L’art de se moquer du citoyen lambda

97

Comment se fait-il que plus nous progressons dans « la crise », plus les statistiques confirment le fossé entre les très riches et les autres ? Il semble de plus en plus évident que le modèle sociétal de demain qui transparaît soit bien une société composée de gens très aisés et une classe moyenne rackettée et côtoyant des gens pauvres, vivant de bons alimentaires et de faibles revenus. Comment s’appelle un tel type de société ? Nomenklatura et pauvres…
marx-2-e419c
Ceux qui profitent de la déconfiture ARTIFICIELLE, ORGANISÉE du système économique, sont aussi ceux qui connaissent l’art d’user des artifices fiscaux pour planquer leur magot dans les paradis fiscaux.
Ceux qui entendent profiter de la mort du système actuel sont les mêmes qui s’amusent à faire intervenir les technocrates de Bruxelles, les institutions supranationales comme le FMI, ou encore les agences de notation, aveugles quand tout allait si bien, quand nous surfions sur les sommets et que d’aucuns criaient DANGER.
Les Etats sont censés défendre les petites gens et les bousculent sur les livrets perlimpinpins qui ne rétribuent rien du tout et dont les dépôts s’évanouiront quand les choses iront un peu plus mal et que le consommateur deviendra « le responsable de la crise ».
Etonnant de voir comme ils ont filé à l’étranger ces experts des marchés, pour ne plus faire que quelques passages en France, sur quelques plateaux télé et RASSURER : tout va mieux aller ! Enfin, ne savez-vous pas que nous sommes en 2013, l’année du SERPENT… le roi du MENSONGE.
Emmanuel Todd a raison quand il dit : « Sous couvert de protéger l’argent des petits épargnants, les marchés, ce sont tout simplement les plus riches jouant avec les Etats ». Tout est dit et ce ne sont pas aux  lecteurs de LIESI ou du blog à qui il faut apprendre ce que valent les responsables politiques de ces mêmes Etats ! Ils sortent de l’Ena, cette école des ânes qui lobotomise des têtes autrefois bien faites et qui deviennent les serviteurs zélés des firmes, Bruxelles et le Marché… pour les plus serviles.

44 Commentaires

    • bonjour a tous.
      Karl Marx etait un Sataniste,il voulait emmener avec lui l’Humanité entiere dans les feux de l’enfer !!
      Antichrist, ce systeme est basé sur le mensonge et l’apostasie

  1. Jusqu’au bout du monde
    Ce brave homme solitaire qui débarque en Corse, dans un pauvre village, ne se doute pas qu’il lui faudra recueillir cet enfant de 9 ans dont la mère vient de mourir et dont il est sans doute le père. Tout son espoir devient alors de trouver, pour l’enfant, cet endroit rêvé où il lui serait possible de s’en défaire ; un endroit où l’enfant resterait, grandirait, mangerait à sa faim, sans souci pour lui, deviendrait un homme. Dans cette longue course à pied à travers les montagnes ou en auto-stop, ils rejettent successivement toutes les solutions qui s’offrent, par goût de la liberté, plus ancré en eux que celui de la sécurité. Ce sentiment commun les rapproche peu à peu confusément et, après bien des incidents, c’est ensemble qu’ils décident d’affronter la vie et ses lendemains incertains.
    “Jusqu’au bout du monde est un film d’amour aventureux futuriste sous forme d’enquête sur les routes du monde.” (W. Wenders) C’est un film qui mêle les genres (road-movie, thriller, anticipation, fable écologiste, romance) dans une histoire complexe et futuriste, “témoignant des mutations de notre environnement quotidien, de l’accélération générale et de la confusion qui en résulte sur les angoisses, les désirs et les espoirs des hommes.” (Jean-Claude Moireau) Un film que certains qualifièrent de “road-movie planétaire”, Wim Wenders ayant parcouru pour le tournage une dizaine de pays (France, Allemagne, Italie, Portugal, Russie, USA, Chine, Japon, Australie)
    Jusqu’au bout du monde
    Realise par: Wim Wenders,
    Annee de production: 1991
    A l’aube du XXIe siecle, alors que la Terre est menacée par un satellite atomique dont on a perdu le contrôle, Claire Tourneur va parcourir le monde à la poursuite de Trevor McPhee dont elle est amoureuse. Pour Wim Wenders, « Jusqu’au bout du monde est un film d’amour aventureux futuriste sous forme d’enquête sur les routes du monde, ou inversement ».
    http://www.filmoviez.com/film-jusquau-bout-du-monde-streaming-2598.html
    http://www.dailymotion.com/video/x4r6j8_wim-wenders-until-the-end-of-the-wo_shortfilms#.UOfs87Y65pc

  2. Satellite en perdition, pile atomique…etc…
    pas très encourageant tout çà…
    En janvier 1978, le satellite espion soviétique Cosmos 954 s’était écrasé près du lac des Esclaves dans le Grand Nord ca­nadien où plusieurs débris furent retrouvés. Cinq ans plus tard, l’un de ses successeurs (Cosmos 1402) se désintégrait dans l’atmosphère au-dessus de l’océan Indien, mais des traces de son plutonium furent détectées jusque dans la neige tombée en Arkansas (États-Unis)…
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/01/29/01008-20080129ARTFIG00244-un-satellite-espion-americain-va-bientot-s-ecraser.php
    http://actualites.forum.orange.fr/messages/index/121215/le-debat-sur-le-nucleaire-relance-guide-pratique-de-la-contamination-radioactive-de-l-atmosphere.html

  3. Chine : objectifs de la construction des « villes fantômes » ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/01/04/chine-objectifs-de-la-construction-des-villes-fantomes/
    réponse >> de “Nevenoe” 5 janvier 2013 à 9 h 06 min
    la vérité est plus terre à terre : la Chine doit son essort économique à ses grands travaux, à l’exemple des Etats Unis et de l’Allemagne dans les années 30 pour relancer l’économie.
    Le problème est que les Chinois misaient sur le commerce extérieur pour prendre le relais et ainsi ils pourraient stopper ces travaux.
    Leur balance commerciale est plombée par les taux de change, le coût des matières premières ainsique la baisse de la demande pour cause de crise économique.
    La dessus ajoutez une bulle immobilière qui fait que les investisseurs chinois tendent à se détourner de l’industrie au profit de la spéculation et vous avez l’explication.
    La Chine se voit aujourd’hui contrainte de continuer ces grands travaux, quitte à ce que ces villes soient vides, faute de quoi le chateau de cartes s’effondre.
    Je pense que cela va arriver et que ça n’est qu’une question de temps.
    En tout cas si cela se produit la Chine devar faire face à de gros boulversement politiques.
    Cette politique à commencéen 1989, tout le monde se souvient des évènements de Tian’anmen.
    On nous a présenté ça comme une exigence de démocratie.
    La vérité est que la Chine avait entamé la libéralisation de son économie qui a provoqué une forte inflation et c’est contre cela que les étudiants manifestaient prinicipalement.
    Il dénonçaient également la corruption et le népotisme, en fait ils entrevoyaient ce que la Chine est devenue.

  4. La loi Pompidou de 1973 : le fiasco des anti-libéraux !!!! ??????
    http://www.dailymotion.com/video/xwd40v_loi-pompidou-de-1973-le-fiasco-des-anti-liberaux_news
    De Marine le Pen à Pierre Jovanovic, d’Alain Soral à François Asselineau, d’Etienne Chouard à Nicolas Dupont-Aignan, de Jean-Marie le Pen à Michel Drac, tous ces anti-libéraux primaires se sont royalement plantés sur la loi Pompidou de 1973. Et ce sont des anti-libéraux qui le confirment, Magali Pernin et Lior Chamla. En fait les anti-libéraux qui se disent anti-système ont fait là un très beau cadeau au système, et se sont ridiculisés tout seul. Avec des résistants pareils, même pas besoin de collabos… Leur but était simple : faire croire que l’Etat obèse n’est pour rien dans la dette explosive de la France. Perdu…
    http://www.enquete-debat.fr/archives/la-loi-pompidou-de-1973-le-fiasco-des-anti-liberaux-91798

    • Oui bien sûr emprunter auprès de Banques privées à des taux d’intérêts fluctuant au gré des humeurs des Agences de notations au lieu d’emprunter à 0 ou 1% à une Banque Centrale Publique ( et non privée comme la FED), est totalement neutre dans les Finances Publiques…
      Quand Michel Rocard dévoile le pot aux roses…
      Ecrivain et juriste.
      Fin décembre, au micro d’Europe 1, dans l’émission « Médiapolis », Michel Rocard fut l’auteur de déclarations on ne peut plus intéressantes qui, malheureusement, ne furent pas l’objet de reprises dans les autres médias.
      Le propos de Michel Rocard est le suivant : la réforme de la Banque de France de 1973 a interdit que celle-ci prête à l’État à taux zéro. L’État est donc allé emprunter avec intérêt sur les marchés privés. Si nous en étions restés au système précédant, qui permettait, répétons-le, à la Banque de France de prêter à l’État à taux zéro, notre dette serait de 16 ou 17 % du PIB, soit bénigne.
      Les deux journalistes chargés de l’interviewer ne réagirent pas, comme si Rocard avait dit là une banalité. Pourtant, il venait de leur dire que tous les fameux « sacrifices », prétendument inéluctables, auxquels le peuple français devait consentir, ou encore la rigueur imposée par le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), n’étaient pas une fatalité mais la résultante d’un choix de politique de dette. Et d’ajouter que, contrairement à ce qui est véhiculé depuis des années dans les grands médias, la France n’avait pas vécu « au-dessus de ses moyens » mais qu’elle avait dû débourser, au titre d’un simple jeu d’écriture, alors qu’aucune nécessité économique ne l’exigeait, des centaines de milliards d’euros constants au profit des marchés financiers. Il leur disait encore que la crise des dettes souveraines était parfaitement artificielle et qu’il suffirait de revenir à la création monétaire publique pour qu’elle soit réglée sans heurt. Mais nos journalistes, disions-nous, ne bronchèrent pas.
      Michel Rocard, en revanche, se moque un peu du monde quand il affirme que la loi de 1973 fut simplement adoptée pour « imiter les Allemands », comme si l’objet de cette loi était de limiter l’inflation. Non. Cette loi a simplement permis de créer un marché interbancaire des obligations d’État. Contrairement aux thèses libérales vieillottes, les marchés ne naissent jamais « spontanément ». Ils sont des créations politiques ad hoc, comme, par exemple, le marché des devises, résultant de la mise en place du système de change flottant.
      On peut également déplorer que Michel Rocard ne nous ait pas dit pourquoi il ne tenta pas, du temps où il était Premier ministre, d’abroger cette loi « stupéfiante » selon ses propres dires et pourquoi le sujet est aujourd’hui encore tabou.
      Mais ne soyons pas trop dur avec Michel Rocard. Reconnaissons-lui d’avoir mis un terme à la conspiration de silence et de l’ignorance qui sévit depuis des décennies dans la classe politique française.

      • Alain,
        Rocard a expliqué pourquoi il fallait accepter ce nouvel état de fait: ” Parce qu’à ce moment là, c’était la mode”.
        Voilà, pour être “branché”, à la mode, il fallait laisser les Etats emprunter aux banques privées.
        Quand on pense que Rocard est sans doute un des moins cons de la bande, ça laisse rêver sur le niveau de compétence des autres…..

    • @ Elle court, elle court, la rumeur …
      http://www.enquete-debat.fr/archives/la-loi-pompidou-de-1973-le-fiasco-des-anti-liberaux-91798
      La plupart des intervenants sont des imbéciles , la vidéo un travail de larbin collabo.
      C’est très triste.
      Mais pour que la propagande commence à se déchainer sur le net à ce sujet afin d’enfumer la population signifie aussi que le seuil significatif de personnes éveillées à l’arnaque de la création monétaire rothshildienne privée est franchi.
      La dette est virtuelle , constituée d’argent inventé par les banques privées.
      Une banque centrale publique aurait fait exactement la même chose gratuitement et il n’y aurait aucune politique d’austérité ni vente des biens nationaux comme on le voit dans tous les pays signataires de l’article 123 du traité de Lisbonne pour payer cette escroquerie.

    • Leur seul tord en dénonçant la loi de 73 c’est d’exagérer sur le fait qu’elle interdit que l’état se refinance à 0%. J’ai l’impression que cette loi à simplement autorisé le fait de pouvoir emprunter sur les marchés (cartel de banques), ce qui finalement est pire car ce sont nos élus qui ont fait ce choix de passer d’un robinet public a un robinet privé en toute conscience (soit disant pour limiter l’inflation…).
      Dans tout les cas le traité de Maastrich (art 104) est TRES clair sur le sujet, il INTERDIT à l’état de se refinancer (à 0%) aupres de sa banque centrale.
      Comment faire de la désinformation… par un montage vidéo de merde propagé par le site enquete et débat dont on connais l’orientation.
      PERSONNE ne peut nier les conséquences, TOUS les état sous tutelle bancaire sont dans ce systeme ignoble et cela coûte 50 Milliard € tous les ans aux français (la somme de l’impot sur le revenu), rien qu’en intérêts…
      Dans le cas du japon, ou les japonnais détienne leur propre dette il s’agit du meme phénomène de concentration de la richesse, ou les plus riches prêtent à l’état et le remboursement se fait par l’ensemble de la population.

  5. ‎100 millions de $ transférés illégalement depuis le WTC le matin du 11 Septembre
    Dans les heures précédant les attentats du 11 Septembre, les ordinateurs installés dans les tours ont enregistré un flux de transactions anormalement élevé en taille et en volume. Plus de 100 millions de dollars auraient été transférés illégalement selon l’évaluation de l’expert Richard Wagner de la société Convar, une société allemande spécialisée dans le recouvrement de données qui fut chargée d’extraire les informations contenues sur les disques durs retrouvés dans les décombres du WTC.
    Commencées dans la nuit du 10 au 11 septembre, ces opérations se sont intensifiées au petit matin du 11 et se sont poursuivies alors même que les tours en flammes étaient sur le point de s’effondrer.
    Peter Henschel, le directeur de Convar déclarera à l’agence de presse Reuters :”On soupçonne que l’information sur les attaques a été obtenue par des initiés qui l’ont utilisée pour envoyer des ordres et des autorisations de transactions financières […]” (Reuters, 17 décembre 2001).
    L’objectif des « spéculateurs criminels » – c’est ainsi qu’un expert financier les qualifie- était d’accomplir un crime parfait : « Ils croyaient que les enregistrements de leurs transactions ne pourraient pas êtres récupérés après la destruction des systèmes centraux » affirme l’expert Richard Wagner de la société Convar (Reuters, 17 dec 2001)
    Les indices recueillis par Convar qui tendent à confirmer qu’il y a bien eu délits d’initiés sont depuis lors maintenus sous embargo. Plus rien ne filtre désormais, et l’on comprend mieux pourquoi lorsqu’on découvre que cette compagnie allemande travaille depuis 15 ans déjà pour la police fédérale allemande ainsi que pour … l’armée américaine !
    Convar a accepté de coopérer étroitement avec le FBI qui s’est efforcé de clore au plus vite ce dossier, un dossier par ailleurs totalement ignoré par la Commission d’enquête du 11 Septembre.
    Extrait de Zembla TV, le 9/10/2006
    http://youtu.be/iRjyqmcmlGc

  6. Hasard ou coïncidence ce séisme en Alaska!!?: simulation d’effondrement de la normalité ou de perturbations systémiques.
    Pour information, en sus de la création en 2008 en Norvège d’une Banque de réserve mondiale
    de Semences (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_mondiale_de_semences_du_Svalbard),
    Les USA…je dirais plutôt les initiés Sionistes sont en train de mettre en place depuis l’automne 2012 en Alaska une installation de stockage alimentaire, de produits de première nécessité à grande échelle ainsi que des unités de purification d’eau et générateurs dans 2 villes possédant des bases militaires sur Anchorage et Fairbanks en vue d’une grande catastrophe naturelle…
    (http://www.businessweek.com/ap/2012-08-29/remote-alaska-to-stockpile-food-just-in-case)
    Les élites tentent de constituer leur arche de Noé en prévision de notre effondrement civilisationnel à venir… Nous voilà rassuré n’est-ce-pas?

  7. Il semble de plus en plus évident que le modèle sociétal de demain qui transparaît soit bien une société composée de gens très aisés et une classe moyenne rackettée et côtoyant des gens pauvres, vivant de bons alimentaires et de faibles revenus.
    Cela devient clairement comme aux états-unis, soit on est pauvre, soit riche, il n’y aura bientôt plus de classe dite moyenne

  8. Prince Bandar à Al-Nosra : “Liquidez les commandants de l’ASL”!!
    IRIB- Selon les sources syriennes, le puissant chef des services secrets saoudiens, le prince Bandar Sultan, a ordonné aux terroristes du Front Al-Nosra de liquider les membres de l’ASL pour prendre le commandement de la totalité des milices qui agissent, en Syrie.
    “Bandar Sultan a décidé de placer, sous le même commandement, les Qaïdistes et les déserteurs syriens, d’où son appel, à l’adresse des égorgeurs de Nosra”, mais Bandar est encore allé plus loin” Tout chef de milice, qui ose désobérir au Front Al-Nosra sera tué”!! Ces recommandations marquent, semble-t-il, un tournant, dans la guerre terroriste menée par l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie contre la Syrie. L’élimination des Syriens et leur rempalcement par des terroristes arabes est, désormais, une étape que Bandar veut franchir.

    • @ lodela971
      …L’élimination des Syriens et leur remplacement par des terroristes arabes est, désormais, une étape que Bandar veut franchir….
      Alors la “libération” de la Syrie se fera sans syrien.
      Mais que fait l’ONU ?
      Étonnant non ?

  9. L’ENA, CETTE FAMEUSE ECOLE QUI FABRIQUE SON INVERSE : E N A = A N E
    L’ENA est une école prestigieuse, selon ceux qui en sortent.
    Pour tous les autres, c’est un sinistre ramassis d’escrocs, de crétins et de bons à rien.
    Il faut hélas reconnaître que tous les énarques connus correspondent généralement au descriptif ci-dessus.
    Cet établissement, qui se donne le titre d’école pour sauver les apparences, doit plutôt être assimilé à une secte particulièrement dangereuse.
    L’enseignement qui y est pratiqué est l’apprentissage de l’enrichissement personnel par techniques malhonnêtes, et l’expression par la « langue de bois ».
    Certes, les énarques tentent de faire croire qu’ils étudient des techniques de gestion de ola nation, mais il suffit de constater leur incapacité pour ne pas douter de leur totale nullité. Le problème est que ces parfaits crétins occupent les places les plus élevées de la nation tant sur le domaine public (administrations), que privé (grosses entreprises) ;
    Il faut reconnaître une chose, c’est qu’il suffit de très peu de temps à un énarque à qui l’on confie la direction d’une entreprise florissante pour la mener au bord de la faillite, quatre à cinq années suffisent généralement.
    Le problème est que ces prouesses coûtent très cher au contribuable et entraînent dans les entreprises de nombreuses suppressions de postes.
    Quant aux énarques coupables, ils perçoivent des indemnités énormes et retrouvent vite un emploi grâce à leurs relations et au copinage…
    Quelques exemples : CREDIT LYONNAIS, VIVENDI, FRANCE TELECOMS, ALSTOM, LA SOCIETE GENERALE.
    CREDIT LYONNAIS
    Le Crédit Lyonnais fut longtemps une banque sans histoire. Et puis, un jour, le gouvernement en place nomma à sa tête un copain énarque, Jean Yves Haberer, un crétin notoire qui, en cinq ans, réussit à mener cette banque florissante tout près du dépôt de bilan.
    Certes, cet escroc fut questionné par la justice pour extorsion de fonds, faux bilans financiers, etc. Mais il n’en reste pas moins que ce sinistre individu, protégé par les politiciens, a couté 150 milliards de francs aux contribuables (francs lourds, bien entendu) !
    Il ne faut pas oublier de préciser qu’après son licenciement du Crédit Lyonnais, il fut nommé par le gouvernement : Président du « Crédit National ». Vous pensez que c’est un gag ? Non, c’est malheureusement réel !
    VIVENDI
    Après divers parachutages en entreprises, Jean Marie Messier, J2M devenu au fil du temps J10M (Jean Marie Messier, Moi-Même, Maitre du Monde, Meilleur Magouilleur, Minable Margoulin), s’est vu confier par les copains la Présidence de VIVENDI.
    En un temps record, il parvenait à mener cette entreprise prospère au bord du dépôt de bilan, avec un passif de 30 milliards d’euros !
    Il était contraint de démissionner, était mis en examen mais versait une caution de 1.350.000 euros, une broutille pour lui.
    Ensuite, il réclamait une indemnité de licenciement de 20 millions d’euros…
    A son départ, l’entreprise VIVENDI était ruinée.
    Un nouveau « copain », Jean René Fourtou est nommé.
    Il s’empresse alors de se gratifier de 1 million d’options à un cours ridiculement bas. Résultat : dix-huit mois après son arrivée, il a réalisé une jolie plus-value de 7 million d’euros !
    Pendant cette période, le cours de l’action a chuté de 75 % !
    Incroyable, mais vrai !
    FRANCE TELECOMS
    Michel Bon, un énarque bien connu dans le monde des affaires sous le pseudo de « Bon à rien », brillait par sa nullité dans toutes les entreprises où il état placé par ses anciens camarades d’ENA.
    Il passa ainsi chez « Carrefour », comme PDG, poste qu’il occupa assez peu, l’ensemble des cadres ayant envoyé une lettre exigeant son renvoi car il risquait de faire couler rapidement le groupe… Puis il fut nommé Président de l’ANPE où il brilla par son incroyable nullité…
    Finalement, son copain d’ENA, Alain Juppé, conscient de son incurable incompétence, le nomma PDG de France Télécoms.
    Ce bon à rien, qui s’octroyait un salaire de 50.000 euros par mois, a réussi à mener l’entreprise au bord du dépôt de bilan avec une perte nette de 8,28 milliards d’euros, et un endettement de 60,7 milliards d’euros. L’action qui valait 28 euros en 1997 tombait à 6 euros…
    Après ses prouesses, Michel Bon a été nommé Président de « ‘L’Institut de l’Entreprise »…
    ALSTOM
    Alstom (ex Alsthom), 120.000 salariés, était un fleuron de l’industrie française. Premier ou seond rang mondial dans les centrales électriques, le matériel ferroviaire (TGV, métros), et la marine (paquebots).
    La direction était assurée par Pierre Suard, extrêmement compétent, qui sut développer considérablement l’entreprise. Mais Suard avait un défaut impardonnable : il n’était pas énarque !
    Une campagne de dénigrements et calomnies fut orchestrée par l’énarchie gouvernementale qui aboutit à la mise en examen de l’intéressé…
    Peu après, en 1988, un énarque, Pierre Bilger était parachuté par copinage…
    Celui-ci faisait alors preuve d’une incompétence rare !
    Il s’empresse de faire rentrer dans l’entreprise des petits copains d’école, la plupart des individus mal famés, à la recherche d’un emploi mirifique !
    Il embauche ainsi :
    Philippe Jaffré, énarque ancien Président d’Elf et condamné pour escroqueries diverses,
    Loïc Le Floch Prigent, énarque ancien patron d’Elf lui aussi, condamné lui aussi, et prend pour Lieutenant Georges Chodron de Courcel qui, par coïncidence, porte le même nom que Bernadette Chirac, née Chodron de Courcel… Bref, du beau monde…
    Et un jour, c’est la surprise ! On découvre subitement qu’Alstom est au bord de la faillite avec une dette de 5,3 milliards d’euros. Le cours de l’action est passé de 32 euros à moins de 1 euro en deux mois !
    Pierre Bilger est licencié avec un chèque de dédommagement de 5 millions d’euros, rendu entretemps. (Ces gens-là ne passent pas par l’ANPE)… Bof, c’est le contribuable qui paye !
    Il est certain qu’à la lecture de tels avantages, on peut être tenté de devenir énarque soi-même ! Mais, autant il est aisé d’entrer à l’ENA avec du piston, autant c’est difficile sans une lettre d’introduction…
    LA SOCIETE GENERALE
    C’est tout nouveau, ça vient de sortir.
    Daniel BOUTON, énarque, inspecteur des finances, directeur d’une banque qui vient de subir 7 milliards d’euros de pertes, 2 Mds suite à des spéculations sur des produits dérivés et 4,9 Mds par « la faute d’un employé indélicat », est toujours en place.
    Ce monsieur renonce a son bonus 2007 et son salaire jusqu’en juin pour aider à redresser la Banque ! 0,25 % du montant de la perte subie par la banque ; ridicule, dérisoire !!
    Son salaire 2006 : 3,4 millions d’euros !!
    Il aurait vendu en 2007 pour 7 millions d’actions de sa banque; ses plus-values potentielles sur stock options détenus en 2007 = 58 millions d’euros, etc. etc.
    Responsable ……… sans doute ? Coupable ……. De rien !
    Dans l’affaire de la Sté Générale, il est curieux de lire dans la presse que le directeur de la directeur de la Banque, le directeur de l’Autorité des Marchés Financiers et le Directeur de la Banque de France, tous les trois énarques, étaient au courant du « trou » depuis le dimanche 20 janvier.
    L’affaire n’a cependant été rendue publique que le 24 janvier … Cherchez l’erreur !!
    A QUOI SERVENT LES ENARQUES ?
    En ce qui concerne leur utilité pour la nation, la réponse est claire : ils ne servent à rien. Leur unique préoccupation est l’enrichissement de leur famille et de tous les proches et copains. Ceci est admis depuis longtemps et se vérifie quotidiennement.
    L’une des seules choses enseignées à l’ENA est la « langue de bois » qui permet de répondre à toutes les questions en formulant quelques généralités hors sujet. C’est très utile pour ne pas avoir à donner son propre avis et pour détourner la conversation de son idée de base.
    L’enseignement qui leur est prodigué dans la secte ENA est entièrement orienté dans ce sens. Ils apprennent à mentir en gardant la tête haute et en affirmant leur intégrité. Certes, leurs multiples forfaits les conduisent souvent à l’inculpation, mais une justice trop souvent servile et à leurs ordres a pris l’habitude de les blanchir en prononçant des non-lieux…
    Certains vont même jusqu’à faire voter des lois interdisant toute poursuite judiciaire à leur encontre à la fin de leur mandat, ceci au grand dam de quelques politiciens intègres, non énarques, écœurés par toutes ces pratiques scandaleuses !
    C’est ainsi qu’on voit des politiciens soutenir la cause des dictateurs et tyrans contre la rébellion de peuples désespérés, en envoyant des troupes pour aider les dits dictateurs, sachant bien que quelques chèques de remerciement arriveront à leur nom dans des paradis fiscaux…
    L’action néfaste des énarques est catastrophique.
    Depuis la création de l’ENA par un certain Michel Debré, la France a perdu sa richesse et ses valeurs morales.
    La maffia énarque mis la main sur tous les postes clés des secteurs publics et privés, et se livre à un pillage systématique.
    C’est ainsi que, petit à petit, la France est devenue un pays sous-développé. Pour compenser toutes les richesses volées sans vergogne, l’énarchie emprunte constamment à l’étranger, ce qui augmente indéfiniment la dette extérieure du pays !
    Un ménage honnête et sensé gère son budget et sait surveiller ses dettes. Le tout est d’avoir quelques notions de gestion.
    Pour ce qui est des énarques, la seule gestion qu’ils connaissent est celle de leurs affaires
    privées. Non seulement ils ne se soucient pas de rembourser la dette, mais ils empruntent chaque année pour payer les intérêts !
    Un Président a même répondu à quelqu’un qui se souciait de cette dette, qu’il suffisait de vendre un peu d’or des réserves de la Banque de France, sans savoir que ces réserves représentent seulement 15% de la dette !
    Et un premier ministre a dit qu’au besoin, on vendrait les trésors du musée du Louvre ! Inutile de dire qu’ils sont tous les deux énarques !
    Mais cette fameuse dette, dont on évite de parler, quel est son montant ?
    A la fin de l’année 2007, elle était de 1.200 milliards d’euros ! C’est-à-dire environ 19.000 euros par français, ou encore près de 125.000 francs (lourds). Un couple avec 3 enfants doit donc 95.000 €, soit 625.000 francs à l’étranger !
    Voilà où l’incompétence, la filouterie et la connerie des énarques a mené la France !
    Et cette racaille ne cesse de proliférer impunément !
    Il est triste de voir un pays riche et prospère comme la France, réduit par l’ENA (créée en 1945) à l’état de pays sous-développé et ruiné, ridiculisé aux des pays voisins. La France, qui tenait le premier rang en Europe, est maintenant bonne dernière !
    Tout cela, les énarques s’en moquent éperdument, ils ont des richesses largement suffisantes pour s’assurer un train de vie fastueux pour eux-mêmes et leur descendance ! Ce n’est pas eux qui rembourseront la dette qu’ils ont créée, c’est le dernier de leurs soucis …
    Pauvre France !
    Mis à part cette technocratie complètement déconnectée des réalités de la vie de leurs concitoyens, qui appelle à la moquerie. Il reste que les conditions socio-économiques dans lesquelles se trouvent actuellement toutes les populations occidentales ne sont rien de réellement difficile à supporter par rapport à ce que leur réservent les lois et les règles élaborées par les membres du cartel.
    Le type d’existence qu’ils entendent imposer à toute l’humanité n’a aucun équivalent dans le passé de l’histoire humaine. Il est donc essentiel de réunir les éléments d’étude pour savoir en quoi cela consiste précisément.
    La réponse satisfaisante ne dépend pas des capacités intellectuelles, car ni la perspicacité de quelques-uns pour analyser les diverses ondulations, le relief, de la scène mondiale, ni l’imagination la plus fertile au monde, ne peuvent entrevoir distinctement cette vie à venir.

    • Crisemajeure,
      Pour avoir une vue plus complète des entreprises dont vous parlez, vous devriez lire ” Argent public, fortunes privées” d’ Olivier Toscer . ( Ne vous adressez pas à la FNAC, où ce livre est déclaré épuisé, car il contient de vives critiques sur le proprio de la FNAC).
      Les incompétences des énarques n’ont pas été perdues pour tous le monde….. , sauf pour le contribuable.
      Et pour faire bonne mesure, lisez (ou relisez) ” Mitterrand et les 40 voleurs” de Montaldo, sur les finances du PCF et du PS. Vous verrez que la corruption et l’incompétence sont largement répandues dans notre beau pays….

      • Bonjour Fifibrindacier, un pseudo solide en somme,
        Ce commentaire fait en sorte de se fondre dans celui de LIESI, c’est pourquoi il citait l’incompétence notoire de ces gens se considérant comme une élite. Toutefois l’activité conduite se rapporte essentiellement au mondialisme. Voir crisemajeure.fr Cordialement à vous

  10. http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/emprunts-etudiants-la-nouvelle-bulle-qui-menace-les-etats-unis/article-4000229313119.htm
    Une societé qui s’effrondre et qui ne passera par l’an 2478. Une societé qui devra faire la guerre pour retarder son echeance.
    les usa sont piloté par le gemeaux. le gemeau a comme symbole mercure qui est jeune entreprenant.
    quand la lune est en gemeau je peux me mettre en guerre.
    Ce peuple avec des Ames jeunes et brutes est l’antéchrist.
    les anglais sont sous la domination de la constellation du belier, ils sont donc belliqueux et irritable.
    Pour GAGNER , Il faut combattre le mal par le mal Decryptage.
    il faut combattre le mal cad l’esprit de l’air représenté par venus ou definti comme lucifer et donc comme le principe feminin du feu car lui seul , jamoux impetueux mais puissant peut vouloir prendre la place du feu. il represente donc la femme.
    Ce mal est la croix du christ chretienne composé a son sommet de la maison8 (mort) et ayant comme signe le scorpion,ce serpent qui s’enroule et a son opposé la maison 3. son bras gauche la maison12 l’ennemi et a droite sa maison 6 le siege des maladies.
    il faut combattre ce mal par le MALE, le principe en essence cad a dire la croix hortogonale maison 1 7 10 et 4.
    Avez vous compris le sens de combattre le mal par le MALE???????
    Voyant donc la croix dite du christ je m’impose un autre de signe de croix mais leur forme n’est pas la meme.
    Ces 2 croix se construise selon le concept de la construction d’un carré inscrit dans un triangle isocele avec un triangle en haut et un en bas contenant le carré cette terre qui nous fait vivre.
    Ces 2 croix n’ont pas le meme centre d’origine et si on s’amuse a poser ces 8 bras selon le nombre des maison et en prenant l’orient agauche comme point de depart, vous dessinerais si vous prenez le meme point d’origine la croix hindou et si vous decalez le centre la meme croix hindou ( pas celle du svatika, mais celle que l’on trouve sur les poteries anciennes).
    Cette double croix dessiné est donc = a la croix du christ +le signe de la croix.
    Allons plus loin, le valeur peut etre ecarté si la maison de l’ami la 11 est bien disposé. reliez donc cette maison dans la figure geometrie du mal feminin et de la croix du christ vous aurez dessiné le chiffre 7. Et oui vous avez de la chance et vous survivrez.
    les 7 ans de malheur sont saturne voyangeant dans la maison 11( et bloquant votre chance),puis la 12 valorisant votre ennemi et enfin glissant dans votre maiosn & votre ascendant et pertubant vos sens . Au total quelques 29 mois*3= 87 mois soit 7ans de malheur.
    la culture hindou et la culture chretienne utlise donc la meme source. le meme livre de savoir et il doit en etre de meme pour la culture chinoise et arabe..
    .°.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici