Le contexte chinois de 2020 n’a rien à voir avec l’époque du Sras

208

On veut faire des comparaisons entre la crise actuelle du coronavirus chinois et le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), également développé en Chine, et qui avait coûté 33 milliards de dollars à l’économie mondiale en 2002-2003.
Ce n’est pas une véritable référence, ne serait-ce parce que la pandémie actuelle est déjà plus importante. En outre, depuis cette période, l’économie chinoise s’est considérablement développée ; son poids n’a cessé de prendre de l’ampleur au sein de l’économie mondiale. C’est la raison pour laquelle la mise à l’arrêt de l’économie chinoise pourrait avoir de graves conséquences, dans la mesure où il y a déjà des perturbations remarquées dans certains pays, à la suite des mesures prises pour endiguer la propagation de la maladie.
CLIQUER pour lire la suite
Il y a aussi un revers de la médaille à l’extraordinaire croissance de l’économie chinoise cette dernière décennie. Comme le revenu moyen du citoyen chinois a fortement augmenté, ce dernier a pris l’habitude de voyager à l’étranger. Les Chinois contribuent ainsi, selon l’Organisation mondiale du tourisme, à la croissance des pays visités. Les Chinois sont également des agents de propagation du fameux coronavirus. C’est la raison pour laquelle la Chine a appelé ses ressortissants à reporter leurs voyages à l’étranger. Rien qu’en 2018, il y a eu 150 millions de voyages à l’étranger. On voit la différence par rapport à l’époque du Sras puisque les chiffres étaient inférieurs à 20 millions, selon le ministère du Tourisme chinois.
Par conséquent, si l’on veut être optimiste sur la croissance du pouvoir d’achat amélioré des citoyens chinois, on doit aussi prendre en compte les conséquences d’une propagation du coronavirus par les touristes chinois… beaucoup plus nombreux qu’il y a vingt ans.
Dernière minute : D’après les médias chinois, une équipe de recherche a mis au point deux médicaments qui ont permis d’inhiber le virus lors de tests in vitro. Souhaitons-le mais les mondialistes semblent avoir des projets très funestes depuis le début de l’année et la Chine est dans leur collimateur.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES