Goldman Sachs revient sur ses prévisions et les mondialistes laxistes pour le coronavirus

54

Dans le nouveau paradigme qui s’impose au fil des jours avec le coronavirus, la firme Goldman Sachs a dû tenir compte de cette situation et vient de modifier ses prévisions sur les hausses des bénéfices des sociétés américaines. Elles étaient attendues, pour 2020, en progression de 7% en moyenne. La révision table désormais sur une croissance de 0% en 2020. Commentaire d’un stratège de la firme : “Nous avons mis à jour notre modèle de bénéfices pour intégrer la probabilité que le virus se répande”. “Notre prévision de profits réduite se base sur un grave déclin de l’activité économique chinoise au premier trimestre, une baisse de la demande finale pour les exportateurs américains, une perturbation de la chaîne d’approvisionnement pour de nombreuses entreprises américaines, un ralentissement de l’activité économique américaine et une incertitude accrue pour les entreprises”, a déclaré Kostin. Dans ce cas le plus critique, les revenus du S&P 500 chuteraient de 13% en 2020 selon la banque.
CLIQUER pour lire la suite
En attendant, le nouveau coronavirus s’est propagé sans être détecté depuis six semaines dans l’Etat de Washington. Pourtant, les autorités savaient que ce dernier se développait depuis des semaines. On surveille “désormais” les maisons de retraite. Quant au secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Ales Azar, il a déclaré que l’administration surveillait d’éventuelles pénuries de médicaments en raison de perturbations de la chaîne approvisionnement pharmaceutique en Chine. Les prix des médicaments s’envolent dans la mesure où les firmes de Big Pharma ont largement délocalisé en Chine.
Ainsi, même aux États-Unis, comme en Europe, les mondialistes sont en train de mettre en place tout un processus légitimant les solutions qu’ils proposeront au moment opportun, lesquelles se traduiront par de nouvelles restrictions des libertés individuelles. Ce à quoi nous assisterons ne sera que la reprise de l’agenda abandonné lors de l’épisode de la grippe aviaire… Vous lirez les deux brochures référencées sur le lien. On comprend mieux pourquoi plusieurs bactériologistes furent décédés de “mort suspecte en série” à la lumière de l’actualité 2020.

CLIQUER pour voir les titres publiés dans le cadre de “la stratégie de la tension”.