Recommandation monastique en temps de confinement

69

Un jour, un vieux moine posa la question suivante à ses disciples: «Pourquoi les gens crient-ils quand ils sont en colère?»
L’un d’eux répondit: «Ils crient parce qu’ils perdent leur sang-froid.»
Le moine demanda à nouveau: «Mais pourquoi élever la voix si la personne se tient devant nous?»
Un autre disciple répondit: «Eh bien, nous crions parce que nous voulons que l’autre personne nous entende!»
CLIQUER pour lire la suite
Le moine insista: «Mais n’est-il pas vraiment possible de lui parler à voix basse?»
Plusieurs autres réponses furent données, mais aucune ne put convaincre le vieux moine.
«Vous ne pouvez vraiment pas me dire pourquoi vous criez sur une autre personne alors que vous êtes en colère? Le truc, c’est que quand deux personnes sont en colère, leurs cœurs s’éloignent à grande vitesse. Pour couvrir cette distance, vous devez crier pour pouvoir vous entendre. Plus ils sont en colère, plus ils devront crier pour s’entendre mutuellement. D’autre part, que se passe-t-il lorsque deux personnes sont amoureuses? Elles ne crient pas, elles parlent  doucement et gentiment. Et pourquoi cela? Parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre leurs âmes est courte. Parfois, leur cœur est si proche qu’ils ne parlent même pas, ils se content de chuchoter. Et quand l’amour est plus intense encore, elles n’ont même pas besoin de chuchoter, il leur suffit de se regarder. Leurs cœurs battent à l’unisson. C’est ce qui arrive au cœur de deux personnes: si elles s’aiment, ils se rapprochent.»
Le vieux moine conclut: «Lorsque vous avez une discussion avec quelqu’un, ne laissez pas vos cœurs se séparer, ne dites pas de mots qui peuvent les faire se séparer encore plus, car tôt ou tard, viendra un jour où la distance sera telle que ils ne retrouveront jamais leur chemin.»