France : les petits spéculateurs vont souffrir

267

En prenant connaissance de l’imposition au barème des plus-values, on peut constater que les actionnaires habitués à faire des allers-retours avec des titres sont dans la lunette de tir du gouvernement Ayrault. “Ainsi, pour les foyers déclarant au moins 150 000 euros de revenus par part, la taxation atteindra le taux maximum, c’est-à-dire 60,5% (45% d’impôt, plus 15,5% de prélèvements sociaux), contre 34,5% aujourd’hui (19% d’impôt, 15,5% de prélèvements sociaux)”.

Comment ne pas être dissuadé de poursuivre ce type de transactions ? Ne vaut-il pas mieux investir dans du concret et du long terme AUTRE que les actions qui demeurent du papier ?

Les pouvoirs publics affirment favoriser une épargne de long terme, comme la possession de titres sur 6 ans et non plus quelques semaines, mois, voire même deux années. Mais quid dans six ans ? Le monde bouge maintenant très vite et, malheureusement, les spéculateurs internationaux agissent avec d’autres moyens que ceux des particuliers.

En tout cas, il ne faut pas s’étonner de la délocalisation des salles de marché vers Londres. L’avenir de la profession liée à ce genre d’opérations court terme risque d’être très compromise en France.

18 Commentaires

  1. Ecoutez “International Désinfo” (ex France Info”) et faites très exactement le contraire de la résultante de leurs arguties socialos démagos bobos. C’est la seule solution.

    Quel bordel notre beau pays.

  2. Le plus sûr moyen de se retrouver financièrement sur la paille, est celui qui consiste à accorder une once de confiance aux pouvoirs publics…

    C’est aussi vrai pour les médicaments, les OGM, la pollution nucléaire, les vaccins, l’eau du robinet, les pesticides utilisés dans l’agriculture, les additifs alimentaires et le fait que les politiques veillent faire payer les riches, ce qui signifie en réalité qu’ils vont taxer tout le monde y compris les plus pauvres…

  3. Ooooh, les pauvres petits spéculateurs…..
    “Pauvre vieux Johnny, il a bien raison d’aller en Belgique, c’est trop injuste la vie de riche en France” (je cite d’après ce que je lis ou j’entends).
    Ma réponse: pauvre con de Français qui les défend, c’est toi qui va payer à leur place. Tu iras accuser Hollande – qui ne fait pas poire que Sarkophage-
    Quand le sage montre Johnny et sa cruche, l’idiot regarde le doigt de Hollande (bien levé le doigt).

    • @ Catherine

      Les patates ne sont pas universelles comme l’or et je ferais plus confiance à un investissement en or ou argent

      Hier un ami banquier me confiait qu’en colloque interne ils attendent un crash boursier dans un très court délai – Leurs prévisions était pour fin octobre
      Ils attendent aussi de très fortes réactions populaires

      Il est évident que d’avoir des liquidités bancaires est un risque par rapport à un investissement dans les métaux et pourquoi pas dans les patates si on a le goût de l’aventure

      • je vous remercie lambda de votre réponse,
        mais moi si j’ai une patate et que je la plante au printemps prochain, elle fera des petits,
        je conserverai quelques exemplaires pour les replanter au printemps d’après, ect …

        Avec l’or, il y a deux risques évidents,
        la baisse du cours,
        la hausse du cours,
        avec l’un, personne ne s’appitoyera sur notre sort, si nous perdons tout, en étant contraint à le revendre suite à une crise sans précèdent,

        avec l’autre, l’état ne saurait épargner de nouvelles taxes un tel investissement, puisque garanti à la hausse … et en cas de crise sans précèdent, l’or change souvent de propriétaire, soit à l’achat soit à la vente, tout est taxé

      • Catherine

        Vous avez raison – les patates font des petits si on les replante
        Pour cela faut il encore avoir la matière pour le faire, c-a-d posséder un terrain
        La majorité se trouve en zone urbaine

        Il faut donc penser à d’autres placements mais surtout ne pas garder son argent à la banque

        Dans les grands moments de crise les métaux ont un pouvoir d’échange incontestable
        Mais chacun reste libre de ses choix

    • @catherine

      Constat pertinent… car on mange 3 fois par jour et environ 100.000 fois dans une vie.

      C.J. n’a pas eu connaissance de cette inflation de la patate. Enfin si… il a prévu le grand soir. Me too.

  4. Tres chers speculateurs gaulois,

    vous etes bienvenue a la city.

    On y rase gratis.

    Une chose fantastique a Londres est le spread betting: celui ci est non imposable !!!

    Gardiola.

    • Merci Gardiola, pour cette aimable invitation, mais outre que le rasage gratis est un slogan passablement éculé pour plumer les pigeons n’ayant pas internet, ni le téléphone ni même le tam-tam, il est de peu d’intérêt pour qui n’a pas l’utilité de ce genre de service.

      Comme vous ne l’ignorez pas, les Gaulois gardent les arborescences de leurs systèmes pileux, c’est là l’attribut de leur force, virilité et de leur courage… 😉

      Quant à la spéculation, malgré l’apparence du progrès moderne de la city, il lui sera difficile de faire aussi bien, à défaut de mieux que l’ancien système gaulois…

      En effet, mes ancêtres étaient si convaincus de la réincarnation qu’ils effectuaient des prêts remboursables dans une autre vie (véridiques)… :-)))

      Mais je rends quand même hommage à l’aimable intention qui est la vôtre, cordialement à vous.

      • Asterix,

        Avec Plaisir.

        Gardiola

        ps: le spread betting est une alternative interessante pour mes activites perso de trading, c est zero imposable,,,,

  5. Nommer “petits spéculateurs” des gens qui déclarent plus de 150 000€ de revenu par part, c’est un peu excessif !
    Il me semble que d’autres catégories de français sont plus à plaindre…

  6. A partir du moment où la bourse ne joue plus son rôle d’apport de financement à l’économie réelle, je ne vois pas l’intérêt d’y investir.
    Sauf si on veut faire de bons coups sans respecter un minimum de sens moral. Mais je sais qu’ici tout le monde a un minimum de sens moral… n’est-ce pas ?

  7. L’espace aérien iranien serait sécurisé et… inviolable

    …Aucun appareil ne peut échapper à la surveillance des radars iraniens », c’est ce que vient de révéler, hier, le Pentagone. En effet, il fallait attendre la fin de l’élection présidentielle américaine pour que l’annonce soit faite sur un incident survenu dans le Golfe persique.

    le 1er novembre dernier. L’inquiétude gagne le Gouvernement Obama et l’Occident, d’autant plus que, si l’Iran bloque cette zone où la plupart des tankers pétroliers (navire-citerne) passent, l’Occident s’arrête de fonctionner car, dépendant du pétrole.

    http://no-war.over-blog.com/article-l-espace-aerien-iranien-serait-securise-et-inviolable-112273444.html

    http://www.mondialisation.ca/pourquoi-les-etasuniens-doivent-stopper-les-guerres-auto-generatrices-de-leur-pays/5311070

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici