La situation de l’industrie de l’or dans le monde à la conférence annuelle de l’association des professionnels des métaux précieux

114

Adrian Ash pour BullionVault, 21 novembre 2012
Aperçu de ce qui se passe en Chine, en Inde et dans le reste du monde pour le métal jaune.
« La semaine dernière j’ai assisté à la conférence annuelle de la London Bullion Market Association (LBMA) (l’association des professionnels des métaux précieux) qui s’est tenue cette année à Hong Kong, et voici un aperçu de la situation de l’industrie de l’or dans le monde et plus particulièrement en Asie », écrit Adrian Ash pour BullionVault.
Il y avait plus de 700 délégués, un nouveau record, et cette conférence fut ce qu’un des participants a appelé à juste titre l’événement le plus important de l’industrie des métaux précieux. Les conférenciers et les invités représentaient tous les corps de métier liés à la chaîne des métaux précieux professionnelle qui sortent l’or et l’argent du sol et les placent dans des coffres-forts sécurisés ou dans les mains des acheteurs de bijoux. C’est-à-dire les sociétés minières, les affineurs, les gérant de coffres professionnels, les analystes des banques, les négociants des métaux et les dirigeants d’entreprises, ainsi que les plus grands fabricants et vendeurs au détail de l’Inde et de la Chine, les deux plus grands marchés de consommation au monde.
Les diverses présentations faites lundi et mardi (le 12 et le 13 novembre 2012) étaient pour moi toutes excellentes, les meilleures de ces quatre dernières années. Vous pouvez télécharger les diapositives présentées et commentées ici sur le site de la LBMA, lbma.org.uk.
Voici mon top 5 des graphiques présentés et les plus importants ou représentatifs pour moi et pour ceux intéressés par le marché de l’or et de l’argent.
1- Le premier provient de la présentation, The global debt crisis and China’s macro situation, du Professeur Yu Yongding anciennement de la Banque centrale de Chine et actuellement à la Cass Business School. Il a déclaré que l’économie chinoise a été plus résistante à la récession mondiale que ce que beaucoup d’analystes occidentaux avaient pensé. Puis il a montré ce graphique des taux de croissance trimestriels du PIB chinois.

Taux de croissance trimestriels du PIB chinois

Le fait d’avoir évité un hard landing (la confrontation à une récession brutale) a été bénéfique pour l’or, avec la Chine qui est maintenant le marché de consommation de l’or numéro un mondial, dépassant l’Inde cette année.
Mais le rééquilibrage dont a besoin la Chine, en passant des exportations à une croissance domestique, sans exploser les prix de l’immobilier, sera pénible, confie Yu. On ne peut pas acheter la stabilité. Et dans sa tentative d’éviter la surchauffe, la Chine a déjà vu une baisse brutale des importations de minerai et d’énergie, une diminution à deux chiffres en 2012 jusqu’ici. La croissance plus basse et les dépenses de consommation plus hautes contre les épargnes privées, pourraient miner le taux de croissance de la demande chinoise pour l’or.
2- Cependant, la demande de l’or par l’ancien numéro un mondial, l’Inde, semble partie pour augmenter fortement en 2013, selon Shekhar Bhandari, le vice président de Kotak Mahindra Bank. Il a montré l’augmentation abrupte de 24% des jours propices [à l’achat d’or] l’an prochain dans le calendrier hindou.
Effectivement, 2012 a vu un nombre plus petit que d’ordinaire des jours propices pour les mariages, quatre mois entiers de Chaturmas (quatre mois d’austérité durant lesquels les transactions sont évitées). Ce qui voulait dire un plus petit nombre de cadeaux de mariage et d’investissements personnels en bijoux. Ceci s’ajoute à la forte augmentation des taxes sur les importations de métaux précieux par le gouvernement indien. On a donc remarqué une vilaine baisse cette année de peut-être un tiers de la demande indienne totale en or.

Nombre de jours propices dans le calendrier hindou, pour 2012 et 2013

3- La grande tendance pour ces deux géants asiatiques était claire sur cette diapositive de Thomson Reuters GFMS. Présentant la séance sur la demande pour la joaillerie en Asie (JEWELLERY SESSION – SETTING THE SCENE) lors de la conférence de la LBMA, Philip Klapwijk, directeur international de l’analyse des métaux chez Thomson Reuters GFMS, a remarqué que l’Inde et la Chine comptent maintenant comme une partie importante du volume de la consommation de bijoux en or dans le monde. Vous pouvez voir également à quelle hauteur la demande occidentale s’est amoindrie au cours de la dernière décennie.

Demande mondiale pour les bijoux en or (en tonnes)

4- Il y a une tendance plus nouvelle et moins connue, sur notre quatrième graphique proposé par Marc Faber. L’auteur de Gloom, Boom and Doom Report s’en est un peu pris à Ben Bernanke, le président de la Fed, dans son exposé lors du premier jour de la conférence. Mais il a aussi noté que les Etats-Unis sont évités par les puissances émergentes du monde. Dans ce nouvel ordre mondial, les exportations de la Chine vers les pays produisant des commodités, tels que l’Australie et le Brésil, sont plus importantes que ses exportations vers les US, explique Faber. Les exportations de Corée du Sud vers les pays exportant des commodités sont plus importantes que les exportations vers les Etats-Unis et l’Europe combinées.
Toujours est-il qu’à un moment, la demande pour les commodités se nivèlera, a ajouté Faber. Il a confié qu’il préférerait être long [détenir une position créditrice] sur les métaux précieux plutôt que sur les commodités industrielles.

La destination des exportations chinoises (%)

5- Charlie Morris de HSBC a affirmé la même chose lors de sa présentation sur comment prévoir et trader sur le marché de l’or (Tactical allocation to gold). Sa présentation mérite un article complet, mais le point clé est que tous les signaux sont là en ce moment pour l’investissement en or. Les cours n’oscillent pas trop violemment, donc la volatilité est basse. L’argent est relativement sous-évalué contre l’or, ce qui indique des gains futurs pour les deux métaux. Et le sentiment, tel que mesuré par les recherches Google pour l’or et les autres termes clés, est aussi faible. Ce qui veut dire que les investisseurs sont actuellement sous-exposés à l’or.

Approche tactique et stratégique

A propos de l’auteur :
Adrian Ash : Les points de vue d’Adrian sur le marché de l’or sont régulièrement repris par le Financial Times et AFX Thomson. Il dirige actuellement le bureau de recherches de BullionVault, un des moyens les plus simples et les plus économiques au monde pour acheter et d’investir dans l’or. Après avoir été responsable éditorial de Fleet Street Publications — l’homologue britannique des Publications Agora — il a été correspondant au Daily Reckoning à la City de Londres pendant quatre ans. Il intervient désormais régulièrement dans les publications de 321gold.com, FinancialSense, GoldSeek, Prudent Bear, SafeHaven et Whiskey & Gunpowder ainsi que sur plusieurs sites internet d’investissement.

Source : http://or.bullionvault.fr/#LI-23112012

21 Commentaires

  1. je m,ennnuie dans vos maudit coffre , si je meurt je veut que l ont m ;enterre avec mes ancetres . bin ouais le metal aussi a une ame ,c est comme c,a .

  2. Ce psychanalyste est génialissime. Je l’ai revu il y a peu, et dans une version un peu plus longue (j’avais du voir une version raccourcie), et c’est très intéressant !

    • ce qu’il fallait retenir de l’intervention du psychanalyste dans la video de Pierres Carles :
      “Notre lot commun,.. nous sommes incurablement dans la naiveté et l’ innocence de notre aveuglement sur nous mêmes. et il dit encore : “nous psychanalystes nous ne soignons personne , il faut bien que nous fassions notre miel des propos de qui s’est allongé sur le divan..”

      • Exactement, il livre une vérité crue. Heureusement, pour Sevgi, que la fonction ne définit, de facto, pas la personne. Bref, retourne dans ta boîte Sevgi, car à part cette vidéo qui me semble très propagandiste, (surtout quand on cite son nom, son site au début…), il n’y a pas grand chose à en retirer…Sur le SIDA, j’ai l’impression qu’on falsifie l’histoire… comme toujours venant des Américains. Des images chocs, des propos fantaisistes, rien de très bien documenté, on survole l’Histoire en 15 minutes.
        Merci pour cette tranche de rigolade, je m’en vais sodomiser mes châtons.

    • Bonsoir Unmar,
      Non pas pour relativiser les propos de Onfray (Freud est bien un malade du cul) mais simplement que je ne peux me contraindre et contenir à ne pas le dire: je ne perds pas de vu pourquoi ce personnage eut tout loisir de s’exprimer partout sur le le sujet.

  3. NOTA BENE
    MENTHALO NE RECOMMANDE EN AUCUN CAS D’INVESTIR CHEZ BULLION VAULT
    JE DESAPPROUVE MEME QUE LES LIENS AMENENT A PENSER QUE LIESI SOUTIENT ou EST SOUTENU PAR Bullion Vault …

Répondre à laurent bar Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici