L’Inde prend en compte l’arrivée d’une prochaine tempête sur l’économie mondiale

130

Les tensions entre l’Inde et la Chine sont descendues après que les commandements militaires ont procédé au dégagement des troupes concentrées sur un tronçon très controversé de leurs frontières respectives. Mieux que cela, plusieurs hauts responsables militaires des deux camps ont accepté de se rencontrer pendant plusieurs heures pour tenter de réduire les tensions dans la région du Ladakh, dans l’ouest de l’Himalaya.
CLIQUER et lire la suite
Le gouvernement indien s’est engagé, en début de semaine, dans une politique antidumping sur certains produits chinois et notamment liés à l’acier en provenance de Chine, du Vietnam et de la Corée du Sud.
Preuve de la grave crise vers laquelle le monde se dirige et sombre déjà, l’Inde ne fait que procéder à des mesures que son gouvernement juge nécessaire pour protéger son industrie nationale et encourager la fabrication locale. Le Premier ministre Narendra Modi a dit vouloir rendre la nation autonome pour soutenir son économie en déclin et créer des emplois.
Dans le même temps, la Fonds monétaire international (FMI) annonce qu’il anticipe une forte contraction de 4,5% de l’économie indienne en 2020, un « creux historique » dont on rend le Covid responsable alors que celui-ci n’a été que le catalyseur d’un  plan perfide engagé par les marxistes du cercle du Forum Economique Mondial.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES