L’économie réelle de la zone euro plonge

242

La dernière enquête de l’institut Markit auprès des directeurs d’achats du secteur privé de la zone euro a été publiée et n’est guère encourageante. Quasiment pour tous les pays majeurs de la zone euro, le constat est celui du RALENTISSEMENT. Les commandes chutent, l’activité se contracte.
zone-euro-activite-secteur-prive-aout-markit-economics-contraction« Le rythme marqué de ralentissement de l’activité manufacturière à la fin de l’année suggère que la récession dans la région se sera accentuée au quatrième trimestre, probablement de manière significative », commente Chris Williamson, chef économiste de Markit.
Pas besoin d’être prix Nobel pour annoncer que la zone euro devient le souci numéro un de nombreux économistes. Pour la France, les responsables de l’enquête de Markit sont assez clairs : « La baisse importante des nouvelles commandes en décembre accentue l’inquiétude pour le secteur manufacturier français, la demande domestique et à l’exportation montrant toutes les deux une faiblesse marquée ». « Les perspectives pour 2013 sont sombres, dans un contexte de vents contraires pour l’économie française, dont une détérioration du marché du travail, une faible consommation et une demande fragile dans de nombreux marchés européens ». Nous peinons à exporter et la consommation française n’est guère brillante. C’est l’ensemble des pays européens qui sont à la peine !
Dans un tel contexte, il n’est pas surprenant de découvrir que l’Allemagne est aussi à l’unisson des autres : contraction de son secteur manufacturier.
Que dire de l’Italie ? Les politiciens se bagarrent comme des chiffonniers mettant au grand jour leur incompétence devenue légendaire tandis que la production du pays s’effondre : chute de 25% en seulement cinq petites années ! Et quid de l’Espagne ou du Portugal ?
Les Anglais s’en sortent mieux et d’aucuns cherchent à comprendre. Comme nous avons eu l’occasion de l’exprimer ici, les autorités politiques britanniques ont déjà pris en compte la mort de la zone euro et des décisions surprenantes tomberont probablement courant 2013.

89 Commentaires

    • Et 2014 mon pauvre monsieur!
      Et je ne vous parle pas de 2015 et encore moins de 2016 ou 2017!
      Plus sérieusement on est mal barré! O.K.
      Mais qui vous dit que l’Apocalypse est pour demain?
      Pour Dieu oui c’est demain, mais vous oubliez que Lui et nous, n’avons pas la même notion du temps.
      Et pourquoi diable toujours chercher à connaitre la date qu’Il refuse de nous donner?
      Vivez dans la Foi du Christ, vous trouverez la Paix et ne vous inquiéterez pas de l’Apocalypse.
      N’oubliez pas que les Apôtres eux-même pensaient qu’ils verraient l’Apocalypse.
      Et depuis nombreux sont qui ont vu la fin de leur monde, et nous sommes aujourd’hui dans ce cas d’espèce!
      Alors l’Apocalypse pour 2013? Peut-être, mais peut-être pas. Que nous importe?

    • Bonsoir,
      dalencourt, dans votre billet vous dîtes en commentaire: “Je cite Baba Vanga parce que sa prédiction est assez précise et elle vient en corroborer d’autres qui sont similaires. Maintenant, effectivement je classe Baba Vanga parmi les prophètes d’inspiration satanique, ce qui ne veut pas dire que tout est faux chez elle, mais certains messages peuvent être intéressants.”
      Quel est justement votre intérêt à citer des personnes que vous combattriez, en pensant que leur message pourrait nous aider? Les informations risquent de se suivrent sans accord

      • Parce que les messages du ciel sont de 2 catégories : ceux d’origine divine et ceux d’origine satanique. Ceux d’origine divine sont souvent sibyllins et imagés, difficiles à interpréter.
        Ceux d’origine satanique sont souvent plus précis et plus clairs. Satan, dans son orgueil, nous donne son programme, c’est tout de même très instructif. Sinon, on n’accorderait pas non plus de crédit à Albert Pike et consorts.

      • Bonsoir,
        Je crains que vous fassiez fausse route. Si vous croyez que les messages du démon vont vous donner autre chose que de la confusion, vous allez tomber de haut; je ne vous l’espère pas

    • @ Bloupi Si vous êtes blazé, concentrez vous sur les programmes d’épandages massif! Moi c’est pas la valeur de l’€ ou l’or qui m’interesse, mais un air respirable, une eau potable et une alimentation consommable ! Sans cela, à quoi sert une économie!? Rien de personnel, mais pour le coup il n’y a pas de devination à faire ou autres projections ! Cela fait 60 ans ,c’est de pire en pire et nous perdons quotidiennement notre capacité à réagir ! Bref nous sommes des acteurs d’un film où l’on ne nous fait^pas lire le scénario et notre unique salaire est celui de la misère environnementale, sanitaire ,économique …..
      http://www.youtube.com/watch?v=yDSF8c9L4I4
      C’est moi le producteur , caméraman, monteur, c’est dans le même pays que vous , la semaine dernière !!!!!!!

      • Je confirme pour ces derniers jours, pareil ici à Milhaud à coté de Nimes..sauf ce matin, rien… ils sont en grève ?? mais bon, la journée n’est pas finie..

      • C’est excellent ! Quel matériel utilisez-vous ? C’est accéléré à quelle vitesse ? Je souhaiterais créer une banque d’images de la côte atlantique à dessein de montages.

      • En Provence, le ciel est souvent dégagé, c’est la même chose. Il semblerait que des analyses aient été faites aux USA sur la nature chimique de ces particules qui se déposent un peu partout, sur l’eau et les végétaux.
        On y trouverait de l’ aluminium, du baryum et du strontium. Les deux derniers, j’ignore quels effets ils peuvent avoir. L’aluminium est un puissant neurotoxique.
        On en trouve dans plein de produits, vaccins, cannettes, emballages de surgelés, déodorants, ustensiles de cuisine etc, ça en rajoute une couche….

      • Ces vidéos de condensations dans l’air froid des éjections des avions et leur leurs adeptes totalement ignorants , incapables de faire la différence entre trainées dans des couches atmosphériques proches de la saturation en eau et les véritables chemtrails deviennent pire que les articles à propos de Nibiru.

  1. Ouais tout ça c’est du blabla pour parvenir à leurs fins : faire plonger le coût de production en Europe et surtout les salaires.

    • Pour fabriquer quoi? Et vendre à qui? A mon avis le projet est encore bien plus ambitieux que ça, et surtout bien plus malfaisant, pour ne pas dire maléfique.

      • @ ptitpère,
        Il y a effectivement un manque de logique. Le système semble s’autodétruire. Il coupe la branche sur laquelle il est assis. Le système capitaliste étant basé sur la consommation, sur l’échange, a donc besoin de consommateurs. Comme l’avait compris Ford, il fallait donc permettre aux forces productives de pouvoir consommer les produits créés, donc trouver une forme d’équilibre entre le salariat et la recherche de rentabilité.
        La financiarisation de l’économie semble avoir cassé cela. On pourrait donc traduire la situation actuelle comme une fuite en avant mortifère comme peut la vivre le drogué et d’ailleurs on utilise souvent le parallèlisme du drogué dans les explications de la finance internationale, drogué aux QE. Cette possibilité n’est pas à exclure et si c’est bien cela le cas, alors même si les temps vont être encore difficiles, l’aboutissement doit toutefois être la mort du drogué donc de la finance inetrnationale. En théorie, cela ne ferait pas disparaître notre capacité à créer, produire, il y a aurait juste un retour en arrière, un coup brusque, mais nous repartirions sur un nouveau chemin. Le danger réel de ce cas de figure vient du fait des extraordinaires capacités de destruction actuelles (bactériologiques, nucléaires etc…) et le drogués pourrait vouloir entrainer le monde avec lui dans la destruction.
        L’autre lecture est qu’effectivement cette autodestruction soit volontaire et suive un but. Il y aurait bien des drogués aux QE, les membres du l’Elite financière qui ne seraient que des pions eux aussi mais que l’objectif soit lisible sur les Guidestones. Comme nous disions précédemùment que la grande majorité des humains deviennent inutiles, c’est pas impossible non plus et alors faut avouer que c’est bcp plus critique pour nous car si c’est voulu, cela sera très dur de s’y opposer efficacement.

      • @ Astimer,
        Je ne pense pas que les Elites mondiales, ni même les Elites chinoises désirent développer le marché intérieur chinois. Suffisamment pour maintenir un paix sociale mais pas plus. Et encore, on s’aperçoit que même ce développement apporte des tensions extrèmement vives en Chine. Les Elites chinoises ne le désirent pas car sinon, il pourrait y avoir une certaine perte de contrôle. L’organisation dirigiste actuelle tire sa légitimité du fait qu’il faut faire des efforts afin de s’extraire de la domination extérieure (les Chinois sont très xénophobes et méprisent les autres). Si vous enlevez ce sentiment de risque de domination extérieure, alors cette légitimité sera remise en cause. Je pense aussi que la situation mondiale montre que le capitalisme de marché est fini. Ce système est fini. Il n’a plus d’intérêt pour l’Elite.
        Je pense donc qu’il n’y aura pas de basculement géographique de domination mais autre chose. Et dans cette autre chose, nous n’avons pas notre place au soleil et peut être même pas notre place tout court. Un indice, Charles Gave (qui soit dit en passant me gave, oui, je sais, c’est facile…) avait commencé à expliquer le renouveau des USA par le fait d’une relocalisation de l’économie américaine grâce à la robotique. Un robot commence à coûter moins qu’un salarié chinois tout en devenant plus efficace. Il a simplement oublié de souligner que une production robotique empêche de fait une reprise de l’emploi et que donc cela ne règle pas la problématique du chômage dans un système totalement basé sur l’exploitation du travail. Cela crée même le problème de bouche à nourrir qui n’apporte rien en terme de productivité.
        Concernant la Chine, il est intéressant de noter que depuis els années 90, plus que l’or ou l’argent, c’est l’accession à la propriété immobilière qui était la base de la capitalisation des foyers accédant à la “classe moyenne” (je le sais, j’y ai passé pas mal de temps). Or, en même temps s’est constitué une fantastique bulle immobilière qui fait que comme le dollar, les investissements immobiliers des chinois ont fortement perdu de leur valeur. C’est assez étrange de la part d’un peuple extrèmement pragmatique et méfiant. C’est très étrange que les décideurs chinois se soient fait avoir aussi facilement en laissant se créer cette bulle qui était sensé maintenir le capital gagné par les chinois s’investissant totalement dans l’effort national.

      • Pourtant il se développe en Chine une classe supérieure qui a les moyens de se payer pas mal de chose et représente déjà un marché juteux. Les salaires des classes “inférieures” ont progressé relativement vite ces dernières années et ça va continuer. La Chine représente plus d’un milliard 350 millions de consommateurs potentiels. Si seulement 40% de la population accède à un pouvoir d’achat correct cela représente 800 million de personnes. Une manne qu’une élite ne peu négliger. Leur seul problème sera de produire “occidental” à moindre coût et d’ouvrir le marché (le nouveau premier ministre y semble favorable, y’aura juste à lui mettre un peu la pression).
        Souvenez vous, dès que le mur de Berlin fut abattu, des files interminable de camions de marchandise ont débarqué sur l’est de l’europe (j’étais en ex Tchécoslovaquie à cette période c’était impressionnant).
        Ils ont peut être des desseins maléfiques derrière la tête mais leur première préoccupation est de se faire de l’argent, beaucoup d’argent.

      • J’oubliais… pour réduire les salaires, il faut aussi que les prix de l’immobilier fléchissent…
        Le gouvernement s’y emploi : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202478009502-pourquoi-bercy-veut-voir-baisser-les-prix-de-l-immobilier-525467.php
        Extraits : “« En Allemagne, il est probable que la politique de forte modération salariale aurait été plus difficile à mettre en oeuvre si les prix de l’immobilier avaient connu la même envolée qu’en France »,”
        “Pour toutes ces raisons, « la lutte contre l’inflation immobilière dans les zones tendues est une priorité de la politique économique et sociale du gouvernement », insiste Bercy”
        Sans compter les propos du premier ministre qui prône la mondialisation à tout va (article du Monde)…

      • Je suis d’accord avec vous Astimer sur le développement d’une classe moyenne en Chine, je l’ai vu de près, je ne la conteste pas du tout.
        J’ai un doute quant à la finalité de la mondialisation.
        La lecture disant que la mondialisation vise à développer de nouveaux marchés me semble dépassée et liée à une ancienne lecture du système capitaliste, celui lié avec l’économie réelle. Or, le capitalisme actuelle me semble totalement déconnecter de l’économie réelle, totalement financiarisé et n’a gardé que la recherche du profit dans sa définition. Comme certains geeks plongeant dans le monde virtuel par “facilité”, rfusant d’affronter le monde réel, l’Elite capitaliste a abandonné l’économie réelle pour l’économie spéculative, basée sur une approche virtuelle (basée sur des anticipations, des valorisations virtuelles…).
        Mais comme le geek, cette Elite construit son monde sur du vide, comme lui, le tangible lui est nécessaire (le geek doit manger, boire, avoir une connexion…). Elle ne peut pas vivre uniquement dans son monde virtuel. Sa solution peut donc être la robotisation et une limitation drastique du nombre des humains ne faisant pas partie de sa classe, juste ce qu’il faut.

  2. pendant ce temps, mèèèèè rourourou mèèèèè rourourou mèèèèè rourourou
    Jackpot pour La Française des Jeux en 2012
    L’opérateur de jeux a encaissé un chiffre d’affaires record de 12,1 milliards d’euros l’an dernier, porté par les grands événements sportifs et un calendrier fait de dates «exceptionnelles». La société a reversé à l’Etat plus de 3 milliards d’euros.
    L’année 2012 aura été celle de tous les records pour la Française des Jeux (FDJ). L’opérateur de jeux a annoncé ce jeudi un chiffre d’affaires de 12,1 milliards d’euros l’an dernier, en progression de 6,1% par rapport aux 11,4 milliards engrangés en 2011. Jamais la barre des 12 milliards n’avait jusqu’ici été franchie.
    La FDJ a recensé près de 26,3 millions de joueurs dans 34.300 points de ventes de proximité, installés dans 12.000 communes. C’est dans ces derniers que la société a encaissé le gros de ses revenus (11,7 milliards d’euros). Les ventes sur Internet lui ont permis de récolter «seulement» 400 millions d’euros.
    Ce résultat exceptionnel, la FDJ l’explique en grande partie par ce qu’elle appelle un «calendrier d’exception». L’année 2012 a en effet été marquée par trois vendredis 13 contre un seul en 2011, mais aussi toute une série de dates symboliques pour les joueurs comme les 10-11-12, 12-12-12 ou encore 21-12-12. Par ailleurs, deux évènements sportifs en Europe de dimension internationale ont eu lieu: les JO de Londres et l’Euro Foot. Enfin, l’année a enregistré quatre «cycles longs», caractérisés par plus de huit tirages sans gagnant de la cagnotte de la loterie européenne Euro Millions, contre deux un an plus tôt. Le jeu Euro Millions a donc permis à la FDJ a d’encaisser 1,6 milliard d’euros de ventes (+ 6,9 %,). La cagnotte de la loterie européenne a même atteint pour la première fois le plafond du jeu à 190 millions d’euros en août. Le record français de gain a été battu le 13 novembre avec 169.837.010 euros remportés par un gagnant anonyme des Alpes-Maritimes.
    Les jeux de grattage représentent 44% des ventes
    Le Loto, jeu phare qui a fait l’objet d’un lifting en octobre dernier, a enregistré 1,5 milliard d’euros de vente (+ 1,2%), porté par les trois vendredi 13. Ce jeu a connu 41 millionnaires (au moins un million d’euros) en 2012, annonce la FDJ. Quant aux jeux de grattage, réunis sous la marque Illiko, ils ont enregistré en 2012 le chiffre de 5,4 milliards de ventes, soit 44% des ventes totales de la FDJ, en progression de 7,5%. Les jeux de grattage les plus populaires ont été en 2012: Cash (nouvelle édition en 2012, 362 millions de tickets), Millionnaire (jeu relancé en 2011 pour son 20e anniversaire, 48 millions de tickets) et Black Jack (240 millions de tickets). Un seul jeu, le Rapido/Amigo, est resté «pénalisé par la conjoncture économique». Ses ventes ont continué à baisser à 1,4 milliard d’euros (- 4,2%), «confirmant la tendance de ces dernières années», accentuée par une modération plus forte pour ce jeu considéré comme très addictif par les spécialistes.
    Quant aux paris sportifs encaissés dans les points de vente, ils ont atteint 1,37 milliard d’euros (contre 1,06 milliard en 2011), en progression de 29%. Les paris sportifs sur internet atteignent 70 millions de ventes, un niveau en baisse par rapport aux 74 millions de 2011.
    L’opérateur de jeux, détenu à 72% par l’Etat, affirme avoir contribué au budget national en 2012 à hauteur de 3 milliards d’euros via des prélèvements sur les mises (2,85 milliards de prélèvements sur les mises, soit une progression de 118 millions d’euros), le reversement de réserves, l’impôt sur les sociétés et les dividendes. Plus de 200 millions d’euros ont financé le sport pour tous à travers le Centre national de développement du sport (CNDS).
    http://www.lefigaro.fr/societes/2013/01/03/20005-20130103ARTFIG00280-jackpot-pour-la-francaise-des-jeux-en-2012.php

  3. Ah bas tiens, Markit est anglo-saxon !!! C’est un beau hasard que leurs conclusions soient favorables aux choix des anglo-saxons. Mince, s’ils étaient arrivés à la conclusion inverse, ils auraient pu passer pour des Cassandre dans leur zone. Ouf, le hasard fait bien les choses.
    C’est domage que Liesi ne profite pas de cette contribution de Markit pour réaffirmer le rôle d’arme de guerre des analyses “économiques” dans la 3ème guerre mondiale qui est celle de la Finance et qui fait elle aussi bcp de morts.

  4. Jeudi 3 janvier 2013 :
    Zone euro : les crédits au secteur privé toujours en recul en novembre pour le septième mois d’affilée.
    Les crédits au secteur privé en zone euro ont continué à reculer en novembre, pour le septième mois d’affilée, avec une baisse de 0,8%, égale à celle enregistrée en octobre, selon des chiffres communiqués jeudi par la Banque centrale européenne (BCE).
    Le chiffre d’octobre a été révisé en baisse : le mois dernier, la BCE parlait d’un recul de 0,7%.
    Les crédits aux ménages sont restés stables par rapport au mois d’octobre, à +0,4%, tout comme une de leurs composantes, les prêts immobiliers (+1,2%), et à l’instar des prêts aux sociétés non-financières (-1,8%).
    La situation des prêts aux intermédiaires non financiers s’est légèrement améliorée. Ils ont affiché un repli de 1,8% en novembre, après -2,2% en octobre.
    “La faiblesse du crédit provient sans aucun doute en partie de la faible demande de la part du secteur privé non financier”, a souligné Howard Archer, économiste d’IHS Global Insight.
    “Néanmoins, l’inquiétude provient du fait qu’un certain nombre d’entreprises qui veulent effectivement emprunter, que ce soit pour soutenir leur activité, pour investir ou pour explorer de nouveaux marchés, et qui sont en bonne santé, ont des difficultés à le faire”, estime-t-il, ajoutant que “les conditions de crédit difficiles handicapent les perspectives de croissance de la zone euro”.
    http://www.boursorama.com/actualites/zone-euro-les-credits-au-secteur-prive-toujours-en-recul-en-novembre-5c21c825cdb32007522726ea9d644e32

  5. Le Grand Marché Transatlantique dont aucun média ne parle sera rendu effectif en 2015 -(après l’effondrement complet de l’Europe) – par les accords non dévoilés au grand public
    A l’aide du C.E.T. (Conseil Economique Transatlantique),réduisant au silence les souverainetés nationales, la naissance d’une Gouvernance Economique Mondiale verra le jour en 2015 mettant ainsi l’Europe sous le joug des grandes Multinationales et dont la finalité sera l’adhésion de l’Union Européenne à l’OTAN , l’intégration politique passant par l’intégration économique
    Tout a été concocté dans la plus grande discrétion médiatique, car bien sûr si le grand public avait décodé les accords déjà passés depuis quelques années, la lecture de la politique menée par Bruxelles auraient été différente
    Il est plus que temps que les citoyens s’emparent de ce sujet, réagissent, écrivent à leurs députés en leur demandant leur position sur ce scandale et fassent du bruit ,autour de ce sujet
    Les détails sont dans le lien ci-dessous
    http://blogs.mediapart.fr/edition/la-theorie-du-tout/article/180911/marche-transatlantique-synthese-dune-lectrice

    • @dalencourt
      je suis d’accord avec vous, il y a une forme d’hypocrisie que de vouloir cacher certaines choses
      et pas d’autres
      je trouve dommage le manquement de respect envers les chrétiens surtout que ici la ville
      a tjrs été respectueuse envers cette religion, même si c’est le fait de la délinquance
      je n’aime pas beaucoup le silence des médias.
      http://www.informationLes vitraux d’une église de Grigny régulièrement visés par des pierres
      Mercredi, 21 Novembre 2012 18:41
      Faits Divers
      Deux ont même été cassés.
      Les caillassages ont commencé l’été dernier dans le quartier sensible de Grigny 2 et ils se poursuivent depuis. Le diocèse a porté plainte et les enquêteurs pensent que le vandalisme est le fait d’un seul individu. -actualite-sport-essonne.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=16959:les-vitraux-dune-eglise-de-grigny-regulierement-vises-par-des-pierres&catid=56&Itemid=15
      Je ne comprends pas trop le fait de céder des terrains pour un euro quand il y a un manque
      de logements sociaux…
      http://www.islamisation.fr/archive/2010/11/20/la-mairie-de-grigny-veut-offrir-3000m2-pour-1euro-aux-musulm.html
      http://www.wat.tv/video/projet-mosquee-grigny-en-marche-3vc8v_3lp9v_.html
      Autrefois, ce quartier n’était pas un lieu sensible (contrairement à la Grande Borne de Grigny)
      la cité de Grigny2 était un ensemble de co-propriétés.

    • Je pense que le même type de profanations et/ou vandalismes dans des synagogues ou mosquées feraient la une de nos médias aux ordres…
      MALAISE DANS L’ARMEE A LA SUITE DE LA PROFANATION D’UNE CHAPELLE EN LA FETE DE LA VIERGE
      Si cela avait une synagogue, Manuel Valls serait grimpé aux rideaux de son bureau (et devant les caméras bien sûr)… Si cela avait été une mosquée, la LICRA et autres pleureuses professionnelles qui ne défendent que certains auraient hurlé au scandale et les média auraient accouru. Rien. Rien, car il s’agit d’une chapelle chrétienne. De ça les politiques s’en moquent. “Profanation de la chapelle de la base navale de Toulon. L’aumônier de la base navale de Toulon a eu une bien mauvaise surprise, le 8 décembre, en se rendant à la chapelle du site militaire. En effet, cette dernière a été la cible d’actes de vandalisme, avec notamment la destruction de symboles religieux … Selon Monseigneur Robert Poinard, vicaire général du diocèse aux Armées françaises, interrogé par France3 Côte d’Azur, le tabernacle a été renversé, les saintes espères répandues sur le sol, de même que l’ambon (ndlr, le pupitre où est déposée la Bible). Le baptistère a été également brisé”, lire ici le site militaire Opex.
      Mais observez bien la date, souligné par le vicaire: “J’ai la tristesse de vous annoncer que ce samedi 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, ce qui n’est sans doute pas un hasard, la chapelle St Vincent de Paul de la Base Navale de Toulon a été profanée. Les gendarmes ont prévenu JC Bonnevie cet après-midi. Il s’est rendu sur place et m’a prévenu ce soir. L’alerte a été donnée par un marin qui était venu prier dans la chapelle. On s’en est pris aux trois grands symboles de notre foi : le saint sacrement (tabernacle renversé et cassé, saintes espèces répandues à terre), baptistère détruit et ambon renversé, livre de la Parole de Dieu jeté par terre). L’intolérance entre à l’intérieur des enceintes militaires: il y a de quoi se faire du souci! Je ne vous cache pas que ce soir je suis vraiment très triste…”.
      Ceci vous montre à quel point les médias français sont manipulés et à quel point certains faits sont volontairement mis en avant et certains étouffés.
      Et là, cela remet en cause l’unité même de l’Armée Française. Cette agression n’a pas été rapportée par les médias. Et pour cause. Elle est trop embarassante pour toute la classe politique…
      Ouest-France / Bretagne / Quimperlé / Moëlan-sur-Mer / Archives du jeudi 30-08-2012
      Dégradations à l’église et à la chapelle Lanriot – Moëlan-sur-Mer
      jeudi 30 août 2012
      Deux lieux de culte de Moëlan-sur-Mer ont subi des dégradations durant ces derniers jours. C’est ce qu’annonce la paroisse dans son bulletin hebdomadaire et ce que les célébrants ont lu lors des dernières messes à Quimperlé, Moëlan-sur-Mer et Clohars-Carnoët.
      Un communiqué rédigé par le père François Calvez, curé de la paroisse, « pour marquer le coup. Nous ne voulons pas que, à cause de dégradations, des églises ferment leurs portes. Nous voulons que les églises restent ouvertes. » Les dégradations ont été faites dans la première quinzaine du mois d’août. Elles ne semblent pas avoir de liens entre elles. La première dégradation touche l’église paroissiale de Moëlan-sur-Mer, où un rideau de confessionnal a été découvert brûlé.
      La deuxième touche la chapelle Notre-Dame de Lanriot, que des jeunes auraient utilisés comme terrain de jeu. Les deux faits ne semblent pas être l’oeuvre des mêmes personnes. L’enquête de gendarmerie a déjà porté des fruits. « Ces événements sont l’occasion de rappeler que pour chaque méfait, il y aura plainte et poursuites », précise le père François Calvez. Une prière de réparation sera dite avant le pardon du dimanche 2 septembre, à la chapelle de Lanriot.

    • dalencourt,
      Les provocations ne sont pas à exclure…
      Dans un petit livre dont je recommande la lecture à tous:
      ” De la FrançAfrique à la Mafiafrique” de Vershave. ( Et tous ses autres livres d’ailleurs), on y apprend “qu’une vingtaine de sociétés françaises de mercenaires recrutent dans les 1500 hommes de la garde de Le Pen, anciens policiers, anciens gendarmes ou anciens paras.”
      Et ceci:
      ” Canal+ a publié un témoignage d’un mercenaire repenti. On l’envoyait faire de coups d’état en Afrique. Quand ils étaient en France, ils surveillaient les opposants africains, voire préparaient leur assassinat. Et quand ils n’avaient vraiment à faire, ils allaient dans les banlieues sensibles incendier des voitures, pour déchaîner aussi l’ethnisme en France”.
      Pour valider “le choc des civilisations” faut ce qu’il faut….

  6. Emission captivante, à voir absolument :
    TSCG & Construction Européenne – 4 Octobre 2012
    Lisandru reçoit Philippe Murer (Forum Démocratique) et Pierre-Yves Rougeyron (Cercle Aristote) au sujet du TSCG et de l’Union Européenne.
    http://rim951.fr/?p=2143

    • @ptitpère, PhiliP et les autres…
      “LA DECOMPOSITION DES NATIONS EUROPEENNES”, “De l’Union euro-Atlantique à l’Etat mondial” de Pierre Hillard, deuxième édition :
      En postface : “En signant la préface du premier et magistral ouvrage de Pierre Hillard – Minorité et régionalisme-, Paul-Marie Coûteaux concluait : il faudra garder à l’oeil ce travail incomparable pour comprendre les évolutions de l’Europe du XXIe siècle, en ce qu’elles ne sont que trop peu prévisibles…
      “En effet, la deuxième moitié du XXe siècle aura été fondée sur un pardoxe. Des générations d’hommes politiques ont parlé de la <Construction européenne<, mais il semble s'agir d'un objectif qui, comme l'horizon, s'éloigne au fur et à mesure que l'on avance, cependant que, avec les année qui passent, on assiste à la déconstruction, à la destruction des nations européennes sans que rien ne vienne les remplacer. On doit donc se demander, hypothèse de plus en plus vraisemblable, si <faire l'Europe< ne consiste pas, en réalité, à en détruire les nations. Le cas de la Belgique, base géographique du système, est, à cet égard, un symbol spectaculaire…………"

    • C’est surtout qu’ils s’en sortent mieux virtuellement, grâce à la planche à billet. Mais le virtuel n’a qu’un temps. La GB est en faillite. La dernière fois, c’était en 1913-1914.

  7. La macroéconomie de KEYNES peut être considérée comme une science exacte à la condition que toutes les parties en respectent intégralement et durablement les principes fondamentaux. Depuis les années 1980, tous ces principes ont été bafoués, il n’en existe plus aucun.
    La libéralisation de la sphère financière a conduit à la variation des taux de change entre les diverses monnaies, à l’assemblage de divers actifs douteux – titrisation – exemple des ignobles subprimes, à la naissance de l’industrie de la spéculation, car le monde de la production (celui de l’économie réelle) n’est plus assez rémunérateur. L’on a artificialisé la valeur des actifs du marché (actions, obligations…) de sorte qu’aujourd’hui plus qu’hier ils sont en totale déconnexion de ce que représente concrètement l’économie réelle.
    Voir cette vidéo très pédagogique : http://www.dailymotion.com/video/xi0yr7_crise-2008-2-financiarisation-de-l-economie_news
    Alors qu’initialement le plan de KEYNES avait prévu tout au contraire de soutenir la production, l’investissement et la redistribution des richesses produites, avec l’intervention réduite de l’État en cas de dysfonctionnement et avec l’intervention d’une cour internationale chargée de réguler les échanges internationaux en cas d’abus de prédominance de la capacité exportatrice d’une nation au détriment d’une autre.
    De nos jours, il n’y a plus aucun équilibre macroéconomique, il ne faut pas se leurrer, c’est un temps bien révolu. La croissance ne sera plus au rendez-vous. Si elle revenait, vu l’enserrement que produisent les liens de sphère financière, elle ne profiterait pas aux acteurs de l’économie réelle.
    Cette condition de dégradation est la triple conséquence de l’avidité humaine montante, de la perte de principes de solidarité, d’altruisme, sur fond de la montée en puissance de manoeuvres organisées par le cartel de la véritable gouvernance mondiale aux commandes de la haute finance.
    Il faut donc s’attendre dans les mois à venir à une dégradation multiforme de la situation économique et sociale de toutes les nations, particulièrement celles de la zone euro, conséquemment à des rebondissements en leur sein.
    Aujourd’hui, il est plus important que jamais de savoir en quoi consiste le plan insidieux qui se profile dans le lit de la désespérance montante des peuples et des nations soumis aux conséquences ankylosantes de la crise majeure… Le livre la ” Face cachée du mondialisme ” répond très précisément à ce type de questions.

  8. 10 bonnes raisons d’être eurosceptique
    Trop souvent, les europhiles fonctionnent sur le registre de l’idéologie pour appuyer leur position. Concevoir un échec politique européen, ça serait admettre que les 40 dernières années ont été une succession de catastrophes (sauf rares exceptions) dans les décisions des États membres. « Ô [nos] tonneaux des Danaïdes » , boulets de l’emploi, de la croissance et de la protection des citoyens : l’esprit européen qui s’est fourvoyé dans le capitalisme mondialisé est devenu aussi tendre que le Code d’Hammurabi . Pour sûr que si nous persistions dans cette voie, l’Histoire pourra être aussi critique envers l’Union Européenne qu’elle peut l’être pour ce texte de loi babylonien. Sous prétexte de préserver la paix, l’Union Européenne est en passe de créer l’enfer des peuples en imposant des règles du jeu non pas sévères (contrairement au texte antique) mais injustes. Face aux 10 arguments les plus fréquents des europhiles, voici 10 réponses (eurosceptiques) appropriées.
    http://ragemag.fr/10-bonnes-raisons-detre-eurosceptique/

  9. Hervé Juvin revient sur les concepts de pays émergents et de BRICS. – En cette fin de 2012, en cette annonce compliquée de 2013, le sujet des émergents, le sujet des BRICS, fait de nouveau l’actualité. Il fait l’actualité d’une manière probablement inattendue qui nous conduit à quelques considérations géo-économiques. De quoi s’agit-il ? Il faudrait rappeler dans un premier temps qu’il s’agit d’abord d’une invention d’économistes, de conseillers en investissement, voire de banques en investissement. Les BRICS ont été inventés par l’économiste de Goldman Sachs, Jim O’Neill ; le concept de “pays émergents” est largement un concept de sociétés de gestion et de gérants de capitaux à l’affut de nouvelles idées suscitant l’intérêt des investisseurs et leur permettant de diversifier leurs allocations d’actifs. La notion “d’émergence”, comme le concept encore plus flou de “BRICS”, reposait très largement sur une notion linéaire de l’Histoire. Enregistré le 11 décembre 2012. © realpolitik.tv
    Considérations géo-économiques sur les concepts de pays émergents et de BRICS http://www.dailymotion.com/video/xw2hkk_considerations-geo-economiques-sur-les-concepts-de-pays-emergents-et-de-brics_news

  10. Bonne Année à toutes et à tous
    Malgré le flot d’informations négatives, il en est une que nous devrions conserver à l’esprit :
    Brzezinski : une «Résistance Populiste» fait dérailler le Nouvel Ordre Mondial
    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/01/01/brzezinski-une-resistance-populiste-fait-derailler-le-nouvel-ordre-mondial/#comment-150808
    S’ils font mention de cette résistance cela prouve une chose : que cet éveil les enmerde.
    Ca ne fait que commencer, continuons!

  11. Etats-Unis. Plus de 220 arrestations lors d’une opération antipédophilie
    Coup de filet contre la pédophilie. Une opération de police internationale a permis l’arrestation de 245 personnes possédant, diffusant ou produisant des images pédophiles sur internet, a annoncé jeudi 3 janvier à Washington, John Morton, directeur de l’agence américaine de l’Immigration et des Douanes (ICE). Parmi les personnes arrêtées lors de l’opération “Sunflower”, 222 se trouvaient aux Etats-Unis et 23 dans six pays étrangers, dont le Mexique.
    L’opération, qui a eu lieu du 1er novembre au 7 décembre 2012, a aussi permis d’identifier et secourir 123 enfants dont 110 aux Etats-Unis, a précisé John Morton. Parmi les victimes, 5 avaient moins de 3 ans, 9 entre 4 et 6 ans, 21 entre 7 et 9 ans et 11 entre 10 et 12 ans. 70 étaient des filles, 53 des garçons et 23 des enfants identifiés sont maintenant adultes.
    L’agence ICE a également lancé un appel à témoin pour tenter d’identifier des adultes inconnus sur des photos prises il y a 11 ans. En 2012, 1 655 pédophiles ont été arrêtés par les enquêteurs de ICE et 292 victimes identifiées ou sauvées.
    Francetv info avec AFP
    http://www.francetvinfo.fr/etats-unis-plus-de-220-arrestations-lors-d-une-operation-antipedophilie_197241.html#xtor=AL-54

  12. L’eau du robinet ??? un truc intelligent !!!
    Pourquoi s’embêter à porter des packs d’eau si l’eau du robinet est potable chez nous. Testons-la sans bouger de la maison.
    Sujet : Qualité de l’eau ???
    > >
    TESTEZ L’EAU DE VOTRE VILLE !!
    – Il n’est plus nécessaire d’aller en mairie lire le panneau concernant la qualité de l’eau de votre ville.
    -Trouvez votre commune et vous aurez le résultat . . .
    -Très bien fait.
    http://www.sante-sports.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-de-la-qualite-de-l-eau-potable.html

  13. Mais au fait, ça sert à quoi un président
    Lors d’un message télévisé, M. Christofias a affirmé que l’année dernière avait été le théâtre d’une aggravation de la crise économique mondiale. Cette crise a menacé de faire chuter des institutions et leurs valeurs et le taux de chômage, la pauvreté et la privation ont empiré dans toute l’Europe.
    « Il faut reconnaître que les politiques mises en place à un niveau paneuropéen n’ont pas réussi à apporter une solution aux problèmes économiques générés par la crise. Au contraire, elles ont relancé et aggravé le cycle de l’injustice économique et sociale »
    http://www.euractiv.com/fr/avenir-europe/le-president-chypriote-critique-news-516842

    • Il y a aussi d’immenses villes vides construites par les chinois en Angola.
      Manifestement, ils s’attendent à devoir recaser une partie de la population après certains évènements (séismes ? guerre bactériologique ?).
      C’est comme les camps de la FEMA aux USA ainsi que les milliers de cercueils qu’ils entassent en attendant.
      En attendant quoi ?
      Dans mon dernier article, je récapitule les 7 types de guerres qui nous attendent :
      http://legrandreveil.wordpress.com/2013/01/03/2013-annee-de-tous-les-dangers/
      Je crois que c’est terrible à dire, mais les dirigeants savent très bien ce qui va se passer, et savent qu’ “ON” va s’en prendre aux populations.
      Ils ont déjà tout prévu.
      Leur cynisme est sans bornes (leur lâcheté aussi).

  14. Comme le précise Jacques SAPIR (vidéo proposée par BYEURO le 2 janvier)
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uf4qM_2gEpI
    La forte dévaluation de la monnaie japonaise (Yen) aura en 2013 un effet direct sur le prix des produits manufacturés japonais importés en Europe. Avec ces produits plus compétitifs et de très bonne qualité,le commerce en Europe sera confronté au choix des consommateurs attirés par l’image d’innovation et de fiabilité de ces produits. Ce qui aura une incidence directe sur l’objectif de la croissance européenne, vite revue à la baisse.
    Il faudra compter aussi en 2013 avec l’envolée du marché des actions qui bénéficie de l’immense volume de liquidités produites par les opérations de la FED et la BCE destinées à renflouer avant tout les marchés financiers. Cette masse de liquidités aura pour effet de diluer (inflation monétaire) la valeur de toutes les monnaies, avec une mise à mal des devises au cours de cette année. Ce qui va inciter les investisseurs potentiels à privilégier les placements actions plutôt que le milieu de la production de biens de consommation, donc au détriment de l’économie réelle.
    S’ajoute l’envolée du chômage, les chiffres tronqués présentés par tous les gouvernements ne changeront pas la donne sur la baisse de la consommation des ménages, facteur très aggravant sur la croissance, puisque la consommation en est le moteur principal.
    C’est dire à quel point il n’y a plus aucune réalité entre les fondamentaux de l’économie de terrain (réelle) et les mouvements disproportionnés, hautement spéculatifs, que l’on observe dans la sphère financière depuis les années 1990 et la perte des droits à vivre décemment des peuples occidentaux qui en découlent. Les individus n’ont désormais d’autre perspective à moyen terme que de rejoindre le niveau de pauvreté des pays émergents ou sous développés. Quelle frustration pour tout un chacun.
    Ce mal-être, ce manque de perspective, cette condition sociale dégradée, sous peu à son apogée, vont servir plus que l’on pourrait le croire le dessein de la véritable gouvernance mondiale. Reste à savoir sous quelle forme et comment cela va se produire ? Il vaudrait mieux être diligent, perspicace, pour en prendre connaissance, plutôt que d’avoir à subir d’ici peu le plus gros mensonge de l’histoire et l’effet d’annonce qui le caractérisera.

  15. En France, la campagne des Restos du Cœur bat son plein, depuis son ouverture le 28 novembre dernier. Les Restos du Cœur, c’est cette association caritative fondée par l’humoriste Coluche en 1985 dans le but de distribuer de la nourriture aux personnes les plus démunies.
    Mais cette année, le nombre de demandes a bondi de 12%, et ce sont 100.000 personnes supplémentaires qui s’adressent aux Restos, par rapport à l’année dernière, où elles étaient déjà 870.000. « Ce n’est pas une hausse, c’est une explosion », déclare le président de l’association, Oliviers Berthe, dont les propos ont été rapportés par le Dauphiné. « Si les donateurs ne se mobilisent pas, nous ne pourrons pas faire face à la situation », dit-il.
    http://lci.tf1.fr/france/societe/aide-alimentaire-18-millions-d-europeens-sont-menaces-video-7689732.html

  16. Ramzan Kadyrov est le dictateur au pouvoir en Tchétchénie depuis 2007.
    Pour son trente-cinquième anniversaire, le 5 octobre 2011, des vedettes acceptent son invitation pour des montants inconnus : Jean-Claude Van Damme, Hilary Swank, Eva Mendes, Vanessa Mae (celle-ci pour 500 000 dollars, selon la presse locale).
    Un an plus tard, le 5 octobre 2012, Ramzan Kadyrov a de nouveau payé quelques vedettes pour venir fêter ses 36 ans dans la capitale de la Tchétchénie, Grozny.
    Question : combien de dollars le dictateur Ramzan Kadyrov a-t-il payé à Gérard Depardieu ?
    500 000 dollars ?
    Lisez cet article :
    « Gloire à Kadyrov ! » Depardieu célèbre son ami l’autocrate tchétchène.
    Depardieu n’est pas seulement l’ami de Nicolas Sarkozy et de Fidel Castro.
    Le 5 octobre 2012, Grozny a célébré sa fête annuelle, qui tombe opportunément en même temps que l’anniversaire du président de la République et autocrate tchétchène Ramzan Kadyrov, soupçonné de nombreux crimes.
    Invité d’honneur, l’acteur Gérard Depardieu est venu rendre gloire à son ami Ramzan Kadyrov, qu’il célèbre sur cette vidéo :
    « Gloire à Grozny, gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov ! »
    Selon un communiqué de presse officiel tchétchène, le gala auquel assistait Depardieu s’est terminé par une danse caucase au cours de laquelle Kadyrov a dansé quelques pas avec l’autre invitée de marque, l’actrice italienne Ornella Muti.
    Voir la vidéo complète :
    http://www.rue89.com/zapnet/2012/10/22/gloire-kadyrov-depardieu-celebre-son-ami-lautocrate-tchetchene-236434

  17. Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr’un est un ouvrage rédigé en 1549 par Étienne de La Boétie à l’âge de 18 ans. Sa première publication date exactement de 1574.
    Ce texte consiste en un court réquisitoire contre l’absolutisme qui étonne par son érudition et par sa profondeur, alors qu’il a été rédigé par un jeune homme d’à peine 18 ans. Ce texte pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaye d’analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport « domination-servitude »).
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_la_servitude_volontaire


      • Enfin, si l’on voit non pas cent, non pas mille hommes, mais cent pays, mille villes, un million
        d’hommes ne pas assaillir celui qui les traite tous comme autant de serfs et d’esclaves, comment
        qualifierons-nous cela ? Est-ce lâcheté ? Mais tous les vices ont des bornes qu’ils ne peuvent pas
        dépasser. Deux hommes, et même dix, peuvent bien en craindre un ; mais que mille, un million,
        mille villes ne se défendent pas contre un seul homme, cela n’est pas couardise : elle ne va pas
        jusque-là, de même que la vaillance n’exige pas qu’un seul homme escalade une forteresse, attaque
        une armée, conquière un royaume. Quel vice monstrueux est donc celui-ci, qui ne mérite pas même
        le titre de couardise, qui ne trouve pas de nom assez laid, que la nature désavoue et que la langue
        refuse de nommer ?. ..
        Qu’on mette face à face cinquante mille hommes en armes ; qu’on les range en bataille, qu’ils
        en viennent aux mains ; les uns, libres, combattent pour leur liberté, les autres combattent pour la
        leur ravir. Auxquels promettrez-vous la victoire ? Lesquels iront le plus courageusement au combat
        : ceux qui espèrent pour récompense le maintien de leur liberté, ou ceux qui n’attendent pour
        salaire des coups qu’il donnent et qu’ils reçoivent que la servitude d’autrui ? Les uns ont toujours
        devant les yeux le bonheur de leur vie passée et l’attente d’un bien-être égal pour l’avenir.
        Ils pensent moins à ce qu’ils endurent le temps d’une bataille qu’à ce qu’ils endureraient, vaincus,
        eux, leurs enfants et toute leur postérité. Les autres n’ont pour aiguillon qu’une petite pointe
        de convoitise qui s’émousse soudain contre le danger, et dont l’ardeur s’éteint dans le sang de
        leur première blessure. Aux batailles si renommées de Miltiade, de Léonidas, de Thémistocle, qui
        datent de deux mille ans et qui vivent encore aujourd’hui aussi fraîches dans la mémoire des livres
        et des hommes que si elles venaient d’être livrées hier, en Grèce, pour le bien des Grecs et pour
        l’exemple du monde entier, qu’est-ce qui donna à un si petit nombre de Grecs, non pas le pouvoir,
        mais le courage de supporter la force de tant de navires que la mer elle-même en débordait, de
        vaincre des nations si nombreuses que tous les soldats grecs, pris ensemble, n’auraient pas fourni
        assez de capitaines aux armées ennemies ? Dans ces journces glorieuses, c’était moins la bataille
        des Grecs contre les Perses que la victoire de la liberté sur la domination, de l’affranchissement sur
        la convoitise.
        Ils sont vraiment extraordinaires, les récits de la vaillance que la liberté met au coeur de ceux
        qui la défendent ! Mais ce qui arrive, partout et tous les jours : qu’un homme seul en opprime cent
        mille et les prive de leur liberté, qui pourrait le croire, s’il ne faisait que l’entendre et non le voir ?
        Et si cela n’arrivait que dans des pays étrangers, des terres lointaines et qu’on vînt nous le raconter,
        qui ne croirait ce récit purement inventé ?


  18. Or ce tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même,
    pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose,
    mais de ne rien lui donner. Pas besoin que le pays se mette en peine de faire rien pour soi, pourvu
    qu’il ne fasse rien contre soi. Ce sont donc les peuples eux-mêmes qui se laissent, ou plutôt qui
    se font malmener, puisqu’ils en seraient quittes en cessant de servir. C’est le peuple qui s’asservit
    et qui se coupe la gorge ; qui, pouvant choisir d’être soumis ou d’être libre, repousse la liberté et
    prend le joug ; qui consent à son mal, ou plutôt qui le recherche… S’il lui coûtait quelque chose
    pour recouvrer sa liberté, je ne l’en presserais pas ; même si ce qu’il doit avoir le plus à coeur est
    de rentrer dans ses droits naturels et, pour ainsi dire, de bête redevenir homme. Mais je n’attends
    même pas de lui une si grande hardiesse ; j’admets qu’il aime mieux je ne sais quelle assurance de
    vivre misérablement qu’un espoir douteux de vivre comme il l’entend. Mais quoi ! Si pour avoir
    la liberté il suffit de la désirer, s’il n’est besoin que d’un simple vouloir, se trouvera-t-il une nation
    au monde qui croie la payer trop cher en l’acquérant par un simple souhait ? Et qui regretterait sa
    volonté de recouvrer un bien qu’on devrait racheter au prix du sang, et dont la perte rend à tout
    homme d’honneur la vie amère et la mort bienfaisante ? Certes, comme le feu d’une petite étincelle
    grandit et se renforce toujours, et plus il trouve de bois à brûler, plus il en dévore, mais se consume
    et finit par s’éteindre de lui-même quand on cesse de l’alimenter, de même, plus les tyrans pillent,
    plus ils exigent ; plus ils ruinent et détruisent, plus où leur fournit, plus on les sert. Ils se fortifient
    d’autant, deviennent de plus en plus frais et dispos pour tout anéantir et tout détruire. Mais si on
    ne leur fournit rien, si on ne leur obéit pas, sans les combattre, sans les frapper, ils restent nus et
    défaits et ne sont plus rien, de même que la branche, n’ayant plus de suc ni d’aliment à sa racine,
    devient sèche et morte.


  19. Pour acquérir le bien qu’il souhaite, l’homme hardi ne redoute aucun danger, l’homme avisé
    n’est rebuté par aucune peine. Seuls les lâches et les engourdis ne savent ni endurer le mal, ni
    recouvrer le bien qu’ils se bornent à convoiter. L’énergie d’y prétendre leur est ravie par leur propre
    lâcheté ; il ne leur reste que le désir naturel de le posséder. Ce désir, cette volonté commune aux
    sages et aux imprudents, aux courageux et aux couards, leur fait souhaiter toutes les choses dont la
    possession les rendrait heureux et contents. il en est une seule que les hommes, je ne sais pourquoi,
    n’ont pas la force de désirer : c’est la liberté, bien si grand et si doux ! Dès qu’elle est perdue,
    tous les maux s’ensuivent, et sans elle tous les autres biens, corrompus par la servitude, perdent
    entièrement leur goût et leur saveur. La liberté, les hommes la dédaignent uniquement, semblet-
    il, parce que s’ils la désiraient, ils l’auraient ; comme s’ils refusaient de faire cette précieuse
    acquisition parce qu’elle est trop aisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici