GRECE : les scénarios divers… et le ‘terrorisme’ technocratique

247

Le référendum grec est l’actualité… Les créanciers se sont arrangés pour contraindre les autorités grecques à fermer les banques afin de terroriser les électeurs.
A quelques heures du référendum, le Financial Times a publié un article avertissant que les épargnants grecs pourraient se voir prélever 30% de leurs dépôts pour renflouer les banques du pays.  Inutile de préciser que le journal britannique est emblématique de l’opinion de l’establishment.
On demande aux Grecs de voter sans contrainte
Voici le résumé des différents scénarios.
Grecereferendum05072015