États-Unis : la collecte de données biométriques arrive

62

L’administration américaine prend une nouvelle mesure de restriction des libertés en obligeant, à partir de juillet prochain, tous les voyageurs (américains ou étrangers) à se faire scanner le visage. Ainsi le Département de la Sécurité Intérieure, à l’origine de cette décision, pourra suivre les personnes comme une marchandise entrée aux Etats-Unis.
Bien sûr, il y a déjà plusieurs oppositions et notamment on s’insurge : pourquoi des citoyens américains devraient-ils se soumettre à des examens biométriques pour voyager ? N’est-ce pas un droit constitutionnel?
On voit ainsi, comme nous l’avons déjà écrit dans la lettre LIESI, que la Chine est bien un « tube à essai » pour l’Occident, virant progressivement vers le marxisme avant le totalitarisme le plus radical, une fois le citoyen spolié de l’ensemble de ses avoirs matériels.
Bien évidemment, l’administration américaine met en avant l’immigration et la nécessité d’identifier des terroristes potentiels.

LIRE LA PLAQUETTE (cliquer)    ETATS-UNIS – HAUTE TECHNOLOGIE ET ETAT POLICIER

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES