Etats-Unis : un destin fragile et qui risque d’être tragique

112

Le système financier international reposant sur le dollar ne fonctionne que par le pillage et le meurtre, ainsi que par la manipulation monétaire. Dans les deux cas, nous assistons à des interventions de plus en plus chaotiques, traduisant un Empire en voie d’effondrement. Exactement comme à la fin de la première décennie du XXème siècle, avec l’effondrement de l’Empire britannique, l’Empire américain refuse l’évidence et s’entête dans un processus bien inquiétant pour l’avenir de l’humanité.
Autrement dit, l’ordre mondial géopolitique unipolaire est en faillite. Il l’est depuis la fin de l’administration Bush et le monde multipolaire dans lequel nous sommes désormais ne cesse de mettre en évidence une Amérique aux abois, un pouvoir exécutif contesté autant par les politiciens du congrès américain que par l’establishment militaire.
Comme toujours dans ce genre de circonstances, l’administration américaine fait le choix de l’isolationnisme et tout le monde cherche des boucs émissaires.
En ce début du mois de décembre, les responsables de l’OTAN ont réuni les dirigeants des états membres à Londres, les 3 et 4 décembre. Contrairement à ce qui était attendu, le président Trump n’a pas profité de cette occasion pour annoncer le retrait des Etats-Unis, mais il a surpris en appelant à de meilleures relations avec la Russie et a dit espérer des progrès sur le sujet de l’Ukraine lors d’une prochaine réunion des Quatre de Normandie, le 9 décembre. Il va de soi que l’Ukraine est un sujet de polémique inquiétant avec Moscou et le président Trump a toutes les raisons de chercher une voie apaisante après l’échec cuisant des Etats-Unis et de l’Occident caniche en Syrie.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES