Sont-ils devenus fous ?

116

Suite au dernier discours prononcé par le président syrien Bachar el-Assad, voici le commentaire de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères : “On savait que Bachar était l’assassin de son peuple, on constate en écoutant son discours lamentable qu’il est en plus sourd et aveugle”. “Le meilleur vœu qu’on puisse formuler pour la Syrie en 2013, c’est qu’elle soit débarrassée de son dictateur.” Quand on a trempé dans le scandale du sang contaminé, ne devrait-on pas faire profil bas ? Quand on représente la France, ne devrait-on pas faire passer les intérêts de la nation avant ceux de la cause sioniste ? Doit-on rappeler à L. Fabius, un autre chantre des droits de l’hommiste, qu’il existe un camp de concentration à ciel ouvert tout près d’Israël ? Et que dire de ces politiciens UMP PS qui condamnent les Français à la pauvreté au motif qu’ils mettent en place des mesures d’austérité pour satisfaire les dictateurs des marchés ?
Que dirait cet adulateur de la démocratie et des droits de l’homme si l’on souhaitait aux  Français d’être débarrassé des financiers du terrorisme du Moyen-Orient ? Et donc…
Obamasionismeiran
En fait, derrière L. Fabius, les clans sioniste, sunnite et une bande de  fanatiques terroristes en provenance de Libye (après que le sieur Sarkozy ait eu l’autorisation de ses mentors de mettre le pays à feu et à sang) expriment des propos similaires. Reste à savoir qui ordonne à cette clique de politiciens un discours tout préparé.
On attendra la réaction russe. Le Kremlin préfère garder le silence et réfléchir sans doute avant de poser la prochaine pièce sur l’échiquier. Car, est-il besoin de rappeler qu’après la SYRIE viendra le tour de l’IRAN.
En Syrie, si les rebelles contrôlent désormais des zones importantes dans le nord et l’est de la Syrie, l’essentiel de ses points de passage à la frontière turque et un croissant de faubourgs autour de Damas, le gouvernement maintient toujours le contrôle de la capitale, de l’essentiel du Sud-ouest densément peuplé, de la côte méditerranéenne, de l’autoroute qui traverse le pays du nord au sud et des bases militaires dans tout le pays.
Est-il besoin d’ajouter que la France paiera très cher le prix de la trahison ? Puissions-nous revoir un jour de grands responsables d’Etat soucieux de la défense de la patrie et respectueux des vraies valeurs qui ont tout simplement “fait la France”.

34 Commentaires

  1. “Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?”
    (Radio Classique à l’instant)
    Qui ose encore crier, qui est capable d’encore entendre ?

  2. Les interêts de la France ? Voyons voir : La dette française a dépassée les 2 000 milliards d’euros ce matin même à 6 H 37 mn exactement.

    • et si l’on ajoute les postes suivants (à fin 2010) toujours savamment ignorés, on arrive allègrement à + de 3500 milliards :
      + 8,7 milliards d’euros (SAAD)
      + 27,8 milliards d’euros (RFF)
      + 55 milliards d’euros (conversion des 77 milliards de dollars SFEF)
      + 93 milliards d’euros (CADES)
      + 91 milliards d’euros (ACOSS)
      + 20 milliards d’euros (hôpitaux)
      + 4 milliards d’euros (allocations chômage)
      + ,2 milliard d’euros (dette du Cameroun)
      + 1 200 milliards d’euros (retraites fonctionnaires)
      = 1 500,7 milliards d’euros
      (cf. Simone Wapler/Chronique Agora)

    • En 2005, certains l’estimaient déjà à 2000 milliards…
      http://lci.tf1.fr/economie/2005-11/2000-milliards-euros-dette-france-4877654.html
      Qui peut dire ce qu’il en est, et ce qui est compris dans cette estimation qui donne le vertige ?
      Quid des dettes et déficits des différents régimes et organismes publics nationaux ?
      Qui des dettes des villes, des groupements de communes, des départements, des régions ?
      La France est en faillite, que valent les biens de français dans ces conditions, au-delà des débats sur les impôts confiscatoires ?

  3. @crisemajeure
    je suis allé voir votre site, et la promotion de votre bouquin. Une chose essentielle me dérange au plus haut point : Qui êtes-vous ? je n’ai vu aucun nom, ni référence……
    Qui peut acheter un livre sur un sujet aussi sensible que celui que vous traitez sans savoir qui l’a écrit ?!
    Pourquoi cet anonymat (volontaire) ?

    • @ alguay
      Il y a sur ce site une référence à la franc- maçonnerie avec le symbole des damiers
      Ce n’est peut être qu’une coincidence
      “Crise majeure” pourra nous le dire

      • C’est simplement une image pour illustrer tout ce qui se tisse sur et sous l’échiquier (fin de texte – titre du site) dominé par les manoeuvres de fond organisées par les diverses structures aux ordres de la véritable gouvernance mondiale. Voir aussi la réponse faite à alguay.

      • Complément de réponse à lamba : L’étude du mondialisme, comme l’étude du symbolisme ne s’improvise pas.
        L’on peut croire sous l’impulsion du moment trouver des rapprochements de symboles entre d’un côté certains objets, formes… et de l’autre, organisations, rites, mystiques ou occultes, mais qui en fait n’en sont pas.

      • Bonjour Gwendoline
        c’est ce que j’ai pensé en voyant l’illustration de son site car à mon avis ce n’est pas anodin
        C’est pourquoi il serait interessant d’avoir la réponse de “crisemajeure”

    • Votre remarque peut se comprendre. L’intérêt de l’anonymat se rapporte tout d’abord à la forme juridique du livre qui initialement était prévue pour être un essai. Un éditeur (XENIA en Suisse http://www.editions-xenia.com/livres/ ) n’ayant lu que les quatre premières parties du livre l’a qualifié d’encyclopédie du complot mondialiste.
      Bien trop d’éléments inimaginables relatifs à des personnages, des technologies, des pratiques d’initiation, des projets funestes insoupçonnables, sont expliqués en détail par cet ouvrage, ce qui oblige à ce qu’il revête une forme de fiction.
      Au premier chapitre, les personnages de cette ” fiction ” sont des habitants d’une planète lointaine ressemblant à la Terre, qui ont réussi à se débarrasser d’un cartel de lobbyistes qui avaient presque réussi à mettre le chaos sur leur planète… Puis, leur description précise comment ils ont réussi à tout réhabiliter en créant une nouvelle législation, en isolant par l’exil ces lobbyistes. Ce récit agréable et constructif s’arrête brusquement lorsqu’ils constatent à quel point culminant les problèmes de toutes sortes se sont accumulés sur la Terre.
      Enfin, l’auteur est un individu comme la moyenne des autres, la recherche de notoriété n’a aucune forme d’importance, d’ailleurs elle ne transparaît jamais dans l’ouvrage. Ce qui prime c’est le fruit de l’intense travail, des dizaines de milliers d’heures d’un intense travail au profit d’une information capitale en ces temps périlleux qui compte réellement.
      C’est aussi l’appel à une mise en garde contre ce qui se prépare de foncièrement mauvais au détriment de l’avenir des individus, des peuples. De fait, c’est cette puissante motivation d’informer en profondeur à la manière d’un journaliste d’investigation non inféodé à aucune forme d’idéologie, de dogmatisme, qui prévaut sur toute autre considération liée à la personne de l’auteur.
      Bien cordialement.

  4. Le conflit planetaire entre les USA et la Russie est largement le produit d’un dialogue de sourds: l’un joue au poker et l’autre aux echecs; lequel va l’emporter ?

  5. Selon un ex-officier des renseignements français, « la crise syrienne a réveillé l’ours russe… Assad tiendra et notre politique doit changer ».
    D., ex-officier de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure française) parie sur le temps pour rattraper les erreurs commises par le gouvernement français, dans la gestion de la crise syrienne, tout au long de ces deux dernières années. De retour de Beyrouth (il refuse d’avouer s’être rendu en Syrie et y avoir rencontré des responsables de différents services de sécurité), il énumère les erreurs commises par la France :
- Le ralliement à la politique américaine d’alliance avec les islamistes, sans tenir compte des intérêts historiques de la France en Syrie.
- Le renoncement à la précieuse mine syrienne de renseignements que lui fournissaient les services anti-terroristes syriens et qui protégeaient la France du terrorisme depuis de nombreuses années.
- Le pari irréfléchi sur la chute du régime de Bachar al-Assad, un pari qui a réveillé l’ours russe acculé, depuis le précédent libyen, à défendre férocement ses intérêts.
    Il en résulte une nouvelle guerre froide qui met à mal les fragiles intérêts de la France à travers le monde.
- La perte de la coopération stratégique avec la Syrie, en matière de sécurité et de politique au profit d’une situation dont le dénouement est amer dans le meilleur des cas et dans le pire des cas, un immense chaos qui risque de ne pas épargner les rues de Paris dont les banlieues contiennent une forte concentration de populations musulmanes.
Que fait un ancien officier de renseignement français au Liban et à proximité de la frontière syrienne ?
Réponse d’un autre expert des politiques sécuritaires occidentales : « Chez vous, un officier des renseignements à la retraite devient soit un fermier soit un intellectuel soit un commerçant soit un fou. En France, continue l’expert, il devient chercheur, par engagement personnel ou met ses compétences au service de l’un des nombreux instituts ou cabinets d’experts qui offrent leurs services de consultants au pouvoir en place ou à l’opposition ou bien à des parties influentes dans les deux camps. »

    Notre officier retraité A. D., devenu chercheur, estime que la France a commis en Syrie des erreurs stratégiques et stupides, car elle est entrée dans un jeu (contre le régime syrien) dans lequel elle est perdante d’avance et dont les seuls gagnants, s’il en est, sont les Américains. Quant aux pertes, la France en aura la part du lion si le régime triomphe de ses ennemis armés et financés par les pays de l’Otan et des monarchies du Golfe.
À propos de la coopération franco syrienne dans le passé, l’ex-officier français confie : « L’escalade politique entre la France et la Syrie n’est pas un problème en soi, car entre États, il n’y a ni amitié ni animosité éternelles ; seuls les intérêts décident de la nature des relations. La grande perte de la France est la perte de sa coopération sécuritaire avec la Syrie ». Il ajoute : « Les services de sécurité syriens ont épargné à la France, à plusieurs reprises, de terribles catastrophes que des terroristes d’origines arabes s’apprêtaient à provoquer. Seuls les renseignements fournis par les services syriens nous ont permis de les déjouer et de sauver des vies innocentes. »

    La parole est toujours à l’ex-officier :
« Jusqu’aux débuts de la crise actuelle, la coopération continuait encore et des officiers des deux côtés coopéraient étroitement contre le terrorisme international. Mais la stupidité des politiciens français a acculé les services anti-terroristes syriens à mettre fin à cette coopération. Je ne les blâme pas ! Comment peut-on mettre sur la liste des sanctions françaises et européennes un officier (Hafez Makhlouf) blessé lors d’une opération contre des terroristes qui visaient les ambassades française et américaine à Damas ? ! Imaginez quelqu’un qui sauve nos enfants d’une mort certaine, et au lieu de l’en remercier, notre diplomatie le traite de terroriste et le met tel un criminel sur une arrogante liste de sanctions. »
Et de poursuivre : « Hafez Makhlouf et bien d’autres officiers syriens ont mené à bien des missions dont les retombées positives ne se sont pas limitées à la seule Syrie, mais ont bénéficié au peuple français et à d’autres peuples de l’est et de l’ouest. Je ne divulguerai pas un secret en disant que cet homme a reçu les remerciements de grands groupes pharmaceutiques pour avoir démantelé des fabriques clandestines de faux médicaments et pour avoir arrêté de grands trafiquants de drogues qui utilisaient la filière syro-libanaise pour écouler leurs marchandises de mort en Europe et surtout en France. Au lieu de les remercier, nous les avons mis sur la liste des sanctions ! »

    La source française continue : « Nous avons obtenu, grâce à la coopération avec la Syrie, de précieux renseignements qui nous ont conduits à déjouer en 2008 un plan terroriste qui aurait fait des milliers de morts dans le métro de Paris. Les services de renseignement syriens ont obtenu leurs précieux renseignements après avoir arrêté, par le colonel Makhlouf, un groupe des plus dangereux terroristes d’Al-Qaïda dont Aymen el Daher alias Khaled Elkashef, Abdallah Azzam (qui n’a rien à voir avec le célèbre théoricien palestinien, aujourd’hui disparu, qui fut le mentor de Oussama Ben Laden et qui portait le même nom), Ghassan Abou Qassab, Abdelhakim Qassem, Naaman el Mandou, Layth Badran et le plus dangereux d’entre tous, Asaad Hourieh le chef de l’opération avortée du « métro de Paris » qui aurait fait des milliers de morts si elle n’avait pas été déjouée à temps. Cette opération, Al-Qaïda a mis des années pour la mettre au point, et ce groupe a été arrêté sur le chemin de la France, à travers la Syrie et le Liban et son aéroport de Beyrouth. Ils s’y rendaient pour mettre à exécution leur plan terroriste. »
Les officiers des services anti-terroristes français avaient presque élu domicile à Damas. Ils s’entretenaient avec les chefs des services de sécurité syriens. « Ces chefs vont-ils continuer à coopérer avec nous contre le terrorisme qui cible nos civils en France, alors que nous les avons mis sur la liste noire et leur avons interdit l’entrée de notre territoire ? ! », s’interroge cet ancien officier français qui connaît sur les bouts des doigts ce dossier ? « Les politiciens français sont-ils raisonnables quand ils croient qu’ils rendent service aux aspirations légitimes du peuple syrien en soutenant des terroristes, ceux-là même que nous avons combattus côte à côte avec nos homologues syriens ?
    L’État syrien nous a sauvés des attentats terroristes et nous sommes en train de les remercier en finançant des attentats terroristes sur leur territoire ! Est-ce une politique raisonnable ? ! »
Cette analyse désabusée de cet ancien officier français, qui a l’aval d’une écrasante majorité des services anti-terroristes français, finira-t-elle par peser sur les décideurs politiques à Paris et les amener à changer d’orientation avant qu’il ne soit trop tard ?
A cette question, l’ancien officier français répond : « Oui ! Il y a beaucoup de gens raisonnables dans les services français. Ils sont capables de peser sur le cours de l’actuelle politique française à l’égard de la Syrie, surtout après le fiasco du scénario libyen conçu et mis en œuvre par Paris et Londres.
    La position russe finira par conforter le camp des pragmatiques et mettra dans l’embarras les jusqu’au-boutistes qui cherchent à satisfaire les États-Unis. D’autant plus qu’il est devenu clair que le régime syrien tiendra, que le soutien russe au régime n’est pas conjoncturel : il est stratégique, constant et ne changera pas. C’est à nous de changer et il faut qu’on le fasse pour l’intérêt même de la France ».
    http://afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/4596-quand-la-communaute-du-renseignement-se-rebelle-contre-la-strategie-suicidaire-de-la-france-en-syrie.html

  6. Saturne est un cristaliseur chimique, il est un isolant e du reste elle est la derniere planete de notre systeme solaire l’enveloppant et le protegeant malgré tout du cosmos. C’est pour cela que les anciens n’allez pas chercher les autres planetes voisines qui ne font pas parti de la strucutre solaire mais qui doivent faire partie d’un organe plus large.
    Saturne joue donc sur les SENS, il les pertube, fait perdre la raison et le juste equilibre, encore plus dans la balance qu’ailleurs ou l’energie recue de cette constelation est en essence deja équilibrée.
    LEs elites manqueront donc de discernement et leur action seront marqué par leur propre mars et mercure pour faire des coups bas.
    .°.

  7. quand Mercure sera en verseau, la triplicité de l’air sera sous la domination de saturne. les usa sont un peuple qui recoit bcp d’energie de la constelation du gemeau, une energie survoltée qui sera durant 2,5 ans environ sous l’emprise pertubé de saturne dès qu’une planete ami sera en verseau.
    Le feu et l’air se marie ensemble et pourtant ils sont opposés en signe zodiacal. C’est cette notion des extremes qui s’attirent qu’il faut comprendre plutot que de parler d’opposé. si je suis opposé a quelqu’un c’est que j’ai de l’inimitié en global et pas qualité par qualité.
    .°.

  8. je vais vous donner un moyen de comprendre le sens des planetes et leur ordre d’apparition:
    le soleil puis la lune mercure venus mars jupiter et saturne.
    En electricité , le courant passe dans un fil de cuivre lequel est gainé et isolé du reste du monde.
    SOLEIL = L’ EMETTEUR en physique et en medecine joue sur le coeur et le sang.
    La LUNE= Un amplificateur en physique et agit en medecine sur le systeme cellulaire et intercellulaire par accroissement et derecroissement selon le cycle periodique de 29 jours.( cyle des regles de la femme).
    MERCURE= Le TRANSMETEUR en physique et en medecine le communicateur nerveux, le fluide vital qui circule a l’interieur des fibres nerveuses de couleur invisible rose doré.
    VENUS= LA resistance, le coupe circuit en physique et en medecine concerne le systeme glandualaire et immunitaire ( infection- immunisation).
    MARS= LE CONDENSATEUR en physique et en medecie c’est l’exitateur et l’excreteur des glandes.
    JUPITER = LE CIRCULATEUR, la pompe en physique et en medecine c’est le systeme circulatoire sanguin.
    SATURNE =L’ ISOLANT pour ne pas s’electrocuter en physique et en medecine c’est le cristalisateur et touchant la structure osseuse,email des dents.
    Voila pourquoi il existe une relation etroite entre l’homme, la science et l’univers. et voila pourquoi il faut se connaitre soit meme.
    que les medecins , les scientifiques commence dejà par classer correctement leur decouvertes et qu’il applique le protocole de la suite de fibonacci et le monde sera meilleur.

    • La lune n’est pas une planète.
      Les lignes à haute tensions ne sont pas isolées , les caténaires des locomotives non plus , ….
      @Imotus commence déjà par connaitre correctement les découvertes scientifiques avant de les combattres.
      Merci

  9. Tous les mouvements insurrectionnels des pays arabes du Moyen-Orient (Libye, Syrie…) -printemps arabe et les mouvements qui ont suivi – ont été orchestrés par… dans un but précis.
    Cela rejoint l’objectif de la véritable gouvernance mondiale qui consiste en la réunification de tous les éléments qui compose l’actuel système, pour in fine reformer un tout autre modèle sociétal, diamétralement opposé à l’idée que tout un chacun peut s’en faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici