LA REPUBLIQUE EXEMPLAIRE AVEC LES MAÇONS DU NOUVEAU MONDE

154

Normalement, les princes doivent montrer l’exemple, notamment dans un contexte social difficile. Comment, en effet, demander à la population de restreindre son pouvoir d’achat quand les beaux parleurs de l’Élysée ne cessent de s’en mettre plein les poches et d’arroser les copains ?
Qui travaille à l’Élysée et pour quelle rémunération ? Quelle type de morale sert le vaisseau amiral de la république ?
L’ancien député socialiste de l’Aisne, René Dosière, mène un combat de longue haleine en vue de rendre transparente les dépenses du palais présidentiel. Il le fait depuis pratiquement une vingtaine d’années.
Tout a commencé entre les présidences de De Gaulle et celle de François Mitterrand, l’homme de droite devenu gauchiste pour mieux détruire l’état moral de la France et surtout être élu. On sait que le général De Gaulle payait ses factures personnellement et qu’il est considéré comme le président le plus économe de la république. Puisque nous évoquons François Mitterrand, lui n’avait aucun sens de l’État en matière de dépenses personnelles. (Chirac fera pire !) Pour le simple plaisir de nourrir son ventre avec des produits régionaux, Mitterrand n’hésitait pas à affréter un avion…
Depuis, les présidents marionnettistes que le pouvoir occulte nous imposent ont confirmé cette dérive dépensière sans le moindre intérêt pour le bien commun.
Le Parisien cite Nicolas Sarkozy qui faisait dépenser 40 000 € par semaine pour des sondages… Ou encore 17 millions d’euros pour le sommet de la Méditerranée qui a duré trois heures.
Et qu’en est-il aujourd’hui avec la Macronie et les copains planqués dans les ministères, de ces personnalités insupportables par leurs aveuglement de la situation concrète et leur manière de prendre les gens pour des abrutis.
« …Presque un SMIC d’augmentation par mois pour des gens qui gagnent déjà 10 000 €. Dans plusieurs ministères depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron, les salaires flambent. Aux Affaires étrangères, cela augmente de 70% mais par exemple au ministère de l’Economie et des Finances on a une augmentation de 39%. Au secrétariat d’État aux Armées cela augmente de 71%. De telles flambées d’augmentation de salaire ne se sont jamais produites. C’est la première fois depuis l’arrivée du premier gouvernement d’Édouard Philippe. C’est le gouvernement où les rémunérations ont été les plus fortes depuis une dizaine d’années… » (Source)

Incroyable mais tellement vrai !

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES