DE LA CHINE AUX ETATS-UNIS ET A L’EUROPE

81

Officiellement, Wall Street a trébuché après une mauvaise statistique: “la chute surprise de l’ISM des “services” calculé par Markit (institut germanique), de 53,4 vers 49,4: outre le fait qu’il s’agit du plus mauvais score algébrique depuis fin 2013, le baromètre du secteur tertiaire se retrouve sous les “50”, c’est à dire en territoire de contraction, au plus bas depuis octobre 2013. C’était le plus mauvais chiffre de la semaine, et il est tombé au plus mauvais moment, c’est à dire à la veille du weekend.” (Commerzbank)
CLIQUER pour lire la suite
Interrogé sur la situation sur une chaîne de TV financière, le conseiller spécial de Donald Trump Larry Kudlow prétend que la situation économique américaine est florissante et que c’est d’abord un problème chinois. A ses yeux, la vigueur de l’économie américaine ne fait aucun doute, comme le plein emploi, le marché immobilier à son paroxysme.
Il ne croit pas du tout à des risques de ruptures d’approvisionnement en provenance de la Chine.
Pour information, ce personnage s’est toujours trompé… Recherchez ce qu’il disait juste avant la grande crise de 2007-2008. Les mêmes inepties que Dame Lagarde, grande experte en économie !
En Europe, la panique a été générée à la suite des informations produites en Italie. L’Europe semble subir directement les effets de la situation sanitaire chinoise.