Une folie collective

61

Comme les gens n’ont plus la vertu de foi, ils préfèrent suivre les menteurs et les hypocrites, comme à l’époque de Notre Seigneur. Le peuple avait vu d’innombrables miracles de Notre Seigneur. Il avait entendu prêcher le Fils de Dieu. Mais les foules ont préféré suivre les menteurs qui dirigeaient la Synagogue de Jérusalem. Ils ont vociféré sur l’ordre des prêtres juifs : « Crucifie-le ! »
CLIQUER pour lire la suite
Rien n’a changé. Cela fait tellement longtemps que les gens sont habitués à ce qu’on leur mente qu’ils veulent toujours entendre des mensonges. “Le malheur du monde vient de ce matérialisme qui déferle sur lui et tue l’esprit”.
C’est encore le même processus lors des révolutions. Les repus tiennent les meneurs chez les jacobins ou les trotskistes et ce sont eux qui mènent les révolutions pour imposer leur programme.
Les gens refusent de voir le monde réel. Ils veulent aussi entendre parler d’une reprise, même si l’économie est en chute libre. Ils aiment écouter un politicien qui va les faire rêver. Ils aiment leur masque qui les tue à petit feu et qui ouvre la voie à ce que nous publierons dans le numéro de LIESI du 15 septembre. Ils veulent croire que les tests sont utiles. Etc.
Tout cela est tellement inhumain que l’on doit raisonnablement conclure à un plan diabolique. Il y a une volonté très manifeste de tuer, dans le temps, des milliards d’êtres humains en déroulant un scénario à plusieurs étapes et dans plusieurs domaines.
Le sanitaire mais aussi l’économie… sans oublier le climat, mais c’est une autre affaire.
“Dieu seul viendra à bout des maux dont nous souffrons car Lui seul dispose de la puissance infinie capable d’éradiquer le Mal qui gouverne actuellement le monde!”

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES