L’Horizon funèbre du Bear Menthalo

667

La Croix Mortelle

En bourse, on parle de “croix Mortelle” quand la Moyenne Mensuelle 20 jours croise à la baisse la MM 50 jours. Ce phénomène s’était produit le 23 mai 2011. Comme vous pouvez le voir, les cours sont revenus fin juin au même niveau mais sans recroiser ces deux courbes MM. Il en a résulté une forte chute du CAC.

 

J’avais déjà mentionné au printemps ce phénomène, quand la “croix mortelle” s’est formée le 11 avril 2012. Là aussi, deux mois de chute.

 

Cette “Croix Mortelle” est apparue sur le CAC entre le 15 et le 16 novembre dernier. Si la bougie verte d’aujourd’hui poussait encore violemment à la hausse, la croix pourrait se défaire. Il faut donc surveiller de près ces deux moyennes.  Si tout le monde joue cette baisse trop évidente, les banksters peuvent provoquer un short squeeze. A ce moment-là, tous les vendeurs à découvert cherchent à se racheter en catastrophe, accélérant la hausse.

A noter aussi, que si je considère que le point “27” de la figure “3pics et un Dôme” a été jouée sur le DJIA, d’autres pensent qu’elle est devant nous. Chacun sa lecture. L’essentiel pour vous est bien sûr de ne pas perdre et pour cela, le mieux, c’est de ne pas jouer.  Il parait que c’est une année à champignons, alors profitez-en. Et si vous êtes généreux, envoyez-moi des cèpes. J’adore ça et je suis en manque.

On retrouve la “Croix Mortelle” sur l’Euro-Dollar à la même date. La forte bougie verte actuelle montre t’elle un short-squeeze ou une volonté d’accélérer la consolidation ?  Depuis la semaine dernière, je considère que les résistances obliques baissières devraient bloquer le retracement de l’Euro, au plus tard le 22 novembre, jour de Thanksgiving pour les ricains. J’anticipe un retracement de 38,2% de la descente du 17 octobre au 13 novembre ou posé autrement, mais donnant rigoureusement le même résultat, un retracement de 50% de la descente du 31/10 au 13/11.  Nous verrons bien, ce que le marché décidera de jouer.

Comme vous le voyez sur ce deuxième graphique, un retracement vers 1,284x  ferait un parfait pull-back sur la résistance horizontale  et on viendrait buter sur l’oblique baissière (rouge).

Evidemment, ce n’est que l’un des scénarios possibles. Vous noterez que la bougie du jour est celle de lundi matin. Lundi à 17H, elle touche déjà le haut du canal. Quel Empressement !

 

GOLD

D’une manière générale, méfiez-vous.  Le Dollar doit dévaluer massivement… l’Euro aussi probablement.  Vous l’avez compris, il s’agit de dévaluer les monnaies fiduciaires vis à vis de l’Or.

J’ai été sidéré vendredi après midi d’entendre sur BFM des propos que l’on entend généralement pas sur une radio française.

“Le Japon fait le maximum pour détruire le Yen aussi vite que possible, mais la compétition est intense avec la Fed cherchant à détruire le Dollar,  la BoE détruisant la Livre et la BCE avec l’Euro.”

C’est comme s’il y avait une course contre la montre. Cela sera bientôt extrêmement visible sur les Métaux Précieux. Ceux qui ont lu mon livre, vont voir le graphe de l’or reproduire le schéma que j’attends. Les autres n’en croiront pas leurs yeux.

Graphiquement, la résistance à 1800$ devrait être cassée  au plus tard le 15 janvier. L’accélération haussière au-delà de 1800 serait alors logiquement fascinante.

53 Commentaires

  1. question ouverte : ………………………………..les bijoux en or c’est un refuge ou non ? Merci

      • justement c’est du 18 carat que j’ai trouver a tres bon prix (je vous épargne les détailles) mais c’est vraiment a tres bon prix

    • merci, au fait moi je vie dans un pays ou les pieces en or sont totalement inconnus, ici l’or a tous jours ete considéré sous forme de bijoux, un peux comme en inde

  2. Suis-je le seul à me demander que faisaient les “Femen” aux seins nus dans les manifestations “anti mariage gay” d’hier? Enfin, je veux dire, à part provoquer? Qui les a envoyé ici? Qui paye leur “per diems”, leurs déguisements, leur transport, etc…? Ce sont des “pro”, c’est clair. La plupart ne parle même pas français, elle sont donc importées. Mais qui paye? Pourquoi? Qui veut déstabiliser?

  3. Peut-être l’avenir se trouve-t-il ici… A surveiller de près.

    Julien S., 24 ans, vient de terminer la fabrication artisanale d’un réacteur nucléaire à fusion « froide » (à température ambiante) pour produire de l’énergie. Il veut, maintenant, convaincre la communauté scientifique.

    Le début de la réaction. ©TCA-innov24

    C’est en glanant des informations sur le Web que Julien S., 24 ans, s’est formé à la fusion froide. À savoir une branche de la recherche nucléaire négligée par la communauté scientifique qui n’y voit que charlatanerie. Principe : obliger deux noyaux atomiques à fusionner à température ambiante plutôt qu’à 150 000 000°C (à l’instar des expériences pratiquées à Cadarache dans le cadre du projet ITER ). Le tout dans le but de produire une gigantesque énergie avec une faible quantité d’électricité en entrée… « Demain, on rase gratis », ironise un chercheur du CNRS spécialiste de l’atome, qui préfère rester anonyme. Pourtant, dans une partie de son appartement transformé en laboratoire, Julien assure avoir fabriqué une centrale nucléaire miniature, calquée sur ce principe. « La fusion froide fonctionne ! En voici la preuve », s’exclame l’autodidacte. D’un air convaincu, il enclenche un interrupteur. Dans un vrombissement, la réaction démarre (voir notre vidéo ).

    Intense lumière blanche. Sur la table, un assemblage de fils et de tuyaux renferme un tube à essai. À l’intérieur, de l’eau enrichie en oxyde de deutérium, un dérivé de l’hydrogène, se met à bouillir. « Le récipient est chauffé par le courant électrique domestique », explique Julien S. d’une voix forte afin de couvrir le bruit assourdissant de l’appareil. « J’injecte l’électricité dans le liquide via une électrode en tungstène composée à 2% de Thorium 230 [Une matière radioactive, NDLR]. J’ai acheté ce matériel… sur eBay ! » Rapidement, une boule de feu apparaît dans le contenant. Puis elle se double d’une intense lumière blanche. « La structure atomique du Thorium piège les atomes de deutérium qui s’agitent sous l’effet de l’électricité. Ne pouvant s’échapper, ils fusionnent. » Soudain, la lumière blanche redouble d’intensité tandis que le liquide en ébullition lâche une gerbe d’éclaboussure. « Voilà la fusion froide ! », s’égosille le scientifique.

    le laboratoire artisanal du chercheur en fusion froide. ©TCA-innov24

    Production inexpliquée de chaleur. Au risque de s’ébouillanter, Julien plonge un thermomètre dans le tube à essai. Résultat : 108°C. Rien de très impressionnant? Pourtant, à l’intérieur du récipient, le Thorium se met à crépiter et commence à fondre. Signe que sa température interne vient de dépasser 1 750°C ! « Avec le peu d’électricité que j’injecte [125 Watts, NDLR], il est théoriquement impossible de produire autant de chaleur », indique le jeune chercheur. « La réaction n’est donc pas uniquement électrique. » Selon lui, elle n’est pas non plus purement chimique. Reste l’explication nucléaire. « C’est la fusion des atomes de deutérium qui génère cette énergie supplémentaire. » Pour le prouver, le chercheur autodidacte manque de moyens. Mais plus pour longtemps : le laboratoire d’une grande école d’ingénieur se serait engagé à lui ouvrir ses portes une fois par semaine. Là, Julien pourra tenter de valider ses conclusions. Une affaire à suivre qui pourrait faire soit « Pschitt » soit « Boum » !

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rW5qZJBVqLA

    http://lefilpresse.wordpress.com/2012/11/09/la-fusion-nucleaire-dans-un-appartement/

    • Euh si jamais la fusion froide commence a être reconnue et validée alors je vous conseille de vendre rapidemment or et argent physique qui risque de ne plus rien valoir …
      En effet, cela validerait la théorie de la transmutation des métaux …. un conséquence des travaux alchimiques.

    • Avis du spécialiste français de la fusion froide :
      “Je connais, j’ai été interviewé par le journaliste qui a fait l’enquête. J’ai dit au journaliste qu’il n’y avait aucune mesure qui montre quoi que ce soit, mais il ne m’a pas écouté. Il n’y a aucune mesure de puissance électrique et encore moins de thermique!! JPB”
      En réponse à mon interrogation de ce jour lundi…
      Jean-Paul est sérieux et crédible.

    • Si justement, les commentaires sont intéressants… A part 2 ou 3 (qui d’ailleurs nous lisent trés probablement), tous les autres n’ont rien compris, et croient à un mouvement spontané contre l’ordre établi. Pauvres débiles… quand ils comprendront, ce sera trop tard je suppose.

      • Certains visages de ces FEMEN et leur comportement, me font penser à un contrôle mental, façon MK-Ultra. Là, j’exagère probablement, mais le manque d’expression fait au moins penser à la drogue. En tout cas, la manipulation ne fait aucun doute.

      • En rire, en pleurer ? Moi, j’en ris. Tout cela devient chaque jour plus grotesque. Oui en effet le nombre de commentaires naïfs sont intéressants et à la mesure de l’état de déliquescence de la population. Allez, soyons corrects, on va dire que la majorité silencieuse éberluée/égarée/perdue/ne sachant plus çà quel saint se vouer se tait et ne réagit pas sur ce type de forum 🙂

    • oui no comment, mais ce sont des étrangers qu’on a payé, pour survivre on ferait n’importe quoi, c’est sur que les gens ne peuvent pas comprendre ça ils ne manquent de rien pour l’instant on verra qd ils manqueront de tout de quoi ils seront capable, donc les idiots qui leur donnent des coups sont encore plus cons car ils n’ont rien compris , qu’ils aillent donner les coups à celui qui les a embauché pffff c’est bas

  4. MOODY’S vient de dégrader la note souveraine de la France !

    RAPPEL : +1% du taux d’intérêt = + 15 milliards d’euros de dettes en plus pour le pays.

  5. Moody’s fait perdre son AAA à la France

    Dix mois après Standard and Poor’s, c’est au tour de l’agence de notation américaine Moody’s de faire perdre son triple A à la France.

    La note du pays est abaissée d’un cran à AA1. Mood’ys menace d’abaisser à nouveau la note de la France à moyen terme.

    AFP

  6. ” Nous vivons une fracture au sein de notre parti.” François Fillon. La France passe de AAA à Aa1.

    Les plus grandes fortunes des Goyim dépendront quasiment de nous et iront à l’abîme avec le crédit de leurs gouvernements LE JOUR QUI SUIVRA LA GRANDE BANQUEROUTE POLITIQUE. Le conférencier ( Mayer Rothschild ) ajouta alors : ” Vous, Gentlemen ici présents, qui êtes des économistes, pouvez à peine faire une estimation de l’importance de ce plan.” Page 116, Des Pions sur l’échiquier, W.G Carr.

    Si les gens n’ont pas encore compris avec ça !

  7. Italie: les perspectives du secteur bancaire restent négatives

    WASHINGTON – L’agence d’évaluation financière Moody’s a estimé lundi que les perspectives du secteur bancaire en Italie restaient négatives en raison notamment de la récession dans le pays et des tensions qui secouent la zone euro.

    Le contexte qui entoure les banques est compliqué et devrait rester éprouvant dans les 12 à 18 prochains mois, souligne l’agence dans un communiqué.

    Mi-juillet, Moody’s avait déjà abaissé la note de 13 banques italiennes, dont UniCredit et Intesa Sanpaolo, quelques jours après avoir revu à la baisse la notation de la dette de l’Etat.

    Selon l’agence, les actifs détenus par les banques italiennes vont continuer à se déprécier alors que leur valeur est déjà très faible.

    Cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement, souligne Moody’s qui l’explique par la récession que traverse actuellement le pays et qui pourrait, selon l’agence, se prolonger l’année prochaine.

    Au troisième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) de l’Italie s’est contracté de 2,4% sur un an, selon une première estimation officielle.

    Les tensions sur la zone euro vont par ailleurs continuer à restreindre les capacités de financement des banques italiennes, souligne l’agence, qui ne voit pas la situation se normaliser avant plusieurs mois.

    AFP

    A suivre……………..

  8. Vous trouverez ci-après la question écrite de Jacques Myard, député UMP, sur la situation catastrophique de la langue française dans les institutions européennes , et qui se dégrade constamment !

    Il est urgent de réagir, et au besoin de couper les crédits à cette machine à angliciser !

    Ministère interrogé : PMI – Premier ministre
    Question n° 46-00270 :

    M. Jacques Myard appelle l’attention de M. le Premier ministre sur la situation de la langue française dans les institutions de l’Union européenne. A l’évidence, cette situation se dégrade rapidement : lors d’une simple visite des immeubles de la Commission, chacun peut constater que l’ensemble des affiches ou visuels vantant l’action de la Commission est exclusivement en langue anglaise. Les documents de travail, les publications des directions de la Commission ainsi que de ses agences, ne sont disponibles qu’en langue anglaise. Cette situation est particulièrement préoccupante et est directement contraire aux règles linguistiques de l’Union européenne, fondée sur l’égalité linguistique et le respect du statut des langues de travail, au rang desquelles figure le français. Elle est aussi directement contraire à nos intérêts, dont l’emploi de notre langue est un élément essentiel. La Commission européenne est devenue une machine à angliciser. M. Jacques Myard lui demande, en conséquence, quelles actions vigoureuses il entend mener pour mettre fin à cette situation scandaleuse, totalement préjudiciable à nos intérêts, et dont la poursuite va inévitablement provoquer de violentes querelles linguistiques et mettre en péril l’existence même de la coopération européenne.

    http://www.jacques-myard.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici