LES GRANDES MANOEUVRES DE LA RESERVE FEDERALE POUR UN TYRANNIE QUI APPROCHE

56

En attendant l’ouverture du site privé, voici un article public –  Au fil des jours, au fil des semaines et des mois, depuis que l’opération terroriste sanitaire a été engagée par une clique de mondialistes sans foi ni loi, l’économie mondiale s’effondre et notamment en Occident, tandis que la banque centrale américaine tient beaucoup plus que les cordons de la bourse puisque c’est elle qui rythme le délai qui nous sépare de la banqueroute universelle.
CLIQUER et lire la suite
Tandis que l’économie mondiale se contracte, la Réserve fédérale ne cesse d’augmenter son bilan avec des injections monétaires de plus en plus dantesques. Voilà qui explique les mouvements haussiers que nous pouvons constater depuis plusieurs semaines à propos des métaux précieux. Ceux-ci ne grimpent plus en fonction d’une forte demande de la part des consommateurs puisque, par exemple en Inde, cette demande s’est effondrée au cours des six derniers mois ; mais ce sont des acteurs puissants et avertis qui engrangent sans cesse avec les banques centrales. Mais attention avec ce que nous avons prévenu dans la lettre confidentielle LIESI à propos de ce mouvement haussier que nous attendions comme une chandelle.
Tandis que les médias de l’oligarchie sont extrêmement silencieux sur la contraction bien réelle des économies américaine et européenne, les responsables de la banque centrale américaine admettent, l’un après l’autre devant les micros, qu’il ne faut pas s’attendre à une reprise économique avant un temps considérable. Pour ces ténors que les acteurs de la finance scrutent dès qu’ils pointent le bout de leur nez devant un micro, la contraction de l’économie va de l’avant et aucun d’entre eux ne perçoit la moindre reprise avant bien longtemps… Autrement dit, ces hommes qui ne sont que les acteurs d’une pièce de théâtre dramatique, se placent au centre du spectacle pour justifier toujours plus d’amphétamines monétaires à injecter dans le processus des marchés spéculatifs.
Pas un mot à propos de la classe moyenne qui se trouve de plus en plus laminée, au fil des mesures prises par les gouvernements assassins qui détruisent sciemment l’économie de leur pays, réduisant avec certitude leurs populations à une misère extrême. Cela n’est absolument pas perçu par un grand pan de la population occidentale, mais elle n’échappera pas à cette terrible réalité puisque c’est là l’objectif recherché par les plus hautes sociétés secrètes qui se trouvent à l’origine des différentes crises à répétition. Crises qui ont tendance à s’accélérer depuis que nous sommes entrés dans le XXIe siècle. L’implosion de la bulle des valeurs internet a été suivie de l’opération terroriste du 11 septembre 2001, puis il y eut ensuite la crise des subprime et la banqueroute de Lehman Brothers dès l’année suivante. Elle a entraîné l’effondrement du secteur bancaire américaine, sauvé par les gauchistes et notamment B. Obama.
Sorti de nulle part, ce démocrate dont la famille est dépendante des réseaux de la CIA, a permis à Wall Street de faire passer toutes les mesures nécessaires pour justifier une prochaine crise devant mettre l’ensemble des Etats-Unis à genoux. L’opération par laquelle ce scénario devait être actif est désormais connue comme l’opération terroriste sanitaire du curieux nom de COVID-19.
Comme pour les autres crises précédentes, elle est fondée sur un énorme mensonge. Elle est le fruit d’un complot monté par une partie des globalistes en vue d’accélérer le processus de marxisation de la sphère occidentale. Il s’agit de mettre en œuvre un système féodal sur les cendres de la classe moyenne, avec une nouvelle religion mondiale que les apostats mitrés de Rome ont pour mission de faire progresser rapidement. En ce sens, l’antichrist et Judas Bergoglio a raison d’employer l’expression « agenda » quand il est interrogé par un puissant de ce monde. Ce n’est pas là le terme qu’emploierait un véritable vicaire du Christ, mais celui d’un sicaire de Satan au service d’une société secrète.
Le Nouveau Monde que les oligarchies internationalistes marxistes veulent introduire ne peut pas supporter l’existence d’une classe moyenne. Ce Nouveau Monde, s’il voit le jour – ce dont on peut douter -, doit s’articuler sur un contrôle total de chaque individu ou esclave consentant.
Ce Nouveau Monde n’est autre que le fruit d’un complot mûri depuis plusieurs siècles et dont on trouvera le résumé et le développement jusqu’à nos jours dans la dernière série de LISO 352-366.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES