alex.

      • @Clavreul;
        Permettez-moi juste un rappel . En France, il est communement admis dans le langage courant, de critiquer un pays, en voulant désigner ses dirigeants . Disosn que c’est un abus de langage . Mais nous faisons toujours la différence entre un peuple, et ceux par qui ils ont la malchance d’être dirigés . Ca aussi, je pensais que vous l’aviez compris . Quand j’écris que ce sont “les franc-macs qui dirigent le pays”, ça aurait du vous inspirer . Mais bon, mille excuses . Dorénavant, je prendrais soin de mettre les points sur les “i” .

      • Les dirigeants politiques, véritables décideurs ou hommes de paille ? Les Francs maçons sont ils les décideurs ou bien les organisateurs d’un grand rassemblement qui comporte d’ailleur les hommes de paille au travers de leur ” église.” Il est bien évident que les hommes de paille se retrouvent à différents échelons de notre société ( Religieux, multinationales, établissements financiers, etc… ).

        Les vrais usurpateurs Alex. Nous parlons souvent de Khazares tenant de très hautes fonctions dans le monde Anglo saxon. Tiens étrange !
        Familles Khazares : Chermoff, Trozki, Lénine, Staline, Gorbatchev, Elstine, Jirinorsky…

        Je crois qu’il faut encore monter un cran au dessus Alex. Thèse/antithèse ! tout le monde s’oppose sauf sur le principe du mondialisme.

        – Révolution Française en 1789.
        – Révolution Russe en 1789.
        – révolution Américaine 1776. Qui à financé ?

        Les véritables décideurs Alex, n’ont d’appartenance à aucune patrie, aucun peuple. Ils s’en servent. Que représente fondamentalement le nouvel ordre mondial ? Chrétiens, Juifs et Musulmans sont les enfants de Dieu. Que faut t’il faire pour mener LE combat victorieux dans le respect de nos différences que nous devons préserver selon la loi du Créateur ? Sur l’échiquier franc maçon vous avez les ténèbres de satan à gauche et la lumière de Dieu à droite. De quelle manière l’humanité sortira victorieuse ? Comment sortir des divisions, du ressentiment et de la haine imposée ? durant les périodes de violences il y a ceux qui boivent le cognac et fument des cigars sur de belles banquettes en cuir pendant que les peuples montent sur le ring.

        Est ce que les gens vont finir par comprendre ?

  7. Bâle III: Washington repousse l’échéance

    Les autorités américaines ont annoncé aujourd’hui qu’elles renonçaient à leur projet de commencer à faire appliquer à partir de janvier aux Etats-Unis les nouvelles normes internationales dites de Bâle III, destinées à renforcer le système bancaire.

    “De nombreux (établissements bancaires) ont dit leur inquiétude de se voir soumis à une réglementation définitive sur le capital au 1er janvier 2013 sans avoir suffisamment de temps pour la comprendre ou changer leur système comme il conviendrait”, indique un court communiqué de la banque centrale (Fed).

    AFP

    Merci qui ? Merci Oblabla….

  8. Pauvre France :

    Berlin étudierait un plan pour remettre la France sur le chemin de la croissance

    Selon Die Zeit et Reuters, le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, a suggéré aux cinq « sages » d’étudier ce qui pourrait remettre la France sur le chemin de la croissance. Le président des sages dément. Le sujet est extrêmement délicat pour Berlin , où se rend Jean-Marc Ayrault jeudi.
    Berlin étudierait un plan pour remettre la France sur le chemin de la croissance

    Wolfgang Schäuble a-t-il demandé aux sages de préparer un « concept de réformes » pour la France ? Selon Wolfgang Franz, président du comité des cinq économistes de haut rang qui conseillent le gouvernement allemand, c’est faux. « Le ministre des Finances allemand nous a demandé de préparer des propositions sur l’avenir de l’Union monétaire, mais il n’a pas été question d’une expertise particulière sur la France, affirme-t-il aux « Echos ». Ce n’est pas ma responsabilité de formuler des recommandations à la France. »

    Selon « Die Zeit » et Reuters, Wolfgang Schäuble a pourtant bien soufflé l’idée aux économistes de dessiner des pistes pour que la France retrouve le chemin de la croissance. Le comité, qui a remis mercredi son rapport semestriel à la chancelière Angela Merkel, est indépendant. Rien ne l’oblige à suivre la proposition du ministre si celle-ci a bien eu lieu. Selon une source citée par Reuters, le comité pourrait toutefois confier une étude à un institut français. Le ministère des Finances n’a pas souhaité faire de commentaires. « Le ministre se pose en permanence la question de savoir ce qu’on pourrait faire en Allemagne et dans la zone euro pour surmonter la crise », a toutefois précisé un porte-parole, sans démentir ni infirmer une telle demande de la part de Wolfgang Schäuble.

    Le sujet est extrêmement délicat pour Berlin, où se rend le Premier ministre Jean-Marc Ayrault jeudi prochain. Dans un sens, le gouvernement veut éviter à tout prix de se poser en donneur de leçons vis-à-vis de ses partenaires, à commencer par la France. Dans l’autre, il s’inquiète réellement d’une contagion de la crise à la deuxième économie de la zone euro et estime qu’elle pourrait s’inspirer des réformes qui ont été faites en Allemagne dans les années 2000.
    Le « cas » de la France, un sujet outre-Rhin

    Les services du ministère des Finances sont en train d’analyser les annonces faites par Jean-Marc Ayrault pour relancer la compétitivité après les recommandations de Louis Gallois. Selon un officiel, qui se réjouit que la France s’attaque à sa compétitivité, cette analyse se fait au travers d’un dialogue étroit avec Bercy. « L’important est que nous parlions ensemble », selon lui.

    Une chose est sûre, le « cas » de la France devient un sujet outre-Rhin. « Au vu des tendances à la récession dans la zone euro, le développement de la France nous cause de plus en plus de souci », écrivent ainsi les « sages » dans leur rapport annuel. Comme la Commission européenne, ils craignent que Paris ne remplisse pas son objectif de ramener le déficit en dessous de 3 % de PIB en 2013.

    « Leproblème le plus sérieux de la zone euro en ce moment n’est plus la Gréce, l’Espagne ou l’Italie, mais la France, car elle n’a rien entrepris pour vraiment rétablir sa compétitivité et elle est même en train d’aller dans la direction opposée, a déclaré l’un des cinq sages, Lars Feld. La France a besoin de réformes du marché du travail, c’est le pays qui travaille le moins de la zone euro ».
    Récemment, le quotidien populaire « Bild-Zeitung » s’est demandé si la France n’allait pas devenir « la nouvelle Grèce ».

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202376444344-quand-berlin-se-penche-sur-la-politique-economique-de-la-france-509353.php

  9. Quel budget pour loger les SDF ?

    Sortir de la « politique du thermomètre », Jean-Marc Ayrault l’a annoncé haut et fort, jeudi 1er novembre: il faut arrêter d’ouvrir des places d’hébergement en hiver pour les fermer en été.

    Une idée que les associations défendent depuis des années. Mais, avant d’applaudir, elles demandent à voir. Car, en juillet encore, faute de budget, Cécile Duflot a dû fermer les 15 000 places ouvertes l’hiver précédent. « Il y a eu des remises massives à la rue, rappelle, échaudé, Florent Gueguen, le directeur de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale ( Fnars). Seuls 3 centres et 200 places ont été maintenus à Paris. Tout le travail de suivi des sans-abri a été jeté à la poubelle. »

    Et, avec les premiers frimas, voilà revenue la fameuse « politique du thermomètre », celle-là même que dénonce Ayrault: 19 000 places ouvriront cet hiver, et 18 000 fermeront mécaniquement au printemps ! Car la loi de finances 2013 prévoit la création de seulement 1000 places pérennes.

    « On frise la crise humanitaire, commente Florent Gueguen, et les annonces de l’ Etat sont ultra-light. » A Paris, Toulouse, Lyon, Marseille, partout le Samu social craque, et son baromètre s’affole: en 2011, sur toute la France, les familles représentaient 30% des appels. En 2012, leur part a grimpé à 55% !

    L’ agaçant Louis Gallois ( voir Pourquoi le rapport Gallois est nuisible) a, lui aussi, tiré la sonnette d’alarme Quand il ne pond pas des rapports sur la compétitivité, l’ancien patron de la SNCF coiffe sa casquette sociale et préside la Fnars. Dans La Croix ( 29/10), il a dressé ce constat: « Il manque 35 000 places, 20 000 en centres d’accueil pour demandeurs d’asile et 15 000 en centres d’hébergement. Il y a, en outre, un problème budgétaire: les crédits annoncés par Mme Duflot pour 2013 sont équivalents aux crédits consommés en 2011.«

    Au cabinet de Duflot, on tente de rassurer: « Les 1000 places prévues dans la loi de finances ne sont qu’un début, et un minimum. Le but est de sortir de l’urgence. » Mais aucun budget à l’horizon pour organiser cette « sortie ».

    source: le canard enchainé

    http://www.impots-economie.com/quel-budget-pour-loger-les-sdf/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Impots-Utiles-com-Actualites-Des-Impots-Fiscalite-pression-fiscale+%28impots-economie.com%2C+actualit%C3%A9+des+imp%C3%B4ts%2C+argent+public+%29

  10. « Pire, le gouvernement socialiste a, dans le prolongement du précédent, continué d’utiliser les militaires français comme hommes de main des multinationales américaines pour réaliser des opérations militaires absolument contraires aux intérêts de la France et des Européens en Syrie. »

    Question :

    Entre le bidasse de base sans culture ni sans avenir professionnel, rêvant son salut économique dans les lendemains guerriers et glorieux qui lui étaient promis, baladé au gré des décisions de nervis plus proches du derviche tourneur que du serviteur d’un véritable Homme d’Etat, lequel bidasse sous-équipé pleurniche aujourd’hui après sa minable solde bloquée, rangers, treillis et Fama posés, comprenant petit à petit qu’il s’est fait proprement (!) cocufier…

    Et les officiers supérieurs suffisants, bedonnants tout justes bons à faire valser quelques mémères emperlousées devant les traditionnels buffets débordants de rations de guerre concoctées par les Hédiard et les Fauchon…

    Où en est l’Armée Française ?

    Nul Général digne du même nom que celui porté par un noble résistant en son temps ?
    L’inutile et grotesque parade dans un théâtre d’ombres et de simulation au lieu de l’action ?
    Lâcheté et démission en lieu et place de dignité et d’honneur sur les fanions et dans les cœurs ?

    « L’âme et le sort d’un pays se reflètent constamment au miroir de son armée »
    Ch. De Gaulle

    Que devons-nous en penser ?

  11. La misère persiste en France

    La France compte deux millions de personnes vivant avec moins de 645 euros par mois, 3,6 millions de mal-logés et 3,5 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire. La misère persiste en France.

    Deux millions de personnes vivent aujourd’hui en France avec au maximum 645 euros par mois pour une personne seule, 690 000 n’ont pas de domicile personnel, 3,5 millions recourent à l’aide alimentaire…

    Le seuil de pauvreté le plus souvent utilisé – qui équivaut à 60 % du niveau de vie médian (la moitié gagne davantage, l’autre moins) – donne une vision très large du phénomène. On compterait sur cette base 8,6 millions de pauvres en France en 2010, ce qui englobe des populations démunies et des familles modestes. Cette définition masque au fond la persistance d’une pauvreté profonde. Dans l’un des pays les plus riches au monde, des dizaines de milliers de personnes vivent dans la misère, dans des conditions de vie parfois peu éloignées de celles des pays en développement.

    Les données de la misère en France :

    Deux millions de personnes vivent avec l’équivalent de 645 euros par mois pour une personne ou 960 euros pour deux, après prestations sociales, selon l’Insee (données 2009). Ces chiffres correspondent au seuil de pauvreté à 40 % du niveau de vie médian. Pour ces personnes, il est quasiment impossible de se loger sans compter sur l’aide d’autrui, parents ou amis.

    3,6 millions de personnes sont allocataires de minimas sociaux, dont 1,4 million perçoivent le RSA socle, selon la Caisse nationale des affaires familiales (données 2011) [1]. Si l’on comptabilise les ayants droits (conjoints, enfants…), ce sont plus de six millions de personnes qui vivent de ce dispositif. Le RSA vaut 472 euros pour une personne et 418 euros en tenant compte de l’aide au logement. Il est de 712 euros pour un couple (600 euros avec l’aide au logement).

    3,6 millions de personnes sont mal-logées selon la Fondation Abbé Pierre [2], parmi lesquelles 685 116 sont privés de domicile personnel, dont la majorité, 411 000 sont hébergés chez un tiers. On estime à 113 000 le nombre de sans domicile fixe, auxquels on peut ajouter 85 000 personnes occupant un habitat de fortune. 2,8 millions de personnes vivent dans des conditions de logement très difficiles, insalubres ou surpeuplés.

    1,8 million de personnes indiquent ne pas avoir pris de repas complet au moins une journée au cours des deux dernières semaines, selon l’Insee (données 2006).

    3,5 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire (sous la forme de colis, bons, repas…) dont 1,3 million en bénéficient par le Secours populaire français, selon le Conseil National de l’Alimentation (données 2010) [3] .

    Quels enseignements ?

    Des millions de Français vivent dans des conditions indignes. Et encore, nos données ne tiennent pas compte des conséquences de la détérioration récente de l’emploi. De ces données, il ressort qu’environ deux millions de personnes doivent se contenter d’un revenu qui atteint au mieux 600 euros (20 euros par jour), insuffisant pour se loger. Ce revenu permet de survivre, d’acheter de la nourriture et des vêtements, sous la dépendance d’une institution, d’amis ou de la famille. Il ne donne en aucun cas accès à la société de consommation à laquelle la grande majorité accède. Les enfants qui vivent dans ces familles sont très loin d’avoir accès aux mêmes univers que les autres.

    Parmi ces deux millions, il est difficile de chiffrer avec précision la population qui vit dans une misère profonde, en particulier dans des conditions très dégradées de logement. Mais comme le note Christophe Robert [4] de la Fondation Abbé Pierre : « au moins 200 000 personnes vivent dans des conditions misérables en France, dans des caves, des parkings, ou des campings » (lire l’entretien sur notre site).

    Une situation d’autant plus insupportable que cette misère s’intègre dans une société où les niveaux de vie sont très élevés en moyenne, que les conditions de logement se sont améliorées au cours des dernières décennies et que l’accès à la consommation s’est largement diffusé.

    La grande pauvreté en France :

    Nombre de personnes vivant sous le seuil à 40 % du revenu médian en 2009 selon l’Insee 2 millions
    Nombre de mal logés en France en 2012 selon la Fondation Abbé Pierre 3,6 millions
    – dont sans domicile personnel 685 000
    – dont sans domicile fixe 113 000
    Nombre de français indiquant ne pas avoir pris de repas complet au moins une journée au cours des deux dernières semaines en 2006, selon l’Insee 1,827 million
    Nombre de français ayant recours à l’aide alimentaire en 2010, selon le Conseil National de l’Alimentation, dont les aides délivrées par : 3,5 millions
    – la Fédération française des banques alimentaires 740 000
    – les Restos du Cœur 819 000
    – la Croix-Rouge française 45 863
    – le Secours Populaire Français 1,3 million
    Nombre d’allocataires de minimas sociaux en 2011 selon la CNAF 3,6 millions
    – dont RSA socle 1,4 million
    Source : Insee, Fondation Abbé Pierre, Cnaf, Conseil National de l’Alimentation (CNA)

    Pour aller plus loin : lire ici notre entretien avec Marie-Aleth Grard, Vice-présidente d’ATD Quart-Monde

    Voir les tableaux :

    http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1648

  12. Requiem pour Francis le postier, suicidé du travail

    Un homme, prénommé Francis, s’est pendu à l’heure de la pause déjeuner, dans le bureau de poste de La Fère (Aisne). Il avait 55 ans.

    Quelques minutes avant le geste fatal, il avait envoyé un mel à sa direction, résumé par un seul mot : « Adieu ». Dans ce message post mortem, si l’on peut dire, il affirmait ne plus supporter le manque de « reconnaissance » au travail. Il écrivait notamment : « J’ai attendu jusqu’au dernier moment un vrai message d’espoir, un peu de reconnaissance du travail que j’ai effectué, rien, rien du tout ».

    A la radio, à la télévision, dans les journaux, le drame a été à peine évoqué.

    Suite :

    http://www.marianne.net/Requiem-pour-Francis-le-postier-suicide-du-travail_a224093.html?preaction=nl&id=5921473&idnl=26862&

  13. Immobilier : l’artisanat du bâtiment demande un rendez-vous d’urgence à Matignon !

    (Boursier.com) — La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) s’élève à son tour contre le projet de relèvement du taux de TVA dans le bâtiment de 7% à 10% à partir de 2014.

    Pour la CAPEB, “C’est un très mauvais signal donné à la consommation des ménages, qui constitue le principal moteur de croissance de l’artisanat du bâtiment. 68% du chiffre d’affaires de l’artisanat du bâtiment sont réalisés en entretien rénovation de logements”. Patrick Liébus, Président de la CAPEB, regrette que le gouvernement n’ait eu recours à aucune concertation préalable et demande un rendez-vous d’urgence à Matignon.

    Le syndicat patronal représentant l’artisanat du bâtiment rappelle qu’une TVA à 5,5% a été appliquée dans le bâtiment de 1999 à 2011, permettant de créer plus de 50.000 emplois dans la filière. Depuis le 1er janvier 2012, le taux a été relevé à 7%.

  14. USA: le chef de la CIA démissionne après une relation extraconjugale !

    Dans un message aux employés de l’agence, David Petraeus explique avoir eu une relation “extraconjugale”. “Un tel comportement est inacceptable à la fois comme mari et comme dirigeant d’une organisation comme la nôtre”, écrit l’ancien général qui avait pris les rênes de l’agence à l’été 2011.

    “Hier après-midi, je me suis rendu à la Maison Blanche et j’ai demandé au président d’accepter ma démission de directeur de la CIA pour raisons personnelles (…) cet après-midi, le président l’a acceptée”, affirme David Petraeus, 52 ans. Barack Obama a effectivement accepté sa démission tout en saluant son travail.

    “Après plus de 37 ans de mariage, j’ai fait preuve d’un énorme manque de jugement en m’engageant dans une relation extraconjugale”, confie-t-il dans ce message.

    L’alibi est bien trouvé pour quitter ses fonctions, mais pourquoi ?

  15. general petraeus démissionne
    CIA Director David Petraeus resigns after admitting to an extra-marital affair, U.S. government source tells CNN.

    On l a poussé vers la sortie(suite à la branlée en syrie?)

    trop proche d israel?

  16. A mon sens Obama met de la distance avec Bibi; ya plus d eau dans le gaz qu on ne pourrait le croire; suffit de regarder le fan et toutou n°1 d Obama j ai nommé Flamby.

    Voilà pas que lui aussi suit la voix de son maitre
    Le Monde
    Hollande estime que Nétanyahou n’a pas été “correct” lors de sa visite en France

    Le président François Hollande a accusé le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, de ne pas avoir été “correct” lors de sa visite en France, transformant en “meeting électoral” la cérémonie d’hommage aux victimes juives de la tuerie de Toulouse.
    “Nétanyahou était venu faire campagne en France, on le savait. Son déplacement était prévu en deux temps à Toulouse, recueillement, puis discours”, a déclaré le président français, selon des propos rapportés par l’hebdomadaire satirique Le Canard enchainé, et confirmés par l’AFP. “Comme j’étais là, il a un peu resserré son discours, mais ce n’était pas bien de transformer cette cérémonie en meeting électoral”, a ajouté François Hollande devant plusieurs médias, dont l’AFP, dans l’avion qui l’emmenait au Liban, dimanche. Le premier ministre israélien “n’a pas été correct”, a insisté le chef de l’Etat français. La conversation était censée être “off the record”, selon un usage tacite qui permet notamment aux hommes politiques de parler plus librement aux journalistes sans que leurs propos soient publiés.

    • Si je me souviens bien, c’est Hollande qui s’est invité à cette cérémonie. Notre stratège ne pouvait-il pas envisager une récupération de la part d’un autre homme politique en campagne ? Ce n’est plus de la naïveté à ce niveau là. Je suis inquiet pour le pays (si ce qui est dit est vérifié).

  17. Europe
    De sommet en sommet. Ou: comment reporter des décisions nécessaires
    Chaque pays européen est concerné par la gestion de la crise de l’UE, indépendamment du fait qu’il soit «in ou out». L’espace économique de l’UE et de la zone euro est trop grand pour qu’une gestion de la crise réussie ou ratée ait une conséquence sur tous les pays membres, ce en raison des marchés financiers internationaux, libéralisés et interconnectés. C’est pourquoi la crise financière, la crise de la dette et la politique d’austérité de l’UE vont nous préoccuper encore un certain temps. Il ne nous reste donc qu’à peser le pour et le contre des décisions du Conseil.
    http://publiblog.tdg.ch/publiblog/index.php/1034/von-gipfel-zu-gipfel-oder-wie-notwendige-entscheidungen-aufgeschoben-werden/?lang=fr

  18. http://www.boursorama.com/actualites/le-ble-au-plus-haut-depuis-18-mois-af758608088ebf31e59d2aed94e5bc8f

    j’avais attiré votre attention sur le blé l’an dernier, son cours etait de 185e la tonne. soit une hausse de 55%

    quel fric je pourrais faire grace à la conniassance celeste quand on voit que la bourse peine avec un petit 8%.

    l’evolution a la hause va t-elle se pourcuivre? la reponse est oui. nous payerons de plus en plus cher le blé et l’huile.La cause est uniquement celeste car tout systeme d’etoiles ifluencent notre planete au meme titre que la lune influence les marées et les maladies quand elle est pleine ascendante.

    Nous approchon d’un systeme d’etoiles que je qualifierais de pourries. la conséquence est simple, baisse de production et d’energie vitale à la clé pour une tres longue periode de temps. les stats ne sont efficaces que sous l’action d’un groupe d’etoile données car c’est comme si je changeais de jeu et de contrainte lorsque je passe d’un groupe a un autre. La transistion est rapide , elle s’etale sur moins de 11 ans.
    C’est ce manque de connaissance qui fait que le monde ne tiendra pas debout. l’allegorie etan les 3 petits cochons
    .°.

  19. “”que William Engdahl décrit comme une « organisation dont le projet à long terme est l’introduction d’un fanatisme islamiques sur le modèle d’Al qaïda ou des Talibans, avec l’instauration de la charia en Syrie et ….”” ——– Le pire, c’est qu’une majorité de crédules croit le contraire : la mise en place d’une démocratie et des “libertés” qui vont avec. Hollande ne fait pas le poids (il le confirme chaque jour). Sarko “encourageait” le NWO. Il n’y a plus de Chefs en France depuis des décennies !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici