Dette et propagande : la recette de l’Ancien Monde demeure – Partie 2

63

Pour le moment, nous sommes dans un scénario où la propagande joue un rôle majeur. Il s’agit d’endormir les populations sur une situation économique totalement illusoire.
L’administration américaine vient de publier quelques statistiques relatives à l’emploi et au chômage. Ses ténors applaudissent quand les télévisions affichent un score de taux de chômage de SEULEMENT 10,2%… nous étions à 5-6% en mars dernier.
CLIQUER pour lire la suite
Mais combien y a-t-il d’adultes aux Etats-Unis qui ne travaillent pas ? 51 millions.
Combien y a-t-il d’adultes entre 18 et 64 ans en âge de travailler et vivant aux Etats-Unis ? 199 millions.
Ces chiffres sont faciles à trouver, il suffit d’interroger Google… l’antenne CIA.
Autrement dit, selon les mêmes statistiques fournies par l’administration américaine, on obtient un taux de chômage proche de 26%. Mais il faut écarter tout un pan de population subissant des handicapes divers (ils bénéficient de différentes aides et ne peuvent pas travailler) pour obtenir un taux de chômage réel légèrement supérieur à 30%.
Autrement dit, l’administration américaine ne fait rien d’autre que de la propagande afin de cacher la réalité des chiffres et le triste constat d’une économie qui s’effondre.
Rappelons que pour Joseph Goebbels : la propagande fonctionne mieux lorsque ceux qui sont manipulés sont convaincus qu’ils agissent de leur propre gré.
Les politiciens américains et les économistes de Wall Street n’ont absolument pas intérêt à mettre au grand jour la réalité qui s’esquisse pour les Etats-Unis d’Amérique, à savoir que ce pays sombre pour une future révolution BOLCHEVIQUE… version Nouveau Monde.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES