CIRCONSPECTION DE RIGUEUR SUR CE QUI SE TRAME EN CHINE

127

Tandis que Christine Lagarde passait en examen la situation de la zone euro sous l’angle monétaire et économique, endormant son auditoire avec des considérations complètement farfelues à la lumière de l’actualité, d’autres informations beaucoup plus conséquentes accompagnaient le plongeon de la devise européenne…
En fin d’après-midi, nous apprenions par la presse américaine que les hôpitaux chinois repoussaient des hordes de malades parce qu’il n’y avait pas de place pour eux. Les chiffres officiels publiés par le gouvernement chinois sont complètement vides de sens à ce stade.
CLIQUER pour lire la suite.
La situation doit être assez grave puisque le gouvernement communiste a décidé de mettre en quarantaine toute la ville de Wuhan avec une population de 11 millions de personnes. Combien y a-t-il de lits d’hôpitaux ? Environ 2000… voilà la merveille d’un pays communiste que les mondialistes de Davos portent en exemple pour répliquer son modèle tyrannique à l’ensemble de l’Occident.
Il ne fallait pas s’attendre à autre chose de la part du Parti communiste puisque les statistiques macro-économiques sont complètement truquées depuis de nombreuses décennies. Les autorités de Pékin ont tout de même reconnu que ce virus se propageait “par transmission respiratoire”. Voilà une bombe dans le domaine de la santé publique. Notamment quand on prend en compte les nouvelles suivantes publiées dans le courant de la journée d’hier :
Selon un journaliste de BBC, trois cas suspects sont déclarés en Écosse. La cité interdite est fermée aux touristes, selon People’s Daily. Premier cas de Coronavirus déclaré en Arabie Saoudite. Il y a aussi le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande et Taiwan. Singapour confirme son premier cas de Coronavirus.
Quelques invités sur les grands plateaux télévisés rassurent les téléspectateurs occidentaux en expliquant, par exemple, que dans cette psychose qui sévit en Chine, des centaines et des centaines de personnes se présentent sans aucun symptôme. Ce n’est pas ce qu’on peut lire dans certains articles de la presse chinoise. Des experts à Londres affirment qu’il y a probablement des milliers de cas au stade actuel. Les experts en modélisation des maladies de l’Imperial College de Londres affirment que le véritable chiffre dans la seule ville de Wuhan – la source de l’épidémie – pourrait être de 4 000 voir jusqu’à 9 700 dans le pire des cas. Il y a quelques jours seulement les chercheurs ont publié des chiffres estimant qu’environ 1700 personnes dans la ville de Wuhan étaient infectées – à l’époque, les autorités chinoises avaient déclaré qu’il n’y avait que 40 cas de la maladie.
«Vous ne pouvez absolument pas empêcher l’entrée dans le pays d’une maladie comme celle-ci. La période d’incubation est probablement d’une semaine», a déclaré mardi le médecin-chef de l’Australie, Brendan Murphy. Et cela arrive à un très, très mauvais moment, car «des centaines de millions» de citoyens chinois voyageront à travers le pays pour les célébrations du Nouvel An lunaire dans quelques jours…
S’il est bien trop tôt pour tirer des conclusions, on ne peut qu’être extrêmement prudent et attendre la suite des événements tout en restant attentif.
Autre nouvelle : le pétrole continue de s’effondrer. En quelques jours nous sommes passés de 65 $ le baril à 55 $, soit 10 $ de baisse ou 15%. Tout se passe exactement comme nous l’avions annoncé dans la lettre confidentielle LIESI.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES