CHAQUE JOUR L’AGENDA MONDIALISTE EXPOSE PAR ‘LISO 322-332’ SE CONFIRME

194

L’Italie va mettre les régions du nord, y compris la Lombardie, en quarantaine et les isoler dans une tentative désespérée pour contenir l’épidémie de coronavirus qui s’accélère dans le pays et qui a infecté près de 6 000 personnes.
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété que l’endiguement doit être désormais “la priorité absolue”. C’est la raison pour laquelle le gouvernement italien va adopter de nouvelles mesures extrêmement sévères pour stopper la propagation de cette maladie, notamment en interdisant aux gens d’entrer dans des quartiers très touchés de la ville de Milan ou d’en sortir. Actuellement seules quelques zones du nord de l’Italie, appelées “zone rouge” avaient été mises en quarantaine. Tout cela va désormais changer pour la Lombardie et d’autres régions.
CLIQUER pour lire la suite
La psychose continue, dans la mesure où la presse britannique appartenant l’establishment de la City avertit que l’épidémie de coronavirus est en forte augmentation et que dans quelques semaines des millions de Britanniques vont être infectés. La journée d’aujourd’hui devrait être un nouveau carnage sur les places financières.
En Italie, le nombre de régions décrétant la fermeture des écoles se multiplie… La panique est donc en train de s’étendre dans toute l’Italie et il en sera de même de plusieurs pays européens – c’est extrêmement bien organisé. La propagande médiatique ne cesse, jour après jour, de travailler la psychologie des masses en vue de mesures (déjà préparées depuis des LUSTRES) absolument draconiennes et qui vont bouleverser la vie de chacun. On peut constater que plusieurs villes italiennes montrent des rues totalement vides.
Sans surprise, le président Macron a prévenu qu’une épidémie était désormais “inévitable”… ce n’est pas une farce!
Les analystes financiers annoncent désormais que l’Italie fera face à une récession. L’agence de notation Moody’s vient de réduire ses prévisions de croissance pour le pays à -0,5% en 2020 contre plus 0,5% précédemment. La bourse de Milan s’est effondrée de pratiquement 20% en quelques courtes semaines. Autrement dit, voilà plusieurs fonds de retraite qui souffrent déjà alors que l’apocalypse tant souhaitée par les mondialistes n’est pas encore présente pour la grande majorité des européens.
Cette crise va amplifier le ressentiment des Italiens l’égard de l’Union européenne dans la mesure où des pays comme la France et l’Allemagne ont par exemple arrêté l’exportation de matériel médical de protection vers l’Italie en vue de pénurie pour eux-mêmes. D’où ce mot de Matteo Salvini: “Quand l’Italie a besoin d’aide, les portes sont fermées et les portefeuilles sont fermés”. “Une fois l’urgence sanitaire passée, il faudra tout repenser et tout reconstruire, à partir de Bruxelles”. (Source : Express)

COMMANDER