La révolution numérique est en marche – Partie 2

116

Il n’y a pas si longtemps, l’année dernière seulement, un énorme «problème de système» est survenu pour les clients de la CIBC, l’une des plus grandes banques canadiennes. Chaque client n’avait plus accès à ses comptes bancaires durant toute une journée ouvrable. Heureusement, leur patience n’a pas été mise à épreuve trop longtemps. Mais imaginez comment survivre sans les cartes de crédit/débit dans une société sans cash ? Cet incident a rappelé la vulnérabilité de tout ce qui est lié au numérique…
ET êtes-vous au courant de ce qui s’est récemment passé au Liban. Des mouvements sociaux violents ont abouti à la fermeture des banques bien plus longtemps que les gens l’espéraient. Que faire sans cash?
En attendant, il est évident que les gouvernements sous la houlette des banquiers de Satan ont bien l’intention de courir à ce style de règlement afin de collecter le maximum d’informations sur la manière dont les gens dépensent leur argent.
Le Canada est seulement à une phase d’expérimentation et certaines confidences de milieux autorisés avertissent qu’il y aura bientôt une accélération vers le numérique à cause des réalités économiques qui vont devenir très compliquées… C’est bien pourquoi le gouvernement canadien s’est engagé dans l’exploitation d’une monnaie numérique, tout comme la banque centrale suisse. La Suède, Singapour et la Chine suivent cette même voie avec un agenda très rapproché. On peut donc dire qu’il y a une incitation mondiale à éliminer le papier-monnaie au nom de la sécurité, de la sûreté et de l’inclusion financière.
Même une banque comme JP Morgan se lance dans la monnaie numérique. Si un nombre important de sociétés de haute technologie suivaient cette tendance, à titre de mode de paiement prédominant en ligne, il va de soi que tous les dissidents politiques seraient automatiquement bannis de tout commerce électronique.
Encore une fois, il faut être aveugle pour ne pas faire de rapprochement entre le type de société que les banquiers de Satan veulent introniser et ce que nous annonce l’Apocalypse de saint Jean. Le marquage des populations dans une société ultra numérique, sous le contrôle des sociétés de haute technologie, marquera l’allégeance de quiconque à un dirigeant ou à un gouvernement. Ce serait ainsi, par cette allégeance, le seul moyen d’acheter ou de vendre des biens de consommation.
Constatant l’évolution de notre société et l’implication du satanisme de plus en plus remarqué dans notre quotidien, il n’est pas besoin d’être très perspicace pour conclure que nous glissons vers un processus de « marque de la bête ». Ceux qui considèrent l’Apocalypse de saint Jean comme une simple allégorie feraient bien de s’y plonger sérieusement. Ils y découvriraient l’étonnante prophétie sur le monde qui devient le nôtre, encadré par la technologie et l’intelligence artificielle. Progressivement, mais sûrement, les populations constateront que notre capacité à faire du commerce sera intimement liée à nos opinions politiques et religieuses.
Mais qu’en disent les prophéties catholiques? Le Bon Dieu nous a donné des prophètes pour comprendre notre monde présent et espérer sur la base de certitudes. Lisez nos séries sur la Lettre des prophéties qui anticipent les événements à venir et l’actualité de demain.
 
Vous trouverez ICI de nombreux documents sur ce thème

Source image