UNE JOURNÉE D’ATTENTE SUR L’EMPLOI AMÉRICAIN

58

Le dollar a enfin repris quelques couleurs. Les métaux semblent aujourd’hui tempérer leur mouvement haussier. En attendant, les guignols du Congrès de Washington sont toujours incapables de s’entendre sur un nouveau programme d’aide financière aux chômeurs. Seuls les résultats des élections les intéressent et ils se fichent de la misère dans les rues des grandes villes.
Les signes d’un ralentissement du marché du travail ne cessent de se confirmer aux Etats-Unis.
CLIQUER et lire la suite 
Dans un tel contexte, les politiciens américains devraient comprendre que la reconduction des allocations chômage ne suffira même pas à soutenir l’économie tant l’effondrement s’accélère. Rappelons que les indemnités de chômage de 600 $ par semaine pour des dizaines de millions d’Américains qui ont perdu leur emploi dans la pandémie se sont épuisées vendredi dernier.
Aussi les analystes vont-ils attendre de pied ferme le rapport sur l’emploi publié aujourd’hui. Il semble aller de soi que si le chiffre est mauvais, le dollar pourrait replonger verticalement.
Dans le même temps, les tensions entre Washington et Pékin prennent une tournure inquiétante.
Dans ce contexte, le franc suisse prend des couleurs, profitant de son statut de valeur refuge et de statistiques favorables en matière d’exportation pour la Suisse.
“La dynamique à la hausse de l’or et de l’argent est encore assez solide à ce stade car il y a un manque d’intérêt pour les autres classes d’actifs; de nombreux facteurs de l’économie sont toujours en difficulté”, a déclaré Xiao Fu, analyste à la Bank of China International. L’or a augmenté d’environ 35% cette année car il est considéré comme un actif qui devrait conserver sa valeur tandis que la pandémie et l’explosion des stimulus monétaires de la part des banques centrales érodent la valeur des autres actifs.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES