Qu’ils sont hypocrites les politiciens de Satan

118

Que dire de ces roitelets de la Synagogue de Satan qui cherchent à détruire la Cité de Dieu ? Notre Seigneur a déjà eu à faire à eux et ses propos sont toujours d’actualité : il les a traités d’HYPOCRITES. Il suffit de voir un chef d’Etat ou un ministre s’exprimer pour mesurer toute la dimension de cette hypocrisie.
Le plus honteux est qu’ils exposent leur souci des enfants alors qu’ils n’en veulent pas eux-mêmes. Ils se font humbles comme le serpent afin de cacher leur haine à l’égard même de ceux qui les ont portés aux nues.
CLIQUER pour lire la suite
Ils disent aimer les petits enfants, mais il n’y a pas eu de confinement pour les avortements à un rythme de 25.000 par mois en France.
Ce sont des hypocrites parce que leur langage et leurs gestuels sont faux. Ils mentent d’ailleurs très mal. Ils ont la haine du pays qui leur a donné le bien être et la sécurité. Ils ont pactisé avec les instances supranationales des sociétés occultes pour valider un de leur scénario de conquête de la Cité terrestre. Celui de la crise sanitaire…
Ils expliquent que l’on peut prier Dieu sans édifices pour justifier l’interdiction de la sainte Messe aux fidèles. Mais pourquoi donc favorisent-ils alors la multiplication des mosquées ? Ne sont-ce pas là des édifices ?
Ce ne sont que des mécréants, des hypocrites qui veulent donner des cours de catéchisme alors que leurs connaissances sont aussi creuses que celles qu’ils ont de leur propre avenir. Ils se croient puissants et protégés, mais les prophéties que nous suivons et qui nous ont permis de toujours prévoir les événements avec hauteur, ne vont pas dans leur sens à moyen terme. Ils vont pouvoir adorer leur veau d’or quelque temps, certes, mettre la France dans le cercueil en la ruinant totalement, certes, mais ils resteront comme la paille jetée dans le vent pestilentiel de la Révolution qu’ils allument et dont ils ne sont que des pantins sans autre intelligence que celle du moment sans lendemain.
Preuve de leur malignité, ils demandent au peuple pantin, qui applaudit à leur politique, de porter un « masque » pour ne pas sentir l’odeur fétide qu’ils laissent derrière eux après s‘être abaissé devant la Bête immonde dans leurs rituels occultes.
Ils pensent dominer, mais ils oublient qu’ils sont aux ordres de la Bête infâme, immonde, celle là même qui a pensé vaincre le Christ en ordonnant à la Synagogue de le tuer.
A peine Satan a t-il entendu Notre Seigneur Jésus-Christ rendre son âme à son Père que tout son plan s’est écroulé. Il a servi le dessein de la Très Sainte Trinité par son orgueil démentiel, diabolique. Encore une fois, les esclaves politiciens du Prince de ce monde connaîtront un destin similaire à celui des anges révoltés, celui de la géhenne et de la damnation éternelle, s’ils ne se convertissent pas avant le moment fatidique, celui où le cœur s’arrête et où l’on est conduit devant saint Michel Archange pour être jugé…
Car tout se paie en ce monde… et surtout dans l’Autre.
Avant cette éternité qui concerne les âmes mais pas les nations, rappelons ce mot du cardinal Pie au cynique Napoléon III dont la Sainte Vierge avait dit à Mélanie de la Salette que son cœur était double : « Si ce n’est pas le moment pour le Christ de régner, alors ce n’est pas le moment pour les gouvernements de durer ».
L’Empire s’est ensuite effondré pour laisser place à la République.
Le règne des gouvernants actuels va sombrer dans le chaos. Vous êtes aux premières loges pour le voir, et cela viendra avec le grain de sable dont nous parlons depuis plusieurs mois dans la lettre LIESI. Le temps semble venu d’y faire prochainement référence – cf. N° du 15 juin.
 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES