VERS LA MISE EN PLACE DUNE DICTATURE VIA LE CONTRÔLE NUMÉRIQUE

194

Des mondialistes de la trempe de George Soros voient dans la crise actuelle le moyen de façonner le Nouveau Monde sur les cendres de l’ancien. Ils estiment que nous vivons une grande “opportunité”. Bien sûr, il s’exprime comme J. Attali que nous avons cité dans la dernière série de LISO, où il décrit le “merveilleux” monde qui vient. Pour eux, le coronavirus est un outil absolument incroyable à partir duquel tout va être transformé. En bien ou en mal? Ils disent qu’il existe en effet deux alternatives. Attali est plus hypocrite que le milliardaire car il est mielleux, joue aux humbles et dit que la tyrannie ne sera pas choisie. Il sait pertinemment pourtant ce qu’il en est… de la décision de ses maîtres.
CLIQUER et lire la suite
Que penser de ce que produirait une société où la liberté serait considérablement restreinte si les mesures en faveur du contrôle numérique se concrétisaient ? Pour Valentin Yurievich Katasonov, docteur en sciences économiques et scientifique russe, la relation des personnes dans une telle société avec un contrôle numérique ressemblerait aux relations que l’on peut avoir dans un camp de concentration. Selon l’expert, la société ne comprend tout simplement pas ce qu’est une restriction à la liberté et à quoi elle peut conduire.
Pour le moment, les gouvernements sont nombreux à collecter des informations sur l’ensemble de leur population, à partir de diverses bases de données. Il y a la volonté de constituer un dossier numérique sur chaque personne, de la naissance à la mort, et lui attribuer un identifiant.
Ce projet masque une volonté que les gouvernements cachent soigneusement à leurs populations : construire un camp de concentration électronique-numérique. Cela permettrait de constituer un véritable contrôle sur la propriété, sur les revenus et les dépenses de chacun. Une monnaie numérique devrait contribuer à ce projet mondialiste, ce qui favoriserait un plein contrôle du mouvement des fonds sur les comptes des citoyens.
Il va de soi que dans un tel paradigme, à savoir comme dans un camp de concentration, la relation entre les personnes ne peuvent plus exister comme avant. C’est en ce sens que le coup d’Etat sanitaire est en train de préparer les conditions de ce processus machiavélique. Les gouvernements introduisent déjà cette distanciation sociale au nom d’un petit virus. La suspicion, la délation sont déjà à l’œuvre chez un pan non négligeable de la population.
Parallèlement, les banques centrales commencent à communiquer dans le sens où elles ont l’intention de passer aux monnaies numériques.
Mais tout cela se réalise dans un temps où la banque centrale américaine s’engage à profiter de l’effondrement de l’économie de l’Ancien Monde. Comment gérer les conséquences de cet effondrement sur le plan social? Hier, les statistiques publiées sur le nombre de nouveaux chômeurs aux Etats-Unis était dramatique. La bourse américaine n’a quasiment pas bronché… Vous le comprendrez en lisant le prochain numéro qui exposera une synthèse du programme des maîtres du jeu.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES