La théorie du réchauffement climatique s’enflamme

70


Les médias font beaucoup de publicité aux incendies en Australie et d’aucuns mettent bien évidemment en cause la théorie fumeuse du RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE.
Pourtant, on se garde bien de signaler que les autorités australiennes ont arrêté près de 200 personnes pour avoir délibérément déclenché des feux de brousse qui ont dévasté le pays. On compare les espaces de destruction à l’équivalent d’une superficie comme l’Irlande.
Les dégâts sont en effet énormes : de nombreux morts, la destruction de milliers de maisons, des millions d’hectares de terres calcinés et aussi des millions d’animaux.
Combien de personnes ont été arrêtées pour avoir provoqué des incendies CRIMINELS ?

– Au total, 183 personnes ont été arrêtées par la police dans le Queensland, en Nouvelle-Galles du Sud, à Victoria, en Australie-Méridionale et en Tasmanie pour avoir allumé des feux de brousse au cours des derniers mois, selon les chiffres obtenus par l’agence de presse AAP.
– En Nouvelle-Galles du Sud, 24 personnes ont été arrêtées pour incendie criminel, risquant des peines de prison allant jusqu’à 25 ans.
– Dans le Queensland, la police a conclu que 103 des incendies avaient été délibérément allumés, 98 personnes, dont 67 mineurs, ayant été identifiées comme coupables.
« Le lien entre les pyromanes et les incendies meurtriers qui dévastent l’Australie chaque été est bien connu et bien documenté. Le taux d’incendies délibérément allumés augmentant rapidement pendant les vacances scolaires »rapporte Simon Kent de Breitbart.
Selon le Dr Paul Read, codirecteur du Centre national de recherche sur les feux de brousse et les incendies criminels, environ 85% des feux de brousse sont causés par des humains qui les ont déclenchés délibérément ou accidentellement.
Voilà une histoire bien différente du RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE. A peine 15% des feux s’allument tout seul…
On avance aussi la relation entre les vacances scolaires et l’augmentation des incendies. De jeunes fans de la pauvre “Greta” (à multiples personnalités) cherchent à justifier la théorie fumeuse des oligarchies apatrides qui entendent liquider l’Ancien Monde fonctionnant avec l’énergie fossile.
Malgré les rapports de police, les médias préfèrent le raccourcis selon lequel les feux de brousse sont délibérément déclenchés avec le changement climatique… d’origine humaine !
Un politicien démocrate tel que Bernie Sanders n’hésite pas à accuser ceux qui “retardent l’action sur le changement climatique” alors que “le ciel rouge sang et l’air irrespirable en Australie” nous interpellent. Des personnalités dont la popularité dépend des réseaux de communication financés par l’Oligarchie cherchent également à attirer ces généreux donateurs en faisant leur propagande dès que l’occasion peut leur être offerte. On a ainsi entendu, lors des Golden Globes, l’australienne Cate Blanchett claironner: « Quand un pays fait face à une catastrophe climatique, nous sommes tous confrontés à une catastrophe climatique ». (source)
Ce bourrage de crâne ne vous rappelle t-il pas la propagande pratiquée en d’autres temps par les fans d’une Union européenne sous tutelle allemande ?