“Regardez cet abîme et rassurez-vous : nous n’allons pas vous y pousser…”

220

Les gens se réjouissent de la montée affolante des marchés financiers américains, comme cela été le cas durant une récente séance… juste avant que l’Opep fasse un commentaire déplaisant et calme les ardeurs des addicts à la came de la Fed. En réalité, les mouvements sont – comme nous l’expliquons dans la toute dernière série de LISO – volontairement ordonnés selon un plan bien précis qui a plus d’un siècle. La banque centrale américaine fait intervenir ses différents présidents, les uns après les autres, pour débiter un message qui doit justifier les mouvements attendus… et apaiser les inquiétudes des spéculateurs et gestionnaires des futures retraites.
CLIQUER et lire la suite
Mardi il y a huit jours, le président de la Fed Brainard a cherché à vendre un gros mensonge en vue de justifier le déroulement de leur solution finale : nous contrôlons l’évolution des taux d’intérêt.
Ah oui, vraiment ? Nous savons que ce credo est cru par quasiment tous les traders et les pèlerins de la finance, mais pas par LIESI…
Rappelons que la Fed a été créée en décembre 1913, après quoi ses propriétaires (des gens sympathiques qui ont financé le communisme en Russie et pactisé avec deux génocidaires: Hitler et Staline pour financer aujourd’hui très largement les partis Vert) pouvaient dérouler leur plan de Première Guerre mondiale et en tirer les marrons pour assurer aux Etats-Unis de devenir ce que nous expliquons dans la dernière série de LISO. L’action feutrée des Hautes sociétés secrètes de l’époque explique la trame de notre histoire des trois derniers siècles, mais surtout notre présent… et que dire de l’avenir à court terme ?
Les banquiers centraux s’imposent comme le prêteur en dernier recours. Ils le font avec un discours humaniste, voulant apparaître comme de bons banquiers internationaux alors qu’ils cachent un couteau long et très affûté pour l’enfoncer dans le cœur du brave peuple masqué et qui (donc) ne voit rien.
Nous évoquions la BCE il y a peu dans un article. Ses patrons répandent la bonne parole rassurante : ne vous inquiétez pas, on va tout racheter, on va absorber toutes les dettes. Vous êtes tous bien mignons et on vous aime…
Hier, ils vous ont déclenché une guerre mondiale une fois leurs magouilles légalisées et inscrites dans le marbre des institutions américaines. D’après vous, que mijotent-ils, cette fois, en se voulant rassurant et en offrant à leur ami Trump une envolée des indices ?
Vous lirez la dernière série de LISO, très instructive et fondée sur leurs documents d’archives… Ainsi serez-vous préparé, même si vous êtes déjà aux premières loges pour apprécier le spectacle qu’ils vont dérouler. Si vous vous demandez de quelle rubrique il s’agit, sachez que c’est la thématique « dramatique ».

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES