Etats-Unis – Risque de gros rhume chez les adeptes du réchauffement thématique

65

La vague de froid qui sévit au Canada et dans la partie nord et nord-est des États-Unis n’est que l’apéritif par rapport à l’effondrement des températures que l’on attend en Arctique, la semaine prochaine. Tel est l’avertissement des météorologues américains, lesquels ajoutent que nous devrions assister à une avalanche de records dans le négatif.
Pour le météorologue Jonathan Erdman de Weather Channel, «il faut s’attendre à des températures journalières extrêmement froides». «…Un avant-goût de janvier en novembre…»
Les services de météorologie américains annoncent que «la température baissera pendant trois jours alors qu’un front froid se propagera dans le centre et l’est des États-Unis, de dimanche à mardi».
«Les basses températures impacteront la côte du golfe». Selon AccuWeather, «le froid le plus intense se produira dans les plaines du nord, où les températures pourraient chuter en dessous de zéro. Les vents accompagnés de rafales rendront le climat encore plus froid dans la région et le temps passé à l’extérieur devra être limité.»
«En plus du froid, une série de tempêtes pourrait se développer sur le centre des États-Unis, a déclaré AccuWeather, apportant des conditions glaciales dans les plaines centrales».
Cette actualité doit nous apprendre à être très prudent par rapport aux PSYCHOLOGIES DE MASSE que construisent les banquiers de Satan, via leurs marionnettes politiciennes, grassement payées pour devenir des prostituées de la démo(no)cratie.