Menthalo – Orange Pressée et Escroquerie de la semaine

234

Orange Pressée

Comme annoncé depuis plusieurs mois, France Telecom a continué à s’effondrer. Elle a terminé vendredi au plus bas depuis 10 ans à 7,56€ à plus ou moins 10 centimes de la cible annoncée, c’est-à-dire le support de 7,45. Après une telle baisse, nous devrions assister à un rebond temporaire. Lorsque les marchés actions baisseront franchement, France Telecom ira chercher ses plus bas historiques autour de 5€. Les grands requins blancs se partageront alors sa dépouille, son matériel et ses réseaux… laissant l’Etat se charger des ex-fonctionnaires restés sur le carreau.
FT-mensuel 022013

Escroquerie de la semaine signée Goldman Sachs

Le 10 février, la banque Goldman Sachs envoyait une analyse à ses clients leur recommandant de vendre les actions de la société HEINZ. Le document est en ligne ici.
HEINZ
TROIS JOURS PLUS TARD, Warren Buffet fait une OPA sur HEINZ, offrant une prime de 20% au dessus des derniers cours de la société, dont Goldman Sachs a pu profité pleinement.

1 COMMENTAIRE

    • Ce qui est étrange, c’est que GS a renouvelé ce genre de trahison de ses clients, un grand nombre de fois.
      Cela montre que les gogos trompés en redemandent presque toujours…

      • On peut se demander s’il n’y a pas une chaine des responabilités dans ces magouilles. Je m’explique :
        J’imagine que la majeure partie des investisseurs chez GS ne sont pas des particuliers, comme cela pouvait être le cas avec Madoff. ce sont des fonds de pension, des fonds de placement, des banques, des Etats (ex de la Lybie). Bref, des entités qui investissent les placements des populations lambda. Il n’est pas trop difficile pour ces institutions d’argumenter sur des résultats peu probants sur le dos de la situation économique mondiale (il n’y a plus de placements sûrs etc…). Se faisant, ils deviendraient des complices des arnaques de la GS, un peu comme les pseudo guides touristiques qui vont emmènent tout droit vers l’arnaqueur. Ceci expliquerait que malgré le fait que la GS (entres autres) se retrouve en permanence au centre de magouilles, ces « clients » lui fassent toujours « confiance ».
        Toujours ce même pillage des richesses des gens par une minorité.

  1. Quels sont en fait les individus qui sont derrière et qui tirent les ficelles de Goldman-Sachs ?
    Ils ont le culot monstre de remplacer les politiques dirgents en Grèce , en Italie ,et ailleurs .
    de braquer et voler des nations toutes entières , de dicter leurs propres lois et sont tellement surs d´eux mêmes qu´ils ne se cachent même plus pour commettre délit sur délit sans que PERSONNE ne réagisse .Ce qui prouve bien que ces bandits ont les bras longs , très longs mais ce ne sont que des humains et AUCUN humain ne résiste à une balle bien placée .
    Ces gens qui croient diriger la planète à leur manière devraient faire très attention car de tirer trop sur la ficelle ne peut mener qu´à une seule chose , à ce qu´elle pète et il est plus qu´étonnant qu´elle n´a pas encore pété !

  2. Je me permets de faire un copié collé de cet article qui est , je pense , fondamental .
    Naissance de la Fed le 18 fév 2013 par Bill Bonner
    ▪ Aujourd’hui, nous ôtons notre chapeau… nous inclinons la tête… et nous restons bouche bée. Notre programme de Carême — jeûne, prière et méditation — produit des résultats. La tête nous tourne, de faim et de privation d’alcool. Mais nos pensées sont claires. A moins que nous ne soyons victime d’hallucinations.
    Depuis la semaine dernière, nous examinons ce qui promet d’être le plus grand krach de tous les temps.
    Il a commencé furtivement… quand un petit groupe de banquiers américains a embarqué à bord d’un train secret au milieu de la nuit. Ils se connaissaient tous. Ils venaient tous de puissantes familles du secteur bancaire new-yorkais. Mais ils n’utilisaient même pas leurs noms lorsqu’ils parlaient entre eux… tant ils avaient peur que la rumeur de leur réunion se répande.
    Ensuite, l’étrange petit groupe a voyagé dans le plus grand secret vers une petite île au large de la Géorgie. Là, ils ont pu parler librement. Mais la conversation ne portait pas sur la chasse ou les sports… ni la politique ou la religion. Elle concernait leur projet de bouleverser la manière dont les Etats-Unis — et le monde — faisaient des affaires. Chaque transaction — chaque achat, chaque vente, chaque salaire, chaque prime, chaque gain ou perte d’investissement, tout — serait affecté. Tout changerait.
    Puis, fonctionnant toujours dans le secret quasi-absolu, ils firent passer au Congrès US une loi la veille de Noël, alors que peu de représentants étaient au travail et que quasiment personne ne faisait attention à ce qui se passait — une loi qui mettrait un vaste pouvoir entre leurs mains. Peu de gens lurent la loi avant de la voter… et quasiment personne ne savait ce qu’elle signifierait.
    ▪ Un siècle après, voilà où la Réserve fédérale nous a menés
    A présent — 100 ans plus tard — cette nouvelle loi a changé la manière dont nous comptons les points dans la vie… dans les affaires… dans les investissements. Elle a aussi changé la face des Etats-Unis. Il s’agit désormais d’une nation façonnée par la monnaie fiduciaire… formée par le crédit facile et les banquiers activistes… construite sur un dollar sans valeur fiable. La Fed est un système qui permet aux gens — surtout ceux du gouvernement fédéral — de dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas… en choses dont ils n’ont pas besoin et qu’ils ne peuvent pas se permettre. Plus important, cela leur permet de s’arroger de vastes sommes d’argent… et de gigantesques nouveaux pouvoirs.
    C’est ce système qui fait stagner les revenus du travailleur moyen depuis 40 ans (l’argent facile et le crédit quasi-illimité ont permis aux Américains d’acheter ce dont ils avaient besoin auprès des industriels étrangers… sans jamais avoir à payer la facture).
    C’est aussi ce système qui est responsable de l’élection des présidents. Les Américains vont aux urnes. Ils pensent décider qui gère le pays. Mais la vraie décision a été prise il y a bien longtemps. Les vrais décideurs, ce sont les gens dont le nom est inconnu de la majorité. S’ils décident de laisser tomber un candidat, ses chances de réélection chutent à pic. S’ils décident de rester à ses côtés — comme cela a été le cas avec Obama — sa victoire est quasiment assurée.
    Vous vous rappelez ? Quelques mois seulement avant l’élection de l’année dernière, les actions et l’immobilier américains sombraient, et Obama avait pris du recul dans les sondages. Ensuite, les choses ont commencé à aller dans le bon sens. Ses chiffres ont commencé à avoir meilleure allure. L’immobilier a commencé à se stabiliser. Les marchés ont repris le chemin de la hausse.
    Que s’est-il passé ?
    Les grands banquiers — fonctionnant à travers la banque centrale qu’ils possèdent et contrôlent — ont annoncé de nouvelles “relances”. Et ils sont désormais engagés dans un programme d’assouplissement quantitatif éternel. Aussi longtemps qu’il le faudra. Autant qu’il le faudra.
    Qu’est-ce que tout ça signifie vraiment ? Tout simplement que la Fed imprime de l’argent et le donne aux propres membres de son cartel. L’argent ne va pas aux entreprises de M. et Mme Tout-le-Monde. Il ne va pas dans les poches des ménages en difficulté. Il ne va pas aux économistes clandestins.
    Non, il est allé aux gros intérêts financiers — les successeurs de ceux-là même qui avaient pris le train il y a 100 ans. Les grandes huiles du monde financier. L’élite… les riches… les 1%. Et c’est cela — plus que toute autre chose — qui a déterminé l’issue des élections américaines de 2012.
    La presse populaire fait grand bruit autour des “riches”. Mais elle n’a pas de véritable idée de ce qui se passe. Les médias pensent que la Fed essaie de “relancer” l’économie. Ils sont pour. Plus d’argent. Plus de stimulants. Plus de pouvoir pour les activistes.
    Mais regardez ce qui s’est passé. La presse a rapporté une “reprise” de l’immobilier. Or il ne se passait rien de tel — pas vraiment. Au lieu de ça, les initiés de la finance reçoivent de l’argent — quasi gratuitement, grâce à la politique de taux zéro de la Fed — et l’utilisent pour acheter des maisons. La propriété passait des petits aux grands… de M. et Mme Tout-le-Monde à Wall Street.
    Les gros joueurs bien financés rachetaient des centaines de milliers de maisons… Certes, ils mettaient un plancher sous les prix. Mais ils transféraient aussi plus de richesse de l’Amérique moyenne vers “l’Amérique d’en haut”.
    Puis Barack Obama, soutenu par des marchés boursiers vigoureux… des prix de l’immobilier qui rebondissaient… et des chiffres de l’inflation et du chômage bidouillés — s’est tourné vers les “petits” pour avoir leur voix !
    Vertigineux. L’élection a été achetée pour lui par les éléments les plus riches et les plus élitistes de la nation. Et elle a été payée avec de l’argent qui ne leur coûtait rien.
    Extrait de la Chronique Agora
    http://la-chronique-agora.com/naissance-fed/#anc

  3. Faut-il souhaiter la guerre ?
    Le grand marché transatlantique permettra aux banquiers d’acheter , grâce à l’argent inventé sorti du néant, tous les biens de productions , tout , absolument toute la vielle Europe.
    Il ne nous restera que des dettes inextinguibles et notre état de serf.
    Je préfère la guerre au résultats incertains à cet enfer figé .

    • et ….
      Société | 18/02/2013 – 14:44
      Électricité : les prix vont flamber de 30%
      La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a confirmé lundi sa prévision d’une flambée de l’électricité, tablant sur une hausse de 30% des tarifs réglementés d’EDF de 2012 à 2017 en raison notamment de l’essor des énergies renouvelables et des investissements dans les réseaux.

    • il n’y aura pas de guerre, c’est mon intime conviction .
      Il y’a quelque chose qui change tout depuis la dernière, le premier qui appui a perdu .
      Et pour quoi faire une guerre alors que presser les gens par la finance , le commerce international et la mondialisation rapporte bien plus qu’une guerre .

      • Faux, la guerre est bien l’activité la plus lucrative on prête a tous les belligérants et on remet les compteurs a zéro…
        De plus la guerre d’un point de vue spirituel est dévastatrice, ça doit ravir ces tarés de lucifériens qui font plaisir a leur patron.

      • C’est là que tu te goures… car ceux qui appuieront sur le bouton ne perdront rien du tout, bien au contraire, ils se goinfreront encore plus, et, sur les nouvelles ruines, pourront enfin instaurer leur NOM.
        Et c’est pour très bientôt…

      • @bigbourn
        “il n’y aura pas de guerre, c’est mon intime conviction ”
        ?????Sur quelle planete vis-tu ???? La guerre est totale et continue depuis plus de 60 ans…….

    • @Alcide
      “Je préfère la guerre au résultats incertains à cet enfer figé .”
      C’est justement à cette guerre qu’ils nous emmènent régulièrement.
      Guerres qui effacent les traces de leurs rapines, remettent les compteurs à zéro , et étendent à chaque fois leurs pouvoirs

  4. I have a dream….
    Que l’armée du peuple et pour le peuple, procède aux arrestations des gouvernants corrompus, des politiciens véreux (députés, sénateurs, élus locaux grassement payés et surnuméraires), des banquiers maffieux (presque tous), des magistrats et fonctionnaires incompétents et complices de la corruptions et du déni de justice, des journalistes et patrons médias (de droite comme de gauche ou du centre) subventionnés par les fonds publics (tous les plus grands), des dirigeants de toutes les associations parasites et vivant des subventions publiques, des agents de la DGCCRF, emmerdeurs fonctionnarisés du petit commerce et larbins des multinationales et grandes surfaces qui trafiquent et empoisonnent sans vergogne notre alimentation ; tous les responsables des labo pharmaceutiques responsables, annuellement, de plusieurs dizaines de milliers de morts simplement pour faire des montagnes de frics avec leurs saloperies médicamenteuses et vaccinales…
    Pourquoi nos militaires feraient une telle chose si salutaire à la République ?
    Mais parce que eux aussi font partie de ceux que l’on prend pour des cons, avec en prime l’obligation d’aller se faire tuer pour les salopards ci-dessus désignés… 😀
    I have a dream

    • @le Gaulois libre,
      C’est pour cela que la conscription a été supprimée par Chirac, remplacée par une armée de métier qui aura moins d’état d’ame pour tirer sur le peuple que des conscrits qui ont en face d’eux ceux de leurs familles, ceux de leurs copains. en attendant le recours aux mercenaires des sociétés militaires privées(SMP) comme les Anglo- saxons ont déjà utilisé en Irak et en Afghanistan.
      Pour terminer tous les fonctionnaires ne sont ni nuisibles, ni parasites, ni corrompus mais ils ne font qu’obéir aux ordres des politiques.
      La catégorie de fonctionnaires la plus nuisible pour la France, se trouve chez les énarques et les catégories A dont Chirac,FH font partie.

      • @oscar
        Je ne sais pas si tous les fonctionnaires sont nuisibles, parasites ou corrompus, mais utiliser l’argument qu’ils obéissent aux ordres pour tenter de les exonérés de leur pleine responsabilité, ne me semble pas du meilleur aloi…
        Lors du procès de Nuremberg, c’était déjà cette fausse excuse qui était utilisée par tous les fonctionnaires qui ont rendu la «solution finale» possible, et sans l’obéissance desquels elle n’aurait jamais été possible…
        En outre, lorsque des fonctionnaires, mettant leur conscience sur leur chaise, pour s’assoir dessus, obéissent à des ordres arbitraires, pour les faire subir à leurs concitoyens, ils deviennent complices, et donc coupables au même degré que le donneur d’ordre, c’est ce que dit la loi pénale, et c’est ce que dispose la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, dans son Art 7 :
        «Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis.»

      • @Le Gaulois libre
        “La solution finale…”
        il faudrait retourner au sens que donnaient les Nazis à ce terme afin de ne pas se méprendre.
        “Procès de Nuremberg…”
        Procès ou mascarade ?

    • @Le Gaulois libre,
      Il est malvenu de prendre les procès de Nuremberg(et de Tokyo d’ailleurs) comme référence en matière d’obéissance de fonctionnaires, car Nuremberg et Tokyo étaient des tribunaux érigés par les vainqueurs contre les vaincus, c’est à dire les vainqueurs jugeant les vaincus étaient à la fois juge et partie. C’est scandaleux pour une justice équitable exigeant un juge impartial. Or ce n’était pas les cas ; les alliés jugeant les vaincus, avaient eux memes commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité (destructions des villes allemandes par les bombardement de terreur dont Dresde était une illustration horrible, destruction atomique de Nagasaki et d’Hiroshima, massacre et viols des civils allemands par les “libérateurs” soviétiques, soldats allemands et japonais maltraités et déportés au goulag, viols des femmes allemandes, autrichiennes, italiennes par les troupes indigènes des forces de la France libre, etc…), la liste est loin d’etre close.
      Donc les alliés sont d’avance disqualifiés pour juger leurs anciens ennemis.
      Tout fonctionnaire est tenu d’obéir aux ordres des ses supérieurs car en droit français ils sont PRESUMES légaux, venant d’un pouvoir légitime. Le fonctionnaire ne peut désobéir qu’aux ordres MANIFESTEMENT ILLEGAUX, après avoir fait des observations à ses supérieurs

  5. “Je me permets de faire un copié collé de cet article qui est , je pense , fondamental .
    Naissance de la Fed le 18 fév 2013 par Bill Bonner ”
    Sur le meme sujet, la BD de P. Jorion , vraiment excellente.

  6. bonjour je suis votre site depuis plusieurs mois tres bien la moyenne et tres bonne lol….les article pour moi elle tienne la route c,est de la vrais info….les US sont more économiquement le parachevement c,est le japon et la chine qui métra en ruine les US l,europe suivra le meme parcourt la guerres des monnaies c,est la clé de voute si un pays a le controle de sa monnaies ils gagnera le combat les us ont trot de monnaies fiduciaire….l,europe trot rigides si elle ne dévalue PAS sa monnaies fortement et tres rapidement l,avenir économique sera funestes….c,est mont point de vue….

  7. « A pu profité »
    …A pu profiter cher monsieur.
    L’infinitif n’ayant rien de définitif et toujours d’actualité contrairement au participe passé, je participe au présent et autant que peut se faire à la défense de la langue française, à la protection de l’ortograf et de la grand’mère.
    Exemple → on écrit : j’ai toujours été couillonné par les partis politiques et je continue à me faire baiser par les banques.
    Ce qui n’ôte rien à la qualité du billet.

  8. LA chronique agora propose aussi de produits bidons qui ont chutés de suite de 80%, , comme des minieres FED et RICH, donc inutile de leurs faire de la pub, Ils sont aussi complice de Marc Mayor le suisse,

  9. Trouvé dans un commentaire sur Bourso:
    “Par occocc dans le 13 Février 2013 à 04:33
    Aujourd’hui Eric Schmidt, président de Google, a annoncé la vente de 42% de ses parts dans sa société, soit 3,2 millions de titres, pour un montant de 2,5 milliards de dollars. Motif invoqué “diversification et liquidité”. Schmidt n’a pas vendu en pleine crise de 2008 ou de 2011, il vend maintenant, quand le titre est au plus haut, non pas progressivement mais brutalement, près de la moitié de ce qu’il avait dans Google, une société pourtant en pleine forme et fourmillant de projets dans des domaines très variés, de l’énergie renouvelable à la santé. Google est en soi un placement diversifié et sur lequel Schmidt a un poids important dans la stratégie. Pour quel autre type d’investissement éprouve-t-il le besoin de rendre liquide 2,5 milliards de dollars ? Les T-bonds à 10 ans de Bernanke ? De l’immobilier d’affaires ? Bien sûr que non. Il vend parce qu’il sait…
    La semaine dernière, le 6 février, UBS annonçait via Art Cashin qu’un trader avait pris une position sur le VIX à échéance avril, 150.000 contrats call de 75$, soit un montant de 11,25 millions de dollars de pari pour que le VIX dépasse les 20 points d’ici moins de 60 jours.
    Le même jour, le même type d’option, put cette fois (à la baisse), pour 100.000 contrats échéance 17 avril a été passé sur le tracker XLF SPDR Financial fund, un tracker sur le secteur bancaire américain.
    Les “insiders” savent quelque chose et derrière le discours on ne peut plus consensuel de l’ultra confiance dans les marchés actions dans un contexte de lévitation généralisée des indices, des gens bien informés se préparent à une débâcle… ”
    Intéressant tout ça… Ca en fait des choses qui doivent arriver dans les 60 jours…

  10. Au nom de la lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent par le biais de la CNLF, et sans rire,
    les élus voyous de la République envisagent – par décret – d’abaisser à 1000 euros les paiements
    d’achats en liquide première étape sans doute avant de procéder à l’application de la même
    mesure aux retraits bancaires
    Mais tant que personne ne bouge, ils auraient bien tort de ne pas continuer à nous asservir
    http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/les-paiements-en-liquide-de-plus-37952

  11. Que s’est il passé avec menthalo?
    J’ai eu l’occasion de me délecter (comme d’habitude) sur l’article le plus récent et il a été supprimé.
    Il mentionnait notamment, que le retrait de Benoit XVI est malheureusement un signe de faiblesse de la religion face à l’oppression (des suppôts de l’obscurantisme).
    En effet, nous pouvons citer la fermeture du compte à la JP et également la suppression du Vatican dans le Réseauy SWIFT.
    Rappelons également que le message transmis par les merdias n’a qu’un seul objectif :Affaiblir l’importance de la religion dans le coeur de ses fidèles.
    De plus, l’éclair n’est pas un signe de Dieu mais, vous savez très bien qu’un texte de l’ONU interdit toutes attaques via le contrôle de la géo-ingénieurie.
    Désolé pour le manque de structuration de mes propos mais je voulais citer juste l’essentiel.
    Bien à vous,

  12. Grâce au Marché Transatlantique l’Europe deviendra une colonie américaine et tombera sous ses lois
    Petit à petit, tout se met en place, les politiques peu enclin à défendre notre pays et ses intérêts nous montrent bien pourquoi l’idée même de nationaliste va à l’encontre de leurs désirs: faire de la France un des esclave économique des USA. Tout cela porte un nom que certains peuvent considérer comme étant conspirationniste: Nouvel Ordre Mondial. Et pourtant… Il n’y a qu’à constater à quel point chaque valeur de la France est réduite à néant pour atteindre ce but ultime: nous vendre aux plus escrocs de la planète! Car si on regarde bien:
    ■Nous n’avons plus de frontières si ce n’est dans la rhétorique, de ce côté là nous sommes déjà une région du nouvel ordre mondial tel que l’ont évoqué Sarkozy (voir ici et ici)ou Obama (voir ici) dans leurs discours.
    ■Nous avons perdu le droit à la planche à billets en 1973 avec la loi Pompidou-Rothschild, nous forçant à emprunter sur des marchés privés et directement responsable de l’endettement incommensurable de la France (voir ici).
    ■Nous avons également perdu la bourse de Paris qui n’est plus parisienne que de nom puisqu’elle a été rachetée par le New York Exchange, elle est donc maintenant américaine (voir ici).
    ■Une partie de l’or français ne l’est plus non plus, il a été vendu par Sarkozy himself à ses copains américains pour sauver le dollar sans que les USA n’aient à vendre la moindre once de leur côté (voir ici)! Et ne parlons pas de la banque de France qui envisage également de vendre de l’or pour survivre (voir ici)…
    ■La banque de France n’est plus vraiment française non plus, elle est européenne, faisant partie de l’Eurogroup, ce qui est en fait la mise en place d’une finance centralisée (voir ici). « Un seul état, une seule finance« , cette rengaine me rappelle quelque chose…
    ■Nous avons aussi perdu la gestion de notre pays avec le pacte budgétaire européen puisque ces chers politiciens PS-UMP ont permis cette « évolution » dans notre système, c’est donc Bruxelles qui va pouvoir décider pour nous,
    ■Et n’oublions surtout pas notre patrimoine! Bradé, vendu, exporté, délocalisé et mondialisé! Entre les USA, la Chine et le Qatar pour ne citer qu’eux, la France est devenue une grande braderie qui flingue ses valeurs et ses symboles
    source : les moutons enragés

  13. Sapir est décidément remarquable .. et cet interview se doit d’être relayée et diffusée .
    Quand à Goldman Sachs et Heinz , le FBI enquête sur les transactions assez exceptionnelles qui ont eu lieu la veille sur le titre .
    Donc ils ont fait vendre leurs clients et ensuite, totalement initiés comme d’habitude, ils ont racheté eux mêmes .
    Le délit d’initié , c’était du pénal dans les temps anciens non ??
    Mais çà c’était avant !!!!

  14. La dernière escroquerie de Goldman sachs devrait inciter l’Etat Français à plus de diligence quand aux acteurs qu’elle choisit pour l’assister au coeur même de ses Institutions , et je ne parle même pas de l’Union Européenne .
    Faut-il rappeler que la société Goldman Sachs est l’un des Serviteurs du Trésor au sein de l’Agence France Trésor, en charge du placement de notre dette.
    La technique de GS est habituelle puisque c’est celle qu’elle avait déjà utilisée lors des subprimes.
    Dans ces conditions , lui offrir sur un plateau les informations qui lui permettront de développer ses activités frauduleuses au détriment de nos Etats et du contribuable peut paraitre totalement excessif ..
    SI le gouvernement mettait la même énergie à se débarasser des fraudeurs et de la corruption qui existe au coeur même de nos Institutions , que ce qu’il a fait en ôtant son agrément à Spanghero, l’économie française irait très vite beaucoup mieux .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici