L’Allemagne abandonne la France et se rapproche de la City

266

Est-ce un sourire de façade ou l’expression d’un totale incompréhension de ce qui arrive ?

Prime-Minister-David-Cameron-Attends-The-European-Council-Meetings-In-Brussels
Il y a quelques heures, le cours de l’euro a bondi au motif d’un énième arrangement de dernière minute entre Européens, cette fois sur le budget. Nos lecteurs savent biens sûr que les événements servent de caution à des mouvements programmés sur les changes (ou ailleurs) par des élites qui se jouent des marionnettes paradant devant les caméras des mêmes médias servant les intérêts de l’oligarchie.
Malgré l’accord sur le budget européen et les mines réjouies des politiciens, le constat peut se résumer par « une contraction des ambitions de l’Europe et un basculement des rapports de force au sein de l’UE ».
Dans un précédent article, LIESI évoquait F. Hollande partant en guerre contre l’EURO FORT… sans doute illuminé par le prestige que lui offre (peut-être provisoirement) les militaires au Mali et la visite du vice-président J. Biden à l’Elysée. Désormais, la France est « sur la défensive » dans les négociations.

Adieu à l’Europe fédérale version Hollande

On abandonne peut-être provisoirement le programme d’Europe fédérale pour s’engager dans le programme des YOUNG LEADERS européens sous la coupe ou formatée par les services US : LE LIBRE ECHANGE. Les Britanniques sont ravis et la machine exportatrice allemande soutient le projet depuis longtemps face à des politiques français soucieux de SOLIDARITÉ… tant que les autres paient…
NYLC
En agissant de la sorte, les politiques français nous renvoient automatiquement dans le clan des pays du sud de la zone euro et le verdict se confirme que la France ne sera pas dans le groupe du Nord. Ainsi s’explique l’exigence allemande de récupérer son or de France avant la faillite de ce pays, géré par qui l’on sait et malheureusement soutenu par les adeptes des Livrets rouge, A, etc.,  à gogo.
François Hollande semble le personnage idéalement choisi par les maîtres de la truelle pour aboutir à leur plan de ORDO AB CHAO.. mais aussi dérouler le tapis rouge pour la réalisation des prophéties catholiques (voir les prophéties d’Anne Catherine Emmerich).
Il y a bien eu une cassure. Ce que le cours de l’euro peut exprimer désormais puisque Hollande et ses scribes ont perdu la bataille face à une chancelière Merkel inflexible. Ce tournant s’opère au même moment où le Vatican plie devant Mammon en acceptant la fin de l’ère de la nouvelle Eglise conciliaire (nous ne parlons même plus d’Eglise catholique mais d’Eglise Eclipsée). Désormais, la PERESTROIKA de l’Occident va s’accélérer et l’ancien agent communiste Merkel joue parfaitement sa partition.
Même le Die Welt conseille au gouvernement allemand d’assouplir son partenariat historique avec la France : « Avec une rare détermination, l’Allemagne s’est établie comme le poids lourd des équilibres de puissance en Europe qui sait intégrer le plus grand nombre en restant ouvert de tous les côtés. Effectivement, les intérêts allemands coïncident plus souvent avec ceux de Londres qu’avec ceux de Paris ».
La Bundesbank décide de laisser son or à Londres…

1 COMMENTAIRE

    • @Clavreul;
      Berlin se rapproche de la City et de Washington depuis bien plus longtemps que vous ne l’imaginez. Rappelez-vous du” nein ” opposé à l’offre de la France pour être co décisionnaire du parapluie nucléaire française lors de la campagne contre les derniers essais nucléaires sur Mururoa orchestrée en sous main via Greenpeace par Washington (c’était en 95)….sans compter de l’aide US + Germany pour la reconquête de la Krajina par les alliés historiques des schleus, les croates.
      Mais c’est parfaitement compatible avec un axe Berlin-Moscou.
      Sauf que l’histoire qui a tendance à souvent bégayer nous rappelle certains pactes précurseurs de grands revirements, du style Molotov -Ribbentrop.

      • Et si il y avait bien 2 camps, mais bien plus simple que ceux que l on essait de nous faire avaler…
        Le peuple et les puissants.
        Le reste ne serait que theatre de dupe pour que les puissants arrivent a concretiser leurs objectifs (quels qu ils soient) sur notre dos ?
        Je crois que LIESI nous a fait passer ce message de nombreuses fois.

      • Au travers du Nouvel Ordre Mondial, satan finalise sa rbéllion contre le Seigneur. Dans son immense Amour, le Tout Puissant est prêt à accueillir le peuple déicide. La solution passe par la conversion d’ Israël. Jésus- Christ est le sauveur du peuple d’ Israël égaré tout comme il est le notre.

  1. Les grands vainqueurs du sommet européen de vendredi sont les pays suivants : Autriche, Danemark, Allemagne, Finlande, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni. Ils ont obtenu une baisse de 3 % du budget européen pour la période 2014-2020. Le budget européen sera au niveau minable de 1 % du PIB de l’Union Européenne.
    Et dans l’autre camp ?
    Les vaincus du sommet européen sont la France, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Portugal, tous les pays qui voulaient une augmentation du budget européen. Ils ont perdu. Ils ont perdu la bataille. Et leur défaite est d’abord une défaite de François Hollande.
    Dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 février 2013, David Cameron est apparu comme le chef du camp des vainqueurs : l’Autriche, le Danemark, l’Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas et la Suède se sont tous ralliés à la logique anti-fédéraliste du Royaume-Uni.
    Alors, au milieu de la nuit, ce pauvre Mario Monti a crié contre David Cameron cette phrase historique :
    « On ne peut pas accepter la logique d’un Etat dont nous ne savons pas s’il sera encore membre de l’Union Européenne en 2017 !»
    Et pourtant, oui, ils l’ont fait, les pays européens du nord ont accepté cette logique.
    Et les pays européens du sud ont perdu la bataille.
    Je trouve cette phrase de Mario Monti historique.
    Ce sommet des jeudi 7 et vendredi 8 février 2013 est historique.
    Les bisounours fédéralistes sont en deuil.
    La soi-disant “Europe fédérale” est morte avant même d’être née.
    L’idée européenne est morte.

  2. Votre analyse est plus ou moins douteuse. Certe l’Allemagne et la France affiche ouvertement et de plus en plus leurs différences. Mais l’axe Londres Berlin n’existe pas. Le Docteur Merkel sait pertinament que le patient Anglais est cliniquement mort.

  3. La mortaise d’un nouvel ordre mondial économique et financier est en cours de formation au coeur de l’Europe :
    Les négociations qui ont lieu actuellement entre l’Allemagne et le Royaume-Uni, formalisées par l’accord de grande confiance consistant au maintien de la part du stock d’or allemand entreposé sur sol britannique, concrétisent très probablement les avancées politiques pour la structuration d’un tout nouveau socle économique qui ralliera l’Europe au reste d’un modèle économique occidental entièrement remastérisé.
    Une mortaise mise en place et commandée directement par le cartel nord-américain de la haute finance, selon le plan de la véritable gouvernance mondiale qui consiste à mettre en place les têtes de pont qui permettront de progresser, malgré le terrain érodé de la crise majeure, jusqu’à aboutir à la refonte effective de l’actuel système financier et économique occidental. Tandis qu’en Asie, un autre objectif de même acabit se prépare à grands pas impliquant la Chine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

  4. La France a connu une croissance nulle en 2012
    Le dernier trimestre a été particulièrement mauvais, avec un recul de 0,3% du PIB, annonce l’Insee. Le recul des investissements explique en grande partie cette baisse de la production hexagonale.
    Le PIB français a reculé de 0,3% au dernier trimestre 2012, annonce l’Insee ce jeudi matin.
    Cette mauvaise surprise s’explique par le plongeon des investissements (-1%), en particulier ceux des entreprises (-1,2%). Moins étonnant, compte tenu de la rigueur et des efforts de redressement des comptes publcs, les investissements des admistrations baissent de 0,9%.
    Ceux des ménages sont aussi en repli (-0,8%).
    Autre facteur explicatif, le recul des exportations (-0,6%) était déjà connu, tout comme la résistance de la consommation (+0,2%), bien insuffisante pour rattraper le reste.
    Cette fin d’année très décevante se traduit par une croissance nulle (0%) sur l’ensemble de 2012. Après correction de ses premières estimations, l’Insee note désormais que seul le deuxième trimestre a enregistré une croissance positive (et encore, elle a tout juste atteint 0,1%). La production française a reculé au cours des trois autres trimestres: -0,1% au premier, -0,1% au deuxième et, donc, -0,3% au dernier.
    AFP
    ” Croissance nulle ” ??? L’INSEE, plutôt en recul de 0,4 % non ?
    Avec ces 0,8 % de prévision de croissance pour 2013, il l’a pas l’air ridicule Flanby….

  5. Face a ce feu qui couve depuis 2008, deux interpretations des evenements semblent etre en competition.
    La premiere, celle defendue notamment par les redacturs des articles de ce site, qui veut y voir la mise au jour des artisans (macons? ) d’un monde reve depuis… Oulalah! longtemps. Tres longtemps.
    La seconde, defendue par d’autres auteurs (Cf. LIESI. DE Defensa), qui voient la confrontation de blocs geopolitiques pour la maitrise du pouvoir global et la decadence des puissances actuelles, incapables d’influer sur la marche des evenements.
    Qui vivra verra.

    • Patakes,
      La seconde, c’est le monde des bisounours. Et sur ce site, justement on y croit plus aux bisounours…
      La plus grande victoire de Satan, c’est d’avoir réussi à nous faire croire qu’il n’existait pas.

      • Perico LEGASSE, pas plus tard que ce matin sur BFM TV, a eu un coup de gueule du tonnerre de Brest, du style que nous gaulois on aime bien.
        Avec le ” Cheval-gate” et le nom des Spanghero injustement sali par un groupe sans scrupules ni vergognes, Périco a dit “….avec CETTE EUROPE DE MERDE”……
        Effectivement, hasard du calendrier, la semaine de cette” tromperie à caractère économique” nous a réservé en sus le feu vert pour l’administration de farines animales (autorisée par la commission européenne) dans l’alimentation des poissons en piscicultures…………….
        Bientôt OUI aux OGM, toujours par cette même pute de commission.
        Les lobbyistes pro banques y sont au nombre de près de 300 contre 13 seulement pour ceux qui prônent la séparation des banques dites d’affaires d’avec leurs filiales financières et spéculatives.
        Qu’est-ce qu’on branle avec ” CETTE EUROPE DE MERDE” ??????????????????????????

  6. D’accord avec sully… qu’est-ce qu’on f… encore avec cette EUROPE DE MERDE ! Donnons-lui le coup de grâce à cette putain de la finance mondialiste anglo-saxonne !!!

  7. Je pense maintenant qu’il va nous falloir nous boire le calice jusqu’à la lie…
    La TV4 News suédoise diffuse par erreur une séquence pornographique
    http://french.ruvr.ru/2013_01_08/La-TV4-News-suedoise-diffuse-par-erreur-un-porno-sur-un-ecran-darriere-plan/
    Un film porno dans une maternelle
    http://www.europe1.fr/France/Un-film-porno-dans-une-maternelle-1381723/
    UNDERGROUND – Les fans de black metal créent leurs propres églises en Grande-Bretagne
    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/02/14/underground-les-fans-de-black-metal-creent-leurs-propres-eglises-en-grande-bretagne/
    Conclusion de Charles Baudelaire:
    « Mes chers frères, n’oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! »
    Une formule similaire est reprise par le personnage de Verbal Kint (Kevin Spacey) dans le film Usual Suspects (1995).
    Le Spleen de Paris (Petits Poèmes en prose) (1862)

  8. N’oubliez pas l’événement marquant c’est la signature du pacte Germano-americain pour le 21 siècle signé entre Schroder et Bush en 2003 le moteur franco -allemand n’existe pas c’est une Europe de dupes ,l’Allemagne est la courroie de transmission des Usa ,,économique ,regionalisme ect……

  9. Ce n’est pas une première. L’Allemagne construit son alliance au dela du traité de l’Elysée, au delà de l’UE. Lorsque Merkel se déplace dans les BRICS, c’est avec des entreprises allemandes pas françaises ou européennes. De son côté la France de Sarkozy se rapproche de la GB. Alliance de circonstance entre des puissances en perte de vitesse? Il est evident que le jeu d’alliance a reprit le dessus. On se rapproche de plus en plus de la réponse sur le leadership en Europe. Une Allemagne puissance, regionale Macht ou Welt Macht, ferait peur aux USA. Il faut garder pour Merkel le cordon aussi lontemps que possible avec les puissances maritimes, mais à l’évidence la Russie est plus complementaire à l’Allemagne.
    On se rapproche de nouveau du paradigme du grand jeu. Un auteur influent affirmait récemment le retour des réalistes à la maison blanche. Kissinger et Brezinski donc. Ce dernier publiait “the grand chessbord” où l’emergence d’une puissance eurasiatique representerait une menace pour les usa.
    Attention donc à toute émancipation rapide de l’Allemagne.

    • @Mark;
      Non non, les schleus sont devenus des nouveaux “oins-oins”. Le fric, le fric encore et rien que du fric. L’axe Berlin-Moscou n’est motivé que par des intérêts économiques. Par contre un Poutine peut en faire un tout autre usage d’un tel axe.

      • L’Allemagne est une puissance économique pas militaire, tout comme le Japon. Pour les deux perdants de la seconde guerre mondiale, impossible de construire une Macht Politik seuls. Dès que le Japon se rapproche de la Chine, les US tirent les sirène d’alarme et activent leur réseau. Pour l’Allemagne un rapprochement de l’ours russe paraitrait logique. Et puis étendre son influence militaire en Afrique du Nord serait pas illogique pour soutenir le projet Desertec. Les ambitions sont là.

  10. Une ordonnance du 9 juin 1944, fixant le statut des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), les définit comme étant constituées par “l’ensemble des unités combattantes ou de leurs services, qui prennent part à la lutte sur le territoire métropolitain, dont l’organisation est reconnue par le gouvernement et qui servent sous les ordres de chefs reconnus par lui comme responsables”. Le texte leur accorde le bénéfice de “tous les droits et avantages reconnus aux militaires par les lois en vigueur” et précise qu’elles “répondent aux conditions générales fixées par le règlement annexé à la convention de La Haye du 18 octobre 1907, concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre”. Le but principal de cette ordonnance est, en effet, de faire reconnaître aux FFI le droit de belligérance que leur contestaient les autorités nazies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici