OUVERTURE DU BAL POUR UNE VALSE DES DEVISES A VENIR

80

Après un gros trou d’air de plusieurs séances, le dollar a rebondi. Les traders cherchant à voir quelles autres grandes banques centrales pourraient suivre la Réserve fédérale américaine et réduire d’urgence leurs taux d’intérêt. Rappelons qu’hier, la banque centrale américaine (Fed) a surpris les investisseurs en abaissant les taux de 50 points de base à une fourchette cible de 1,00% à 1,25%. Elle a agi deux semaines avant une réunion de politique régulière. Ce fut la douche froide !
CLIQUER pour lire la suite
Officiellement, c’est pour lutter contre les effets du coronavirus.
«Nous examinons comment la communauté des banques centrales va réagir maintenant», a déclaré Ned Rumpeltin, chef de la stratégie de change de TD Securities en Europe. Un plus grand nombre de banques centrales pourraient-elles procéder à des coupes d’urgence?
Nous entrons dans une période de grande incertitude. Les marchés peuvent surprendre du jour au lendemain. On assiste à des montagnes russes parfois en une seule journée.
La présidente de la Réserve fédérale de Cleveland, Loretta Mester, a déclaré hier que le choc d’offre induit par le coronavirus pourrait avoir des implications du côté de la demande, si l’incertitude sur son impact persiste. “Il y a encore beaucoup d’incertitude sur l’évolution du virus et son impact”, a ajoute Loretta Mester. “Cette (baisse des taux) était vraiment en réponse à l’économie et aux perspectives et aux risques autour des perspectives.”
Aujourd’hui, la reprise de la devise américaine est fondée sur une théorie selon laquelle la banque centrale européenne pourrait abaisser son taux de dépôt, désormais de 0,50%, de 10 points de base la semaine prochaine.
Prenant en compte la panique que laissent transparaître les banquiers centraux (ce que nous avions annoncé dans la dernière lettre de LIESI) d’aucuns imaginent que la Fed va peut-être diminuer encore les taux de 25 points de base en avril. Les mouvements de devises sont donc loin d’être terminés…
Non seulement il y a les inquiétudes relatives à l’évolution de l’économie mondiale -nous en reparlerons dans une nouvelle série de LISO- mais aussi à propos des prochaines élections américaines. Quelle marionnette les démocrates vont-ils sortir du chapeau pour les primaires de cet été ? Là aussi, nous avions évoqué dans le dernier numéro de la lettre LIESI que la poussée de B. Sanders dans les votes plomberait le dollar plus bas. C’est exactement ce qui s’est produit…
L’establishment dollar cherche à sauver les meubles. Aussi pousse t-on Joe Biden, lequel a fait une apparition étonnamment forte mardi dans le Sud, le Midwest et la Nouvelle-Angleterre toujours en vue des primaires du Parti démocrate.
On notera la performance de la devise chinoise, ce qui mérite d’être souligné. Nous aborderons la vengeance de la Chine par rapport au 11-Septembre bactériologique qu’on lui a infligé. Il existe de nombreux signaux à analyser, non seulement dans la lettre LIESI mais aussi dans une prochaine série de LISO – nous y démontrerons que cette attaque contre la Chine était annoncée par un mondialiste de grande envergure…
 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES