ETATS-UNIS : LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE EN ACTION…

78

Le territoire américain est soumis à des tempêtes majeures au cours du Thanksgiving. Le service de météorologie nationale a même évoqué une “bombe cyclonique”, traduisant la puissante tempête sur les Grands Lacs et plusieurs régions des Etats-Unis, ce qui paralyse l’économie régionale. Les transports sont en effet bloqués dans le centre du pays à cause de tempêtes de neige très importantes, des centaines de vols d’avion sont retardés voir annulés.
On signale de très fortes chutes de neige dans les Rocheuses ainsi que dans le nord de l’État de New York, de la Nouvelle-Angleterre, ainsi que dans le nord du Yorkshire et du Maine. Des vents violents balayent le Midwest et se déplacent vers l’Est. On signale également de la neige dans les régions du sud de la Californie, du Nevada, de l’Arizona et du nord des Rocheuses.
Des alertes météorologiques et des avertissements sont régulièrement diffusés par le service météorologique national dans de grandes parties du pays, en raison des intempéries hivernales et de vents violents plutôt inhabituels. Ces avertissements sont envoyés alors que plus de 55 millions de personnes devaient prendre l’avion ou la voiture durant cette période de vacances aux États-Unis.
Comme nous l’avons dit, il y a des éléments absolument inhabituels dans cette actualité météorologique. Les fortes chutes de neige et le vent extrêmement violent frappant le nord-ouest du pays ont été qualifiés “d’historique et sans précédent” depuis 1960. D’où l’expression “bombe cyclonique” puisque la force du vent dépasse celle de certains ouragans. Il y a eu pas mal de dégâts dans le Mississippi et en Louisiane (voir photo), frappés par des tornades importantes.
La Russie est également victime de chutes de température très importantes. Le pays est balayé par des vents extrêmement froids. Les pays voisins comme le Kazakhstan, la Mongolie, le Pakistan, le Turkménistan et la Chine orientale ont également souffert de conditions atmosphériques glaciales. Les scientifiques ont compris depuis longtemps que l’étude du jet-stream était essentielle pour comprendre le temps qu’il fait et l’évolution du climat. Pour mieux étudier ce jet-stream, il faut se tourner vers le soleil qui est la clé essentielle du bouleversement climatique. Mais cela ne sera jamais reconnu par les oligarques de l’establishment qui préfèrent taxer le contribuable au nom de le nouvelle religion climatique.
Actuellement, un flot onduleux détourne l’air froid de l’Arctique vers les basses latitudes et fait passer de l’air chaud au nord.
“De nouvelles impulsions d’air polaire devraient toucher l’Asie ainsi que l’Amérique du Nord dans les prochains jours, provoquant ainsi plus de froid et de neige dans cette saison.”
Même la NASA se permet d’annoncer des périodes prolongées de refroidissement pour les prochaines années… Voilà qui promet et qui ne sera pas incidence sur les récoltes… ni sur les prix et l’inflation et donc… les taux d’intérêt. Quel jeu de massacre en perspective ! Vous comprendrez alors la teneur du numéro 435 de LIESI.
 

CLIQUER

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES