Les avancées technologiques de la Chine lui éviteront un chaos alimentaire

132

La Chine a été l’économie la plus touchée par le virus en janvier et février, lorsque (officiellement) des milliers de nouveaux cas étaient signalés chaque jour. Le pays a imposé la fermeture des entreprises, suspendu les déplacements des personnes entre les provinces et ordonné aux résidents de rester chez eux, ce qui a perturbé les activités dans pratiquement tous les secteurs.
CLIQUER pour lire la suite
“En Chine, les contraintes logistiques et les pénuries de main-d’œuvre ont entraîné des pertes de légumes frais, un accès limité aux aliments pour animaux et une diminution de la capacité des abattoirs”, indique un rapport de la FAO.
Dans le passé, la Chine a déjà été confrontée à de graves pénuries alimentaires. Et les historiens disent qu’elles ont généré des dizaines de millions de morts. L’une des plus grandes crises alimentaires fut provoquée lors de la politique marxiste désignée comme le “Grand bond en avant”, de 1958 à 1962.
Heureusement, la Chine moderne est un pays entièrement différent, avec de nouvelles technologies et de nouvelles richesses. Cela fait de nombreuses années que le Pouvoir communiste travaille à améliorer la sécurité alimentaire. Des dizaines de milliards de dollars ont été dépensés au cours de la dernière décennie pour acheter de grandes entreprises de semences. Grâce à tous ces efforts, le coup porté à l’industrie alimentaire dans cette dernière crise a été peu important. Le gouvernement communiste a distribué 20 millions de dollars de subventions pour relancer l’agriculture et a investi dans la technologie, notamment dans des drones agricoles et des véhicules sans pilote, en vue de maintenir les chaînes d’approvisionnement en mouvement sans contact humain.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES