L’humour face au grotesque… la France ridiculisée par Hollande

98

16-gros flamby
Le 10 décembre 2012, le président François Hollande était en conversation et devait imaginer être dans le monde imaginaire d’un 1er avril où tous les rêves sont possibles. Son poisson d’avril ? La fin de la crise… F. Hollande prix Nobel…?
Le président François Hollande a fait un rêve… “La crise de la zone euro, je l’ai déjà dit, elle est derrière nous. La Grèce, nous avons enfin apporté les fonds qu’elle attendait. L’Espagne, nous avons permis au secteur bancaire d’être renfloué. L’Italie, même s’il y a une incertitude politique, je suis sûr que les Italiens vont y répondre, comme il convient”. “Et donc tout ce que nous avons à faire ce n’est plus simplement de sortir de la crise de la zone euro: c’est fait”, a-t-il ajouté, après la remise du prix Nobel de la paix à l’Union européenne… (Source)
Le problème est qu’il s’exprimait devant des journalistes représentant plusieurs pays…
Voici un diaporama traduisant les pensées profondes de beaucoup.
ras_le_bol

44 Commentaires

  1. Bah.. On a l’habitude et les journalistes aussi. Sarko avait annoncé la fin de la crise y’a plus d’un an avec en prime l’affirmation qu’il avait sauvé le mooonde !.Donc tout va bien, plus de crise et pas de fin du monde. Y sont forts nos dirigeants.

      • Nouveau fantasme de la France : une Syrie vidée de ses Chrétiens!!!, par Françoise Compoint
        IRIB- Les passions n’en finissent pas, en Syrie.
        Comme si la querelle idéologique opposant alaouites et sunnites ne suffisait pas, voici que les Chrétiens – des orthodoxes, majoritairement – sont bons à passer à la casserole. Familièrement parlant, il semblerait que notre chère et douce France y mette son grain de sel, cela, non sans le précieux soutien de l’Eglise catholique. Voici l’histoire en quelques mots, histoire plus qu’embarrassante qui a été révélée par le Patriarche d’Antioche, Ignace IV, quelques jours avant son décès survenu le 5 décembre.
        L’affaire a surnagé le mois dernier et fait l’objet d’un grand scandale, impliquant églises orientales chrétiennes, ambassades occidentales et opposition syrienne. En apparence anodin, voire soucieux de la sécurité des chrétiens résidant sur le territoire syrien et notamment à Damas, le plan consistait à évacuer les ressortissants des églises et patriarcats locaux. Pour ce faire, on leur proposait des visas ouverts en direction de pays tels que la France, le Canada, la Suède et l’Allemagne. Ces visas se sont avérés tellement ouverts qu’ils ne présupposaient aucune garantie ou assurance que les personnes concernées, une fois le document expiré, regagneraient leur pays d’origine. Il y a plus. Se présenter à l’ambassade en affirmant vouloir quitter le territoire pour telle ou telle raison ne garantissait en aucun cas l’obtention d’un visa. Il fallait se présenter avec un certificat signé, par exemple, par le curé de la paroisse fréquentée, confirmant son appartenance au christianisme, donc, être croyant-pratiquant.
        Non mais sérieusement, ça ne vous rappelle rien ? Sans prétendre à l’originalité, j’évoquerais l’exode des juifs au moment même de son paroxysme, en 1933. En effet, en cette année qui ouvre la voie à la nazification totale de l’Allemagne, près de 40.000 Juifs ont quitté le pays … par chance pour eux, bien sûr ! Ce qui importe, c’est qu’il était alors devenu clair que ce grand exode ne préparait qu’une extermination en masse particulièrement méthodique. Dans le cas de la Syrie, la création d’un espace vital propice à la radicalisation d’un Islam, en pleine ébullition, renvoie à une autre idée, celle-ci ô combien grave et presque indicible. Elle a été récemment soulevée par un collègue-journaliste, Alexandre Latsa, mais dans le contexte kosovar. D’après son analyse du conflit serbe, lui aussi encadré et soutenu par l’OTAN jusqu’à l’étrange mort de Slobodan Milosevic dans le centre de détention de l’ONU, il se fait que l’UE, en éternel pantin des USA dont elle devient progressivement le principal bras armé, a sciemment milité pour l’indépendance du Kosovo dans le seul et unique dessein de voir émerger la « Grande Albanie ». Or, qu’est-ce que représente en pratique ce grand territoire entièrement musulman ?
        Primo, une immense base propice à l’expansion d’un islam d’obédience wahhabite et là, je ne mâche pas mes mots dans la mesure où les nouveaux maîtres du territoire se réclament du panislamisme ottoman dans toute la belligérance qui lui est propre. Or, qui est donc le promoteur numéro un de l’impérialisme ottoman ? Erdogan, vous le savez aussi bien que moi. De fil en aiguille, on en arrive à la personnalité d’Erdogan, sans doute par hasard chouchouté par le bloc Atlantique qui partage certains de ses intérêts. On sait de source sûre que la Turquie finance généreusement l’opposition syrienne, groupes terroristes patents y compris.
        Secundo, l’effacement génocidaire des serbes a contribué à démembrer la coalition potentielle qui aurait pu se former autour d’une puissance à prédominance orthodoxe telle que la Russie. L’affaiblissement des pays orthodoxes via la mainmise islamiste s’opère en parallèle avec la plongée dans le chaos des pays musulmans idéologiquement autonomes. Je pense en premier lieu à la Syrie qui peine à prendre feu mais qui, si elle venait finalement à s’embraser, envenimerait considérablement la donne sans cela fragile de l’Iran, faisant remonter le conflit vers une Russie poutinienne dont la politique est jugée de plus en plus aberrante, de plus en plus gênante.
        On perçoit avec aisance une logique analogue dans les agissements des ambassades à Damas. Il s’agit pour l’UE de renforcer les positions islamistes en se procurant, qui plus est, une main d’œuvre bon marché, du bétail laborieux partant pour bosser dans n’importe quelles conditions.
        Cela dit, deux aspects restent à élucider qui me travaillent ces derniers jours :
        – Ceux qui soutiennent de l’extérieur l’opposition syrienne se fichent éperdument du sort des chrétiens. Pourquoi ne pas accorder aux « Brigades Al-Farouk » de l’Armée syrienne libre tout le malin loisir d’exterminer les Infidèles … ou, mieux encore, aux groupes Al-Qaïda dispersés à travers le pays ?
        – La réaction du Vatican – celle du Saint Pontife en personne – est quasi-nulle. C’est-à-dire qu’il y a eu des tentatives réactionnelles postées en bonne et due forme sur des sites extrêmement peu connus, presque des blogs … Je fais par exemple allusion au Veilleur de Ninive, site peu exploité ne comptant que quatre membres malgré des réflexions fort intéressantes. Certes, il y a eu la réplique de Mgr Giuseppe Nazzaro, vicaire apostolique, qui sans confirmer l’intégralité des faits rapportés indique néanmoins qu’il serait grand temps d’aborder la dure thématique des persécutions chrétiennes, en Syrie, plus spécialement, à Homs.
        Je crois que les deux problématiques s’entrecroisent, fournissant une explication à double tranchant. Il s’agit pour l’Eglise catholique de combler les profondes lacunes spirituelles qui fragilisent aujourd’hui l’Occident. Si Jean-Paul II pouvait se hasarder à canoniser des aborigènes africains qui, sauf mon respect, étant peut-être de très bonnes personnes, n’en étaient pour le moins aucunement saints, pourquoi ne pas attirer en Europe des gens qui ont le courage de leur foi malgré les dangers flagrants que cela représente dans un pays en voie de radicalisation croissante ? Il y a donc une volonté sous-jacente de colonisation spirituelle revêtant des allures hautement civilisées. On ne saurait par ailleurs en tenir rigueur au Saint-Siège qui ne sait plus du tout où aller chercher ses fidèles et qui semble prêt à oublier les différends dogmatiques qui séparent les Eglises depuis le grand Schisme.
        Les intérêts de Rome se formalisent selon le même principe que l’intervention de l’OTAN dans le processus de soi-disant démocratisation de la Syrie. Inutile de répéter le scénario kosovar, sachant que les Chrétiens orthodoxes y étaient historiquement majoritaires, ce qui n’est guère le cas de la Syrie où leur part constitue environ 10 pr. de la population. Pourquoi donc ne pas feindre une intercession bienfaitrice en distribuant civilement des visas, procédure qui arrange tout le monde ?
        Derechef, nous sommes confrontés à des manœuvres qui se schématisent en espèce d’escalier. Tout en haut, nous apercevons l’entité étasunienne imbue à en craquer d’une idéologie sioniste qui a commencé à dévoiler son véritable visage après la fin de la II GM. Un peu plus en bas, nous voyons l’UE, accroupie, fumant nerveusement en se demandant si le grand méchant chef qui le toise narquoisement est oui ou non content de son attitude. A sa droite, pensif, un tantinet angoissé, le Vatican s’appuie à la rampe. Il semble en deuil. Les trois acteurs sont en interaction constante et chacun choit ses intérêts, ceux-ci tournant, en l’occurrence, autour des églises orthodoxes orientales. La France, renoncera-t-elle un jour à chercher sa place sur les marches sombres de l’escalier virtuel en question ?

      • Alain Soral : entretien de novembre 2012
        (1) Un nouveau con du mois : Frédéric Haziza ; Sommet européen de novembre : encore un échec ; Le ras-le-bol des Allemands ; Copé / Fillon : guéguerre à l’UMP ; Pourquoi Fillon va devoir se taire ; La prochaine vague migratoire en France ?
        (2) Les Femen débarquent en France ; Troubles à la manifestation Civitas ; L’inversion systématique des valeurs ; Putes ukrainiennes, putes françaises ? ; Au-delà du déshonneur : Netanyahu à Toulouse ; Pour ceux qui n’ont pas compris la hiérarchie en France ; Bombardement de Gaza ; Pourquoi l’antisionisme doit rester radical ; L’excuse pathologique des sionistes.
        (3) Rire ensemble contre le racisme ; Toucher le fond avec l’UEJF et SOS Racisme ; Bientôt un procès contre l’UEJF ? ; Tous ensemble contre le racisme anti-Goy ! ; retour sur les persécutions
        de Dieudonné ; Un lobby qui ne règne plus que par la terreur.
        (4) L’affaire Lamblin ; Qui blanchit l’argent de la drogue ? ; La plus grande Mafia du monde ? ; Les escrocs à la Shoah : appel aux contributions ! ; Le bras d’honneur de Gérard Longuet ; Révisionnisme à deux vitesses ; Renaud Camus humilié chez Taddeï ; Le grand remplacement… par le haut !
        (5) Le Handisport : oui, c’est laid ; Les handicapés du quotidien et les handicapés victimaires ; Houria Bouteldja : bientôt chez E&R ? ; Qui était Adolphe Crémieux ?
        (6) L’antisémite du mois ; Érasme, Kant ; L’antisémite du mois : spécial antinazis ! ; Général Patton, Harry S. Truman, Nixon ; Le juif antisémite du mois ; Martin Buber ; Faut-il déterrer les frères Goncourt ? (appel à M. Prasquier) ; Réconciliation : Israël Zolli ; Réconciliation II : chanson pour Haziza.
        http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-novembre-2012-15354.html

  2. L’UMP a explosé, c’est au tour du PS. Cela me fait penser à l’affaire Depardieu.
    Es-ce que, ce que fait Gérard Depardieu est illégal ? NON
    Des lois en France vous permettent de payer moins d’impôts, vous en profitez ? OUI bien sur.
    Vous pouvez toucher une aide, un crédit d’impôts ou autres, vous la demandez ? OUI certainement.
    Qui votent les lois ? les politiques, tout le monde est d’accord.
    Alors pourquoi Monsieur Ayrault entre autre s’offusque t il ? lui et ses copains ont bien voté Maastricht, Lisbonne les yeux fermés contre l’avis des peuples. Les lois européennes sont votées par qui ? les mêmes, ok ?
    Ils sont malades ces gens là.
    On est dans le délire le plus complet.

    • Oui, ils parlent de patriotisme économique pour amuser la galerie alors qu’ils ont voté contre la souveraineté française sur son budget et pour plus de fédéralisme européen.
      Mais ça marche, ça fait parler le troupeau. Pourtant des impôts en France doit bien continuer à en payer, si il a un vignoble à lui.

      • @ Louis
        oui mais c’est plus avantageux si vous êtes un étranger…
        allez voir par exemple sur les plus values immobilières pour les étrangers.
        L’acteur aura la nationalité belge vu qu’il est domicilié en belgique, je m’inquiète pas pour lui
        c’est sûr ..

      • Tu sais Louis, Gérard Depardieux, c’est l’arbre qui cache la forêt. Il a raison de faire ce qu’il fait puisque c’est légal. Et c’est cela que je montre du doigt, la légalité. Tous ces astuces, tous ces paradis fiscaux, sont mis en place par nos gouvernants corrompus, aux ordres de ceux qui ont véritablement le pouvoir et l’argent qui va avec. Gérard Depardieu, johnny ou autre sont montrés du doigt aujourd’hui pour nous faire croire qu’ils sont les responsables des problèmes. C’est faux, il y a beaucoup plus fraudeur, voleur, tricheur. Silence radio !!!!!!!!!!!

  3. Mardi 11 décembre 2012 :
    Le chômage plonge des millions d’Européens dans la pauvreté.
    Etranglés par le chômage et la rigueur, des millions d’Européens ont basculé cette année dans la pauvreté qui frappe les classes moyennes. Le sud de l’Europe a été particulièrement frappé, à l’instar de l’Espagne, du Portugal, de l’Italie et de la Grèce.
    “Le trou noir est de plus en plus grand”, s’inquiète Mercedes Gonzalez, une Espagnole de 52 ans qui, avec moins de 800 euros par mois, se bat pour assurer le quotidien d’une famille au chômage à Fuenlabrada, dans la banlieue de Madrid.
    En juillet dernier, elle touchait encore, comme son mari, une aide gouvernementale de 426 euros, aujourd’hui réduite à 360 euros. “Pendant ce temps, la nourriture et les factures augmentent avec la hausse de la TVA” depuis septembre, explique-t-elle.
    L’Espagne, quatrième économie de la zone euro, affiche les ingrédients d’une crise sociale majeure. Un quart des actifs sont au chômage, une politique d’austérité historique, des coupes implacables dans l’éducation et la santé, des milliers de familles surendettées sont de jour en jour jetées à la rue.
    Dans ce pays, où deux petits propriétaires menacés d’expulsion se sont suicidés récemment, comme en Grèce ou en Italie, deux autres pays du sud minés par la récession, la crise vire parfois à la tragédie.
    Fin mars, l’Italie toute entière s’était émue du geste désespéré de Giuseppe Campaniello, un maçon au chômage de Bologne, poursuivi pour ne pas avoir payé ses impôts, qui s’était immolé par le feu.
    Mais c’est sans doute la Grèce, avec son économie sous tutelle et un chômage record (26%), qui subit l’impact social le plus dramatique de la crise. 31% de ses habitants étaient en 2011 en danger de pauvreté ou d’exclusion, selon Eurostat, contre une moyenne européenne de 24,2%.
    George Tsouvalakis, charpentier sans travail de 31 ans, et sa femme Lia, 30 ans, font partie de cette “génération perdue”. Avec leur petite fille de deux ans, ils cherchent à quitter le pays mais ne peuvent se payer un billet d’avion. Leurs revenus, plus de 2500 euros avant la crise, ont fondu entre 0 et 400 euros par mois.
    http://www.romandie.com/news/n/Le_chomage_plonge_des_millions_d_Europeens_dans_la_pauvrete99111220120946.asp

    • Combien çà coûte tous ces mecs ?
      Il faudrait classer tous les métiers, toutes les professions, pour savoir ceux qui créent des richesses pour un pays et ceux qui représentent essentiellement un coût.
      Par exemple, un industriel qui fabrique à partir de matières premières, crée de la richesse. Un agriculteur crée de la richesse. Mais un homme politique ? Les médias ? Si on rajoute que les inutiles sont ceux qui gagnent le plus, je comprends les dettes et les déficits
      Mais bon ! n’est-t-on pas en train de soutenir le système à bout de bras ?

      • Je rajouterais que depuis les années 70, on n’arrête pas de supprimer des emplois qui produisent de la richesse, pour créer des emplois qui sont essentiellement des coûts. On arrive au bout Monsieur Hollande.

  4. Bonjour .. ne mesestimez pas ces gens la.. ils sont puissants et TRES vunerables .. ils avaient le POUVOIR ! ils sont entrain de le PERDRE et de se voir evincer! pourquoi croyez vous que Monti demissionne? il a ete OBLIGE de le faire sinon? il disparaissait! que va t il arriver a Attali? a Hollande et les autres bien en place .. assis sur leur trone monetaire/pouvoir destructif? ils vont devoir PARTIR ! OHH non pas de gree!. mais de force .. en nous presentant une image ou ils auront choisi leur depart .. encore un simulacre de plus mais celui al il sera SALUTAIRE pour l’humanite !
    mais vous savez trop bien que je ne suis qu “un “”cheval aile” ! totalement imaginaire .. donc .. RIEN je n existe pas !

  5. Mercenaire de l’enfer … (qui est derrières ses monstres … qui les formes ????)
    LES REBELLES SYRIENS FONT DES ENFANTS DES COUPEURS DE TÊTE !
    French irib : Syrie : les Takfiris font des enfants des “coupeurs de tête”!!(Images ultra-violentes)
    RIB- Une terrible vidéo postée sur la toile met scène un enfant syrien de 11
    , 12 ans exhorté, par les terroristes takfiris, à couper à la machette des bouchers, la tête d’un pro-Assad, kidnappé, quelques heures plus tôt. La victime est bien consciente, au moment du crime.
    http://french.irib.ir//galeries/videos/item/229881-syrie-les-rebelles-poussent-les-enfants-%C3%A0-couper-la-t%C3%AAte-des-soldats-%C3%A0-la-machette

  6. Syrie: la Coalition d’opposition reconnue par les USA, Moscou perplexe
    La reconnaissance par les Etats-Unis de la Coalition d’opposition syrienne en tant que pouvoir légitime est contraire aux accords de Genève et démontre que Washington mise sur une victoire militaire de l’opposition, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.
    “J’ai été étonné d’apprendre que les Etats-Unis avaient reconnu par la bouche de leur président la Coalition d’opposition en Syrie en tant que représentant légitime du peuple syrien. Cela contredit les ententes consacrées dans le communiqué de Genève, qui prévoient le lancement d’un dialogue national entre les représentants désignés par le gouvernement syrien, d’une part, et l’opposition, de l’autre”, a indiqué le ministre.
    Adopté le 30 juin dernier à Genève par le Groupe d’action sur la Syrie, le communiqué prévoit la création d’un gouvernement de transition réunissant toutes les parties en conflit syrien.
    Le 11 novembre, les représentants de différents groupes d’opposition syrienne ont formé la “Coalition nationale syrienne des forces de l’opposition et de la révolution” lors de consultations tenues à Doha, capitale du Qatar, à l’initiative de la Ligue arabe. Le célèbre cheikh Ahmad Moaz Al-Khatib, 52 ans, a été élu chef de la coalition.
    La France a été le premier pays occidental à reconnaître formellement la Coalition comme seul représentant légitime des Syriens.
    http://fr.rian.ru/world/20121212/196906804.html
    Il y aura donc la guerre en Syrie par une intervention de l’OTAN , un nouveau bombardement humanitaire des villes et des infrastructures civiles pour sauver la population du méchant chef d’état régulièrement élu.
    Et bien sûr, au motif d’éradiquer la menace des armes chimiques , ils nous rejouent actuellement la sinistre farce de Colin Powell à l’ONU sur les pseudos armes de destructions massives de l’Irak pour justifier la destruction d’un pays et d’en livrer les richesses aux multinationales.
    Pour cela , il faut reconnaitre comme gouvernement officiel de Syrie les mercenaires étrangers criminels de guerre et les armer en conséquence.
    L’Empire et sa cohorte de gouvernements , il faut le souligner tous pro- sionistes ,vont nous conduire en Armageddon.
    La France est trahie par un gouvernement qui visiblement satisfait servilement des intérêts étrangers tant économiques que géopolitiques totalement contraires aux intérêts mêmes vitaux de son peuple.
    Le pro sionisme est la marque constante du crime , il faut être aveugle pour ne pas le remarquer.

  7. A voir :
    IN CoMMeMoRaTioN oF a NoBeL FaRCE…
    http://www.zerohedge.com/contributed/2012-12-10/commemoration-nobel-farce
    williambanzai7 au mieux de son talent .
    Dans le passé, un continent très hétérogène a prospéré en raison de sa diversité, manque d’uniformité et la saine concurrence entre les pays. Cela a changé lorsque l’Europe est devenue unifiée et devint artificiellement uniforme par la législation et la gouvernance centralisée.
    Cela a conduit aux résultats économiques inquiétantes que nous voyons aujourd’hui et ce que l’on appelle un déficit démocratique. Je l’appelle post-démocratie.
    Vaclav Klaus

  8. Poutine dénonce l’opposition financée par l’étranger
    MOSCOU – Le président Vladimir Poutine a dénoncé mercredi l’opposition russe, affirmant que celui qui reçoit de l’argent de l’étranger et sert des intérêts étrangers ne peut jouer un rôle politique en Russie.
    Le Kremlin a accusé à plusieurs reprises l’opposition, qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes dans les rues au cours de l’année écoulée, d’être payée par l’étranger.
    Toute ingérence étrangère, directe ou indirecte, dans nos affaires politiques est inadmissible, a poursuivi le président russe dans son adresse annuelle à la nation.
    La démocratie russe, c’est le pouvoir du peuple russe, avec ses propres traditions, ce n’est pas l’application de normes qu’on essaie de nous imposer de l’étranger, a souligné M. Poutine.
    Le président faisait ainsi allusion aux critiques exprimées ces derniers mois au sein de l’Union européenne et aux Etats-Unis après le déroulement d’élections controversées en Russie et la multiplication des arrestations et condamnations d’opposants.
    Un dialogue civilisé n’est possible qu’avec des forces politiques civilisées, agissant dans le cadre de la loi, a poursuivi Vladimir Poutine.
    Accusés d’avoir participé à des troubles massifs lors d’une manifestation à Moscou qui s’était terminée par des heurts avec la police, une vingtaine d’opposants sont actuellement en détention préventive et risquent plusieurs années de camp.
    M. Poutine a manifestement souhaité répondre à ceux qui critiquent le durcissement du pouvoir ces derniers mois: L’intrusion du pouvoir dans le domaine des opinions et des convictions des individus, cela est sans aucun doute une manifestation de totalitarisme. Cela est absolument inacceptable pour nous. Nous n’avons pas l’intention d’aller dans cette direction.
    Le président russe a par ailleurs souligné que la Russie devait rester souveraine et influente alors que le monde entre dans une époque de changements cruciaux et peut-être même de bouleversements.
    Comme il le fait souvent, Vladimir Poutine a fait appel aux valeurs patriotiques en exhortant ses compatriotes à conserver leur identité nationale et ne pas se perdre en tant que nation.
    (©AFP / 12 décembre 2012 11h28)
    http://www.romandie.com/news/n/_Poutine_denonce_l_opposition_financee_par_l_etranger95121220121130.asp

  9. Dernières volontés de Bob Siné
    Publié le 10 décembre 2012
    Par Siné
    (JPEG)
    CRÉMATION AU PÈRE-LACHAISE
    Tout d’abord, pour la crémation, m’allonger délicatement, vêtu de noir et de rouge, dans un cercueil en carton ondulé acheté chez Leclerc ou tout autre spécialiste des funérailles bon marché, après s’être assuré que je suis bien mort !
    Pas la peine de claquer bêtement du grisbi pour partir en fumée !
    Sur le cercueil, en revanche, le logo de l’anarchie, tagué à la bombe, en noir, au milieu, sera de la meilleure veine.
    N’importe quel copain dessinateur fera ça très bien.
    Toutes les fleurs devront être rouges et j’aimerais que tous les amis présents s’habillent en noir, pas par respect des convenances, mais pour évoquer les anars !
    Cette cérémonie noire et rouge aura, j’en suis sûr, beaucoup de gueule et satisfera, à la fois, mon sens de l’esthétique et mon goût de la provoc.
    Quelques morceaux de musique que je n’ai pas encore eu le temps de choisir mais dans lesquels figurera obligatoirement Try a Little Tenderness chanté par Otis Redding, seront les bienvenus et m’aideront à avaler mon bulletin de naissance et à rejoindre fissa tous les gens que j’aime et qui ont lâché la rampe avant moi ! Après, champ libre ! En général, tout le monde va bouffer et picoler à la mémoire du défunt mais, n’étant plus là pour participer avec vous aux agapes, je préfère ne pas y penser !
    Mais, gaffe : même en poudre, j’ai l’oreille fine !
    ENTERREMENT AU CIMETIÈRE DE MONTMARTRE
    Quelques jours plus tard, selon les possibilités des uns et des autres ( je laisse le soin à Catherine, ma divine veuve, d’organiser tout ça au mieux) j’aimerais une fiesta sympa avec orchestre et buffet campagnard sur tréteaux.
    Je recommande un tonnelet de beaujolais, de chez Marie-Lapierre bien sûr, plus convivial que des bouteilles et qui a l’avantage de ne pas laisser de cadavres, superflus dans un cimetière !
    Évidemment, il sera servi dans des verres et non dans de sinistres gobelets en carton.
    Si certains tiennent à apporter des couronnes de fleurs, de toutes les couleurs cette fois, qu’ils fassent inscrire sur les bandeaux des slogans tels que « Ni Dieu, ni maître », « Mort aux cons ! » ou « On les aura ! » selon leur inspiration et la complicité du fleuriste, pour choquer les familles catholiques éplorées qui viendront les jours suivants pleurer les leurs et liront avec horreur ces incongruités en se signant pour éloigner le démon.
    Plus la peine d’être sapés en noir ce jour-là. Au contraire, des fringues couleur pétard sont souhaitées ( je n’ai rien contre les excès ni le mauvais goût).
    La musique sera joyeuse, enjouée et plutôt jazzy. Je fais une parfaite confiance à mon ami Stéphane Maggi pour réunir les musiciens adéquats qui seront payés avec un élastique et qui ne seront là que par amitié et pour boire un coup à ma santé (expression quelque peu maladroite, j’en conviens !).
    À la fin, quand tout le monde sera parti, j’irai peut-être alors trinquer avec La Goulue qui a sa tombe tout à côté et il ne me restera plus qu’à attendre patiemment les suivants, car il restera encore 59 places à mes côtés dans cette concession à perpétuité achetée en commun avec Benoît Delépine et conçue pour accueillir 60 zigotos pour l’éternité.
    Nous ne sommes, ni l’un ni l’autre, très satisfaits de la statue en bronze qui ressemble plus à un cactus qu’à un doigt d’honneur et n’est donc pas assez explicite. Il m’a promis d’y remédier mais, dommage, je ne verrai la nouvelle version que du dessous. Tant pis !
    En revanche, l’épitaphe en lettres d’or : « MOURIR ? PLUTÔT CREVER ! » tient bien la route !
    Si un jour vous croisez, au hasard de vos balades, un bonobo qui me ressemble, n’ayez aucun doute, ce sera moi, réincarné !
    À plus !

  10. NOUS Y VOILÀ !!!!!!
    Edmond de Rothschild veut collecter 33 mds EUR supplémentaires d’ici 2016
    PARIS – Edmond de Rothschild ambitionne de collecter 33 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2016, pour porter ses actifs sous gestion à 158 milliards, a indiqué mercredi le patron du groupe financier, Christophe de Backer, lors d’une conférence de presse.
    Spécialisé dans la banque privée et la gestion d’actifs, Edmond de Rothschild entend développer une politique de gestion à l’échelle du groupe, qui compte aujourd’hui trois centres principaux à Paris, Genève et Luxembourg, bénéficiant d’une forte autonomie opérationnelle.
    Elle doit offrir davantage de visibilité au groupe, qui entend valoriser la marque Edmond de Rothschild.
    Quand vous allez voir un institutionnel à l’autre bout du monde et que vous lui dites: +je suis Edmond de Rothschild, je gère 125 milliards d’euros+, ça n’a pas la même allure, a fait valoir M. de Backer.
    La volonté de rationalisation a également présidé à la fusion des deux entités françaises Edmond de Rothschild Asset Management (Edram), plus axée sur les actions, et Edmond de Rothschild Investment Managers (Edrim), plus présent sur les produits de taux (obligations notamment).
    Cette fusion, déjà effective, a entraîné la suppression de 66 postes, a indiqué M. de Backer.
    Edmond de Rothschild ambitionne de devenir le numéro un européen de la banque privée et le partenaire des grandes fortunes.
    (©AFP / 12 décembre 2012 11h51)
    http://www.romandie.com/news/n/_Edmond_de_Rothschild_veut_collecter_33_mds_EUR_supplementaires_d_ici_201667121220121154.asp

  11. Essentielle, et d’origine. Lors de la mise en œuvre en 1954 de la CECA, un haut fonctionnaire français se félicitait ainsi que « l’Europe » eût enfin permis au ministère des finances de liquider des subventions qui réduisaient le prix des produits de première nécessité. La citation précise mérite d’être rappelée : « la différence essentielle réside dans le fait que la politique européenne s’appuie sur l’alibi que constitue, vis à vis des intérêts particuliers, l’existence d’un organe “supranational”, alors que la politique traditionnelle implique que les gouvernements s’imposent, et imposent à ces mêmes intérêts, la discipline indispensable. Cela n’a été possible que parce que le ministre a pu en rejeter la responsabilité sur un organe supranational jouissant d’une certaine indépendance par rapport au gouvernement ». Près de 60 ans plus tard, l’Europe offre « l’alibi » de ses institutions « indépendantes » – comme la Banque centrale européenne – pour soustraire des décisions de chaque fraction nationale du grand capital au contrôle et à la colère de son peuple. Remarquable continuité, qui n’incite pas à l’optimisme sur la garantie « européenne » de la paix…
    http://www.michelcollon.info/Une-historienne-eclaire-l.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici