AMÉRIQUE : CHÔMAGE ET PROBLÈMES ALIMENTAIRES POUR COMBIEN DE TEMPS ?

143

Le président Trump a publié une déclaration de catastrophe majeure pour le Wyoming en raison de la pandémie COVID-19. C’est la première fois qu’un président déclare une catastrophe majeure pour 50 Etats en même temps, selon le secrétaire de presse adjoint Judd Deere. Cette décision est intervenue alors que les cas confirmés de coronavirus ont dépassé le chiffre de 515 000 avec au moins 20.071 décès aux Etats-Unis. Dans le monde, les cas confirmés ont dépassé 1,75 million de personne avec plus de 100 000 décès.
Cette décision de D. Trump a fait suite à la demande du gouvernement du Wyoming, Mark Gordon.
“Dans tout le pays, le nombre de nouveaux cas par jour s’aplatit considérablement, ce qui suggère que nous sommes proches du pic et que notre stratégie globale fonctionne”, a déclaré le président Trump lors de la réunion quotidienne de la Maison Blanche sur le coronavirus.
CLIQUER pour lire la suite
La banque alimentaire de San Antonio a distribué un million de livres de nourriture à environ 6 000 familles en une seule journée, alors que des millions de personnes à travers le pays se tournent vers des organisations caritatives pour éviter de mourir de faim. On assiste donc à des milliers de voitures alignées au Trader’s Village de San Antonio, au Texas, lors de la distribution massive de nourriture…
Des familles dans le besoin attendent des heures pour mettre la main sur des fruits et légumes frais et d’autres denrées non périssables, difficiles à trouver dans les magasins traditionnels, car les achats panique ont laissé les rayons vides.
La procession de longues rangées de voitures attendant devant les banques alimentaires est devenue plus fréquente depuis la gestion de la pandémie décidée par les gouverneurs de différents Etats américains.
Selon les responsables de Feeding South Florida, une banque alimentaire qui dépend des dons pour nourrir les pauvres, il y a une augmentation de 600% du nombre de personnes demandant de la nourriture. Heureusement, selon le Miami Herald, les banques alimentaires comme Feeding South Florida et d’autres ont une surabondance de produits frais à distribuer.
L’épidémie de coronavirus ayant obligé les gouvernements à fermer l’industrie qui comprend les restaurants, les hôtels, les compagnies aériennes, les bateaux de croisière, les cafétérias scolaires, les agriculteurs qui dépendent de ces secteurs pour acheter leurs récoltes ont un excès de denrées périssables.
Il y a quelques jours, des centaines d’automobilistes ont attendu des heures pour aller chercher de la nourriture dans une banque alimentaire à Orlando, une ville qui a connu une hausse du chômage après que les célèbres parcs à thème de la ville aient été contraints de fermer leurs portes à cause de l’épidémie de coronavirus. Les automobilistes ont dû attendre sur une file d’un kilomètre pour une distribution de nourriture d’urgence à Pittsburgh. La banque alimentaire du Grand Pittsburgh à Duquesne, en Pennsylvanie, ne disposait que de 1500 boîtes de nourriture. Elle dessert 11 comtés du sud-ouest de la Pennsylvanie.
La gestion de l’épidémie de coronavirus a abouti à la mise au chômage de 16,8 millions d’Américains en seulement trois semaines, alors que nous assistons à un quasi arrêt de l’économie.
Aujourd’hui, plus d’un travailleur américain sur dix a maintenant perdu son emploi, alors que les mesures sévères de contrôle de l’épidémie de coronavirus paralysent brutalement le pays. Le nombre réel est probablement encore plus élevé, car de nombreux États traînent à gérer le traitement des demandes de chômage.
Le pire ne serait pas encore là puisque les économistes prévoient plus de 20 millions d’Américains sans emploi ce mois-ci. Le taux de chômage pourrait atteindre 15% lorsque le rapport d’avril sur l’emploi sera publié début mai.
Les nouveaux chiffres relatifs aux demandes d’indemnisation des chômeurs constituent collectivement la série de pertes d’emplois la plus importante et la plus rapide jamais enregistrée depuis 1948.
La gestion de l’épidémie virale aurait effacé près d’un tiers de la production de l’économie au cours du trimestre actuel. Environ 95%, soit 48 Etats, sont maintenant sous une forme ou une autre de verrouillage, les entreprises non essentielles fermant leurs portes. Les restaurants, les hôtels, les grands magasins et les petites entreprises ont licencié des millions de personnes alors qu’elles luttent pour payer leurs factures à un moment où leurs revenus ont disparu. (source: Daily Mail)

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES